MENU ZINFOS
L'Edito de Pierrot

[L'édito de Pierrot Dupuy] L’Europe, le prochain terrain de bataille électoral


Par Zinfos974 - Publié le Lundi 17 Septembre 2018 à 10:00 | Lu 858 fois



La prochaine élection générale qui se déroulera en France aura lieu le 26 mai prochain. Ce seront les élections européennes.
 
Même s’il s’agit d’une élection un peu atypique dans notre paysage politique, car souvent des partis y obtiennent des scores sans réelle relation avec leur poids réel, elle n’en sera pas moins intéressante. Ne serait-ce que parce qu’il s’agit de la première vraie élection, du premier test, depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République.
 
Or, un sondage Odoxa publié vendredi pour Le Figaro et France Info nous livre des résultats très intéressants. On y découvre que la liste de La République en Marche arriverait en tête avec 21,5% des intentions de vote, juste devant le Rassemblement National (21%).
 
Quand on connait les marges d’erreur des sondages, autant dire qu’ils sont à égalité...
 
La liste d’Emmanuel Macron est en baisse par rapport au précédent sondage, mais rien d’étonnant à cela dans la mesure où le président de la République lui-même vient de traverser une mauvaise passe et qu’il est lui aussi au plus bas dans les sondages.
 
Plus étonnant est le score de Marine Le Pen qui a elle aussi subi quelques difficultés, avec notamment sa mise en cause dans des affaires de détournement de fonds européens pour financer son parti. Et pourtant, malgré tout, elle réalise ce qu’on peut considérer comme un très bon score. Il est vrai que le FN a toujours fait de bons résultats aux européennes et ça devrait une fois encore se confirmer.
 
Et derrière ? Et bien c’est la débandade. Les Républicains ne feraient que 14% des voix, bien loin de leurs plus mauvais résultats. Rappelons que François Fillon avait recueilli 20% des voix au premier tour de la présidentielle, il y a un an, ce qui avait déjà été considéré comme un très mauvais résultat. Il est clair que la stratégie de Laurent Wauquiez ne marche pas. A trop vouloir copier les thèses du Rassemblement national, il n’aura réussi qu’à les rendre crédibles. Du coup, on assiste à une fuite des électeurs LR en direction de l’ex-Front national. La preuve, une fois de plus, que quitte à choisir, on préfère toujours l’original à la copie.
 
Ce n’est guère mieux du côté de la France insoumise qui ne recueillerait que 12,5%. Un score bien faible pour le parti de Jean-Luc Mélenchon, qui avait fait 19,5% à la présidentielle. On aurait pu s’attendre à bien mieux, surtout à un moment où Emmanuel Macron est au plus mal dans les sondages. Manifestement, le discours du patron de la France insoumise a du mal à passer...
 
Quant aux autres, ils seraient là plus pour faire de la figuration que pour réellement exister. Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 6%, Europe Ecologie-Les Verts de 5%. Mais le comble est atteint par le PS qui ne ferait que 4,5%, oui vous avez bien entendu 4,5%, le parti Générations de Benoît Hamon 4% et les centristes de l’UDI 3%.
 
Voilà pour les résultats bruts. Mais il existe une autre grille de lecture. Les européennes seront un affrontement entre les pro et les anti Europe. Au travers des résultats de ce sondage, il peut paraitre intéressant de classer les Français en fonction de cette ligne de fracture. Pas toujours facile mais essayons quand même.
 
Parmi les pro-européens, on peut compter La République en Marche (21,5%), Les Républicains (14%), les socialistes (4,5%), Benoit Hamon (4%) et l’UDI (3%). Soit un total de 47%. En y rajoutant quelques petits candidats, on devrait atteindre les 50%, voire même les dépasser.
 
En face, le front des anti-Europe peut surtout compter sur Le Rassemblement national (21%), La France insoumise (12,5%), Nicolas Dupont-Aignan (6%), Les Patriotes de Florian Philippot (1,5%). Plus là aussi quelques petits candidats. Il n’empêche qu’on est en-deça des 50%.
 
Alors même que le parti d’Emmanuel Macron traverse une mauvaise passe, les Français seraient donc encore majoritairement favorables à l’Europe, même s’ils sont conscients qu’il faudrait la réformer en profondeur. Un résultat au final encourageant.




1.Posté par PiouF le 17/09/2018 09:18

Sauf que le seul et unique parti qui veut réellement se barrer de l'Europe, c'est l'UPR de François Asselineau, que vous ne citez pas explicitement cette fois.

2.Posté par Mortier le 17/09/2018 11:35 (depuis mobile)

Que viennent foutre les partis anti-européen dans cette election ? Je ne veux pas de l''Europe mais je cours derrière les indemnités. Il est vrai que l''argent n''a pas d''odeur !

3.Posté par Thérèse Troika le 17/09/2018 12:09

la désinformation mensongère continue
ceux qui sont pour la disparition de la nation France sont abusivement qualifiés de pro-européens
ceux qui veulent défendre la nation sont appelés anti-européens alors qu'ils sont pour l'Europe mais surement pas celle qu'on veut nous imposer.
Et présenter cette élection européenne comme un nouvel affrontement Macron / Le Pen c'est aussi de la propagande destinée à tromper car l'enjeu n'est absolument pas là

Heureusement beaucoup dans la « droite classique » ont commencé à comprendre.

4.Posté par Desireless le 17/09/2018 13:12

L'Europe est un gouffre financier qui finira par exploser (vive le BREXIT)

5.Posté par JORI le 17/09/2018 14:27 (depuis mobile)

2. Piouf. Rappelez moi le score de asselineau aux élections. Ici on parle de baisse des pourcentagespour tous les partis, alors à combien serait estimé celui de asselineau selon vous?.

6.Posté par Ti-tangue le 17/09/2018 15:51

Non seulement un jugement sur l'Europe , cette super structure étatique et administrative qui s'est superposée à ce que nous avions , mais qui ne nous a rien apporté de positif ( que l'on arrête avec cette fable qu'elle nous aurait apporté la sécurité ) , a ruiné nos industries , laminé notre agriculture , nous a accablé d'impôts supplémentaires , de normes , volé notre monnaie et notre indépendance monétaire …. Finalement " gouvernée " par des fonctionnaires apatrides issus du monde financier ou onusien , pour lesquels le parlement - européen - n'est qu'un paravent : une opportune institution croupion .
A Bruxelles , ce sont les lobbies qui décident , pas les citoyens .
Ce vote se fera essentiellement autour de l'invasion migratoire ; tous ces clandestins qualifiés de " réfugiés " ( 95% d'hommes ) souhaités par les commissaires , imposés par l'ONU …. Mais une majorité de français , comme d'européens , y voient clair et cette fois çi ne se laisseront pas influencer par le compassionnel et les injonctions des presstitutes aux ordres de leurs propriétaires milliardaires .

7.Posté par GIRONDIN le 17/09/2018 15:58

2 bananes + 3 mangues = pour le politologue 6 tangors....

Continuez à essayer de nous vendre des canards sauvages.

8.Posté par Maurice974 le 17/09/2018 16:53

La grille de lecture est simple et non dite dans cet article ce me semble.
Il y a les Européistes convaincus: toujours plus d'Europe, à la Macron et les Souverainistes: la nation d'abord, à ne pas amalgamer avec les nationalistes qui eux sont contre l'Europe tout court.
Voila l'enjeu idéologique majeur: l'Europe de Macron-Merkel contre celle de Salvini- Orban.
Il semble bien que comme ses prédécesseurs, notre président tout puissant aie la mauvaise grille de lecture, pour la politique étrangère. L'avenir est aux Nations fortes et libres en Europe, pas à une Europe fédérale qui ne défend pas ses citoyens comme actuellement.
Nous avons besoin d'être défendus de l'immigration dans sa forme actuelle, et du mondialisme ambiant: je préfère que ma voiture de marque Français soit fabriquée en France plutôt qu'en Turquie ce qui est le cas actuellement.
Vive l'Europe des citoyens libres dans la préservation de notre patrimoine culturel unique au monde, et si riche, n'en déplaise à d'aucuns.

9.Posté par kanal bisik le 17/09/2018 19:31

otè je regarde le jt de 16 sept de 20h ... c etait suffocant que d ecouter didier 1er et elias dans leur dialogue a savoir lequel allait exploser avant l autre ? faudrait leur dire de respirer ...de souffler ... de pètè un coup quoi ! zinfo fait passer mon message siouplè .................................................................?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes