MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'ensemble des élus doit sortir de l'attente et se mettre autour d'une même table


Par Joé Bédier Conseiller municipal Conseiller régional - Publié le Jeudi 22 Novembre 2018 à 16:39 | Lu 667 fois

Les évènements qui secouent la Réunion depuis le 17 novembre sont encore une fois révélateurs de la difficulté, pour ne pas dire de l’incapacité du monde politique local à faire face aux problèmes graves que connaît la Réunion. Une incapacité doublée d’une fuite devant nos responsabilités quand on sait que certains maires ont préféré le voyage pour le congrès des maires à Paris au lieu d’être aux côtés de la population.

Le silence des élus pendant plusieurs jours – quelques rares exceptions quand même - aura particulièrement choqué. Comme si la souffrance qu’expriment les gilets jaunes ne nous concerne pas et relève de la seule réponse de l’Etat, l’Etat providentiel…De même les troubles graves et nocturnes à l’ordre public ne seraient que l’affaire du même Etat - préfet, police et justice. 

Devant la montée des mécontentements visant directement les élus, les présidents des deux grandes collectivités  ont été acculés à sortir du bois.  Celui de la région, qui avait cru pouvoir se défausser sur l’Etat s’agissant de l’augmentation des taxes régionales sur le carburant, annonce qu’il proposera à la prochaine assemblée plénière le gel de ces augmentations ; il écrit ensuite au président de la République pour que celui-ci trouve la solution à nos problèmes. Du côté du département on a sorti dix propositions du genre rétablissement des emplois aidés à l’ancienne ou vieilles recettes qui depuis trente ans ont donné les résultats que l’on connait en matière de création d’emplois.

On compte encore et toujours sur l’Etat, après l’utilisation de la police contre les gilets jaunes, pour sortir la Réunion d’une situation socio-économique catastrophique qui est la cause principale du ras-le-bol d’aujourd’hui. Autrement dit, on reste dans cette posture qui consiste à attendre que tout ou l’essentiel  vienne de Paris, alors que l’on sait que cela ne marche pas et qu’il faut enfin  se retrousser les manches et s’engager dans une autre démarche de développement et de responsabilité. 

Malheureusement nos deux collectivités interviennent une fois de plus en ordre dispersé. Les circonstances et la gravité de la situation exigent cependant qu’elles se mettent sans délai autour de la même table avec les autres élus et les représentants de toutes les forces vives de l’île, sans oublier les gilets jaunes. C’est l’appel que je lance car il y a danger. Les solutions à nos problèmes, elles passent d’abord par nous et on ne peut plus attendre. 

Saint-André le 22.11.2018
 




1.Posté par blacksun le 22/11/2018 19:49

Bonjour Mr Bédier ,
" il faut enfin se retrousser les manches et s’engager dans une autre démarche de développement
et de responsabilité." écrivez-vous. Cela consisterait en quoi cette "autre démarche" ?
Merci

2.Posté par klod le 22/11/2018 20:25

critique légitime, selon moi , de M. Bédier , certes !!!!!! mais que propose t'il de nouveau , lui, en tant qu"élu" ?

3.Posté par Bertel de Vacoa le 23/11/2018 09:27

Au moment où ce mouvement des gilets jaunes commence à se structurer, à pendre forme de façon unitaire et indépendante, aucun élu ne peut les représenter et parler en leur nom.

Tout au plus faut-il un facilitateur , non marqué politiquement, qui leur permettrait de mettre en forme le premier document de "leurs revendications". Je leur fais confiance pour trouver cette personne dans leurs rangs. Cette personne ne doit pas être leur-porte parole. Il n'est pas utile d'aller "discuter" avec le préfet. Il est aux ordres et cela se comprend. Il n'a strictement aucune marge de manoeuvre. Il faut juste lui remettre collectivement le document finalisé pour qu'il transmette !

4.Posté par bayoun le 23/11/2018 09:42

Bien parler Mr BEDIER ! Cependant qui va se réunir autour d'une table ? des politiques qui sont là depuis plus de 30 pour certains (voir plus). ils sont aujourd'hui responsable de la situation actuelle. Ce n'est pas en 2 jours qu'ils pourront trouver des solutions... il faut qu'il démissionnent tous ! c'est la seule solution.

5.Posté par 440 le 23/11/2018 09:47 (depuis mobile)

Exactement.. Où sont nos politiques qui devraient représenter le peuple porter notre voix fr entendre nos revendications nos besoins et crier nos souffrances.???? Zot soutien oussa iler zot aide??

6.Posté par Leslie le 23/11/2018 13:46 (depuis mobile)

Mr Bedier j''espère du fond du coeur que vous deviendrez Maire de SAINT André vous avez tout ce qu'' il faut pour être l''homme du peuple .

7.Posté par R.A.F. le 23/11/2018 15:55 (depuis mobile)

Bien dit M. BEDIER.
Le malheureux que toute le peu la reste Paris pou boire champagne.

8.Posté par Pro no stick le 23/11/2018 21:56

L'AMDR, membre de droit de l'OPMR, est absente de cette instance systématiquement.

9.Posté par Kayam le 24/11/2018 01:04

L'ensemble des élus se mettent autour d'une table (elle est voulue ronde, vous ne le saviez-pas ?) et l'ensemble des Réunionnais font tourner les serviettes ! ... pour s'éponger de la chaleur qui n'arrête pas de monter. Certains se sont suffisamment saignés ; tous les efforts ont été faits.
Même pas la peine d'essayer de se sécher, cela fait tellement longtemps que nous sommes à sec !

Combien de personnes assisterons à ce tournage de mauvais scénario ? à cette mascarade sans fondement ? Vous tous avez beaucoup à faire pour retrouver la confiance de cette population.
Pourquoi avoir laissé cette situation dégénérer autant ? C'était pas faute de lancer des alertes pourtant.

Vous êtes-vous rendu tôt, depuis le début du manque de produits alimentaires, dans un supermarché ? Putain, on a l'impression que tout le monde regarde tout le monde différemment. Des yeux qui sont prêts à lancer des éclairs, les coups de chariots sans mots d'excuse car les gens sont pressés... de récupérer un brick de lait et de rentrer !
C'est à qui prendra la dernière boîte de sardine qui reste sur l'étagère ! La désunion totale, la méfiance, la peur de ne pas avoir à manger demain !! Mais c'est quoi ce foutu bordel ?

En quête de quelque nourriture, nous devenons des ennemis.
Où va t-on ?
Qu'avez-VOUS (les dirigeants de La Réunion) fait de nous ??
Le pire, c'est un mauvais sentiment largement partagé ! So so so sad !!

10.Posté par Luc le 24/11/2018 10:10

Bravo, voila quelqu'un qui vient donner des leçons.

J'invite les personnes a aller relire l'article de la conférence de presse du Second semestre de cette année.
Ce Mr se laisse emporter par l'égoïsme en déclarant qu'il est candidat au municipal de 2020 seul, sans rassemblement et affirmant avec assurance qu'il sera devant au 1er Tour et élu au Second tour. J'aimerais bien savoir le nom de la personne qui regarde aussi bien dans la mare de café.... Précisant qu'il ira seul sans avoir besoin de personne (rassemblement). Même pas une concertation quelconque!!!! Aujourd'hui ce même Mr vient nous dire qu'il faut que les élus se mettent tous autour d'une table, se rassemble pour sortir de cette situation.
Pourquoi n'y va t-il pas seul défendre et proposer des solutions à Paris puisqu'il n'a besoin de personne d'autre à part lui pour les municipales en 2020 a St André??? .


Moi sa m'écœure! UN PEUT DE HAUTEUR, DE DESCENCE ET DE VISION POLITIQUE pour le peuple.
Faut être Humble et respectable en politique si non vaut mieux rester chez soi.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes