MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'écologie sans dictature (1)


La tentation d'un écolo-fascisme

Par Dr Bruno Bourgeon, président d'AID - Publié le Dimanche 3 Avril 2016 à 14:32 | Lu 409 fois

L'écologie sans dictature (1)
D’un côté, l’extrême droite, avec ses coupables désignés, boucs émissaires censés expurger leurs fautes et nous délivrer du mal. De l’autre l’écologie pour s’attaquer aux causes structurelles qui forment cette crise systémique que nous traversons en interrogeant le mode de production lui-même. Complexité contre idées simples, prise en compte de la nature contre naturalisation du social…

L’écologie et le néo-populisme sont les deux candidats pour remplacer les systèmes partisans. Nous pourrions même voir la montée d’un écolo-fascisme ou un système démocratiquement renforcé s'il y a vraiment formation d’un peuple écolo.

En agrégeant les crises, combinant inégalité des richesses et pénurie des ressources, le drame écologique nous ramène à la barbarie. En 2050, la synergie des crises alimentaire, énergétique, climatique et démographique va entraîner une dégradation rapide du niveau de vie à l’occidentale. Il y aurait toutes les raisons d’être pessimiste.

Les signes les plus évidents de la destruction de la biosphère conduiront à une désobéissance civique de plus en plus répandue, à des violences contre le système techno-industriel, et l’inventivité humaine trouvera quelques remèdes partiels à l’inéluctable détérioration des ressources. Mais cela viendra trop tard. A supposer qu’une partie de l’humanité ait décéléré, l’inertie du système sera telle que l’humanité continuera sa descente aux enfers.

Face au désordre socio-économique croissant, la tentation d’un écolo-fascisme va donc devenir omniprésente, préparée déjà par la montée généralisée des extrêmes-droites en France et ailleurs. Les différentes sortes de terrorisme amplifient d’ailleurs la militarisation de nos sociétés. Alors peut-être qu’une dictature au nom de l’écologie serait un moindre mal.

Un beau jour, le pouvoir sera bien contraint de pratiquer l’écologie. Une prospective sans illusion peut mener à penser que le virage écologique ne sera pas le fait d’une opposition dépourvue de moyens, mais de la classe dirigeante, le jour où elle ne pourra plus faire autrement. Ce seront les divers responsables de la ruine de la terre qui organiseront le sauvetage du peu qui en restera, et qui après l’abondance géreront la pénurie et la survie. Car ceux-là n’ont aucun préjugé, ils ne croient pas plus au développement qu’à l’écologie : ils ne croient qu’au pouvoir. Pour contrôler les dangers de moyens de plus en plus puissants et fragiles parce que complexes, gérer un espace et des ressources qui s’épuisent, prévoir et maîtriser les réactions humaines qui empêcheraient de le faire, on est obligé de renforcer l’organisation. L’écolo-fascisme a de l’avenir, et il pourrait être aussi bien le fait d’un régime totalitaire de gauche que de droite sous la pression de la nécessité. En effet, les gouvernements seront contraints. Déjà se tisse ce filet de règlements assortis d’amendes et de prison qui protégera la nature contre son exploitation incontrôlée. Que faire d’autre ?

Hans JONAS (1903-1993) écrit "Le Principe Responsabilité" en 1979, avant la chute du mur de Berlin (1989), et se trompe sur l’efficacité d’un système centralisé dont on louait à l’époque les vertus de la planification impérative. Cette analyse est reprise aujourd’hui en louant les vertus de la Chine maoïste. On peut espérer autrement car toute dictature, même exercée au nom du peuple ou de l’écologie, mène au désastre : les manipulations des foules ne sont jamais porteuses de bonnes nouvelles. Il reste donc à mettre en œuvre ce que Hans Jonas envisageait incidemment : "Naturellement il serait préférable qu’on puisse confier la cause de l’humanité à une conscience authentique qui se propagerait".

Dr Bruno Bourgeon, président d’AID





2.Posté par Zozossi le 05/04/2016 12:58

Les réchauffistes nous servent du réchauffé.

Logique.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes