Courrier des lecteurs

L’égalité femmes-hommes devra passer par la transmission d'une culture de l'égalité entre les filles et les garçons dès le plus jeune âge

Vendredi 8 Mars 2019 - 10:02

En France, l'égalité salariale et, dans le déroulement de carrière, l’interdiction de discrimination à l'embauche selon le sexe et la parité dans les conseils d'administration sont inscrit dans la loi.
 
Pourtant à la date du 8 mars 2019, dans les faits les femmes gagnent moins que les hommes, à l’image de La Réunion où cette différence approche les 14% lorsqu’elles travaillent dans le secteur privé. Même si elles exécutent des missions utiles à l’entreprise, comme le montre l’étude de Harvard Business Review datant de 2018, ces missions ne profitent quand même pas à leur évolution professionnelle. Les écarts de salaire entre femmes et hommes augmentent nettement au cours de leur vie, et en particulier lorsqu’ils ont des enfants.
 
De même, dans la fonction publique elles accèdent encore peu aux postes à plus haut niveau de responsabilités, par exemple sur notre île seulement 26% des emplois d’encadrement supérieur ou de direction sont occupés par des femmes.
 
C’est un problème crucial car sans égalité économique, il n’y aura ni égalité sociale, ni égalité politique.
 
Et malgré le vote de plusieurs lois sur la parité concernant la représentation politique, une fois élues, les femmes accèdent rarement aux plus hautes responsabilités. A La Réunion en 2019, les Présidents des Conseils communautaires, du Conseil départemental et du Conseil régional sont tous des hommes. A l’échelle communale, seule une femme est maire de l'une des 24 communes réunionnaises. Il en est de même au CESER et dans les trois chambres consulaires où les présidents sont également des hommes. 
A mon sens la culture de l’égalité s’est renforcée peu à peu dans notre pays depuis des décennies, mais en cette journée internationale des droits des femmes, il faut avoir conscience que le chemin est encore long.
 
L’égalité femmes-hommes devra passer par l'éducation, par la transmission d'une culture de l'égalité entre les filles et les garçons dès le plus jeune âge, afin participer à la construction d’une culture de l'égalité des sexes en France.

Pour assurer une vrai égalité salariale, la loi du 1er mars constitue un premier pas. Néanmoins, une loi se rapprochant du modèle islandais serait plus efficace. 

Aussi, avec un allongement du congé de paternité qui pourra conforter une parentalité partagée. Les enfants pourraient ainsi comprendre dès la naissance qu'ils ont deux parents et pas seulement une mère pour s'occuper d'eux et d'elles. 
Jean-Max
Lu 410 fois



1.Posté par polo974 le 08/03/2019 13:05

"""
L’égalité femmes-hommes devra passer par l'éducation, par la transmission d'une culture de l'égalité entre les filles et les garçons dès le plus jeune âge, afin participer à la construction d’une culture de l'égalité des sexes en France.
"""

Et pas qu'à l'école publique ! ! !

2.Posté par A mon avis le 08/03/2019 17:16

@ 1 polo974 :
Et ce n'est pas gagné, quand on se rappelle la levée de boucliers contre les initiatives de la ministre Vallaud-Belkacem en faveur de l'égalité des genres, et aussi les virulentes attaques relatives à une prétendue "théorie du genre" !

3.Posté par Question bete le 09/03/2019 20:46 (depuis mobile)

L'homme pourra t il etre enceinte..??

4.Posté par MICHOU le 13/03/2019 13:52

Oui mais quand les lois elles mêmes sont discriminatoires ainsi que la pratique ce n’est pas gagné. Nos élus doivent se battre aussi pour ça

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Juillet 2019 - 11:44 Quand féminisme et écologie se rencontrent