MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’esclavage des Blancs


Par Alain NIVET - Publié le Vendredi 21 Décembre 2018 à 15:19 | Lu 2209 fois

En ce 20 désamn, Fête Caf, fête réunionnaise de la Liberté , il est bon de rappeler que d’autres, des chrétien blancs, ont payé un lourd tribut à des esclavagistes d’une toute autre origine….

Bien sûr , je m’associe pleinement à cette célébration au nom de l’affection que je porte à La Réunion, et du Devoir de Mémoire. Ce Devoir qui est l’ obligation morale de se souvenir d’un évènement historique tragique. Ce soir, aussi, j’ai le devoir de dénoncer l’esclavage des Chrétiens Blancs à une époque pas si lointaine. Histoire trop souvent occultée par des esprits repentants. Nous en parlerons plus loin.

Je vous fait grâce d’une thèse longue comme un jour sans pain, et que personne ne lira. Et puis, si je suis d’esprit curieux, je ne suis pas historien.

Je ne me lancerai pas dans l’histoire de l’esclavage à la Réunion que tout le monde connait Un petit salut à feu Sudel Fuma, que j’ai connu, et qui a fait de grandes recherches à ce sujet et dont je respecte la mémoire.

L’esclavage date de l’Antiquité à …nos jours. OUI, c’est une réalité qui dure encore de nos jours.

Pour ce qui concerne mon sujet : le Devoir de Mémoire, il y a eu l’esclavage des
Blancs par les Noirs,
Par les Ottomans,
Par les musulmans,
En Afrique du Nord 
En Afrique.

De 1500 à 1800 la côte du Maroc à la Libye (intégrant l’Algérie) fut le foyer d’une industrie les plus florissantes. Celle du rapt des Blancs européens ( hommes, femmes, enfants) en Méditerranée alimentant ainsi le commerce des esclaves. Les spécialistes évaluent leur nombre à 1 million 250 000 durant cette période. C’était l’Algérie qui détenait le plus d’esclaves chrétiens, juste devant la Tunisie. L’Algérie…., vous vous rappelez la repentance de Macron à propos des méfaits du colonialisme durant la Guerre d’Algérie ? C’est déplacé, injurieux pour la France, quant on sait de quoi ont été capables les algériens tant durant la guerre d’Algérie, que du temps de l’esclavage. Et puis, surtout, Jupiter ne connait pas l’Histoire de France !

Il convient cependant de rappeler que l’esclavage des chrétiens blancs d’Europe  a été précédé et suivi par celui des Noirs d’Afrique.

Seuls ,l’honnête rétablissement de la connaissance  des faits historiques réels, permet d’éviter de calomnieuses agressions contre un peuple – le nôtre- qui ne le mérite pas.

Quel historien oserait honnêtement accuser le peuple français d’être esclavagiste dans son ensemble et se permettrait-il d’exiger quelque repentance ? 

Juste un rappel.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

42.Posté par A mon avis le 23/12/2018 18:19

36.Posté par Alain. NIVET : vous continuez à parler sottement !
Mes arguments sont dans mon post 4, où je vous prouve que vous ne savez même pas ce qu'est un historien !

41.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/12/2018 16:18

33.Posté par Alain. NIVET le 23/12/2018 11:36

28, 29) Le Kiré. Beau copié collé de la revue " Historia" et de "sciences et Avenir".Et seulement 2 mots à la fin, du 29) du bout du clavier, sur la reconnaissance, enfin, du trafic d'esclaves.
Je reconnais cependant que votre ton a changé au fil de l'échange.

Bon dimanche,
A.N.
.....................................

Je conteste votre vision de l'histoire car vous exhibez un moment tronqué de l'histoire pour accabler une civilisation que vous détestez. Mais en bon catholique revisitez votre histoire et faites mea culpa:

Les chrétiens étaient autorisés à avoir des esclaves (Genèse 14:14, 15-Philémon 15, 16).

40.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/12/2018 16:14

La colonisation de l'Afrique n'a pas fait disparaitre l'esclavage. Elle l'a transformé sous une nouvelle forme: le servage. Par exemple, au Congo français a été instauré le travail forcé (années 1900) pour exploiter économiquement les territoires.

"En France, André Gide a dénoncé le travail forcé notamment pour la construction des chemins de fer.

C'était de l'esclavage: ni payé, ni nourri (nourri obligatoirement par la population sinon ...). Un pillage des richesses en coupe réglée. Et l'armée française mâtait toute rébellion.

Charles Peguy l'a dénoncé: "La traite des esclaves modernes".

Alors arrêtez de nous faire croire que LES AUTRES étaient plus méchants que les français.

39.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/12/2018 16:00

@30

Je vous signale que la régence de l'Algérie par les Ottomans a été réalisé par les Janissaires Turcs qui sont à l'origine des blancs chrétiens qui se sont convertis à l'Islam puis qui se sont mariés avec des femmes algériennes donnant le groupe social des Kouloughlis, représentant un peu plus de 5% de la population actuelle algérienne.

Cette régence VOULUE (demandée par les algériens) était donc autre chose que la domination française qui a débarquée nuitamment s'en être invitée et par la force comme cela a été le cas dans les ex-colinies.

38.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/12/2018 15:51

@30

Faut arrêter de mentir. Un mythe est un mensonge. Celui de l’origine la tête de maure en est un mais de l’histoire on retient ce qui enjolive, ce qui arrange mais pas ce qui dérange.
La vérité est autre. La tête de maure figurait sur le sceau du Roi Aragon, roi de Sardaigne et de Corse. C’est celle de St Maurice, chrétien noir d’Egypte. Ce symbole a été repris et reproduit en Sardaigne, en Corse bien sûr et la même tête de maure, multipliée par trois, figure sur le blason de la famille Faure des Chaberts famille noble de la ville de Tournon (Ardèche). Elle figure sur maints blasons dont celui de Morancé (ville du Rhône). C’est la même tête de maure. Les Corses n’ont pas la paternité de cette tête de mort.
En Corse c’est avant tout un symbole contre Gênes qui cédera la souveraineté de le Corse à la France (traité de Versailles) mais pas la possession (la France ne possède pas la Corse).

37.Posté par JORI le 23/12/2018 15:35 (depuis mobile)

33. Nivet. Et pour vous, d''où émanent vos références ?.

36.Posté par Alain. NIVET le 23/12/2018 15:30

35) A mon Avis. Vous dérapez dangereusement et ne vous contrôlez plus ! Fréquent de la part de quelqu'un qui n'a plus d'argument. Tout comme kiré qui nous impose ses copiés/ collés pour nous faire croire qu'il a de la culture. Quand à Jori, boug là i fé ri !

A.N.

35.Posté par A mon avis le 23/12/2018 13:49

@ 24.Posté par Alain. NIVET
Votre commentaire confirme tout à fait qu'il émane de quelqu'un "dépourvu d'esprit, qui parle, qui agit sottement."
Et de plus qui est grossier !

34.Posté par JORI le 23/12/2018 12:57 (depuis mobile)

25. La lèpre. J'espère alors que grâce à kiré vous avez appris !!.

33.Posté par Alain. NIVET le 23/12/2018 11:36

28, 29) Le Kiré. Beau copié collé de la revue " Historia" et de "sciences et Avenir".Et seulement 2 mots à la fin, du 29) du bout du clavier, sur la reconnaissance, enfin, du trafic d'esclaves.
Je reconnais cependant que votre ton a changé au fil de l'échange.

Bon dimanche,
A.N.

32.Posté par Lesseps le 23/12/2018 11:21

@22: tout NIVET en un seul mot ...

31.Posté par Lesseps le 23/12/2018 11:18

Au lépreux : sortez de chez vous et allez découvrir le monde , vous y découvrirez des choses bien plus intéressantes que vos théories foireuses :) même dans des pays ayant fait parti de l’empire ottoman... votre haine de l’autre et du musulman vous fait baver une haine nivesque toujours proche du caniveau :)

30.Posté par la lèpre le 23/12/2018 10:17

Mr le Kiré ,Apres des siècles et des siècle de' Régence',les Ottomans ,tous musulmans , n'ont rien laissé derrière eux de comparable aux oeuvres romaines dont on admire encore les ruines et qui témoignent de leur génie . .Le premier acte des français fut de délivrer les 50 000 esclaves d'Alger et de fermer définitivement le marché 'Nul ne peut etre esclave sur une terre française '. Demandez vous pourquoi c'est une tete de Maure qui figure sur l'emblème de la Corse et vous serez instruit .

29.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/12/2018 03:14

Sciences et Avenir : Comment les Gaules devinrent romaines ?

Christian Goudineau est professeur honoraire au Collège de France. Il a été titulaire de la chaire des Antiquités nationales. Il est l’auteur de très nombreux ouvrages, dont le passionnant Par Toutatis !, Que reste-t-il de la Gaule ? éd. du Seuil, 2002, ou Les Empereurs de Rome, éd. Errance, 2004. À l'occasion de la sortie du nouvel Astérix Le Papyrus de César, nous publions cet entretien qu'il avait accordé en 2007 à Sciences et Avenir. Propos recueillis par Bernadette Arnaud et Dominique Leglu.

Christian Goudineau : Si vous lisez certains livres et manuels scolaires, vous verrez qu’il continue d’y être écrit qu’il y a eu une "rupture" avec la conquête romaine. La Gaule était gauloise, Jules César est arrivé et la Gaule est devenue romaine. Or, depuis longtemps, je me bats pour montrer que ce n’est pas du tout comme ça que les choses se sont passées ! Je conteste l’idée de rupture. Si la romanisation a marché, c’est parce que le monde gaulois y était prêt. Il s’était déjà rapproché du monde méditerranéen, contrairement à ce qu’on nous raconte la plupart du temps. L’idée d’une Gaule farouche, résistante, sans lien avec les Romains qui surgiraient tout d’un coup avec à leur tête le vilain César, est totalement fausse.

La Gaule, qu’est-ce que c’était, alors ?

Il est vrai qu’en termes géographiques, c’est un peu compliqué. Les Romains appelaient Gallia ce que les Grecs appelaient Keltike, autrement dit un espace qui allait de l’Atlantique à la grande plaine hongroise. Y vivaient une série de peuples autonomes, indépendants ou liés entre eux par des alliances. Mais quand César est arrivé, il a procédé comme beaucoup de conquérants, tels Brazza ou Lyautey après lui, qui ont dit : ceci est le Congo, cela est le Niger, voici le Maroc… en plaçant des frontières coïncidant avec des montagnes ou des fleuves. César a fait s’arrêter la Gaule au Rhin à l’est, aux Pyrénées au sud… De son temps, les géographes grecs avouaient qu’ils n’y comprenaient plus rien, mais ils ne pouvaient pas le contredire.

Dans cette Gaule "inventée" par César, combien y avait-il de peuples ?

Environ une soixantaine. Le territoire de certains d’entre eux pouvait correspondre à l’équivalent d’un demi-département français, comme parfois à deux ou trois. Si aujourd’hui on parle d’Auvergne, c’est parce qu’il y avait les Arvernes. Si l’on dit Rennes, c’est à cause des Redones, Paris à cause des Parisii, etc. La plupart des noms actuels, soit de régions, soit de villes, remontent à cette époque. Laissons parler les toponymes.

REPÈRES.
58 avant J.-C. : arrivée de Jules César et de ses légions en Gaule.
52 avant J.-C. : prise d’Alésia par César.
52-51 avant J.-C. : César écrit les Commentaires sur la guerre des Gaules.
27 avant J.-C.-milieu du 3e siècle : époque galloromaine (du moins d’un point de vue « théorique »).
406 : les grandes invasions en Gaule débutent et s’étalent sur des décennies. Le déferlement des Vandales, Francs, Huns, Burgondes et autres Wisigoths disloquent définitivement l’Empire romain....

Comment étayer l’idée qu’il n’y a pas eu de "rupture" lors de la conquête romaine ?

A mon avis, trois raisons majeures ont fait bouger les théories : la compréhension du commerce du vin, grâce à l’archéologie sous-marine ; l’alignement de la monnaie, repéré par les numismates ; enfin, le mode de développement de l’agriculture.

Que raconte l’archéologie sous-marine ?

Le long de nos côtes, les archéologues ont découvert des épaves chargées d’amphores contenant du vin italien remontant aux années 150 ou 130 av. J.-C., c’est-à-dire un siècle avant la conquête césarienne. Puis, ces mêmes amphores ont été retrouvées sur des sites de Gaule intérieure, et l’on a compris qu’un trafic immense s’était établi entre l’Italie et la Gaule. Il consistait en exportation de vin du côté italien et, du côté gaulois, de métaux, de quelques produits agricoles, et surtout d’esclaves !

28.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/12/2018 02:39

VENISE, PLAQUE TOURNANTE DU MARCHÉ DES ESCLAVES
Laurent Vissière dans mensuel 745 historia
daté janvier 2009 - Réservé aux abonnés du site

Comme tous les grands ports méditerranéens, Venise est au Moyen Âge un haut lieu de l'esclavage. À l'origine, ces esclaves ne viennent pas de bien loin ; on les enlève ou on les achète sur la côte dalmate - l'Esclavonie. Les « Esclavons » sont en fait des Slaves, très prisés aussi bien dans l'Occident chrétien que dans le monde musulman, et dont le nom est très tôt devenu synonyme d'esclave... Les Vénitiens, qui, dès le XIIe siècle, développent un véritable empire commercial, ne tardent pas à établir la traite des esclaves sur les deux rives de la Méditerranée : ils vendent des Slaves en Afrique du Nord et dans l'Empire byzantin, et des Sarrasins en Occident. La prise de Constantinople etc...

27.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 22/12/2018 23:12

21.Posté par Alain. NIVET l
Avant d'avancer ces vérités, j'ai fait un travail de recherche en consultant pas mal.
.............................
Combien de consultations et chez quels psychiatres ?

26.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 22/12/2018 23:09

16.Posté par la lèpre le 22/12/2018 14:42

Au 15 !!!!,jeune homme ,les hommes d'algérie ont vécu plus de 10 siècles sous le régime colonial des Ottomans--REnseignez vous au lieu de parler dans le vide .-- En 10 siècles ,les Ottomans n'ont construit aucune route ,aucun hopital
................................................


10 siècles sous le régime colonial des Ottomans ? Renseignez-vous au lieu de parler dans le vide.

Vous confondez l'empire Byzantin avec l'empire Ottoman. Le premier constituait l'empire Romain d'Orient. Cela n'a rien à voir avec les ottomans. qui n'ont pas conquis l'Algérie. Ce sont les populations de plusieurs villes, dont Alger qui ont demandé la protection des Ottomans contre les espagnols. C'était vers 1510.

En 1830, la France pour ne pas payer une dette sur le blé (qui avait été vendu à Napoléon le mauvais payeur), a colonisé l'Algérie et a expulsé les turcs mettant ainsi fin à leur régence.

Voilà l'histoire. Vous tentez de combler le vide intellectuel par l'intox ?

25.Posté par la lèpre le 22/12/2018 22:04

Mr De Lesseps , quand vous aurez retrouvé votre lucidité ,montrez et démontrez ce que vous savez; Vous pouvez apprendre . On apprend à tout age Mais il ne faut pas apprendre avec des oeillères .

24.Posté par Alain. NIVET le 22/12/2018 20:42

22) Pôvre A mon avis ! Quelle triste répartie. Moi dépourvu d'esprit ? Qui parle et agit sottement ? Vous n'avez pas l'impression que vous faites votre propre descriptif ? Moi un imbécile ? Vous êtes l'hôpital qui se fout de la charité. Nous voilà avec un imbécile incapable d'analyse, d'engagement, de couilles, qui donne des leçons.
Zinfos est bien sympa d'accueillir ce genre d'ahuri.
A.N.

23.Posté par André Pouchet le 22/12/2018 20:00

Ayant parcouru les contributions des uns et des autres, je constate que comme d'habitude, cette question de l'esclavage est prétexte à échanges de petites pointes venimeuses, voire de vraies injures, alors qu'elle mériterait d'être sereinement étudiée, en évitant d’inutilement s'emballer.

Oui, le Maghreb sous domination ottomane a bien été, pendant plusieurs siècles, comme le rappellent à juste titre M. Nivet et le Lépreux, un gigantesque camp d'esclaves, hommes, femmes, enfants, raflés par les pirates barbaresques sur les côtes d'Italie, de Provence ou d’ailleurs. Dans « Les fourberies de Scapin » de Molière (on se souvient du « Mais qu’allait-il donc faire dans cette maudite galère ? »), on voit qu’en plein XVIIème siècle encore, l’enlèvement par des pirates venus d’Ager ou de Tunis constituait une menace réelle pour les populations chrétiennes du pourtour méditerranéens.

Ce n'est pas pour rien qu'on trouve, aujourd’hui encore, sur tout le littoral de la Corse des tours dites "génoises", lesquelles abritaient alors des guetteurs chargés de prévenir, à l’aide de signaux de fumée, les populations environnantes de l'arrivée d'un pirate barbaresque. De cette façon, les proies potentielles dont ces pirates désiraient s’emparer avaient le temps de se réfugier au maquis pour leur échapper. Deux congrégations religieuses, les Mercédaires et les Trinitaires, s’étaient spécialisées dans le rachat des esclaves entassés dans les bagnes. C’est ainsi que Cervantès, après 5 ans d’esclavage à Alger, a pu finalement retrouver la liberté.

Il est vrai aussi que, comme il est rappelé, Zanzibar fut un centre de traite par où, pendant dix siècles, ont transité des millions d’esclaves africains exportés vers les pays musulmans. Quand Livingstone a exploré l’Afrique de l’Est, il a été horrifié de constater que des régions entières avaient été vidées de leurs populations par les razzias esclavagistes. C’est finalement la colonisation qui a permis de mettre un terme à cette abomination.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur ce sujet. Mais, par paresse, je vais m'autoriser à reproduire un papier que j’avais autrefois (le 10/03/13) donné au Quotidien.

"Le Quotidien consacre à la question de l’indemnisation de l’esclavage trois pages de son édition du 10/03/13, dans lesquelles il donne tour à tour la parole à différentes personnalités pour que celles-ci nous éclairent sur la pertinence d’une telle revendication.

Je ne suis pas, bien sûr, en désaccord avec M. Sudel Fuma, quand celui-ci accueille défavorablement la revendication saugrenue émise par le Cran (une organisation communautariste basée sur la couleur de la peau) d’une indemnisation pour les descendants d’esclaves (lequel sont d’ailleurs souvent aussi, en même temps, des descendants d’esclavagistes !). Cependant, certaines formules qu’il utilise m’ont paru contestables parce qu’à mon sens éminemment confusionnistes. Ainsi quand il mentionne, au détour d’une phrase, « l’esclavage, comme le nazisme et les autres idéologies totalitaires ». Non, M. Fuma, l’esclavage n’est pas une « idéologie totalitaire » (réservons en effet cette qualification pour le nazisme ou le communisme), l’esclavage est une pratique millénaire, probablement apparue dès le néolithique et qui, dans certaines régions du monde, n’a peut-être pas encore totalement disparu.

Car l’esclavage a existé partout, à Rome comme en Grèce (étaient-ce là pour autant des sociétés « totalitaires » ?), dans les sociétés précolombiennes d’Amérique comme dans les sociétés islamisées du Proche-Orient (Zanzibar fut, ne l’oublions pas, la plaque tournante de la traite arabe pendant plusieurs siècles et c’est le mot arabe « kafir » signifiant « mécréant, non converti à l’Islam » [lequel a donné notre mot « cafre »] qui a servi à désigner ceux que, parce qu’ils n’appartenaient pas à l’Oumma ou communauté des croyants, il était licite à de bons musulmans de razzier et de déporter impunément).

L’esclavage existait en Afrique bien avant que les blancs n’y débarquent et c’est d’ailleurs la colonisation européenne, aujourd’hui si vilipendée, qui, non sans mal, finira par y mettre un terme. Je signale cela à l’intention tout particulièrement de Mme Bessière (page 4), laquelle met allègrement dans le même sac « l’esclavage, l’engagisme et la colonisation », des phénomènes historiques dont il serait pourtant utile de distinguer la spécificité au lieu de les englober dans une même et uniforme réprobation, là encore parfaitement confusionniste, incompatible en tout cas avec une démarche historique digne de ce nom.

Et puis cette question de l’indemnisation se heurterait (si on décidait de la mettre effectivement en œuvre) à une difficulté dont je m’étonne que personne ne l’ait abordée dans aucun des articles que vous publiez. A qui irait-on présenter la facture ? Aux descendants des acheteurs de nègres (on évoque les banques réunionnaises ou mauriciennes qui auraient tiré profit des indemnisations encaissées par les « propriétaires spoliés de leur bien » lors de l’abolition, mais existent-elles encore ces banques ?) ? Et les descendants des vendeurs, les tribus africaines belliqueuses qui ont mis sur le marché le bétail humain qu’elles avaient razzié, ceux qui ont prospéré, à Zanzibar par exemple, grâce à ce juteux trafic dont ils s’étaient fait les agents, vont-ils eux aussi devoir passer à la caisse ? Cela paraît bien difficile à mettre concrètement en application.

Alors que faire avec l’esclavage ? Mais l’étudier, bien sûr (et on le fait), tâcher de le comprendre dans son contexte matériel et moral, au même titre que les autres pages, heureuses ou malheureuses de l’Histoire de l’humanité. Comme il faut étudier le massacre délibéré de millions de paysans par Staline, lors de la « dékoulakisation », ou par Mao, lors du « Grand bond en avant ». Comme il faut étudier, sujet tabou en France, le génocide du peuple vendéen ordonné par la Convention en 1793. Bien sûr, il faudrait (ou il aurait fallu) punir ceux qui ont été personnellement responsables des crimes du totalitarisme (au Cambodge, en Chine, à Cuba et ailleurs) mais, leurs descendants ou les simples citoyens, en quoi seraient-ils en quelque manière responsables de ces crimes ? Devrait-on dans ce cas faire payer aux Allemands d’aujourd’hui les crimes du nazisme d’hier ? Les Français et les Réunionnais d’aujourd’hui, même si (ce qui resterait à prouver) leurs ancêtres y avaient directement prêté la main, ne sont pas plus responsables que ne le sont les Allemands. La logique de « réparations », ainsi que celle des « lois mémorielles », invoquée par certains de ceux que vous interrogez, logiques qui visent à enfermer la question de l’esclavage dans une approche uniquement compassionnelle afin d’imposer à certains (et pas à d’autres) une repentance sélective et unilatérale, ne me parait donc ni légitime, ni satisfaisante.

On aura compris, j’espère, que mon propos n’a pas pour but d’escamoter le phénomène cruel que fut sans conteste l’esclavage mais celui de le mettre à la place qui, à mon avis, devrait être la sienne, celle d’un objet historique comme un autre ; on aura compris que ce qu’il me semble, à moi, devoir être fait, face à ceux qui veulent à toute force absolutiser cette question de l’esclavage, c’est au contraire de la relativiser, d’en faire un objet historique pouvant et devant être scientifiquement étudié et non pas instrumentalisé à des fins de victimisation, de culpabilisation et de repentance. Certes, nous autres européens, nous ne sommes pas fiers de cet épisode qui aura pour nous duré deux siècles (1650-1848), avec la traite brutale, le Code Noir, et toutes les atrocités qui en ont découlé, mais devrions-nous pour autant, nous sentir plus coupables que ne le seraient les Africains, les Asiatiques ou les Amérindiens ? Pour ma part, je ne le pense pas. En victimisant les uns et culpabilisant les autres, on ne rend en fait service à personne, on ne fait qu’entretenir un climat malsain de suspicion, de rivalité victimaire et de prétendue revanche historique, climat préjudiciable à tous."

22.Posté par A mon avis le 22/12/2018 19:14

Décidément Alain NIVET, vos écrits relèvent de quelqu'un, qui est :
♦ Dépourvu d'esprit, qui parle, qui agit sottement.

Pour le Littré : c'est la définition d'un imbécile !

21.Posté par Alain. NIVET le 22/12/2018 18:03

J'ai bien précisé dans ma prose que je ne faisais pas un exposé historique, mais que je faisais juste une remarque dans le cadre du devoir de mémoire........
Le kiré et Lesseps, n'ont pas lu ce préambule.
Avant d'avancer ces vérités, j'ai fait un travail de recherche en consultant pas mal. L'affaire étant complexe et inaudible pour Lesseps et le Kiré que je savais rencontrer. sitôt le clavier refroidi, j'ai décidé ne ne pas me lancer dans l'analyse de l'histoire. Sage décision de ma part, au vu de la poussée d'urticaire chez ces deux là.
Bien sûr, tout ce que j'avance est vérifiable si l'on veut s'en donner la peine.
Ces pauvres iconoclastes n'ont même pas compris ma conclusion.........C'est dire leur handicap !

A.N.

20.Posté par Lesseps le 22/12/2018 17:21

A 16 le lépreux : un peu de lecture pour vous l’ignare : https://www.persee.fr/doc/pharm_0035-2349_1996_num_84_312_6202

D’autres absurdités à nous étaler ? Je comprends que NIVET soit votre idole... plus la connerie est grosse plus vous y croyez

19.Posté par youssef le 22/12/2018 17:13

le coloniasme français et turc etait differentle coloniaslisme dite français avait trois tete..chaque tete voulait son propre projet. les turcs n'avait qu'une seule tete.. dans une conquete d'un espace exterieur les religieux avaient un but d'instaurer un regime fiscal sur tout le monde, la fiscalité avait un but d'aider les population en besoin en exigeant des de ceux qui avaient la capacité de travailler de faire preuve d'entreaide, c'etait le but initiale de la fiscalité au cours des siecle ce systéme avait été corompue et pervertie. comme d'ailleur la revolution française ou le comunisme etc..actuelemnt les rincipe de la révolution française egalité fraternité liberté ne sont plus mis de l'avant. les turcs comme d'autre y'avait que les turques agissait uniquement sur la recette fiscale, ramasser et transporté par bateau.
chez les judeo chrétiens c'est la même, Rome rassemblait la fiscalité des territoires sous sou souveraineté en premier l’Europe proche de l’Europe ensuite vers d'autre contré lorsque la situation le permettait..
la deuxième tête judeo chrétienne c’était un but religieux c'est a dire convertir la population a la chrétienté avec prédominance soit catholique soit orthodoxe..
une troisièmement tete est apparue tardivement c'est la révolution industrielle..c'est cette tête qui avait entrepris un vaste programme de développement pour ces besoins propres, comme vous le dite en Algérie route exploitation des minerais de la nappe alfatière pour la production de papier, les céréales le pétrole la mécanique etc l'algerie par rapport a ces voisins montagneux le maroc et la tunisie n'etaient pas importante ni inetressante, meme la fiscalité est ridicule les gens etaient dans des regions montagneuse pauvre, d'ailleurs en europe ya que peu de planie ou tu peux installer une industrie a cause du relief..l'algeire offrait cet avantage des plaines ...cette politique de développement n’est pas entrepris ni par les religieux qui avaient pour rôle de convertir ni par les collecteurs d’Impôt.censé redistribué les gains trop fort pour les ayants droit
il ya aussi une tete qui n'est pas visible celle du commerce investie surtout par les marchants juif et arabe et phéniciens cette tete aussi ne fait pas d'investissement sauf dans son propre secteur..ce qu'on appelé le MARCHE

apres les turcs en Algérie c'est surtout la tête issus de la révolution industriel qui détenait le gros..les impôts minimes étaient entredéchire entre les anciens issus des turques et les anciens issus des musulmans des fois égyptiens des fois iraniens ça dépend des rapport de force des époques...l'histoire c'est comme une chaine en anneaux elle n'a ni tête ni queux, lorsqu’elle se brise elle se fragmente en petit chainon distribué sur une très large surface...tu eux trouver des fragments partout dans le monde..

comme l’Europe n'avait l'histoire dans les marchés, celui ci leur a été échappés..leurs industriels savent leurs point faibles.. ils essayent de négocier une stabilité mondiale

les religeux en algerie a l'époque ont trouvé des dificulté dans la conversion, chez les musulmans il n ya pas le principe de la conversion qui n'existe que chez les judeo chretien se convertir de chez Moise vers Jesus tout en gardant le meme fond..
en islame c'est la volonté propre tu peux garder ta croyance en payant un impôt de la protection, le juge en arrivant dans un territoire ils leurs fait signifié texto, ''voila ce qu'il en a avec Dieu maintenant réfléchie et fait ton choix. c'est pourquoi les juifs et les chrétiens séparatiste avait trouvé une paix sous la domination arabo musulmane..ils ont gardé leurs langue leur coutume leur église leurs synagogues..sans être obliger de se convertir une nouvelle fois de Jesu vers Mohamed ou de Moise vers Mohamed..c'est son choix il va l'assumer demain devant Dieu..mais ce qui de l'application de la chri3a c’était pour tout le monde et contre tout le monde y'avait pas différence de lois entre judeo chrétien et musulman..tu vole un bien tu verras ta main coupé, tu blesse une personne au visage tu le reçois de même dent pour dent œil pour œil, les musulmans n'ont fait que rétablir la lois des judeo
chrétien. donc les chrétiens en Algérie surtout les catholique les protestants sont moins regardant sur la conversion il n'avait pas de pape donc ils étaient plus libres..ils sont moins rigides..en essayant de convertir les algériens ils n'ont pas réussi..certaine sectes faisaient de la collecte des bébés abandonné au alentours des casernes et dans les bordels pour les convertir en retrait , ces choses sont connue depuis l'antiquité même la bible cite des récits sur ce sujet..
enfin de compte en Algérie les religieux ont échoué, la recette fiscale était ridicule, il ne restait que la tète industrielle..qui va devoir affronté le changement mondiale après la fin de la deuxième guerre mondiale..les industriels mondiaux sont en cours de mutation perpétuelle.. lorsqu'une mine est en cours d'épuisement tu dois faire face t'a pas le choix. il faut trouver une solution, donc une region qui était paisible se retrouve du jour en lendemain bouleversée parce que sous ces pieds il ya un peu d'une chose qui a été épuisé ailleurs..ces choses sont connues..et ils vont tout essayer de stabiliser cette région, ils n'ont pas le choix, sinon ils vont investir trop d'argent dans le sécuritaire l'argent gagné de coté sera mille fois perdu de l'autre et enfin de comptabilité c'est le creux du déficit qui les obligent a négocier a moindre frais..
on ici j'ai donné mon simple point de vue je n'ai pas introduit la tête satanique fragmenté et en cours de noeudisation...ils fonctionne comme les chenille processionnaires tu les coupent, un fragment se retrouve avec une tête et une queue..la queux lâche une odeur et la tète fragmentaire va se coller sur l'autre pour former un fragment plus long..est ce que le satanisme a des phéromones oui ou non il faut aller le voir et lui faire une interview

18.Posté par la lèpre le 22/12/2018 14:50

'' Nul n'est esclave en France '' C'est pourquoi la mère de Furcy fut considérée comme libre des son arrivée en France

17.Posté par la lèpre le 22/12/2018 14:47

Au 17èmme siièccle ,au 18ème siècle ,Zanzibar écrasait tout les pays voisins par sa richesse . Son seul revenu était le profit tiré de l'esclavage africain . Des millions d'esclaves y ont été achetés puis revendus . La colonisation a mis fin à ce crime contre l'humanité

16.Posté par la lèpre le 22/12/2018 14:42

Au 15 !!!!,jeune homme ,les hommes d'algérie ont vécu plus de 10 siècles sous le régime colonial des Ottomans--REnseignez vous au lieu de parler dans le vide .-- En 10 siècles ,les Ottomans n'ont construit aucune route ,aucun hopital

15.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 22/12/2018 13:53

C'est oublier que pendant la même période, les négriers français avaient 20% de la part du marché de la traite atlantique dit commerce triangulaire.


En Algérie, l'armée a débarqué, a conquis par la force des armes, et juste derrière, dans les pas sanglants de l'armée était l'église catholique qui a coups de goupillon aspergeait les morts et les vivants de promesses d'un monde meilleur: celui du "servage colonial".

14.Posté par Lesseps le 22/12/2018 11:40

Mais où est passé le servage des blancs contre les blancs Mr NIVET ? ... Au Moyen Âge rappelez nous qui asservissait les paysans ? Ahhhh oui , les bons seigneurs chrétiens voire l’eglise elle-même... merci de ces précisions que vous vous êtes empressé de passer sous silence ... Devoir de mémoire à sens unique ??

13.Posté par Lesseps le 22/12/2018 10:17

Mr NIVET oublie bien évidemment de mentionner le servage des blancs par d’autres blancs ... Comme c’est commode ... car son billet ne tiendrait plus s’il avait eu l’honnêteté intellectuelle de parler du moyen âge et des méthodes esclavagistes de l’église et des seigneurs envers leurs serfs... Mais NIVET omet toujours ces pans de l’histoire (les plus abjects) où sa mère religion a fait preuve des pires exactions face aux plus faibles... L’histoire ne se lit pas que dans un sens cher Monsieur, il faut aussi assumer les horreurs de ses congénères de foi... Les oublier sciemment montrent votre partialité et décrédibilisent tous vos propos tendancieux...

12.Posté par Lesseps le 22/12/2018 07:54

Article explosif qui fait psssssiiiiiicccchhhhtttttt.....

11.Posté par youssef le 22/12/2018 00:55

dans cette histoire de colonisation enre les trois grands empire romain arabe et israélien, les etats ne sont en fait que des bras. le corps imperial ressemble a Vishnou et etat de déséquilibre perpétuel. vishu a des bras et si jamais un bras lui cause des problème il lance le bras opposant et si tout un coté qui lui pose le problème il oppose le coté adverse..donc la france n'a rien colonisé comme l’Angleterre ou l’Arabie et Israël.
la tête de Vishnou est divisé en deux lobe religieuse et lobe financière. lorsqu’une y a plus de PROPHÈTE la lobe financière s'emballe. l'arrivée de Moise Jesus et Mohamed ont tout bouleverser dans la lobe financière..
la lobe financière durant les périodes des chutes ont été contaminé par l'argent sale. l'argent issus des pillages des peuples..avec cette argent ils ont investi ..
la tête de Vishnou est presque mono-lobe..ya pas la lobe religieuse , cette lobe est redevenu un petit ganglion qu'on lui fournit un peu de sang pour se nourrie..

demain y'aura plus de prophète mais un face face Dieu Vishnou ..ce dernier doit bien se préparer pour gagner la guerre..si il le pourra on le verra dans 40 ans..

10.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 22/12/2018 00:53

8.Posté par Alain. NIVET

"J'évoque un fait historique sans plus...........
........................................

Moi aussi: NIVET a psotulé mais n'a pas été retenu pour le prix Pulitzer mais le suspens demeure pour le concours meilleur papier toilette.

9.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 22/12/2018 00:47

8.Posté par Alain. NIVET

" je suis sur un article explosif" !
................................................

L'acteur principal du film "la soupe aux choux" disait la même chose mais dans votre cas c'est juste nauséabond..

8.Posté par Alain. NIVET le 22/12/2018 00:32

Le Kiré, Lesseps, A mon avis, tout ceci est vérifiable ! Mais, comme je l'ai dit en préambule, je ne détaillerai pas! J'évoque un fait historique sans plus. Dans le souci du devoir de Mémoire. N'ai-je pas dit dans mon dernier commentaire :" je suis sur un article explosif" ! Eh bien on y est !

Maintenant continuez à vous vautrer dans votre déni, l'esclavage des blancs a bien existé. de 1500 à 1800 !

A.N.

7.Posté par Lesseps le 21/12/2018 23:04

Truffé de fautes comme d’hab... et qui dénonce les méfaits algériens durant la guerre d’Algérie et oublie les atrocités françaises de la même période... billet partisan d’un extrémiste catho qui ne comprend pas que des peuples aient pu être aussi criminel que notre chère église catholique... Pas bien d’être jaloux NIVET... sinon pas grand chose d'intéressant à lire mais sûrement que GUNET va grandement apprécier, c’est peu dire ...

6.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 21/12/2018 22:15

Ca y est Nivet s'est définitivement affranchi de la vérité mais demeure l'esclave de SA vérité.

5.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 21/12/2018 22:05

Intox. "Fuck" news. Et il ose avancer le principe de l'honnêteté.

Je vais sortir une version qui lui plaira:

Les Algériens n'ont pas été victimes de la colonisation. Bien au contraire, ce sont les Algériens qui sont allés capturer en France des blancs français, pour les ramener enchainés en Algérie. Ils les ont fait travailler au black durement en leur faisant croire qu'ils était chez eux, que la terre serait à eux, et une fois que tout a été mis en ordre, ces voleurs d'algériens, ils n'ont pas respecté le contrat, ils ont dit aux exploités français: "désolé zi pas di pognon pou te piyer, ti seras reconduit frontière en France".

Voilà la vraie histoire.

4.Posté par A mon avis le 21/12/2018 20:55

vous écrivez :
" Les spécialistes évaluent leur nombre à 1 million 250 000 durant cette période. "

Ça fait une moyenne de 350 "Blancs" rendu en esclavage chaque mois pendant 300ans !
Où sont passés tous ces "Blancs" ?

Ne balancez pas n'importe quels chiffres sans réfléchir et sans citer les sources !

Par ailleurs, vous ne faites pas la différence entre esclavage et traites négrières !

Vous écrivez encore :
"Seuls (sic) ,l’honnête rétablissement de la connaissance des faits historiques réels, permet d’éviter de calomnieuses agressions contre un peuple – le nôtre- qui ne le mérite pas. "

Parce que vous prétendez rétablir une vérité historique par ce texte brouillon ?

Qui, selon vous, émet de calomnieuses agressions ?

Agressions contre "votre" peuple ! C'est quoi VOTRE peuple ?

Votre dernière phrase :

" Quel historien oserait honnêtement accuser le peuple français d’être esclavagiste dans son ensemble et se permettrait-il d’exiger quelque repentance ? "

est à la hauteur de votre texte cafouilleux.

1°) Que vient faire "le peuple français" dans cette affaire ?

2°) Un historien n'accuse personne. Un historien décrit des faits et tente de les expliquer sans porter de jugement.

Il est préférable de ne rien écrire plutôt que de balancer un truc mal fagoté, "ni fait ni à faire" !

3.Posté par C’est beau comme du Nivet le 21/12/2018 18:06 (depuis mobile)

Armand Gunet sors de ce corps !

2.Posté par Samwinsa le 21/12/2018 16:59 (depuis mobile)

Ben moun noir.... ou devré passe out doctorat. Ou fè un thèse ptêt? En tout cas, ou lé fort. Na point po di.

1.Posté par youssef le 21/12/2018 16:43

bof ce mot esclavagisme nourie plus les phatasme que la réalitécertain groupe humain qui se disent et pretendent etre d'une race superieur assise a coté d'un Dieu et meme etre issus de lui, lorsqu'ils tombent dans la pauvreté faute de travailler et d'avoir perdu espoir que les sacs d'or tomberont du ciel, commencent a se phatasmé nous étions ceci cela et nous avions des esclaves des palais et des rivières et tout le monde des qutres coins du monde venaient en rang rangé nous supplier de leur donner l'aumome..

si par le passé l'africain de couleur noir etait chouchouté c'est tout simplement parce qu’il avait le gabarie musculaire pour faire de l'agriculture, dans le temps il n’avait ni charrue ni bœuf surtout en europe et plus tards dans les plantions américanismes faite par la finance et non l’européen, tout ce qu'il avait de l'or allait prendre des millions d’hectare dans le nouveau monde et se lancer dans la production surtout du coton car il etait fortement demandé dans le commerce international, ce n'est qu'apres avoir été accroché au tabac et plus tards au hachiches que certains petit fermiers qui n'avait pas accès aux abord des fleuve et dans des regions montagneuse non fertile se sont adonnée a la culture du hachiche
maintenant que les machines on remplacé l'homme, dans l'agriculture et la manutation on n'a pas besoin de fort gabarie que l'homme blanc ou jaune ne les possedait..

qui ont provoqué l'esclavagisme??

beaucoup d'historien croient que les fermeirs blanc en afrique et dans les nouvelle colonie americiane etianet des proriétaire.. la majorité n'etaient que gestionnaire l'argent pour construire une ferme ou plus tards une usine était fournis par des bailleurs de fond, qui ne residaient pas dans les dites lieux..comme le bailleur de fond etait loin le gestionnaire comme (Ghosne chez Nissan) faisait leur lois sur les ouvriers qu'ils soient blanc ou noir ou jaune femme comme homme..enfant comme adulte...ces gestionnaires non controlé sur place faisait des affaires avec l'argent des bailleurs de fond souvent reunie dans des banques
a titre d'exemple sans accusé personne ne n'est qu'un exemple tiré des media, Ghosne etait un esclavagiste, il se tapait le salaire des français blancs et blanches. car si vous lui reduisez le salaire et affaires parallèles a lui et ces acolytes le salaire va automatiquement augmenter pour les ouvriers..
nissan etait au bord de la faillite comme il le disait et l'arent est venue de l'exterieur par des bailleurs de fond anonyme, donc ils ne pouvaient pas controlé un dirigeant directement mais entendent des fuite pour agir toujours dans l'anonymat..c'est un reflexe d'un riche c'est normal c'est une question de sécurité,
un esclavagiste tu peux le trouver aussi chez le publqiue dans une administration dans une entreprise et meme dans une école..il ya l'esclavagisme et les techniques esclavagiste..
on peut définir ainsi l'esclavagiste ainsi
''c'est un gérant d'un bien des autres, véreux qui détourne la propriété a son propre compte'' en terme de definition juridique c'est un traitre. tu lui avait donné un bien et t'a sommé de payer les ouvriers et administrateur bien et il t'a trahi..la bible n'aborde pas le sujet de l’esclavagisme de cette façon dite juridique mais les rédacteurs sont dans le fantasme ancien ils s’imaginaient dans leur fumée que Dieu avait mis a leur disposition tout Son Bien..mais Dieu était claire, ''Tu travailles pour le paradis tu seras soutenue, tu travaille pour s’éternise sur terre tu aura une petite part, fait tes calculs'' ce discours avait disparus en laissant place aux fantasme de certain groupe..même si Dieu te donne 100 millions hectare et toute la terre qu'est ce que tu vas faire avec?? si une famille de 4 personne peuvent exploiter 10 hectare c'est déjà un exploit..surtout si le terrain est argileux et va dans une pente de 20% sans force d'un africain tu ne peut pas tirer un seau d'eau d'un puits de profondeur de 10 metre et encore il faut le creuser..
sur la base de cette definition l'esclavagisme doux et partout même a coté de chez nous dans une école mairie etc..lorsque tu vois un responsable chez le privé ou chez le publique exploitent les biens pour usage personnelle c'est un esclavagiste et si tu veux le ester en justice c'est pour trahison

mais il ya une petite remarque que les non arabes ne le savent pas. le mot esclave chez l'arbe prend une signification differente. en arabie il n ya vait pas d'agriculure car le mileiu etait desertique, sous des palemrais le travail n'est penible genralement il faisit des jadin potagés que meme un petit balc europeens nordique peut le faire sans grande peine. il sufit de s'assoir pour s'en servire. le mot esclave chez les arbes désigne la relation entre un maitre detenteur d'experience face un jeune esclave en formation. il est avec lui dans son commerce comme esclave une fois que le jeune aura grandi et muri en expérience du métier; le maitre le libère et lui donne une capitale pour continuer comme associer. ce mode de gestion était que dernièrement trouvé en France dans lequel une entreprise pour des besoins d'extensions géographique tire un ouvrier qualifié lui fournit l'argent et le libère pour aller créer sa propre entreprise , il n'a pas le choix il est lié par la finance de la maison mère mais les arabes le faisait déjà il ya des milliers d'années tant que tu n'a pas acquit l’expérience tu reste lié et attaché et le maitre ne te libère pas..
ce cas de figure vous les trouvez aux états unis dans les usines qui se bataille pour que leurs ouvriers et chercheurs ne soient pas happé par un concurrent. l'usine te fait signer un document dans lequel tu doit resté lié a elle dans le secret de l'entreprise, tu bouges on te 'este en justice..car les sociétés se volent la main d’œuvres qualifié entre elle. la même chose était chez les arabes tu formes une personne dans le secret du métier et tu le vois voler par ton concurrents?? personne ne peu l'admettre.

ches les judeo chretiens en lisant la bible ils se font l'idée de l'esclave le model des traveaux forcé. l'esclave c'est celui qui porte les chaine et fait les travaux forcé c'est le schéma des prisons et des bagnes. surement en parlant des bagnes de l’Égypte ancienne car y'avait beaucoup de prison et de criminel que le Pharaon les fait sortir des prisons pour se taper un palais pour sa petite et joilies concubines.. avec piscine jacousie les domestiques et lui va un soir passer une belle nuit d'té sous le regrs accustaeur de la eine lune..mais comme dans son cas on atteins la saturation, tu vois le fruit dans le panier mais t'a pas faim. donc tu as endossé une lourde responsabilité en te collant entre les omoplates un cachet rectangulaire de fou violent..une fois attend l'age de faiblesse un nouveau fou violent va s'emparer de sa place et tu le retrouves en fuite vers le sud comme au westerns recherché par les chasseurs de prime..ce qui est bien la petite concubine c'est tapé une villa avec piscine elle va chasser toutes ces domestiques et invité son père d'y vivre..et le pharaon violent encore jeune poursuivait Moise qui a voulu lui arracher le siégè sous son saillant..le pharaon avec sa bande armée sont sortie et n'ont pas donné signe de retour..Moise n’était pas intéressé par la vie de château i la gouté l'espace et avait une femme riche son pere etait milliardaire avec connaissance il était lettré..lorsque le père qui était un prophète caché a vu que Moïse etait un Gardien détenteur des dépôt a rendre, il lui avait remi un bâton de pouvoir...
l’esclavagisme vous le trouvez chez le traitre

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes