MENU ZINFOS
L'Edito de Pierrot

[L'édito de Pierrot Dupuy] Syrie : On nous prend pour des truffes…


Par - Publié le Vendredi 20 Avril 2018 à 09:00 | Lu 1294 fois



Je voudrais encore revenir ce matin sur les attaques de la semaine dernière de la France contre la Syrie car elles me semblent symboliques du jeu de dupes auxquels se livrent nos dirigeants et dont nous sommes les victimes.
Le principal atout dans une attaque pendant une guerre est l’effet de surprise. Où est l’effet de surprise quand la riposte a lieu plus d’une semaine après l’attaque ? Et surtout quand on a pris soin de l’annoncer, bien à l’avance, à l’aide de tweets ou d’interventions télévisées ?

Même Vladimir Poutine nous prend pour des truffes. Rappelez-vous de sa grosse colère, juste après les menaces de Trump… Il avait promis de riposter durement en cas d’attaque, et de s’en prendre aux bateaux et aux avions lanceurs de missiles… Qu’a-t-il fait au final ? Rien !

Pourquoi ? Parce que le patron du Kremlin avait dans un premier temps pris très au sérieux les menaces de s’en prendre à tous ceux qui avaient utilisé l’arme chimique contre des civils. Or, Poutine savait très bien qu’il n’avait pas les fesses propres. Au mieux, il était complice de Bachar El Assad, au pire, il était l’auteur du crime.

Il est aujourd’hui avéré que les bombes ont été larguées par avion. Or, l’aviation syrienne ne dispose que d’un nombre limité d’appareils, mais surtout le ciel syrien est sous le contrôle total des Russes. Rien ne peut voler sans leur autorisation. Normal dans ces conditions que Poutine ait craint la riposte américaine.

Mais au final, après négociations, il a obtenu l’assurance que ses soldats ne seraient pas visés. Avec le cynisme qu’on lui connait, Poutine a alors laissé les Syriens se débrouiller tout seul en échange du fait qu’il a promis aux Américains de ne pas utiliser contre eux ses missiles anti-missiles dernier cri.

Mais comme les Syriens avaient largement eu le temps de déménager le matériel et leurs personnels, il ne restait plus que quelques bâtiments vides que les Américains, les Anglais et les Français ont eu beau jeu de détruire. Dans l’état où est la Syrie, quelques bâtiments détruits en plus ou en moins, franchement ça ne fait pas grande différence.
Au final, tout le monde est content. Les Américains, les Français et les Anglais car ils ont pu donner l’impression à leurs opinions publiques qu’ils avaient réagi et qu’ils avaient rempli leur rôle de gendarmes du monde.

Les Russes et les Iraniens car, une fois les flonflons médiatiques apaisés, tout va pouvoir continuer comme avant et ils pourront continuer à faire la pluie et le beau temps en Syrie, Bachar el Assad n’étant que leur marionnette.

Et les Syriens car aucun de leurs soldats n’a été touché et qu’ils vont pouvoir continuer à produire ses gaz chimiques comme avant. Comment pourrait-on les en empêcher d’ailleurs puisqu’il est aujourd’hui prouvé que c’est du chlore qui a en grande partie été utilisé. Or, comment interdire à un pays du fabriquer du chlore, un produit de grande consommation ?

Au final, il n’y a que les opinions publiques occidentales qui pourraient avoir l’impression de s’être fait rouler dans la farine. Mais encore faudrait-il qu’elles comprennent tous les dessous des cartes…


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par GIRONDIN le 20/04/2018 11:40

rappel a m Dupuy soutient de sarko fillon


""""""""""""""""Libye : un rapport du parlement britannique accable Sarkozy et Cameron au sujet de l’intervention de 2011
15 septembre 2016

Le rapport, publié mercredi 14 septembre, est sans concession. Les parlementaires britanniques dénoncent une intervention militaire motivée par des intérêts nationaux et personnels, sans véritable analyse de la situation sur le terrain libyen.
Les motivations de la France sont tout particulièrement pointées du doigt. Le rapport revient sur les propos d’Alain Juppé, ministre des affaires étrangères en 2011, lorsqu’il a présenté le projet de résolution sur l’intervention en Libye au Conseil de Sécurité des Nations Unies. Il avait alors insisté sur l’urgence humanitaire, ajoutant que « le temps était compté ». Une urgence humanitaire, qui, selon les informations recueillies par le parlement, a été largement exagérée.
Intérêt personnel de Nicolas Sarkozy
Et les parlementaires de dénoncer : les raisons qui ont poussé la France à soutenir avec tant de vigueur une intervention militaire contre Mouammar Kadhafi sont principalement « de l’ordre de l’intérêt national français, ou de l’intérêt personnel de Nicolas Sarkozy« . Citant des conversations entre diplomates américains et français révélées l’année dernière, le rapport évoque « une volonté d’obtenir une plus grande part du pétrole produit en Libye, d’augmenter l’influence française en Afrique du nord, d’améliorer l’image de Nicolas Sarkozy en France et de donner à l’armée française une occasion de réaffirmer sa position sur la scène mondiale ».

Une intervention anglaise fondée sur « des postulats erronés »
Les Britanniques, eux, se sont d’après le rapport lancés dans l’intervention sur la base de « discours », et non de renseignements fiables. « Le gouvernement britannique n’a pas pu vérifier la menace réelle que le régime de Kadhafi faisait peser sur les civils ; il a pris au pied de la lettre, de manière sélective, certains éléments de la rhétorique de Mouammar Kadhafi ; et il a échoué à identifier les factions islamistes radicales au sein de la rébellion », écrivent les membres de la commission des affaires étrangères de Westminster. David Cameron, qui était alors Premier ministre, est directement mis en cause.

En conclusion, les parlementaires considèrent qu’ « une intervention destinée à protéger les civils s’est transformée en une politique visant à un changement de régime en Libye avec des moyens militaires ».""""""""""""""""
jeuneafrique

2.Posté par huguette le 20/04/2018 12:33

Monsieur Dupuy

Personne ne veut la 3eme guerre mondiale qui est a nos portes.

Il est concevable que le régime syrien ai évacue des barils chimiques qui sont jetés par hélicoptères

mais nous avons peut être detruit les sites de fabrications

d assemblages

Alors montrer que nous sommes la, ce n est pas une mauvaise chose.

L erreur a sans doute été de ne pas frapper en 2013, qui a laisse entendre a Poutine la faiblesse des US
et de la, il a indexe la Crimée.

l erreur n est pas imputable a la France mais nous en tirons les conséquences.

3.Posté par MT CRISTO le 20/04/2018 12:38

Dupuy tu as tout faux !

4.Posté par margouillat974 le 20/04/2018 13:16

Je préfère encore avoir été " roulé dans la farine" que d' assister à l'ouverture de la 3eme guerre mondiale. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans la tête de Trump , May et Macron, mais je remercie Mr Poutine de n'avoir pas répliqué et Mr Bachar de n'avoir pas par incompétence ( inadvertance, calcul ?) envoyé un missile sur Israël.

5.Posté par kersauson de (p.) le 20/04/2018 13:28

normal !!!! dupuy est une grosse truffe
adepte des fake news

tu ferais mieux de parler de Bourbon et Chateau vieux ( canard enchainé du 11/04 page 4)

6.Posté par L''''INSOUMIS le 20/04/2018 14:30

Mwouaih, bof, bof ..!

Interprétation des évènements tout à fait subjective que je ne partage pas du tout ..!

7.Posté par Question bete le 20/04/2018 14:44 (depuis mobile)

Quid des gazoducs..?

8.Posté par olivye le 20/04/2018 12:24

Il faudrait surtout expliquer pourquoi l’Arabie Saoudite et le Qatar ont fourni des armes aux rebelles syriens? Quelles etaient leurs interets a faire cela? Pourquoi c’est la guerre depuis quelque temps la bas? Colonisation economique?

9.Posté par Fidol Castre le 20/04/2018 16:38

Même Vladimir Poutine nous prend pour des truffes. Rappelez-vous de sa grosse colère, juste après les menaces de Trump… Il avait promis de riposter durement en cas d’attaque, et de s’en prendre aux bateaux et aux avions lanceurs de missiles… Qu’a-t-il fait au final ? Rien !


Je pense qu'il en a profité pour enregistrer quelques informations. Sur les nouveaux missiles français tirés des frégates, par exemple. Sur les paramètres, les procédures de lancers. Il y a même eu un couac qui a empêché de lancer d'autres missiles sur le peuple syrien.

Or, Poutine savait très bien qu’il n’avait pas les fesses propres.


Les occidentaux non plus... La preuve avec la vidéo du gamin victime de la fameuse attaque chimique. Pour un enfant qui s'est pris une bombe au chlore sur la tronche, il se porte plutôt bien.

Au final, il n’y a que les opinions publiques occidentales qui pourraient avoir l’impression de s’être fait rouler dans la farine. Mais encore faudrait-il qu’elles comprennent tous les dessous des cartes…


Il faut demander au patron de Macron, le dénommé Bibi.

10.Posté par Marc le 20/04/2018 19:00

2. Douteux. Mettre une semaine pour frapper, c'est la quasi garantie que les éléments les plus importants aient été déplacés. Si dégâts il y a eu sur leur chaîne de production, ils sont vraisemblablement surmontables en un temps assez réduit.

11.Posté par Simandèf le 20/04/2018 19:07

Étonnante position quand on sait que la France a vendu des armes et un projet nucléaire à la Libye de Mouammar Kadhafi. Tout le monde est d'accord pour admettre qu'aujourd'hui c'est pire qu'hier et que l'intervention de la coalition occidentale a déstabilisée cette grande région de l'Afrique.

La France continue de vendre des armes à des régimes alors on a du mal à croire à son intérêt soudain pour les syriens quand on voit comment ils sont accueillit en Europe.

Personne ne veut de troisième guerre mondiale. Avec son intervention militaire, si la France n'avait pas d'ennemies cela devrait s'arranger.

12.Posté par Riton Rouflaquettes le 20/04/2018 19:47

Réponse à Question bête :

Le gaz n’a jamais été la cause de la guerre en Syrie.

La théorie selon laquelle la guerre en Syrie est une bataille par procuration, opposant deux propositions de pipelines qui traverseraient le pays pour rallier la Turquie puis l’Europe, ne tient pas debout.

Vous avez sur ce lien un article très détaillé qui date de Mai 2017, avec nombreuses cartes et argumentaire solide, qui vous explique pourquoi. Un article de référence à conserver (comme je l'ai fait) :

http://reseauinternational.net/la-conspiration-du-pipelineistan/

13.Posté par JORI le 20/04/2018 21:24

4.Posté par margouillat974 le 20/04/2018 13:16
Il y a peut être une raison si poutine n'a pas réagi??. Combien de morts déjà suite à l'intervention de vos "3 ténors"??. Une centaine de missiles tout de même. Avec cette même quantité, bachar aurait rasé la Ghouta orientale, en faisant des milliers de morts

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes