MENU ZINFOS
L'Edito de Pierrot

[L'édito de Pierrot Dupuy] La preuve par l’absurde des dangers de la proportionnelle


Par - Publié le Lundi 28 Mai 2018 à 11:37 | Lu 1760 fois



Les Italiens ont enfin un nouveau Premier ministre. Sa nomination a fait l’objet de longues tractations entre les deux partis arrivés en tête aux élections générales en Italie, le Mouvement 5 étoiles, d’extrême gauche qui a obtenu environ 40% des voix, et une coalition de partis d’extrême droite et de droite menée par la Ligue du Nord qui a recueilli environ 37% des suffrages.
 
Aucun des deux n’avait suffisamment de voix pour former seul le gouvernement et ils ont dû se résigner à une sorte de mariage de la carpe et du lapin !
 
Imaginez un gouvernement en France composé de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon et du Front national de Marine Le Pen !
 
C’est là qu’on mesure le bon sens du général de Gaulle quand il a choisi d’instaurer le scrutin majoritaire en France, en 1958, un système électoral qui nous a garanti une stabilité politique depuis.
 
Et comme le M5S et la Ligue du Nord étaient incapables de se mettre d’accord sur le nom d’un Premier ministre issu de l’un ou de l’autre parti, ils ont dû se résoudre à désigner un illustre inconnu, Giuseppe Conte, qui n’appartenait ni à l’un, ni à l’autre…
 
Ce gouvernement italien illustre à merveille les dérives de la proportionnelle pourtant promise par François Mitterrand en 1981 et qu’il avait partiellement appliquée en 1986. Avec le résultat que l’on sait : l’arrivée de 35 députés Front national à l’Assemblée nationale…
 
Avec ce système, il est quasiment impossible à un parti d’obtenir une majorité absolue et le parti majoritaire doit former une coalition pour gouverner. Sauf qu’il n’est pas certain que les Italiens auraient voté pour eux si la Ligue du Nord et le Mouvement 5 étoiles leur avaient proposé comme programme celui qui est sorti de leurs négociations.
 
On le voit, au final, à force de vouloir soi-disant plus de démocratie, on aboutit à un véritable déni de démocratie en imposant aux électeurs un programme totalement différent de celui pour lequel ils ont voté.
 
Comme souvent dans ces cas-là, pour bâtir leur nouveau programme, les deux partis n’ont pu se mettre d’accord que sur le plus petit dénominateur commun et sont passées à la trappe nombre de promesses de campagne de l’un ou de l’autre. Comme par exemple la sortie de l’euro qui a été abandonnée.
 
Dans cette tentative de synthèse entre deux philosophies politiques totalement opposées, on trouve aussi bien la moralisation de la vie publique du Mouvement 5 étoiles que le tour de vis sécuritaire, anti-immigrés et anti-islam de la Ligue.
 
La retraite à 67 ans est supprimée, les impôts baissés significativement et on notera la création d’un revenu citoyen de 780€ par mois. Mais on retiendra surtout l’embauche de nouveaux policiers, la fermeture de camps de Roms, et le renvoi en un an de 500.000 migrants illégaux…
 
Reste maintenant à appliquer ce programme et là, rien n’est moins sûr. Il faudra commencer par trouver plusieurs dizaines de milliards d’euros pour le financer, sans aggraver les déficits. Et ça, c’est loin d’être gagné !


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Marc le 28/05/2018 12:21

Tiens, j'en profite, je pose ça là:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Scrutin_%C3%A0_vote_unique_transf%C3%A9rable

https://www.youtube.com/watch?v=l8XOZJkozfI

2.Posté par Elle le 28/05/2018 12:45

Tout comme nous vivons dangereusement depuis quelques quinquennats voire septennats avec notre scrutin majoritaire.
Dangerosité qui semble s'intensifier depuis 1 an.
Mais il est vrai que la proportionnelle avec ses apparences démocratiques pourrait donner de mauvaises idées aux électeurs : vouloir être reconnus dans leurs choix.

3.Posté par Yab bon des hauts le 28/05/2018 13:08

Une stabilité politique qui empêche la résolution des problèmes de fonds par des politicards professionnels et impopulaires (l'abstention faisant foi).
Le peuple reste toujours le dindon d'une farce qui se joue devant son nez et avec son argent gaspillé (ses impôts).

4.Posté par Bruno Bourgeon le 28/05/2018 14:45

Ni le scrutin majoritaire, ni la proportionnelle, mais le tirage au sort : la fin du système partisan, la fin des fausses promesses, et des programmes non tenus. Vous auriez dû exploiter cela, Pierrot, mais il est difficile de sortir des ornières tant rebattues.

5.Posté par GIRONDIN le 28/05/2018 15:14


2.Posté par Elle
👍👍👍👍👍👍👍

C'est un déni, les italiens ont voté pour l'inverse du FMI

6.Posté par les places populaires contre les palais des pouvoirs le 28/05/2018 15:57

87 % pour 2 partis populistes différents certes, mais avec une énorme convergence : la phobie de cette Europe actuelle de technocrates inféodés aux banques et au diktat du fmi, sans parler d'une sensibilité partagée à l'égard du problème des migrants (estimation de 5 à 6 millions), au fond 2 expressions différentes d'un même socle populaire de ras le bol

7.Posté par JORI le 28/05/2018 17:00

Ce n'est pas la proportionnelle qui fait que le futur gouvernement italien n'appliquera le programme pour lequel les italiens ont voté. Chez nous, c'est le vote majoritaire et pourtant bien des gouvernements n'ont pas tenu les promesses des programmes des candidats élus présidents.

8.Posté par Merci patron le 28/05/2018 18:22 (depuis mobile)

Raisonnement un peu foireux : déni de démo car gouvernement fait une politique autre que celle promise lors des élections?
Et avoir un élu par 20% qui impose aux autres 80% des décisions parfois irréversible ca c ok?
Allé marcher!

9.Posté par klod le 28/05/2018 18:37

démocratie représentative ou semi-représentative ................

"Avec le résultat que l’on sait : l’arrivée de 35 députés Front national à l’Assemblée nationale… ".................. c'est pas faux ami Pierrot !!!


il faut avoir l'espérance que l'on veut pour sa patrie ............. en effet !!! ou pas ............

fectivement , rappellons que Hitler était au départ , un élu ............... pas d'amalgame , certes !!!!! j'amalgame , pardon !!!!! a chacun ses "amalgames" , nan ?

10.Posté par Veridik le 28/05/2018 18:56 (depuis mobile)

On est en démocratie en France ? J'apprend quelque chose ...

11.Posté par Elle le 28/05/2018 19:38

5.Posté par GIRONDIN
Salut, ami numérique.
Tu vois, j'ai l'espoir que ce déni italien allié au rejet britannique trouve un écho dans l'esprit français.
Que les coups de cogn' chopés tour à tour par toutes les catégories sociales (sauf un', sat lé minoritaire) i tir malol dan' zieux.
Serais je une indécrottable optimiste ?

Alarme citoyens !

12.Posté par aujourd'hui c'est nous le 28/05/2018 21:32

demain c'est les pays européens qui seront surpris de notre vote, faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

13.Posté par Fabrice le 28/05/2018 22:42 (depuis mobile)

Ôté Dupuy...Toutes ces années journalistes pour faire jaillir cela de ot coco...Parce que ou crois avec le scrutin de la France ou un président à été élu avec 44% des voix contre 56 % ( opposition + blancs + nuls) cela est représentatif ...March

14.Posté par GIRONDIN le 30/05/2018 10:47

11.Posté par Elle
Salut chère 'Elle'

Pour te réconforter:
ITALIE - Une petite phrase attribuée au commissaire européen au Budget, l'Allemand Günther Oettinger, assurant que les marchés financier allaient "apprendre aux Italiens comment voter",


ANGLETERRE. D’après les révélations du journal Le Monde, Theresa May a reculé l’échéance du Brexit à 2023. Jusqu’à présent, la séparation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne était fixée au 29 mars 2019. Finalement, Theresa May compterait profiter d'un délai supplémentaire afin d’engager les négociations et éviter que l’Irlande du Nord ne quitte la Grande-Bretagne pour rester dans l’Union européenne

Aux larmes citoyens

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes