Blog de Pierrot

L'égalité réelle, c'est quoi ?

Samedi 13 Février 2016 - 18:26

Toute la presse nationale fait des gorges chaudes sur le dernier gouvernement de François Hollande, que Le Parisien n'hésite pas à qualifier de "Mr Bricolage"...

Le Figaro par exemple, s'extasie sur la capacité des socialistes, et de François Hollande en particulier, d'inventer des noms de secrétariats d'Etat avec des noms ridicules. Selon le journal, "oser créer un Secrétariat d'Etat à "l'égalité réelle", (est une) parfaite illustration de cette perte de sens. Est-ce à dire que l'égalité était depuis mai 2012 fictive, partiellement irréelle ou purement théorique? Un autre secrétariat d'Etat est dévolu à "l'aide aux victimes", mais victimes de quoi au juste? Sûrement des attentats, mais pourquoi pas du choc fiscal, des accidents d'autocar, de la réforme de l'orthographe, ou de la catalepsie due aux discours empêtrés de François Hollande? Un troisième est chargé de la biodiversité, à côté du ministère de l'Environnement. Peut-être s'agit-il de veiller sur l'écosystème du gouvernement, cet élevage de homards qui s'entredévoreront si on ne leur bloque les pinces avec des élastiques?"

Mais force est de reconnaitre que le secrétariat d'Etat à l'Egalité réelle d'Ericka Bareigts concentre les interrogations, voire les critiques.

Nombreux sont les journalistes à s'être interrogés sur ce que cachait cette notion, à l'image de Nicolas Barré d'Europe 1 (voir vidéo ci-dessus).

S'ils voulaient avoir l'explication, ils auraient pu lire les explications données par Philippe Leconstant, le premier secrétaire local du PS dans Zinfos : "Légalité réelle c’est réduire les retards avec la métropole et se battre contre les déséquilibres entre la métropole et les départements d’outremer. Mais maintenant, l’égalité réelle ce n’est plus tirer les revendications des outremer vers le national, c’est devenu maintenant une mission nationale. Nous sommes le premier département français le plus inégalitaire et nous comptons les dix premières villes les plus pauvres… Nous mettons toujours en avant cette nécessité de faire du rattrapage et de mettre l’accent sur notre situation exceptionnelle pour nous aider à nous relever".

Vous n'avez pas encore compris ? Pas de panique... Il reste un peu plus d'un an à Ericka Bareigts pour tout vous expliquer...
Lu 5622 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par La France le 22/02/2016 21:50

En écoutant la vidéo j'ai compris. L'égalité réelle passe par l'école. Voilà pourquoi Bellekasem s'attaque à l'école...

50.Posté par La France le 22/02/2016 21:47

ça y est , la messe est dite. Voilà François a bord de l'Erika !!!
Liberté réelle, Egalité approximative, Fraternité supposée !

49.Posté par Pamphlétaire le 18/02/2016 07:17

47.Posté par Pamphlétaire

Oups.. l'égalité légale qui reste à déterminée... en lieu et place lire : l’égalité légale qui reste à déterminer...

L'heure de la refonte de l'orthographe n'a pas sonné...

48.Posté par Pamphlétaire le 18/02/2016 01:55

Pierrot me tend la perche à laquelle je ne peux résister...

La photo de l'article Monsieur bricolage avec la tête de Hollande me fait penser à la tête de Rémy brico(tout d'Auto Plus lorsque je dévorais ce journal au siècle dernier. C'est Rémy brico'tout en costume cravate au lieu de sa sempiternelle salopette. Hollande pourra se reconvertir en mécanicien en ayant la tête mais sera t-il un bon mécano?

47.Posté par Pamphlétaire le 18/02/2016 01:39

L'égalité réelle = l'égalité - l'excédent;
L'égalité réelle = l'égalité + déficit.
L'égalité réelle = l'égalité légale qui reste à déterminée...

46.Posté par Fernandel le 17/02/2016 13:22

Ignare...ignare..c est un petit nom très charmant.

45.Posté par Frères Jacques le 17/02/2016 09:07

44.
merci d'avoir donné matière à ce proverbe..

44.Posté par La horde le 16/02/2016 12:32

40......De La Pitrerie a voulu faire son culturé, et comme d'habitude, patatras !!!



C'est moins qu'on en a que plus on l'étale, qu'il s'agisse de confiture ou de culture ...ignare !


Courage M. Balcon, vous allez découvrir une dimension nouvelle à la haine et à la bêtise en discutant avec ce troll besogneux et zoreillophobe.....troll dont le problème avec les hauts fonx tient plus du "père à tuer" notion psychiatrique.....qu'autre chose !

43.Posté par Pro No Stick le 16/02/2016 09:12

pour ceux, journalistes y compris, qui s'interrogent sur le sujet :

http://www.contact-entreprises.com/wp-content/uploads/2015/09/dossier-%C3%A9galit%C3%A9-r%C3%A9elle-presse-270815-divis%C3%A9-1.pdf

il suffit de lire ...

n'oubliez pas..google est un peu votre ami..

42.Posté par piloufasse le 15/02/2016 23:27

mwin mi di, ben lè kan momon i cass' la tèt popa ki boi et kan mwin mi di a mon boss mi veu pa travaye kan soley i cogn tro for, hihihi alor là mèm mi gagn' lagalitérel .donk i esist'pa kom gran mèr kal ;; hhihi !!

41.Posté par zean le 15/02/2016 19:13

légalité reelle c'est par exemple un joueur de loto la gagné 10 000 000 euros nous aussi nous veut la meme somme

40.Posté par Pro No Stick le 15/02/2016 16:33

37
vous savez ce que l'on dit de la culture ou des états de service, c'est comme la confiture..plus on en a, plus on peut l'étaler..pour quelle résultat ? nourrir les fourmis ?

La CFDT dites vous ?? ah oui, ce syndicat bien incapable à la Réunion...comme la CGTR également..sans oublier FO.. Seul Solidaire a quelques mérites..et encore!

39.Posté par JeanS le 15/02/2016 11:45

A Nono 25
Je suis totalement convaincu que la surémunération des Fonctionnaires (et des para fonctionnaires) est nocive pour la Réunion et je peux me vanter d'avoir participé très activement aux 1ères décisions qui ont permis de passer de 210% à 152%! Ceci est dit simplement pour que tu saches que cette surémunération est pour moi un problème à régler..............rien ne se fait en 1 jour et pour régler ça, il faut des politiques responsables! Y en a-t-il , c'est le seul obstacle!

38.Posté par chikun le 15/02/2016 11:27

Merci à mme bareights. et à l'égalité réelle Notre réunionnaise va pouvoir se pencher sur le cas du FN qui n'a que deux députés avec plus de 25% de l'électorat.
Hein ?! Hein !?

37.Posté par Pierre Balcon le 14/02/2016 22:30

à 34 . A qui ai je l'honneur ?
Oui on a déjà plafonné en 2008 l'indemnité temporaire de retraite , sous Jego , ministre de droite , et ce fut une bonne chose que j'ai approuvée .
A titre personnel , que vous abordez élégamment , j'y ai perdu la moitié de mon ITR comme on dit , mais je ne me plains pas parce que ça va dans le bon sens .
Le dispositif va s'éteindre progressivement jusqu'en 2028 .
Donc j'ai considéré que c'était déjà fait et c'est pour cela que je ne l'ai pas mentionné. .
Ce que je regrette c'est que la désindexation devait être concçe pour générer parallèlement une déflation . Cela supposait évidemment une démarche globale touchant tous les salaires indexés.
Ca n'a pas été le cas . Et je puis vous assurer qu'en 1997 quand le problème a été évoqué et alors que j'étais encore actif j'ai milité au sein de la CFDT pour qu'on avance sur le sujet et j'ai trouvé en face de moi beaucoup de conservatisme .
Si vous considérez que le niveau de ma retraite me disqualifie pour débattre de l'égalité dans la reconnaissance des mérites je puis vous communiquer mes états de service et mon titre de pension.
Mais peut être voulez vous aussi modifier le statut des fonctionnaires et le code des pensions des fonctionnaires de l'Etat que vous trouvez trop généreux

36.Posté par Pro No Stick le 14/02/2016 20:39

11.
vous omettez la retraite sur-indexée de certaines catégories à laquelle vous appartenez sans doute... charité bien ordonnée..etc..Etc..

35.Posté par SEVERIN le 14/02/2016 18:02

@32 /Il faut suivre le langage des faux intellects Gochos,est-ce-que les minorités visibles font partie du paysage "liberté réelle,égalité réelle et fraternité réelle.Les rois de l'enfumage c bien dans les gènes et habitudes des Gochos.C'est indiscutable,jolie la branlée réelle pour 2017,in yab des Yvelines

34.Posté par SaintAdréen le 14/02/2016 14:11


au fronton des mairies
" liberté réelle , égalité réelle , fraternité réelle "

c'est beau , la novlangue , pour celui qui sait la parler !

2017 , branlée réelle !

33.Posté par SaintAdréen le 14/02/2016 14:06

Secrétariat d’État à l’Égalité réelle : l’improbable CDD d’Ericka Bareigts!
Inutile de gloser davantage sur les intitulés fantaisistes de nos nouveaux ministères et secrétariats d’État : nos confrères s’en chargent assez bien. En revanche, il n’est pas interdit de se poser quelques questions. Quid du secrétariat d’État à l’Égalité réelle, à la tête duquel vient d’être propulsée Ericka Bareigts, député de La Réunion ?
Existerait-il, donc, une égalité « irréelle » et une autre qui le serait moins, ou ne le serait pas du tout ? Interrogée par Réunion Première, média ultramarin, Ericka Bareigts assure qu’il s’agit « de faire en sorte que nous puissions avoir l’égalité, quelle que soit notre origine sociale, notre race, notre couleur ou notre religion ». Fort bien. Nonobstant, il ne nous avait pas échappé que le vocable de « race » avait été banni, à la fois de nos dictionnaires et de notre Constitution. De quelle « race » parle-t-elle donc, alors ? De quelle « couleur », aussi…
Ericka Bareigts est sûrement pleine de bonne volonté, persuadée qu’elle est de pouvoir « assurer une égalité économique entre les Outre-Mer et l’Hexagone ». Vaste programme, mais qui ne saurait se décréter sur l’heure et surtout lorsque le sien, de programme, consiste à rejoindre « très rapidement Paris pour se mettre en lien avec le cabinet du Premier ministre et avoir une réunion pour délimiter le champ de ses attributions et d’établir un planning des prochaines fois sur lesquelles elle aura à travailler », à en croire Les Échos de ce vendredi dernier. Autant dire que ses journées à venir ne devraient pas trop frôler la surchauffe.
Petit rappel historique : après le 10 mai 1981, fut créé un bidule assez étonnant, le ministère du Temps libre, dont l’éphémère André Henry eut la charge, jusqu’au remaniement ministériel de 1983. L’intitulé portait en lui ses propres limites et le ministère disparut dans l’indifférence générale.
Son actuel homologue de l’Égalité réelle pourrait bien suivre semblable chemin, tant tout ceci est indubitablement et « réellement » nigaud. La France ultramarine mérite décidément mieux.

32.Posté par SEVERIN le 14/02/2016 13:49

Bof,nos parasites politiques mafieux,il leur reste de proposer,voter une loi,dont l'application serait leur protection juridique pour le vol réel de l'argent des contribuables.Comme dit le minable Ciotti ou Karachi,il faut installer une juridiction exceptionnelle,spécialement pour juger les politiques qui savent se servir dans les caisses de l'état.In yab des Yvelines

31.Posté par rito le 14/02/2016 13:32

A Rome, dans l'antiquité, deux augures ne pouvaient pas se regarder sans rire. Bientôt, ça va être le cas lorsque deux socialistes se rencontreront.

30.Posté par Zozossi le 14/02/2016 12:15

Tel qui rit vendredi dimanche pleurera.

Ainsi vendredi, Monsieur Pierrot Dupuy, au diapason de tous nos politicards pays, se répandait en louanges sur la nomination de la divine Erickqa qui allait faire briller à Paris le nom de la Réunion.

Et voilà qu'aujourd'hui dimanche, il déchante quelque peu.

On est bien obligé d'admettre -avec tous les esprits de bon sens et même les médiateux nationaux- que cette préposée à un colifichet baptisé "Egalité réelle" couvre la Réunion de ridicule.
Tout le monde en France, métropole et DOM itou, se tord de rire en découvrant le nom du secrétariat d'Etat le plus ridicule de notre histoire, et en apprenant qu'il s'est trouvé une Réunionnaise pour accepter une sinécure aussi loufoque.

Mais après tout, on peut espérer qu'à quelque chose malheur est bon.

A quand un ministère de la "Justice réelle" qui, au lieu de s'en prendre aux braves gens, condamnerait sévèrement les délinquants?
Un ministère de la "Défense réelle" qui repousserait les envahisseurs au large au lieu de les guider vers notre territoire?
Un ministère de l'"Instruction réelle" qui instruirait les enfants au lieu de leur bourrer la tête de propagande "antiraciste" et politiquement correcte?
Et même au sommet de tout ça, un gouvernement de la "France réelle", qui s'occuperait de vérifier si tous les "Français" sont bien des Français réels et servirait les intérêts réels du pays réel?...

Et dire qu'on accable ce pauvre Maurras qui osait distinguer très justement entre pays légal et pays réel…

29.Posté par André Pouchet le 14/02/2016 12:05

Dans la hotte de Petit Papa Hollande

On connait cette immortelle rengaine du grand Tino Rossi, laquelle, tous les ans au tournant de l’année, vient rituellement polluer l’espace sonore de nos rues illuminées et enguirlandées : « Petit Papa Hollande, quand tu descendras du ciel, avec des port’feuill’s par milliers, n’oublie pas mon petit soulier… ». Un tube à chanter, sans obligatoirement prendre l’accent corse, mais avec cependant ce qu’il faut de mièvrerie et de sirop dégoulinant dans la voix !

Si tout le monde cette fois-ci n’a pas été servi, il y a eu cependant un bon paquet de zeureux zélus, un bon paquet d’enfants gâtés avec un bon paquet de hochets et de petits joujoux généreusement distribués. On peut même dire que si Petit Papa Hollande n’a pas réussi (pas encore) à redresser la courbe du chômage (je voulais dire de l’emploi), il est déjà parvenu à considérablement redresser à la hausse celle des bénéficiaires d’un maroquin (ou d’un bout de maroquin : de toute façon pour ce qu’ils vont en faire !). On est ainsi passé de 32 à 38 zélus retenus ; c’est-là une inflation record ! On se demande bien comment nos voisins, ces pauvres crétins de Teutons, parviennent à faire fonctionner ce qui leur sert d’état avec seulement 15 malheureux ministres pour 80 millions d’habitants…

Bien servis les écolos, eux qui, aux dernières élections, avaient péniblement dépassé les 3% des voix, les voilà gratifiés de trois maroquins. C’est très généreux, d’autant que Mlle Cosse, à qui échoit le portefeuille du « Logement et de l’Habitat Durable » (Mais qui donc va alors s’occuper de l’habitat non-durable ? Décidément, chez Hollande, on adore se gargariser avec les épithètes ronflants comme « durable », « réel », etc. Ça rassure et ça impressionne !) ne dissimulait pas le profond mépris qu’elle éprouvait pour le Président : « François Hollande n’est qu’un flan. Je n’accepterai jamais de poste au gouvernement de Manuel Valls », n’avait-elle pas craint de « tweeter » (c’était il n’y a pas si longtemps que ça, le 22 avril 2015) à ses amis et connaissances !
Les deux autres écolos distingués par le président sont des Verts dissidents. Il y a M. Passé, qui hérite du portefeuille de la Réforme de l’Etat et de la Simplification (la première et la plus utile des réformes, la plus simple des simplifications, ne serait-elle pas de supprimer tous ces portefeuilles de complaisance qui ne servent qu’à flatter quelques egos nécessiteux ?) et Mme Pompili, à qui échoit le portefeuille de la Biodiversité (ministresse des crapauds et des lézards, en voilà un boulot qu’il est vraiment indispensable !). Ces deux-là avaient su prendre à temps leur distance avec l’aile la plus gauchiste des écolos et, depuis déjà longtemps, avaient fait savoir en haut lieu qu’ils avaient eux aussi très envie d’aller à la soupe à leur tour…

Hausse quantitative, mais aussi qualitative des récipiendaires de maroquins ! Pensez donc, l’éblouissant Ayrault aux Affaires Etrangères ! Faut-dire qu’après le calamiteux séjour de Fabius au Quai d’Orsay la barre n’était pas placée très haut. Mais, aller repêcher un homme qui aura été un des pires premiers ministres que la France ait connus, responsable entre autre du matraquage fiscal sans précédent qui fut mis en œuvre au début du quinquennat, est-on sûr que ce soit vraiment une bonne idée ? Le Foll, toujours à l’agriculture, sans doute pour le remercier d’avoir trahi nos éleveurs que, face aux menées européennes visant à les ruiner et les faire disparaître, il a abandonnés pratiquement sans soutien ni défense ! Mme Touraine, toujours à la Santé : ce sont les médecins exaspérés par sa politique au point de descendre ces dernières semaines par milliers dans la rue qui vont être contents !

Et puis à l’Intérieur toujours Cazeneuve : c’est bien en effet l’homme rigoureux qu’il nous faut pour faire appliquer sans faiblesse la loi républicaine aux Roms impudents coupeurs de routes et aux milliers d’immigrés illégaux qui empoisonnent depuis des mois la vie des Calaisiens, l’homme qu’il nous faut pour traquer avec l’énergie nécessaire (ce à quoi, après les épisodes sanglants de Charlie Hebdo et de l’Hyper-Kasher, il aurait dû prioritairement se consacrer) les islamistes susceptibles d’organiser en France de nouveaux attentats sanguinaires. Mme Belkacem toujours à l’Education Nationale pour y travailler, non à remettre de l’ordre dans les établissements scolaires qui partent de plus en plus à la dérive et à permettre que les apprentissages fondamentaux puissent de nouveau s’y effectuer, mais à liquider les derniers pôles d’excellence qui avaient, dans certains cas, réussi à s’y maintenir : suppression des classes bilangues et de ce qui pouvait encore, par-ci par-là, subsister de l’enseignement des langues anciennes si précieuses pour notre culture.

Autre bénéficiaire d’un hochet ministériel, Ericka Bareigts, une des 7 députés de La Réunion, une pistonnée qui a été mise sur orbite par son beau-père et protecteur Gilbert Annette, le puissant maire de Saint-Denis. Sur son joujou à elle, une belle étiquette : « Egalité Réelle ». Y aurait-il donc un risque de confusion avec des égalités qui seraient irréelles, fictives, imaginaires ou illusoires ? Moi, si j’étais un vrai Réunionnais, ça me foutrait vraiment en rogne de constater que l’on nous prend aussi ouvertement pour des demeurés et qu’on essaye de nous amadouer avec la nomination d’un des moins légitimes de nos représentants au Palais Bourbon à un poste ministériel aussi bidon, affublé d’un intitulé aussi bouffon !

Dans la catégorie bidule improbable, machin incongru et innovation saugrenue, il y avait déjà eu en mai 1981, au début du premier septennat de Mitterrand, on s’en souvient peut-être, un « ministère du Temps Libre » qui avait fait alors beaucoup gloser. Puis en 2012, dans le premier gouvernement composé par Hollande, celui à la tête duquel il avait placé l’inénarrable Ayrault, on avait vu apparaître quelques autres curiosités pittoresques : secrétariat d’état au Redressement Productif attribué au pétulant Montebourg (on a vu ce qu’il en a été finalement en matière de redressement de la production : ce fut plutôt à une accélération de la désindustrialisation et à une hausse concomitante du chômage que paradoxalement l’on a assisté !), un secrétariat d’état à la Réussite Educative (comme si on ne pouvait faire confiance au seul ministre en titre de l’Education Nationale pour réussir à éduquer effectivement et qu’il faille le flanquer d’un garde-chiourme afin de l’aiguillonner et de le pousser dans la bonne direction), ainsi qu’un secrétariat d’état à l’Egalité des Territoires (déjà l’égalité… Il y a décidément chez ces gens-là, qui passent leur vie à cumuler des privilèges et des passe-droits, une véritable obsession égalitaire !).

Afin d’augmenter encore le stock de portefeuilles à distribuer lors du prochain remaniement ministériel, je suggère d’explorer quelques pistes encore peu exploitées. Après l’égalité, on pourrait se tourner aussi vers la liberté et la fraternité qui doivent se sentir, les pauvres !, quelque peu oubliées. Que dirait-on d’un secrétariat d’état à la Liberté Authentique: (on pourrait charger son titulaire de faire le tri entre les manifestations méritant d’être autorisées, celles des casseurs anarchistes, et celles devant être strictement interdites, les manifestations des patriotes et des identitaires) ou d’un secrétariat d’état à la Fraternité Vraiment Fraternelle (celui-ci pourrait superviser la distribution d’allocations et de subventions généreuses aux divers quémandeurs venus de tous les horizons du monde) ? A quand également un secrétariat d’Etat à la Réalité Réelle, à la Vérité Vraie ou – pourquoi pas ? – au Printemps et à la Joie de Vivre ou au Développement de la Bonne Humeur ? On pourrait aussi créer un portefeuille « du cal en bourg et de la face et scie raie unis » qu’on irait offrir en grande pompe à notre grand Dalbos afin de le remercier des éminents services rendus presque quotidiennement à la population réunionnaise dont, patiemment, inlassablement, il s’efforce d’assurer l’éclairage et la conscientisation.

Je viens de tomber dans un journal sur un entrefilet annonçant qu’aux Emirats Arabes Unis on venait de créer une ministresse du Bonheur, une autre de la Tolérance et une troisième de la Jeunesse. « Le poste de ministre d’Etat du Bonheur a été attribué à Ouhoud al-Roumi. Le bonheur n’est pas seulement un vœu pieux dans notre pays. Il y aura des plans, des projets, des programmes et des indicateurs, a affirmé le premier ministre, Cheick Mohamed ben Rached al-Maktoun, qui est aussi souverain de Dubaï. » (Le Figaro du 11/02/16, page 6) Je me suis dit que c’était peut-être là que notre sage président allait chercher son inspiration. Ce n’est pas en tout cas, soyez en sûrs, dans ces vieux pays à l’esprit étroitement borné, tristement étriqué et définitivement trop conformiste qui ont nom Angleterre, Allemagne, Italie ou Espagne !

Mais trêve de plaisanterie : une république bananière, voilà de plus en plus, on le voit bien, à quoi Hollande et sa bande font ressembler notre pauvre pays ! Soyons sincères : ce dernier remaniement n’en témoigne-t-il pas de façon assez éloquente ?

André Pouchet, le 14 février 2016.

28.Posté par PATRICK CEVENNES le 14/02/2016 12:03

fukcd473
1.Posté par Pierre Balcon le 13/02/2016 22:31 | Alerter

D'accord avec vous, mais alors attendons-nous à la révolution ici.
Entendu, nos "journaleux" du bled annoncer une "Loi Bareigts" ! Ce qu'il ne faut pas entendre !
Notre cdd local pourra tout juste pistonner quelques médiocres ici à la Réunion. Et encore je n'en suis même pas certain.

En 4 ans, M Bricolage et ses 2 gouvernements respectifs ont aggravé la situation de la France. Même entendu Valls à l'Assemblée dire pas plus tard que la semaine dernière : "nous allons mettre en place des mesures pour essayer, pour tester ..." Cette gauche n'a aucune vision stratégique à long terme, si ce n'est d'appliquer des mesurettes pour calmer le Peuple. Alors, il ne nous fera pas croire qu'en 15 mois il va tout résoudre et encore moins la secrétaire qui rappelons-le n'a pas trop de pouvoir.

27.Posté par La tentation est grande le 14/02/2016 11:18

A défaut de l'égalité réelle , je publie la réalité du sondage: Si le 2ème tour des élections légilatives devrait avoir lieu dimanche prochain sur St Denis, les résultats reraient : Bareigt/ Naillet : 32%
Représentants LR : 68%
Au vu de ce sondage et des derniers résultats catastrophiques du tantem EB/PN,quelle légitimité auprès de la population ils ont pour les représenter ? Je ne cite pas le Hollandouille des sans dents qui doit se situer autour des 22% et peine à dépasser les 29% quand il y a des attentats.

26.Posté par Triso le 14/02/2016 09:46 (depuis mobile)

C est sur que sur le point politique le reunion peut donner des leçons...dessous table, copinage incompétent, on achète meme les voix, tutelle de certaine mairie, faut retirer la canne planter dans l' œil, Hollande est un rigolo a coté

25.Posté par Nono le 14/02/2016 09:44

@5 Tout à fait. La Réunion, le département de plus inégalitaire de France.

www.inegalites.fr/spip.php?article1847&id_groupe=18&id_mot=109

Nommer Ericka Bareigts, digne représentante de nos apparatchiks locaux, secrétaire d'état à l'égalité réelle, c'est du foutage de gueule à la puissance 10. Qui prend les paris sur le maintient de la sur-rémunération, des monopoles publics et privés, du carcan administratif et douanier en ce qui concerne les importations...

24.Posté par Jeff le 14/02/2016 09:36

Ben c'est facile : l'égalité réelle, c'est comme l'égalité virtuelle, ca existe mais ca n'existe pas et en fait ca nous est réellement égal, c'est du vent pour faire parler la bassecour et faire oublier la nullité réelle de ce gouvernement..

23.Posté par Eno2016 le 14/02/2016 08:42

"Egalité réelle" ?
Foutaise !

Pour tout le monde :
-même nourriture
-même poids corporel
-même religion
-même mari
-même femme
-même boulot
-même droit .....

pas possible !

Nous sommes toutes et tous "uniques" ............................ et différents !

22.Posté par TITANIC le 14/02/2016 08:40

Certains journaux comparent ce nouveau gouvernement au TITANIC . Vous vous rappelez de ce navire réputé insubmersible qui fait naufrage à sa première sortie..... Nous verrons bien dans les prochaines semaines la déconfiture programmée. Si l'égalité pouvait se décréter pourquoi avoir attendu si longtemps avant de la réaliser, donc de la rendre réelle ? Et dire que toute cette bande se prend encore au sérieux tout en ne faisant rien de sérieux......

21.Posté par jiss le 14/02/2016 04:35

A post 7
Et non interview reprise sur France inter
Ce n'est pas este local

20.Posté par Racis le 14/02/2016 07:20 (depuis mobile)

Entendre une ministre parler de race
Aïe aïe aïe !
Contaminée par la réthorique du Front national ?

19.Posté par ON NE COMPREND PAS le 14/02/2016 04:19

« La députée de La Réunion avait fait voter un amendement permettant aux départements d’outre-mer de remplacer les jours fériés catholiques (l’Ascension, lundi de Pâques, Toussaint…) par de nouveaux jours fériés, aux dates de leur choix.

Ouille la voilà au pouvoir !

18.Posté par le taz le 14/02/2016 02:10

c'est un truc pour que l'égalité devienne réelle, et plus comme avant....
j'ai bon, non ????

bref, c'est bidon et ça ne sert à mon avis qu'à équilibrer la parité.
vu qu'il s'est engagé la dessus.

mais là, l'andouille ne s'est pas tiré une balle dans le pied avec ce remaniement, mais un boulet de canon. adieu 2017.

17.Posté par L'Ardéchoise le 14/02/2016 01:37

"Le défaut de l'égalité, c'est que nous ne la voulons qu'avec nos supérieurs". (H.B., pas les crayons, mais Henri mais je ne sais plus exactement son nom).

16.Posté par Tintin le 13/02/2016 21:37

Eticka juste pour l'honnêteté intellectuel donne nous l'explication approximative de ton travail

15.Posté par Turbo le 14/02/2016 00:35 (depuis mobile)

Sauf qu'elle n'est pas rattaché au ministère de l'outremer donc sa concerne pas que les outremer

14.Posté par Titi or not Titi le 14/02/2016 00:21

"L'égalité réelle, c'est quoi ?"

Mettre Tout Le Monde Dans La Même M€rde ! 😜
Tawar, Il Va Proposer "Le Revenu De Base " Et
Hop Il Est RéÉlu ! 😜
Mais Avant Ca, Il Fallait Tout Casser !
Les Entreprises, Les Syndicats, Les Fonxs, Rsa, Retraites...
( Même Lebranchu Y A Laissée Son Poste !! 😜)
En 1 Ans , C'Est Jouable ! 😜

Sinon, Valls Avait Besoin D'Une Secrétaire Béni Oui-Oui ! 😜

ANouLa©®

13.Posté par JeanS le 13/02/2016 22:47

C'est simple, mais ça ne peut plaire à tout le monde: - Supprimer le délit de faciès, - considérer les DOM comme des Départements Français et donc les faire figurer avec les cartes de France, - Aligner les droits des DOM avec ceux de la Corse(par exemple), - ne plus considérer que les DOM soient considérés comme l'étranger en matière d'exportation .........................Le chantier est réel; il resterait à créer un ministère de la Liberté et de la fraternité réelle pour que la France redevienne celle qu'elle mérite de redevenir pour jouer le rôle qu'elle est en droit d'attendre et que DE Gaulle a si bien défendu...............en finir avec la dégradation que nous imposent nos présidents bling-bling ou mou-mou !

12.Posté par Alex le 13/02/2016 22:39

La définition de l'égalité réelle de M. Leconstant et de son parti n'est pas la même que celle de la nouvelle secrétaire d'état.
Pour elle il s'agit d'offrir cette égalité à tous sans tenir compte de leur origine, de leur couleur, de leur race et de leur religion, selon ses premiers propos entendus sur une chaine de télé locale. Heureusement que c'est resté local.

11.Posté par Pierre Balcon le 13/02/2016 22:31

Et tant qu'on y est , après avoir supprimé l'indexation des salaires des fonctionnaires supprimons aussi l'abattement fiscal général de 30% , l'Octroi de mer , la taxe spéciale sur les carburants , le duty free sur les lignes aériennes desservant la métropole, le complément de rémunération des notaires, des pharmaciens et des médecins, étendons toutes les conventions collectives nationales , abolissons les privilèges de recrutements des agents locaux et la préférence régionale , rétablissons les 35 heures à la mairie de Saint Denis et à la CCIR, appliquons la loi littoral , exigeons des journalistes de Réunion Première le même professionnalisme qu'en métropole , supprimons les congés bonifiés et la bonification des annuités de retraite , exigeons l'alignement du prix des livres sur les prix éditeurs de métropole , supprimons le POSEIDOM , supprimons les aides à la pierre pour les logements sociaux qui ne font qu'engraisser les bailleurs sociaux , établissons une taxe à l'essieu des poids lourds sur les routes qu'ils abîment , abolissons la péréquation nationale EDF et payons l'électricité à son coût réel de production ,demandons au CSA d'imposer à nos diffuseurs TV privés le même cahier des charges qu'en métropole , alignons le FCTVA sur le barème métropolitain , fusionnons le Comité de la culture qui ne sert à rien avec le CESR .
La liste des privilèges n'est pas exhaustive et je fournirai un complément au prochain épisode ou sur demande expresse.
J'entends d'ici notre secrétaire d'Etat : Oh la ! oh la ! Pas si vite .
L'égalité réelle doit rester réaliste

10.Posté par MDR ! le 13/02/2016 22:08 (depuis mobile)

Promotion canapé ? Lol

9.Posté par GIRONDIN le 13/02/2016 22:03 (depuis mobile)

Les remaniements,l''état d''urgence
tout ça c''est pour occuper l''espace médiatique.Pendant ce temps rien est fait.Le chômage augmente.Il n''y a jamais eu autant d''argent de distribuer:
aux entreprises sans aucune contrepartie.
les emplois aidés

8.Posté par Frigidaire le 13/02/2016 21:42

La réalité réelle est celle de la vie de tous les jours chômage en augmentation, impôts (pardon taxes) de plus en plus nombreuses et pouvoir d'achat toujours de plus en plus en baisse. La seule courbe en baisse de Madame La Secrétaire d'Etat est celle du pouvoir d'achat. Au fait, fifille est un peu comme Placé (le vert qui n'est pas vert) ce sont des arrivistes en Français (pas celui de Najat)

7.Posté par SEVERIN le 13/02/2016 21:24

L'égalité réelle,c quand un pouvoir quelconque peu vous en mettre pleins les fesses sans que vous ayez le choix de vous bouger le cul.C devenu le problème des sans dents,sois tu marche ou tu crève,in yab des Yvelines

6.Posté par jacky le 13/02/2016 19:40

La priorité reste la,poudre aux yeux, les faux semblants , qui laisseraient croire que .. etc ..
Probleme, la ficelle est tellement grosse que même un lambda comme moi, ignare et desinteressé des affaires de,la politique, même un ignare je le repete, voit le grand bluff ... !
L election precedante, après un vote voué des le depart à l'echec, comme au poker, j'ai payé pour voir .. OK, j ai vu ..!
La prochaine fois, je retournerais à mon vote 'honteux' .. et si jamais çà passe, puis que çà casse .. et ben je reviendrais au vote Bon chic bon genre, mais au moins j'aurais là aussi payé pour voir ... Allez ouste .. dehors tout celà !!

5.Posté par Lanklime le 13/02/2016 19:38

Suppression de l'indemnité versée aux fonctionnaires ce sera déjà un brin d'égalité pour les pauvres de notre département, ayez du courage Miss Ericka supprimez l'indemnité de vie chère versée aux fonctionnaires Ayez du courage pour tout mettre sur la table....

4.Posté par Orangeade le 13/02/2016 19:30

Au bord du burn-out...
J'ai atteint un tel niveau d'exaspération politique que j'ai l'impression d'être au bord du burn out. Chaque jour je prends directement dans le ventre la honteuse réalité. Je vis dans un pays malade de partout, avec à sa tête des petits Français, élus par la magie de tous nos renoncements, assis sur leurs privilèges, vidant les caisses à tour de rôle et à tours de bras sous nos yeux ébahis, se moquant allègrement de nos conversations et de nos avis, s'octroyant des primes, des salaires, des taux, des toits et des avantages généreux, inventant des lois scélérates sous la panique, chantant la Marseillaise au Congrès de Versailles, la larme à l'oeil entre deux mises en examen, désertant leur poste à l'Assemblée, démissionnant de leurs ministères pour retrouver leur mairie, profitant de leur poste, les yeux dans les yeux, pour placer l'oseille au frais, écrivant des livres de promesses malodorantes, courant de plateaux en plateaux pour déverser leurs éléments de langage, vidant le langage de tous ses éléments, bafouant la vérité au profit du profit, mentant le mardi pour se repentir le jeudi et se représenter le dimanche, la gueule enfarinée, rasant gratis et sans état d'âme, bénis par leurs camarades de promotion, coudes à coudes, soudés, calés dans les dorures, au son de la trompette républicaine lustrée par notre impôt massif et notre dette souveraine.

J'ai la nausée, elle est là et elle ne me quitte plus, elle s'intensifie

Je cherche des traces de l'intérêt général, je ne le trouve pas. Il a été noyé sous les partis, les syndicats, les associations, les lobbies, les groupes, les intérêts particuliers, les privilèges des uns qui font les bénéfices des autres. Le blocage est total, les verrous sont rouillés et les flambeurs continuent de parader devant six millions de chômeurs, une école qui se délite, une santé attardée, un indice de bonheur qui s'écroule au 29ème rang derrière le Qatar et une consommation d'anti dépresseurs qui fait le délice de nos laboratoires, eux aussi bien placés dans la course aux bien placés. Je dégueule ma peine et je pisse dans un violon. Comme vous. Français impuissant à qui l'on fait croire tous les cinq ans qu'ils ont leur destin en main, comme des veaux qu'on mène à l'abattoir en leur caressant le flanc sous une musique douce pour faciliter l'anesthésie. Cinq ans à nous déchirer pendant qu'une petite bande de petits français joue avec nos vies, nos économies, nos rêves de bonheur simple et de paix sociale. De temps en temps ils nous filent un os à ronger, qui d'un mariage pour tous, qui d'une loi de renseignement, qui d'une déchéance ou d'une indignité, et nous sautons dessus comme prévu, en bons petits soldats. Ils nous divisent à l'intérieur de nos familles, à l'heure où nous devrions plus que jamais nous aimer. Je suis écoeuré et perdu, silencieux, tétanisé par le sentiment d'impuissance. Les gens comme moi n'appartiennent à aucun intérêt particulier, hors celui de vivre bien ensemble, sans se déchirer, sans se méfier les uns des autres, tranquillement vivants sans faire de vague. Mais ça ne se passe plus comme ça... Cet hiver, l'un des nôtres est mort à trois cents mètres de l'Elysée. Je dis bien l'un des nôtres. Un membre du village, un cousin de cousin, certainement. On l'a laissé crever comme un rat aux pieds du Palais. Sans domicile. Pendant ce temps-là l'Élu assistait à des matchs de rugby et commémorait les chrysanthèmes, s'asseyait sur l'Histoire pour laisser une trace, de frein. Je n'en veux plus, de ces simulacres d'un temps passé et révolu.

Je ne veux plus d'un homme qui dit "moi je", il est temps que nous disions Nous. Aucune raison morale, technique et même de bon sens, qu'un seul homme du haut de ses petits arrangements entre amis, puisse décider d'envoyer le pays dans la guerre, et même de nommer la guerre, sans que nous, NOUS, ayons dit qu'il le pouvait. Aucune raison de modifier notre constitution sur l'autel de la peur. Aucune raison de prendre seul des responsabilités plus grande que lui. Sommes-nous donc fous d'oublier sans cesse, de fermer les yeux, comme ces femmes battues qui voudraient fuir mais ne le peuvent pas, prisonnières d'une peur qui les paralyse? Si peu de choix entre l'incompétence, la malhonnêteté et la résignation ? Nous irons bientôt, en 2017, comme des moutons sous morphine, choisir entre trois personnages, glissant dans l'urne le nom d'un comédien, maquillé, média-trainé, porté par des intérêts qui nous sont étrangers. Le goût des jeux, même sans le pain, nous donnera quelques temps notre dose d'adrénaline et comblera notre sens du débat. Le lendemain, les trois quarts de la population auront la gueule de bois et retourneront tête baissée vaquer à leurs espoirs corrompus, jusqu'en 2022.

J'ai perdu le goût de ce cirque. Le pays est au bord du burn out et à la fin de cet article, je ne sais toujours pas ce que je peux faire. Cercle vicieux et vertigineux. Ce qui me fait peur, c'est ma propre résignation et cette colère stérile qui ne fait qu'engendrer de la colère stérile. À quel moment la somme de ces colères pourra-t-elle produire un son commun, un premier pas vers une remise au goût du jour de notre dignité?

Billet publié sur Clairon.tv, le blog de Vinvin.

3.Posté par Pfff le 13/02/2016 19:26

Secrétariat bidon
c'est plutôt pour nous boucher les yeux qu'Ericka a été nommé...
elle va vite le regretter, après qu'elle revenu à la réalité !!!

2.Posté par Mdrrr le 13/02/2016 19:23

Le magasin "Mr Bricolage" a meilleur clientèle que celui-là !!

Pauvre gouvernement, où va-t-on ?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie