MENU ZINFOS
Santé

L'épidémie de dengue s'atténue mais la vigilance est toujours requise


Par NP - Publié le Mercredi 19 Juin 2019 à 09:24 | Lu 958 fois

L'épidémie de dengue s'atténue mais la vigilance est toujours requise
301 cas de dengue ont été confirmés dans la semaine du 3 au 9 juin, annoncent les services de l'ARS. Si l'on constate une diminution marquée du nombre de cas signalés en ce début de l'hiver austral, l'épidémie est toujours active dans le sud, et continue de se diffuser dans l’ouest et le nord.

Afin de maintenir un haut niveau de mobilisation de la lutte anti-vectorielle, plus de 180 agents restent engagés sur le terrain tout ce mois de juin : les équipes de l'ARS OI complétées de 60 intérimaires, ainsi que 50 pompiers volontaires du SDIS. Ces effectifs permettent de continuer à assurer une intervention réactive et systématique autour de l'ensemble des cas signalés afin de limiter la propagation du virus. Ils interviennent actuellement en porte-à-porte sur plus de 3 000 maisons par semaine. Par ailleurs, la population est appelée à continuer d'appliquer au quotidien les gestes de prévention : protection individuelle contre les piqûres de moustiques et élimination des gîtes larvaires par tous.

Situation épidémiologique au 18 juin 2019 (données de la Cire OI, Santé Publique France):

La répartition géographique de l'épidémie est similaire à la semaine précédente avec une circulation virale qui touche la quasi-totalité de l'île. La courbe épidémique connaît une décroissance marquée depuis 6 semaines, avec à présent environ 300 cas signalés par semaine (contre plus de 1 300 mi-avril au plus fort de l'épidémie). Pour mémoire, il ne s'agit là que des personnes pour lesquelles une analyse biologique a confirmé la maladie. Les estimations du nombre de personnes ayant présenté des symptômes de la maladie et ayant consulté un médecin (que des analyses aient été réalisées ou pas) se situent plutôt aux alentours de 1 700 cas pour la semaine du 3 au 9 juin, soit plus de 45 000 cas estimés depuis le début de l'année.

La proportion de cas rapportés dans l'ouest et le nord continue d'augmenter au détriment des foyers du sud en baisse.
L'activité des foyers épidémiques du sud continue de baisser. Saint-Pierre représente toujours le foyer le plus important.

L'ouest compte pour plus d'un quart du nombre total de cas, avec une circulation virale plus élevée pour les communes de La Possession, Le Port et Saint-Paul (Bellemène).

Dans le nord, le nombre de cas augmente, en particulier sur la commune de Sainte-Marie. A Saint-Denis, la dispersion des cas dans la commune est toujours marquée. Le nord compte à présent pour 10% du nombre total de cas.
Dans l'est, une baisse de la circulation virale est constatée dans l'ensemble des communes.

DEPUIS LE DÉBUT DE L'ÉPIDÉMIE:

    •    Plus de 23 000 cas autochtones confirmés (soit plus de 16 000 cas depuis le 01/01/2019)
    •    726 hospitalisations (dont 570 hospitalisations depuis le 01/01/2019)
    •    2 232 passages aux urgences (dont 1 757 passages aux urgences depuis le 01/01/2019)
    •    Plus de 71 000 cas cliniquement évocateurs (dont près de 45 000 cas depuis le 01/01/2019)
    •    15 décès, dont 8 directement liés à la dengue. (Depuis le 01/01/2019 : 9 décès, dont 5 directement liés à la dengue).

Comment se protéger de la dengue : rappel des recommandations à la population
Connaître et appliquer les mesures de prévention pour lutter contre le virus de la dengue restent les moyens les plus efficaces pour éviter de contracter la maladie et de la transmettre à son entourage :

GESTE N°1 : Je me protège des piqûres de moustique L'utilisation des produits répulsifs est l'une des mesures les plus sûres pour lutter contre la propagation de la dengue. Il est conseillé de disposer en permanence d'un répulsif cutané afin de pouvoir l'appliquer en journée, en particulier le matin et le soir. Par ailleurs, pour protéger les bébés et les personnes alitées, il est conseillé d'utiliser des moustiquaires.

GESTE N°2 : J'élimine l'eau stagnante Les moustiques se multiplient en pondant leurs œufs dans les récipients et objets contenant de l'eau. Pour lutter contre la prolifération des moustiques, il faut supprimer ces gîtes larvaires, ou les vider chaque semaine.

GESTE N°3 : Je consulte un médecin en cas de symptômes Les symptômes qui doivent conduire à consulter son médecin sont :
    •    une forte fièvre
    •    des maux de tête
    •    des douleurs musculaires et/ou articulaires
    •    une sensation de grande fatigue.

CONTINUER A SE PROTÉGER, MÊME APRÈS AVOIR CONTRACTE LA MALADIE si le moustique pique une personne malade, il peut transmettre la maladie à une personne saine. C'est pourquoi, les personnes souffrant de la dengue doivent tout particulièrement se protéger des piqûres de moustiques pour éviter de propager la maladie à leur entourage.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes