MENU ZINFOS
International

L'enregistrement qui prouve que le commandant a déserté le navire


- Publié le Mardi 17 Janvier 2012 à 12:48 | Lu 1708 fois

L'enregistrement qui prouve que le commandant a déserté le navire
 
Une conversation téléphonique contenue dans les boîtes noires du Costa Concordia a été saisie par les enquêteurs et diffusée par l'agence de presse italienne Ansa. Elle prouve que le commandant, Francesco Schettino, a refusé sciemment de remonter à bord du paquebot pour venir en aide aux passagers.

Le capitaine du port aurait contacté le commandant sur son téléphone portable vers 1h46 (00H46GMT) pour lui ordonner de revenir à bord et participer à la procédure d'évacuation: "Maintenant vous allez à la proue, vous remontez par l'échelle de secours (en corde) et vous coordonnez l'évacuation. Vous devez nous dire combien il y a encore de gens, enfants, femmes, passagers, le nombre exact dans chacune des catégories".

"Commandant, c'est un ordre, c'est moi qui commande maintenant"

"Que faites-vous ? Vous abandonnez les secours ?", demande l'officier. Schettino répond: "Non non je suis là, je coordonne les secours". L'officier reprend: "commandant, c'est un ordre, c'est moi qui commande maintenant, vous avez déclaré l'abandon du navire, vous devez aller à la proue, remonter à bord et coordonner les secours".

L'homme indique alors au commandant qu'"il y a déjà des cadavres". "Combien?", demande Schettino, qui se voit répondre: "c'est à vous de me le dire, que faites-vous ? Vous voulez rentrer chez vous ?", s'emporte alors l'officier.
 "Maintenant vous retournez là-haut et vous nous dites ce que l'on peut faire, combien il y a de gens, quels sont leurs besoins", poursuit l'officier auquel le commandant assure qu'il va remonter à bord.

"Commandant, vous avez abandonné le bateau ?"

Or, selon la capitainerie et de nombreux témoignages, il était déjà réfugié sur la rive avant minuit, peut-être dès 23h40 (22h40 GMT). Dans un appel précédent, dès 00h42, le commandant lâche au téléphone, dans la salle opérationnelle de la capitainerie, une phrase qui va le trahir: "Nous ne pouvons plus monter à bord car le navire est en train de se cabrer côté poupe (arrière)". "Commandant, vous avez abandonné le bateau ?", demande alors l'officier d'un ton des plus surpris. Le commandant affirme: "Non non, évidemment que non!".

Selon l'agence italienne Ansa, l'enquête de la capitainerie de Livourne, de surccroît coordinatrice des secours, montre par ailleurs qu'il y a eu un réél manque de coordination de l'équipage qui a décidé l'évacuation avant un ordre formel du capitaine.

Le commandant est actuellement incarcéré à Grosseto en raison d'un "risque de fuite". Francesco Schettino a par ailleurs été placé sous surveillance spéciale avec l'aide d'un psychologue lundi.




1.Posté par aiaiaiaiaiaiaiaieiaieiaiaieiaieiaie le 17/01/2012 12:55

ah.........la presse la zot i fait plaisir a zot MI REMARQUE SA KAN ZOT Y VOIT UN BOUG UN GENOU LES ATER ZOT Y TROUVE TOUTES MOYEN pou casse lotre alors pou abrége tou sa la ferme nout geu...le kan nou la pas vu et LAISSE LA JUSTICE FAIT SON TRAVAIL OK enfin sans trop vexe a zot

2.Posté par melanchon viens, le 17/01/2012 13:05

curieuse similitude. Sarkozy qui sait pas quoi répondre aux journalistes et refuse les questions:


Triple A : Sarkozy en panne de mots

3.Posté par Choupette le 17/01/2012 13:05

La classe !

Je suis sûre que, retrospectivement, les gens qui ont voyagé avec lui antérieurement doivent être terrifiés.

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/01/2012 15:09

l'enregistre ment..Voilà tout le problème ?

5.Posté par job le 17/01/2012 15:23

C'est un suicide, il n'y a pas d'autre explication.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes