L'Edito de Pierrot

[L'édito de Pierrot Dupuy] Les retraités, une menace pour les Européennes pour Emmanuel Macron

Lundi 24 Septembre 2018 - 10:00



Les retraités ne sont pas contents et ça, ce n’est pas bon pour Emmanuel Macron.

Lors des dernières présidentielles, une grosse majorité de cette catégorie de la population avait voté massivement en sa faveur, séduite par son caractère, son physique de jeune gendre idéal sans doute, mais surtout par sa volonté affichée de vouloir réformer en profondeur la société française.

Ce qu’ils n’avaient pas vu venir, c’est qu’ils seraient les premières victimes de ces changements.

Emmanuel Macron, une fois élu, n’a pas caché qu’il entendait privilégier les diminutions de charges des entreprises, pour faire redémarrer l’économie et créer des emplois. Et quand on dépense plus d’un côté, il faut bien trouver des sources d’économies. Du coup, ce sont les retraités qui ont été pointés du doigt, à qui l’on reprochait d’être des inactifs, et qui en plus n’avaient pas vraiment à se plaindre, selon le gouvernement.

Si certains retraités touchent en effet des retraites confortables, supérieures à celles de nombre de leurs collègues européens, ils considèrent que c’est un dû, la contrepartie d’une vie de cotisations.

Pas totalement vrai puisque, et sur ce point Emmanuel Macron a raison même si c’est difficile à expliquer et à faire accepter, ce ne sont pas les cotisations qui vous avez versées qui payent votre retraite. Les vôtres ont servi à payer celles de vos parents et ce sont celles de vos enfants qui aujourd’hui payent les vôtres.

Il n’en demeure pas moins que, dans l’esprit des retraités, ils ont cotisé et ont donc droit aux retraites qu’ils touchent.

Ils vivent donc très mal la perte de leur pouvoir d’achat due à la hausse de la CSG et à la limitation de la revalorisation de leurs pensions à 0,3%, alors que l’inflation devrait atteindre 1,3% selon Bercy, et 1,7% même selon d’autres sources. 

Le prélèvement serait supérieur à 1 milliard d’euros.

Devant la grogne, Emmanuel Macron serait intervenu en conseil des ministres pour demander au gouvernement « d’arrêter d’emmerder les retraités ». Du coup Edouard Philippe a tenté de désamorcer le conflit en promettant un geste fiscal à 300.000 d’entre eux.

Pas sûr que ce soit suffisant. Ils gagneraient certes 350 millions d’un côté, mais en perdraient 1 milliard de l’autre.

Pas étonnant que le gouvernement et l’Elysée commencent à s’affoler. Les élections européennes arrivent à grands pas et, pas de chance, les retraités, traditionnellement, font partie des catégories de la population qui votent le plus…
Pierrot Dupuy
Lu 1653 fois



1.Posté par La vérité vraie... le 24/09/2018 10:26

Un de ses "défenseurs" dans les médias, Christophe Barbier pour ne pas le citer, a dit : "De toute façon, les retraités seront mort en 2022". Voilà les journalistes que nous avons dans ce pays...

2.Posté par MT CRISTO le 24/09/2018 10:31

Bien sûr que nous avons droit à nos pensions Nous les anciens avons donné à la France le meilleur de nous mêmes. Et nous ne voteront pas Macron. D'ailleurs pour d'autres raisons en plus.

3.Posté par LORHEIN le 24/09/2018 12:15

Qu'il arrête Manu 1er d'emmerder tout les Français et en particulier les Pauvres et la classe moyenne.
Qu'i arrête de se comporter en monarque démagogue.
Qu'il arrête de se moquer et d'insulter son Peuple.

4.Posté par PEC-PEC le 24/09/2018 12:50

N'ayant pas voté pour Macron, qu'il se rassure ce ne sera toujours pas le cas pour les élections à venir.
Autour de moi les retraités sont unanimes pour lui montrer leur désaccord...La pompe à fric qu'il a activé contre une catégorie de français lui sera fatale.
En campagne la main sur le cœur ils garantissait la stabilité des revenus des retraites, or 18 mois après sont arrivé il aura pompé près de 5% de nos revenus, CSG, et Non indexation, qui peut tolérer ce genre de ponction , personne !
Il suffit de regarder les sondages pour réaliser le désastre pour les "marcheurs", les plus réalistes quittent déjà le navire, ils ont compris l'escroquerie du macronisme.
Macron aura fait le boulot pour lequel il a été largement soutenu par la presse d'opinion, TV, radios et patronat...maintenant que le job est bientôt terminé il ne reste que les yeux pour pleurer. La dette du pays a encore augmenté, tous les marchés ont été ouverts les bijoux de la couronne vendus...Voila le travail de ces quelques mois....Chapeau l'artiste !

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/09/2018 19:44

fukcd473
1.Posté par La vérité vraie... le 24/09/2018 10:26
Barbier un journaliste ? Plus tôt un journaleux à la mord moi le nœud. Il porte toujours son foulard rouge cette tête d’œuf ? Pdr !

6.Posté par miro le 24/09/2018 20:14

mi lé retraité et c'est pas demain que m'a vote po un macronien ou un macroniste ou un macro tout court ! ...

7.Posté par Farandole le 24/09/2018 22:50

Ce que les retraités n'ont pas vu venir, c'est qu'ils ne savaient pas que Macron bossait et bosse toujours pour la banque Rotchild... Celle-là même qui a dit de par son dirigeant : "Donne moi les rennes d'un peuple et je te le met à genoux !". Si c'est pas honteux ça ?!

8.Posté par une réunionnaise 97410 le 24/09/2018 23:04

les retraités sont dans toutes les couches de la société, ils sont de tout milieu, du cadre à l'ouvrier, meme les chomeurs je crois sont retraités non?Il y a les policiers à la retraite, les gendarmes, la SNCF, la poste, les hopitaux, quoi encore, les militaires, bien entendu, les professeurs,les cantinières... c'est à se demander pourquoi il n'y en a pas plus.Dans l'Aude, il y a des villages, où il y a beaucoup de retraités, l'herault pareil.Sur notre ile, on les voit, et on les observe moins.Ils sont moins visibles je dirais.
Un type à la retraite,pour ne pas dire son métier avant, il en parle tout le temps, il aurait aimé que sous le règne de Macron, on trouve cet "argent de Kadafi" qui est caché ou je ne sais quoi, avec Sarkozy et tout, il a appris çà avec les médias et depuis, il n'en démord pas..çà vient, çà repart cette histoire, sans suites, résultat, pour beaucoup de retraités qui ne foutent plus rien, et qui étaient avant dans la danse, çà les affutent, c'est comme un trésor de « guerre » caché et c'est qui qui va trouvé, déniché, déterrer.Les médias en parlent, s'arrétent d'en parler, mais eux c'est dans un coté de leur cerveau, ils sont patients, ils attendent.Cet argent les intéresse.Ils se disent il doit bien y etre quelque part.çà a des idées fixes les retraités.Un exemple pour dire qu'il a des idées fixes.le retraité.
Quand on invite un retraité à passer une bonne soirée à un repas, il faut veiller à ce qu'ils ne soient pas « légion » à ta table, sinon, les conversations tournent en boucle, ivres mort et tout, non, mauvaise idée.Le passé est de rigueur, demain, la semaine prochaine n'y est pas, le passé dans les discussions.Car un retraité, on va molo, on ne va pas de plein fouet comme entre nous, on le ménage, on l'écoute, on évite les pentes savonneuses, ou huilées par le gazoil,comme sur nos routes sur notre ile, on le soigne aux petits oignons dans une festivité.On ne le pousse pas à la porte.Et Macron a oublié les bonnes manières les concernant, il n'a pas vécu avec eux autour de lui, à table, au baptèmes, mariages, et tout, à soigner aux petits oignons sinon, ils se retournent contre tout le monde.Le retraité est un peu méchant, il est content ou pas content, c'est tout, pas autre chose, pas de demie mesure, les conseillers de Macron a oublié les bonnes manières avec eux.En ce moment ils disent ils ont été "........." et sans vaseline, car çà parle "crument" un retraité femme ou homme, çà a "la bouche sale on dit chez nous", normalement on dit "se faire berner, duper" non, crument.

9.Posté par une réunionnaise 97410 le 24/09/2018 23:41

je suis en train de regarder une video you tube "Les loups en meute... magique" c'est fascinant.Le loup c'est un animal qui m'intrigue, je regarde les vidéos sans me lasser.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Octobre 2018 - 09:01 Remaniement : Tout ça pour ça…