MENU ZINFOS
National

L'enquête de Pièces à conviction sur ces préfets "payés à ne rien faire"


- Publié le Jeudi 22 Septembre 2016 à 15:08 | Lu 9570 fois

Dans l’enquête "Les Jobs en or de la République", diffusée mercredi soir sur France 3, le magazine Pièces à conviction s'attarde sur le cas des postes "privilégiés" de la fonction publique. Parmi eux, le préfet. D’après le magazine, 75 préfets sont "hors cadre". Ils exercent des missions très floues hors de leurs attributions mais sont payés confortablement pour cela. 

Certains préfets ne seraient rattachés à aucun territoire et se voient confier des missions particulières par le gouvernement, selon l’enquête de France 3. La Cour des comptes précise que leur nombre est significatif. Dans un courrier adressé à Matignon en 2014, elle souligne que, en 2013, seulement 127 préfets sur un effectif total de 250 sont affectés à un poste territorial. 75 fonctionnaires se voient attribuer un statut de "préfet hors cadre". 

La Cour des comptes avance que "des préfets hors cadre se retrouvent sans aucune affectation ". Elle ajoute même que le gouvernement leur donne des missions "pour leur trouver une occupation".

Daniel Matalon était l’un de ces préfets. "La position hors cadre signifie que vous êtes payé et que vous attendez qu’on vous donne une mission… Ça peut paraître très sympathique pour le commun des mortels (…) C’est en réalité très désagréable. Parce que vous êtes là, vous attendez un coup de téléphone qui n’arrive jamais ", rétorque le préfet sans affectation dans ce reportage de Pièces à conviction. 




1.Posté par ali baba le 22/09/2016 15:38

idem pour les ambassadeurs
110 placardisés !
ex : un ambassadeur aux seychelles; comores; madagascar; ile maurice;
un conseiller diplomatique à la préfecture de la réunion, (qui devient ambassadeur à sa mutation)
et comme si cela ne suffisait pas
un ambassadeur pour la zone océan indien d'une parfaite inutilité mais qui doit brasser de l'air pour exister

2.Posté par noe le 22/09/2016 17:14

Super !
Je vais poser ma candidature à notre Président Hollande ... je pourrai rester peinard sur mon Arche à attendre un Déluge qui ne viendra pas et sirotant des coupes de champagne rosé !
Elle est belle la vie !

3.Posté par Et alors tant mieux pour eux. bande de maloki le 22/09/2016 18:00

La France est un pays de rentier et non de production.
Un mec qui touche ses 500 euro de rsa se fait traité de feignant alors qu'un mec qui se fait 5 000 euro grâce à des locations de case sans rien foutre est vu comme un gros travailleur.

Bravo à ses préfets qui ont tout compris du système capitaliste dont le but est de ramasser le plus possible sans rien foutre.

Bien joué les gars.

ps: la france un pays de méritocratie la bonne blague, la france est un vieux pays ou les fortunes sont joués des la naissance a part quelques rares exceptions qui sont d'ailleurs bien montré pour faire croire au peuple que c est possible de monter l ascenseur social à la française.

4.Posté par RIPOSTE974 le 22/09/2016 18:08

C , un scandale formé par l'école nationale des Anes ( ENA )

Tjrs nommer par un conseil des ministres le mercredi pas responsable

La France est un pays extrêmement fertile . On y plante des fonctionnaires il y pousse des impôts . Georges CLEMENCEAU .

Les fonctionnaires ( préfet ) sont comme les livres d’une bibliothèque . Les plus hauts placés sont ceux qui servent le moins . Georges CLEMENCEAU

5.Posté par golf51 le 22/09/2016 18:08

Pour approfondir le documentaire de France 3 , prenez le temps de lire l'excellent ouvrage de Philippe Pascot (Pilleurs d'Etat) et vous allez tout comprendre en détail sur tous ces privilégiés de la République.

6.Posté par kld le 22/09/2016 21:07

et les sénateurs ............. ?

7.Posté par Mike le 22/09/2016 21:32 (depuis mobile)

Encore des copain bras long vive Holland qui fait n importe quoi et qui paye n importe qui.beaucouo de loi sont change dans notre constitution pour que le peuple est la main tous des boucher zieux

8.Posté par Pif le yinch le 22/09/2016 21:58

Travailler dans l'administration, ça ne s'improvise pas. Il y a des méthodes, des qualités rares requises ...
C'est comme dans les sciences : ne devient pas astrophysicien ou biologiste qui veut !
Quand tu deviens ministre, c'est ces gens qui te forment, car c'est eux qui maîtrisent le sujet. Ils sont comme des outils (analyse, conseil, ...), et l'Etat les met à ta disposition.
C'est valable dans les services de l'Etat, dans les collectivités, dans les grands organismes nationaux ...

Préfet, c'est un boulot de fou. Il faut connaître la législation, les traités, les conventions, ... On est corvéable 7 jours sur 7, 24h sur 24. On doit se taper très régulièrement des réunions où il faut être concentré, ne pas dire de conneries, écouter des gens pendant des heures sans pouvoir penser à ce qu'on va regarder à la télé ce soir ...
C'est pas à la portée de tout le monde d'avoir les nerfs pour supporter une telle charge de travail.

On ne peut jamais garantir qu'on aura un approvisionnement régulier en hommes de qualité. Qui connaît l'âge de chaque préfet actuellement affecté ? Qui sait combien de préfets partiront en retraite bientôt, mourront bientôt, pèteront un cable bientôt ? Se laisseront corrompre bientôt ?

Alors on est obligés de constituer des réserves, pour pallier aux éventuelles défections (et aux départs en retraite, ou mutations vers des postes plus élevés).
Quand vous passez un concours de la fonction publique, en général on fait un classement. Quand ya 10 postes à pourvoir et que vous êtes à la 11ème place (par exemple), on vous dit de rester prêt quand-même, pour le cas où certains des 10 admis feraient défection.
On vous paye pas pour que vous restiez disponible absolument, parce que vous avez fait un simple concours de catégorie A, B ou C.
Mais dans les hautes sphères de la fonction publique, on est prêt à vous payer pour que vous restiez disponible, pour vous dissuader d'aller voir ailleurs, parce que votre profil est très intéressant et qu'on a peur de pas en retrouver un(e) comme vous avant longtemps !

Il n'y a rien de scandaleux dans le principe.
Mais comme on est une société humaine faite d'humains imparfaits, il y a toujours des risques de dysfonctionnement qu'on doit corriger quand on s'en rend compte, sans en faire tout un foin. On est humains, on va pas s'auto-flageller au moindre dérapage ! (la République n'est pas adepte du SM !)

9.Posté par GIRONDIN le 22/09/2016 22:37

10 000 000 € par an pour nos 3 ex présidents

10.Posté par Pif le yinch le 23/09/2016 01:00

Bien sûr, il y a dans notre République des gens qui, par leurs fonctions, ont eu connaissance de certains secrets d'Etat. Des choses qu'on aimerait pas voir s'ébruiter auprès de l'opinion publique, auprès des ennemis (et parfois amis) de la République.
Tous les parents font des choses qu'ils cachent à leurs enfants, pour des raisons diverses et normalement justifiées.

Alors ces gens, hauts-fonctionnaires ou élus, tous anciens serviteurs de l'Etat, quand ils quittent leurs fonctions, on continue de les payer grassement. On cherche à éviter que, pour des raisons bassement matérielles, ils ne soient tentés de vendre leurs connaissances.
Pareil dans les affaires de justice, on évite à tout prix de les juger trop durement, pour ne pas en faire des rebelles.

On peut aussi les suivre discrètement, pour leur éviter de se mettre dans des situations compromettantes.
Une personne peut être très honnête et à l'abri du besoin, mais elle peut déraper si on lui tend des pièges. De l'alcool qui coule à flots, des comprimés qu'on glisse dans votre verre à votre insu, des femmes légères ... et c'est le scandale, savamment orchestré et filmé par des gens qui viendront vous faire chanter par la suite : "si tu nous dis pas ça, si tu nous fournis pas ça, si tu ne dis pas ça au public, on publiera ta vidéo sur le net !".
Voilà comment, entre autres moyens, on peut retourner des gens pourtant excellents serviteurs de l'Etat et patriotes avérés.

Il faut se méfier de tout et tout le monde, y compris des gens qu'on connaît depuis longtemps (qui peuvent avoir été retournés sans qu'on le sache).
Les moyens financiers qu'on déploie pour lutter contre ça à l'échelle de l'Etat sont justifiés, au même titre que ceux qu'on alloue à la sécurité publique (d'ailleurs ça rentre dans le cadre de la sécurité nationale).

La morale est parfois sauve : les gens tombés dans un piège préfèrent encore que le scandale soit révélé, plutôt que de trahir la République.
Pour l'opinion publique, ces gens seront considérés comme des moins que rien. Mais pour ceux qui savent, ce sont des gens responsables de chez responsable.

11.Posté par Antipode le 23/09/2016 03:22

Pif le yinch, tu vas nous faire verser une larme ;) la gabegie comme méthode de gouvernance ? La compétence n'existerait que du fait des émoluments ? Les journées de 24h ça n'est que pour les hauts fonctionnaires ? etc...
Il est plus que temps de plafonner les revenus de tous à 4 smics, et nous aurons rapidement les compétents au-lieu des cupides aux posts à "responsabilité".

12.Posté par Fidol Castré le 23/09/2016 06:30

C'est comme ça depuis 1789. C'est la République qui veut ça.

Vive le Roi.

13.Posté par zorbec le 23/09/2016 08:26

Encore un héritage de Mitterrand Girondin !

14.Posté par Turbo le 23/09/2016 08:34 (depuis mobile)

Ci les gouvernements prenez en compte les recommandations de la Cour des comptes la France serait sortie d'affaire..

15.Posté par chercheur le 23/09/2016 08:52

maintenant reste à savoir s'ils sont imposable (salaire ou indemnité)

16.Posté par sensuelle radio le 23/09/2016 12:00

Les vrais travailleurs ce sont les citoyens, et dire que c'est nous qui payons encore et encore .

17.Posté par polo974 le 23/09/2016 14:14

Alors qu'il suffirait de les nommer vice-présidents de l'université de la Réunion...

18.Posté par Pif le yinch le 23/09/2016 16:09

11.Posté par Antipode

Il y a un potentiel de compétences, mais qui assumerait de telles charges de travail, et surtout de telles responsabilités (après avoir assumé toutes les études qu'il faut se taper pour prétendre aux postes), pour des salaires de trimard ?

Pour te donner une idée, Mélenchon, dans son programme de 2012, préconisait qu'au sein de chaque entreprise, le salaire maxi ne pourra être supérieur à 20 x le salaire mini. Donc même avec un salaire mini équivalent au SMIC, le salaire maxi pourra aller jusqu'à 20 x le SMIC :
http://www.liberation.fr/france/2011/09/12/melenchon-propose-le-smic-a-1700-euros-et-un-salaire-maximum_760707

Avec ton salaire maxi de 4 x SMIC, même Mélenchon te traiterait de "dangereux gauchiste révolutionnaire" !

19.Posté par malon le 23/09/2016 17:46

C'est la fonction publique... Dans leur malheur ils ont quand meme de la chance. Sinon sans dents dans le privé ils pointeraient deja tous au chomage pour que le patron puisse pleinement profiter des bénéfices faits.

20.Posté par 75 chômiste de la République le 23/09/2016 19:14

Ça peut paraître très sympathique pour le commun des mortels (…) C’est en réalité très désagréable. Parce que vous êtes là, vous attendez un coup de téléphone qui n’arrive jamais ", rétorque le préfet sans affectation dans ce reportage de Pièces à conviction".

Terrible, ils devraient porter plainte: être payé, ne pas bosser! Wouahh!

Quel veinard je suis, moi qui bosse et suis moins bien payé ...


Vos chiffres et votre article datent, on dirait.

Dans le Figaro, article du 25/09/2014 (il y a 2 ans), il est déjà fait état de la Cour des Comptes, de ces chiffres qu'elle dénonce :

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/09/25/01002-20140925ARTFIG00083-la-cour-des-comptes-critique-durement-la-gestion-des-prefets.php
://

75 sur 250: en gros, 1 sur 3 quoi! Enorme ! A environ 100 000 ou 20 000 euros par an de rémunération toutes charges confondues (j'imagine, peut-être que je me trompe)?

(voir: http://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-prefet-emploi-fonctionnel/0/5838.htm), ça nous coûte pour les actifs (sans compter les retraites surfaites des anciens inactifs):

120 000 € x 75 chômistes = 9 000 000 € par an (minimum, environ)?

Une pallle!

Merci de rectifier si je me trompe.


" Dans chaque cambrioleur, il y a un Préfet de police qui sommeille." (Michel Audiard)

Le Président (1961) d'Henri Verneuil

21.Posté par kld le 23/09/2016 21:37

post 14 a tout dit , ou presque !

22.Posté par Dazibao le 24/09/2016 00:30

Ça peut paraître très sympathique pour le commun des mortels (…) C’est en réalité très désagréable. Parce que vous êtes là, vous attendez un coup de téléphone qui n’arrive jamais ", rétorque le préfet sans affectation
...............................

Il prévoit même une fois à la retraite d'attaquer l'Etat pour préjudice d'anxiété pour l'avoir fait attendre pendant des années dans le noir......de l'incertitude....

A chaque coup de fil, il courrait plus vite que BOLT pour décrocher, dans l'espérance qu'on lui dise "vous avez décroché la timbale, vous êtes nommé préfet de St Pierre et Miquelon. Sortez votre parka et allez-y. Ou encore, vous êtes muté à Mayotte, c'est une vraie sinécure".

23.Posté par Antipode le 24/09/2016 07:12

Pif le yinch ;) parler revenu sans évoquer de chiffres, c'est zéro :) donc voici les revenus individuels en France ;) attention ça va choquer plus d'un !
90% des individus français ont un revenu inférieur à 2601 €uros, eh oui, "tout le monde" plafonne à 2 smic, alors plafonner la dernière décile d'incompétents (je ne peux pas croire que l'incompétence viendrait des 90%, ils ne sont pas aux postes de pouvoir ;)) à 4 smics, c'est même encore très généreux !
CQFD
http://www.lafinancepourtous.com/Niveau-et-composition-des-revenus-moyens-en-France

24.Posté par Pif le yinch le 24/09/2016 16:36

Antipode, c'est sûrement parce que 90% des individus français n'ont pas de responsabilités comparables aux 10% qui restent !

Dans les 10% qui ont des responsabilités dignes de ce nom, il y a des degrés dans les responsabilités.
Exemple dans une préfecture : tu as un chef de bureau, responsable du bon fonctionnement de son bureau. Au-dessus tu as le directeur, responsable du bon fonctionnement des bureaux entre eux.
Ensuite tu as le directeur du cabinet du préfet, qui filtre tout ce qui est à destination du préfet pour ne pas que ce dernier ait tout à se taper (certaines tâches sont ordinaires, donc liquidables par le dircab). Enfin tu as le préfet (et son adjoint le secrétaire général, qui est une sorte de vice-préfet).

Tous ont des responsabilités, à leur niveau, mais il n'y a rien de comparable, en termes de responsabilités, entre un chef de bureau et un préfet !
Si le préfet ne peut espérer que 2 x SMIC de plus qu'un chef de bureau, on risque d'attendre longtemps avant d'avoir des prétendants au poste de préfet !
Et quand on en aura, il ne faudra pas s'étonner qu'ils usent de leur pouvoir pour arrondir leurs fins de mois (corruption-friendly !)
CQFD !

25.Posté par Antipode le 25/09/2016 05:32

Ben voyons, on s'invente les mauvaises arguments qu'il faut ;) si tu trouves un individu qui se dit lui responsable, avec un revenu >4000 €uros - et qui l'est responsable - merci de nous le présenter ;) les élus et hauts-fonctionnaires n'ont aucune responsabilité au-contraire (assez de monnaie pour payer leurs amendes et les avocats qui font annuler les crimes etc...) ; par-contre, tous ont systématiquement des casseroles, la France est le pays le plus corrompu de la zone euro ; de rappeler que ça fait les journaux du monde, l'ancien Président Sarkozy est coupable de Haute-Trahison (il a fait retirer ce crime de la Constitution, étonnant ?) ; il a commandité l'assassinat d'un Président étranger, légitime et en fonction ; il a une quinzaine de mises en examens et la totalité de son entourage a été condamné )
De nos jour, maintenant ;) ils le font les yeux dans les yeux, les mains dans nos poches ; tire, j'ai une dizaine d'études qui démontrent qu'au-dessus de 4000€/mois/individu ont devient déviant/anti-social (le fameux 'parce que je le vaux bien) ; les riches - et c'est la définition économique - sont des parasites économiques !

Prétendre légitimer les riches, c'est prétendre légitimer une caste et ses esclaves, c'est le principe de la mafia ! Jeu de Société https://www.youtube.com/watch?v=EwK9glIxIoo

26.Posté par Pif le yinch le 25/09/2016 16:43

La vraie richesse, pour moi, c'est l'équilibre personnel.
Un gars aura besoin d'argent pour l'atteindre, mais pour d'autres ça sera la domination, ou les conquêtes féminines, ou bien les potes, ou encore la connaissance (y compris des choses invisibles par nature), etc ...
Si un mec qui a atteint son équilibre empêche les autres d'atteindre le leur, c'est de l'intolérance. C'est vouloir que les autres aient les mêmes valeurs que lui.
On peut lutter contre ceux qui gagnent leur pognon de manière indue, mais quand c'est le fruit d'un travail honnête c'est pas justifié.

Personnellement, c'est pas l'argent qui me motive dans la vie (mon bonheur n'est pas matériel), mais j'accepte le fait que d'autres passent leur vie à courir après.
Ceci dit, (Brahim), l'équilibre passe aussi par des forces opposées qui tempèrent nos aspirations profondes pour leur éviter d'atteindre des degrés extrêmes.
Donc il faut des gens comme toi, Antipode, pour contrebalancer ceux qui iraient trop loin dans leur soif de richesses matérielles.
Le monde est potentiellement équilibré, et le but est de l'équilibrer dans les faits, puis de conserver cet équilibre. Ca passera par un gouvernement, des lois, et une Justice, à l'échelon mondial.

27.Posté par Pif le yinch le 25/09/2016 18:08

"Un gars aura besoin d'argent pour l'atteindre"

Phrase qui peut prêter à confusion. En fait les autres auront peut-être aussi besoin d'argent pour atteindre leur équilibre, mais dans ces cas l'argent ne sera qu'un moyen, pas une finalité.
De toute façon, l'argent ne peut être une vraie finalité, c'est ce qu'on peut en faire qui en est une.
L'argent ne sert à rien s'il ne peut rien acheter ...

28.Posté par Pet Cable le 01/01/2018 13:53

Si l'on ajoute les préfets sans travail, les ambassadeurs sans boulot, les attachés parlementaires fictifs, tous les gens les gens qui sont payé pour ne rien faire dans la fonction publique, en particulier dans les hôpitaux où j'ai eu une carrière de 38 années, si l'on y ajoute tous les détournements financiers dont j'ai été témoin également, on arrive à des sommes probablement astronomiques et personne ne s'en émeut.
Après, on vient nous chanter qu l'état n'a pas de sous et qu'il faut payer plus d'impôts.
La France n'est ps si éloignée des républiques dites bananières.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes