MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'empire de dictature de retour


5, 10 euros le mètre carré non bâti c'est fou!!!!!!!!!!

Par MR TECHER - Publié le Samedi 21 Mars 2015 à 08:32 | Lu 302 fois

L'empire de dictature de retour
Impôt sur le non-bâti
Regardez ce site, ça vaut son pesant de cacahuètes .......
Ne pas effacer sans avoir vu.....c'est dramatique pour nous les français.

> Écoutez le reportage jusqu'au bout, nous allons pleurer dans pas longtemps.
et pas un média n’en parle
à voir absolument sur le lien suivant :
http://player.vimeo.com/video/112153249

LE BLOG PATRIMOINE.
Auteur Guillaume FONTENEAU
Fondateur du site Leblogpatrimoine.com - Conseil en gestion de Patrimoine Diplômé du master Gestion de Patrimoine de l'université de Clermont Ferrand
Taxe foncière des terrains constructibles … Micmac autour de la réalité de la hausse pour 2015-2016 ?

in Impôt / Taxe foncière habitation —by Guillaume FONTENEAU —14 octobre 2014
Le texte est passé quasi inaperçue dans la loi de finance pour 2013, mais les premiers effets dévastateurs devraient se faire sentir à partir de 2015 et surtout en 2016.

La réforme est définie à l’article 1396 du code général des impôts :
Dans les communes et agglomérations appartenant à des zones d’urbanisation continue de plus de 50 000 habitants où existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements, entraînant des difficultés sérieuses d’accès au logement sur l’ensemble du parc résidentiel existant, la valeur locative cadastrale des terrains constructibles est majorée d’une valeur forfaitaire fixée à 5 € par mètre carré pour les impositions dues au titre des années 2015 et 2016, puis à 10 € par mètre carré pour les impositions dues au titre de l’année 2017 et des années suivantes.

Aujourd’hui, 28 unités urbaines sont concernées, soit 1151 communes. La listes des communes et agglomérations concernées est disponible dans ce lien : Liste des villes concernées par une tension locative mais dans les questions au gouvernement du 14 octobre, Sylvia PINEL a annoncé une révision des villes et zones urbaines concernées par la révision de la valeur locative. le zonage pourrait être calqué sur le zonage applicable au dispositif PINEL pour l’investissement locatif (cf "Loi PINEL : Un nouveau zonage applicable au 01 Octobre 2014".)

La logique poursuivie par le gouvernement est toujours la même : Augmenter la pression sur les propriétaires de terrains à bâtir pour les encourager à vendre leur terrain ! En augmentant l’offre de terrain à bâtir, le gouvernement espère faire baisser les prix de ces derniers et régler une partie du problème de la bulle immobilière.
La presse soudainement catastrophée par cette "explosion" de la taxe foncière sur les terrains à bâtir.

Si vous lisez la presse économique, vous avez très certainement lu quelques articles catastrophés traitant de cette explosion des taxes foncières. Quelques exemples :
• La taxe foncière des terrains constructibles explosera en 2015, article publié par Le FIGARO.
• La taxe foncière va exploser pour certain terrains en 2015.
Dans ces deux articles, les journalistes reprennent l’exemple cité par Jean PERRIN président de l’UNPI :
"A partir de l’an prochain, le propriétaire d’une parcelle de 1000 m2 située dans une zone constructible paiera 5000 euros de taxe foncière, contre 450 à 500 euros aujourd’hui. Et 10.000 euros à partir de 2017″.
Dans les questions au gouvernement du 14 octobre 2014, des chiffres différents, mais tout autant effrayants, sont avancés :
"À titre d’exemple, mes chers collègues, pour une parcelle de 800 mètres carrés, une majoration de 2 000 euros la première année puis de 4 000 euros chaque année s’appliquera."

Les chiffres annoncés font frémir ! Comment une telle loi a pu être votée sans aucune mobilisation générale ? Incroyable.

Mais en relisant le code général des impôts le doute s’installe sur la réalité de ces calculs
Néanmoins, étonné d’une telle disposition fiscale, nous nous sommes replongé dans notre code général des impôts et avons simplement lu le texte avec attention :

Article 1396 CGI :
I.-La taxe foncière sur les propriétés non bâties est établie d’après la valeur locative cadastrale de ces propriétés déterminée conformément aux règles définies aux articles 1509 à 1518 A et sous déduction de 20 % de son montant.
II.-A.-Dans les communes mentionnées au I de l’article 232, la valeur locative cadastrale des terrains constructibles après la déduction mentionnée au I du présent article est majorée de 25 % de son montant et d’une valeur forfaitaire fixée à 5 € par mètre carré pour les impositions dues au titre des années 2015 et 2016, puis à 10 € par mètre carré pour les impositions dues au titre de l’année 2017 et des années suivantes.

Les communes qui ne seraient pas concernées par ce premier alinéa pourraient également voir leur taxe foncière sur les terrains à bâtir augmenter de manière très forte. Le même article 1396 du CGI prévoit que les autres communes
Cet article 1396 se situe dans le paragraphe "taxe foncière sur les propriétés non bâties" "D- Base d’imposition". Autrement dit, cet article ne vise pas le calcul de la taxe foncière mais vise simplement à déterminer l’assiette de l’impôt.

En effet, la Taxe foncière sur les propriétés non bâties est calculée en multipliant la base d’imposition qui figure sur l’avis d’imposition par les taux fixés chaque année par les collectivités territoriales. La base d’imposition de la taxe foncière sur les propriétés non bâtie est égale à la valeur locative cadastrale (appelée aussi revenu cadastral).
L’article 1396 du CGI ne vise pas à majorer le montant de la taxe foncière mais simplement le montant de l’assiette de l’impôt.

Ainsi, il semble bien que le président de l’UNPI est fait une erreur dans ses calculs : Ce n’est pas la taxe foncière sur les propriétés non bâties qui va être majorée de 5€/m² en 2015 et 10€/m² en 2016, mais la base d’imposition sur laquelle est appliqué le taux de l’impôt.
La taxe foncière augmentera bien, mais dans une bien moindre mesure.


PENSEZ VOUS QUE CELA EST JUSTE EST BON?CE GOUVERNEMENT NOUS RESSEMBLE T-IL VRAIMENT?CHERS CITOYENS OUVRONS LES YEUX CES MECS LA QUI NOUS DIRIGE SE SONT PERDU EN COURS DE CHEMIN A CAUSE DU POUVOIR.LEUR BUT NOUS ENLEVER TOUT BONHEUR.BIENTÔT NOUS SERONS FERME DANS DES SAC A M... !!!!!!

MR TECHER




1.Posté par marigaud le 09/04/2015 20:33

Vous avez raison les politiciens sont devenus fou, ils veulent absolument construire des logements partout mais surtout à n'importe quel prix et peu importe si on démolit le paysage. Il y a déjà trop de zones urbanisées et la loi Pinel créée déjà des disparités flagrantes selon les régions. Les zones pinel ont été mal découpées de toute façon.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes