Santé

L'épidémie de dengue déclarée: "Il ne s'agit pas d'une simple grippe"

Mardi 27 Mars 2018 - 12:06

Après avoir touché l'Ouest, puis le Sud, la dengue se propage de plus en plus sur le territoire réunionnais. L'épidémie de niveau 3 a été déclarée par le préfecture ce jour.


L’activation du niveau 3 du dispositif Orsec a été déclenchée. Le préfet, en collaboration avec l’ARS a décidé d’activer le niveau 3 de lutte contre les abrovioses: épidémie de faible intensité.

Au cours de la semaine dernière, 154 cas de dengue ont été confirmés, portant à 588 le nombre total de cas autochtones signalés en 2018. L’épidémie de dengue en cours se poursuit dans l’Ouest et s’étend au Sud.

Les secteurs concernées sont Saint-Paul, Gare routière et étangs Bois de nèfles et la Plaine, la Possession, le port, Saint-Gilles les bains et les hauts, la Saline, Saint-Leu. Dans le Sud, Saint-Pierre, Ravine des Cabris, Bois d’Olives.

"Il ne s'agit pas d'une simple grippe"

Au total depuis le début de l’année 2017, ont été confirmés 682 cas autochtones, donnant lieu à 29 hospitalisations, et 9 cas importés.

Parmi ces 682 cas confirmés, depuis 2017 52 ces sont des enfants de moins de 15 ans et 103 cas sont âgés de 65 ans et plus.

Compte tenu de la densité de moustiques vecteurs et des conditions météorologiques actuelles, cette épidémie pourrait continuer à s’intensifier dans les semaines à venir.

Pour la préfecture, le sujet devient une priorité départementale. "Nous devons coordonner les actions avec les sous-préfectures afin de limiter l’ampleur du phénomène, notamment sur les zones persistantes. La puissance publique se mobilise. C’est une démarche d'équipe et il faut que tous les maillons de la chaîne prêtent main forte, que tous les réunionnais soient au rendez-vous" a déclaré le Préfet, qui rappelle qu’il ne "s’agit pas là d’une simple grippe."

La sensibilisation et la mobilisation de la mobilisation active de l’ensemble de la population, mais également des collectivités locales est nécessaire pour parvenir à maitriser l’épidémie.

Le niveau 3 d’alerte prévoit de limiter la propagation géographique de l’épidémie par la mise en oeuvre dune coordination renforcée des acteurs de lutte contre les moustiques, le recours à des moyens supplémentaires dans les zones de circulation et le maintien des interventions sur les cas isolés.

Une mobilisation collective et coordonnées est mise en place avec le recrutement de 29 agents de lutte anti-vectorielle, 40 pompiers volontaires en appui aux opérations de désinsectisation, le renforcement des actions de salubrité publique de niveau communal et intercommunal dans les zones de circulation virale. 250 emplois verts ont été mobilisés par la région et le département.

Le préfet a décidé exceptionnellement de constituer une enveloppe de 400 parcours emploi compétence (PEC) pour remplacer les contrats aidés arrivés à échéance. Une réserve complémentaire de 200 PEC pourra être mobilisée pour les communes.

Les fortes pluies de ces dernières semaines, notamment suite aux passages de Berguitta et Dumazile, n'ont fait qu'accroître le développement et la propagation des moustiques sur le territoire. C'est pourquoi il faut avant tout rester vigilants et savoir prendre les bonnes précautions. 

L'ARS invite donc la population à éliminer tous les éléments pouvant retenir l'eau et ainsi générer des gîtes larvaires. Il faut également se protéger avec des solutions anti-moustiques. En cas de symptômes, veillez à ne pas attendre et à consulter de suite un médecin. Pour rappel les principaux symptômes de la dengue sont une forte et brutale fièvre, d'éventuels maux de tête, des douleurs musculaires, des éruptions cutanées, des nausées, des vomissements ou encore des saignements et de la fatigue.

Laurence Gilibert - Charline Bakowski sur place
Lu 11367 fois



1.Posté par Ma sonnerie le 27/03/2018 13:41

dingue..

2.Posté par Louis Pariot le 27/03/2018 14:17

Allez les assos, en bons petits soldats subventionnés par la république, vous allez nettoyer et vous faire piquer...
De toute façon ça ne sert à rien les cochons remettront ça de sitôt....

3.Posté par Tanguy le 27/03/2018 14:25

c'est dingue d'en arriver là, le tourisme va ramasser un coup dans l'aile...

4.Posté par ti coq le 27/03/2018 14:44

Vous avez oublié la commune des Avirons, il y a des cas de dengue. Au fait les gens de ces quartiers feront mieux de nettoyer leurs cours et retirer leurs vieilles carcasse de voitures qui servent d'abris pour les chiens. Horrible, !!!!!

Comment voulez-vous que les choses changent avec ce genre de mentalité ?

Petite anecdote " le virus arrive jusqu'à st leu et après sa redémarre à St-Pierre? MDR

5.Posté par KUNTA KINTé le 27/03/2018 15:30

Tous sont de passage sur la photo pour 3 ans minimum . Que de la réunionite dans une salle climatisée !
Quelle tristesse ...

6.Posté par polo974 le 27/03/2018 16:04

à chaque fois qu'il l'ouvre, c'est pour dire une connerie.
celle du jour:

"Il ne s'agit pas d'une simple grippe"

bravo, il aurait mieux fait de la boucler, car même sans parler des versions un peu aviaires, les grippes tuent leur lot de malades.

7.Posté par Jp POPAUL54 le 27/03/2018 16:45

La piqûre dont le tourisme n'avait pas besoin.

Une fois de plus, le préventif aurait sans doute eu raison du curatif.

8.Posté par titi974 le 27/03/2018 16:51

Grand nettoyage , verbalisation conforme en application de la loi pour les nombreux cochons , enlèvement de toutes les carcasses au frais des propriétaires il y a des numéros de série ou immatriculations sur les carrosseries les mesures sont simples encore faut il une vraie volonté pour les appliquer plus tôt que de passer des heures dans des réunions en salle climatisée et qui ne débouchent jamais sur rien d ' autres que de vider des coupelles et pulvériser des insecticides à tout va.....et de sortir des vérités de Lapalisse tel que ce n 'est pas une simple grippe !!!!

9.Posté par alain le 27/03/2018 16:52

tant qu'il y aura ces depots savages ce qui represente un foyer pour les moustiques la lutte est inegale

qu'attendz vous pour sactionner les fauteurs et ces voitures qui trainent sans plaques

comme au moufia rue des anemone depuis quelques mois

c est un scandal

10.Posté par Fredo974 le 27/03/2018 17:41

POST 5 KUNTE KAKA : et donc ?

Ils ont l'air tous penauds sur la photo , personne ne se marre donc ?

11.Posté par un blanc le 27/03/2018 17:56

Je suis sûr que si le préfet déclenche l'alerte rouge cyclonique, la dengue va disparaitre

12.Posté par GIRONDIN le 27/03/2018 18:20

Lequel de la bande va couper les zerbes de 2m sur les 4 voies ?

Les 10 000 zemplois verts ?

13.Posté par Lily le 27/03/2018 18:22 (depuis mobile)

Oui les particuliers doivent faire le ménage. Et les collectivités aussi : à Bois d''olive, en plein dans la zone touchée, herbes hautes dans les écoles, les aires de jeu pour enfants et autour des salles municipales qui accueillent des marmailles

14.Posté par L''''INSOUMIS le 27/03/2018 19:02

A contrario de ses nombreux prédécesseurs, de Duprat (Grippe Espagnole, 1919) à Vian (Chikungunya, 2005) qui ont caché les épidémies, le préfet en poste favorise le préventif plutôt que de cacher la réalité ...

Il faut savoir que ce sont bien les épidémies (Variole, Choléra, Lèpre, grippe espagnole, Chik et surtout Paludisme) qui sont à l'origine des plus grandes pertes humaines à la Réunion ...

Et non pas les cyclones, comme beaucoup le pense ....

https://chaos-islands.blogspot.com/p/epidemies-cataclysmes-et-conflits.html

Pour UNE fois, +1 point pour la Préfecture et la verbalisation des "Ban cochon"

15.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/03/2018 19:07

*J'ai "vu" et - dans la foulée - vécu les tout débuts de la dingue, ici.

*Quand les médecins locaux, y compris les hospitaliers,

*Étaient incapables de poser un diagnostic...

*..."pas une simple grippe", non, vraiment pas !

16.Posté par Question bete le 27/03/2018 20:42 (depuis mobile)

Et la leucose bovine...?

17.Posté par JD974 le 27/03/2018 21:37

N'oubliez pas de traiter les nids de moustiques dans les ravines.

18.Posté par Heva le 27/03/2018 21:52 (depuis mobile)

La responsabilisation de la population passe par une VRAIE verbalisation des COCHONS. T''en a marre de tous ces porcs qui n''ont aucun respect pour eux et les autres!!!

19.Posté par icade le 27/03/2018 23:52

N'attendez pas qu'il y ait 100.000 malades pour passer en stade 4 ou 5.
Agissez maintenant massivement car la dengue amène des complications graves et peut tuer.
On réagit plus vite pour les requins ou les poissons de la Rivière St Etienne que pour préserver l'Homme de souffrance que nous pouvons éviter.
Nous adoptons la même méthodologie que pour la Chik et cela a été une catastrophe.
On comprend bien cette inertie car dans la photo publiée on ne trouve personne qui a connu la période du CHIK et c'est toujours l'absence de mémoire du terrain et des réalités de notre territoire qui conduisent à du gaspillage.
Le CHIK a coûté cher au pays et la Dengue coûtera autant en vie et en budget si on ne réagit oas tout de suite avec l'aide des militaires

20.Posté par Titi le 28/03/2018 00:17 (depuis mobile)

Ben pourquoi les Avirons n''est pas dans la liste ? Y a pourtant des cas qui sont confirmés don un enfant hospitalisé la semaine dernière !! À quand une demoustiquation et sensibilisation des habitants des quartiers concernés dans ce secteur ?

21.Posté par Doc retraité le 28/03/2018 02:11

Et pour info (trés importante ++++) comme c'est un VIRUS (de la même famille que le Chikungunya) ne jamais prendre de Cortisone ni anti-inflammatoires. Car alors risques énormes de complications et de faire durer les symptômes. Mets t-on de la crème à la cortisone sur un Herpès? Jamais. Rappelons simplement que "l'Inflammation" c'est "l'Immunité" qui se met en place suite à l'agression de notre corps par un "Ennemi" (virus, bactérie, parasite...). Anti-inflammatoire, comme son nom l'indique, c'est "Anti-Immunité". A 37° les virus se multiplient, à 40° durant 2-3 jours ils sont détruits. C'est comme si l'on souhaitait stériliser un biberon sans porter l'eau à ébullition durant quelques minutes....les microbes seraient t-ils détruits? Dès lors il faut savoir respecter la Fièvre qui détruit les virus et lance un message à la mémoire immunitaire pour fabriquer de futurs guerriers (anticorps) qui protégeront toute la vie si se reproduit une nouvelle épidémie. Boire abondamment, l'eau de Coco a des vertus hydratantes puissantes. Seule précaution mais importante, il faut faire baisser la fièvre des Nourrissons de moins de 1 ans car , au delà de 40°, le cerveau étant immature et fragile, risques de convulsions fébriles. Baigner le Bébé et poser une vessie de glace à la racine des Membres inférieurs, permettent de faire baisser la température de manière naturelle. Donc pas d'Anti-inflammatoire ni Cortisone ++++ Et j'assume puisqu'on nous l'apprend à la Faculté.

22.Posté par ELECTEUR le 28/03/2018 07:01

TOUT CA C EST EN GRANDE PARTIE DU AU LAXISME DE NOS ÉLUS QUI NE FONT PAS LEURS BOULOTS VEILLER AU RESPECT DE LA PROPRETÉ DANS LES QUARTIERS S ILS DEMANDE A CHAQUE EMPLOYÉ MUNICIPAL DE SIGNALER TOUS LES NON RESPECT DES JOURS DE COLLECTE ET APPLIQUER DES CONTRAVENTIONS CELA NE SERAIT PAS ARRIVE SI AUSSI NOS ÉLUS SILLONNEZ UN PEU LEURS QUARTIERS DONT ILS SONT RESPONSABLE DE LEURS SECTEURS ET NE SE CONTENTE PAS SEULEMENT DE PERCEVOIR DES INDEMNITÉS ?

23.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 28/03/2018 11:42

À Post. 22- ELECTEUR:

*Vous voulez dire que vous votez encore ?

*Vous avez raison: nous avons - ICI, à La Réunion,

*Les élus les plus médiocres et incompétents

*Qu'il se puisse imaginer...

*TOUT pour les "mises-en-l'air" et ...les "gamelles" - oui ?

24.Posté par Marie le 28/03/2018 18:46

à ELECTEUR, s'il y avait un peu moins de bandes de cochons sur cette ile les choses iraient mieux, en clair cette épidémie on l'a bien cherché maintenant faut assumer! trop facile d'accuser l'autre quand on voit les ordures sur les sites de pique nique, les forêts, bord des routes, et j'espère surtout que ceux qui en sont responsables auront aussi la dingue, juste retour des choses!

25.Posté par ELECTEUR le 28/03/2018 20:39

SI NOS ÉLUS PRENEZ LEURS RESPONSABILITÉS DE FAIRE RESPECTER LES RÉGLEMENTATIONS CELA NE SAURAIS PAS A CE POINT OU ALORS IL FAUDRAIT REDÉFINIR LEURS RÔLES NE SONT ILS PAS OFFICIER DE POLICE DE PART LEURS FONCTIONS ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter