MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
L'Edito de Pierrot

[L'édito de Pierrot Dupuy] La mort annoncée de la sur-rémunération


Par Pierrot Dupuy - Publié le Jeudi 17 Mai 2018 à 10:12



Et voilà que l’on parle de la sur-rémunération. Il fallait bien s’y attendre un jour ou l’autre. Encore que, en l’espèce, seules sont remises en cause les indexations sur les primes, et non pas sur les salaires, et uniquement dans le secteur hospitalier.
 
Imaginez le ramdam si demain ça devait être pareil dans toute la fonction publique : d’état, des collectivités locales et du secteur hospitalier, et sur l’intégralité des salaires !
 
Pourtant, chacun est bien conscient que ce problème arrivera tôt ou tard. Si ce n’est pas sous ce quinquennat, ce sera sous le suivant. Mais une chose est sûre, ça arrivera un jour.
 
Pourquoi ? Tout simplement parce que cette sur-rémunération n’a plus lieu d’être. Elle avait été accordée dans les années 50 pour inciter les fonctionnaires métropolitains à venir dans les DOM. Il est vrai que les conditions de vie n’y étaient à l’époque pas très réjouissantes : outre le fait qu’il fallait trois semaines pour venir en bateau, les routes étaient embryonnaires et les conditions d’hygiène et de santé plus que sommaires. Normal donc que l’on sur-paye pour inciter les gens à venir. Un peu comme aujourd’hui à Mayotte ou les fonctionnaires bénéficient de primes bien supérieures à celles de la Réunion.
 
Mais les conditions ont bien changé. Il ne faut plus que 10h de vol pour venir à la Réunion, et le prix des billets a considérablement chuté. Qui se souvient qu’un billet en avion dans les années 70 représentait plus d’un mois de salaire ? Et que seuls pouvaient voyager les très hauts fonctionnaires et les grands patrons dont c’étaient les entreprises qui payaient ?
 
Les routes, les hôpitaux et les conditions de vie d’une façon plus générale ont considérablement évolué. Au point qu’aujourd’hui, on serait plutôt menacés par un trop-plein que par un manque de main d’œuvre.
 
Mais surtout, surtout, le coût de la vie a considérablement chuté. Je ne sais pas si l’INSEE a raison quand elle estime le surcoût à 6%, mais une chose est certaine : ce n’est plus 53%.
 
Donc, il serait logique, équitable même, que ça change, ne serait-ce que par rapport à tous ceux qui ne sont pas fonctionnaires et qui, outre le fait qu’ils ne bénéficient pas de la sécurité de l’emploi, ne touchent pas la sur-rémunération. Or, la vie est chère pour tout le monde.
 
Comment faire ? La solution imaginée par Emmanuel Macron pour la SNCF pourrait facilement être transposée ici : tous les fonctionnaires en place conserveraient leurs avantages acquis jusqu’à leur retraite et on appliquerait le salaire métropole, plus une prime correspondant au réel surcoût de la vie, à compter d’une date donnée pour toutes les nouvelles embauches.
 
Face à cette évidence, les syndicats jouent les ahuris, faisant mine de découvrir le problème alors que ça fait des années qu’ils savent que la sur-rémunération sur les primes n’a aucune base légale.
 
De même, les politiques sont tout autant hypocrites. Pour ne pas se mettre à dos leur électorat, ils jouent les démagogues, tout en sachant très bien que la refonte du système est inéluctable.
 
Mais c’est Ericka Bareigts qui remporte haut la main la palme des faux culs. Elle a été ministre des Outre-mer, donc elle connaissait parfaitement le problème. Et elle fait mine aujourd’hui de prendre la défense des fonctionnaires… Pourquoi n’a-t-elle pas, en son temps, fait voter une loi pour sécuriser ces primes, si vraiment ça lui tenait tant à cœur ?
 
Tous des hypocrites, je vous dit…



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par sans frontère le 17/05/2018 11:41

je suis entièrement pour la suppression . Les employés de maison (jardinier, femme de ménage, garde d'enfants) seront congédiés par les fonctionnaires . Normal en métropole , les profs se débrouillent pour faire leur ménage , leur jardin (sauf élagages) . Ils prendront mois souvent l'avion , normal ils feront comme les réunionnais de métropole qui ont bien des difficultés à venir. Dans peu de temps la filière cane ne recevra plus de subventions non plus. Les emplois aidés y en a plus c'est bien c'était tous des glandeurs. Les restos faisaient le plein de fonctionnaires, heureusement que le coco beach, bobine etc vont être détruits , ils seront partis à temps. De toutes les façons c'étaient des zoreils venus tondre les créoles . On pourra se tourner vers la filière zamal, il parait qu'elle aura de beaux jours devant elle. Je rappelle quand même que nos jeunes diplomés partent à l'étranger

11.Posté par Merci patron le 17/05/2018 11:30 (depuis mobile)

Tirer vers le bas plutôt que vers le haut : c''est bien la tendance actuelle qui ne profite qu''aux très riches.
Enterrons toutes nos avancées sociales, mais rappelons nous que si on a une protection correcte aujourd''hui ce n''est pas grâce aux riches

10.Posté par patoche le 17/05/2018 11:23

L'édito de M. Dupuy est plutôt judicieux.
Il est vrai que l'argument du prix du pot de Nutella et du fromage ne tiendra plus longtemps pour justifier cette sur rémunération.
Les prix ont énormément augmentés en France hexagonale ces 20 derniers années ce qui explique le rapprochement du coût de la vie entre La Réunion et la France hexagonale.

Apres juridiquement parlant, il y a une erreur que font beaucoup de personne en ce qui concerne la sur rémunération. Tous le monde tentent de faire croire que celle ci n'est pas modifiable pour ceux qui la touchent alors que c est faux. L'indice de calcul est modifiable à tous moment par un simple décret.
Rappelant au passage que cette indice fut augmentée pas que pour les nouveaux arrivant mais pour tous ceux qui la touche à 53 %, l'un des taux les plus élevés parmi les outres mers.

La sur remuneration à un cout très élevé pour les finances publiques français de plus d'un Millard par an, je suis surpris que le gouvernement qui vient de taper tous les retraités n'osent pas faire cette économie qui ne concerne que quelques privilégiés et qui n'aurait pas un impact électoral significatif.
Au passage le taux de la CSG a été modifié alors pourquoi celui de la sur rémunération ne le serait il pas?

Effectivement il est possible que le gouvernement renonce à baisser le taux d'indice de calcul par décret comme légalement il pourrait le faire pour tous ceux qui la touche et se contente de baisser le taux pour les nouveaux arrivants afin d'éviter des grèves et un climat social tendu sur les outres mers.

Ce gouvernement envisage de faire des baisses drastiques sur les minima sociaux et n'envisagerait pas dans le même temps de faire baisser l'indice de sur rémunération. Une fois de plus deux poids et deux mesures. Mais après tout pourquoi pas.

Nous verrons la méthode choisie par ce gouvernement ou par le prochain pour diminué le cout faramineux de cette sur rémunération en outre mer qui n'a plus lieux d'être en 2018 ....

Je suis curieux de la méthode utilisé, celle de la baisse pour les nouveaux entrants comme pour la SNCF ou celle de la modification du taux par décret. L'avenir nous le dira, une chose est certaine quoi qu'il arrive la sur rémunération ne restera plus longtemps sous sa forme actuelle.

9.Posté par cheche le 17/05/2018 11:15

La loi Jego a eu un commencement d'execution depuis plusieurs années avec le blocage uniforme de 800€ mois pour tous les retraités percevant les 35%.Normalement pour les actifs et retraités la surremuneration devrait baisser de 10% chaque année et extinction en 2028...mais voilà mesure reportée..Cette loi précisait aussi que le fonctionnaire devait avoir un compte bancaire principal à RUN afin que le TP puisse verifier à tout moment(autorisation permanente) les mouvements du compte afin de traquer les retraites qui passeraient plus de temps autorisé hors DOM. Je suis fonctionnaire retraité...

8.Posté par Corsica le 17/05/2018 11:13

De plus, les économies énormes qui pourraient être dégagées en revoyant la sur rem pourraient servir à donner des moyens supplémentaires aux hôpitaux (recrutement, moyens matériels...). Il s'agirait donc simplement d'une utilisation différente des fonds alloués à la fonction publique hospitalière qui permettrait à ceux qui font grèvent aujourd'hui de travailler dans de meilleures conditions puisque c'est ce qu'ils réclament au final (enfin officiellement...officieusement j'imagine que la plupart veulent simplement garder leur sur rem et donc qu'au final les conditions de travail déplorables les arrangent bien car elles leur permettent de justifier des primes illégales...).

Donnons leur des meilleures conditions de travail ainsi ils ne pourront plus justifier leurs sur rem !

Je serais curieux de voir combien de personnes dans le lot de gréviste seraient prête à renoncer à ces primes en contrepartie de meilleures conditions de travail...

7.Posté par GIRONDIN le 17/05/2018 11:12

...... Tout simplement parce que cette sur-rémunération n’a plus lieu d’être....

Ouais, tu vois.... Tout simplement parce que cette sur-rémunération n’a plus lieu d’être..... Tu vois....


À part ça

demain sur FESTIVAL FM, M dupuy demandera à son copain didiX de rembourser les 2300 d'aide au logement...... Ouais... Tu vois.... Tout simplement parce que cette aide au logement n’a plus lieu d’être.

Si à 54 ans tu ne peux pas payer ton loyer......... Tu vois ?

6.Posté par JORI le 17/05/2018 10:59

"pour inciter les fonctionnaires métropolitains à venir dans les DOM", ce qui est dommage c'est que les enfants de la Creuse, à qui ont a rien demandé, n'ont pas eu droit à cette sur rèm lorsqu'ils ont été en âge de travailler!!.

5.Posté par Zéphir le 17/05/2018 10:54 (depuis mobile)

Donc au final les syndicats sont de grands manipulateurs qui invitent les agents de la fph à se rouler dans la boue rien que pour contribuer à la survie du syndicalisme qui a depuis longtemps atteint sa phase d''obsolescence programmée.

4.Posté par cmoin le 17/05/2018 10:51

C'est tant mieux si la surémunération et toute autre primes/coup de pouce qui n'existent pas en métropole disparaissent.L'égalité,c'est dans les 2 sens!

3.Posté par Candide le 17/05/2018 10:37

"Donc, il serait logique, équitable même, que ça change, ne serait-ce que par rapport à tous ceux qui ne sont pas fonctionnaires et qui, outre le fait qu’ils ne bénéficient pas de la sécurité de l’emploi, ne touchent pas la sur-rémunération. Or, la vie est chère pour tout le monde."

Est ce que cela améliorera la situation de ceux qui ne touchent pas aujourd'hui de sur-rémunération ? Est ce que les réunionnais paieront moins d'impôts (puisque l'on réduit les dépenses de l'État) ?
La réponse à ces deux questions est "non". La suppression sans discuter d'une éventuelle sur-rémunération (de 6% ?) pour tout le monde n'apportera rien à personne, sauf une jouissance poussive de tous les jaloux.

2.Posté par Bescherelle le 17/05/2018 10:35

OOOHHHH Mr DUPUY " Je vous diT...... " Vous êtes plus doué pour faire l'amalgame et semer le trouble dans l"esprit de vos lecteurs qu'en orthographe.......

1.Posté par Zenesrebel le 17/05/2018 10:35 (depuis mobile)

"Mais surtout, surtout, le coût de la vie a considérablement chuté. Je ne sais pas si l’INSEE a raison quand elle estime le surcoût à 6%". Mdr 😂😂😂
Mr Dupuy, ou plèzant mi espèr?
Ou peu pa ékri in koneri parey si vréman ou habite isi La Rényon!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes