MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’école selon M. Macron, un homme pressé


Par Sonia DELRIEU, pour le SAIPER - Publié le Mardi 16 Mai 2017 à 09:31 | Lu 750 fois

Les multiples interventions des équipes de M. Macron concernant l’éducation nationale font état d’une certaine urgence à réformer des aspects de l’école actuelle .

La réduction des effectifs dans les cp et les ce1 de l’éducation prioritaire, mesure phare de sa campagne électorale devrait être appliquée dès le mois d’août 2017 . Par le biais d’un amendement à la circulaire de rentrée, les enseignants actuellement sur le dispositif plus de maîtres que de classes (pdmqdc) vont être affectés sur ces postes. Cette réforme transforme un dispositif au profit d’un autre sans même l’avoir véritablement évalué afin d’en tirer des conclusions qui permettraient de favoriser les apprentissages . L’investissement de ces enseignants auprès des élèves en difficulté est trahi au profit de mesures politiciennes, mais une réforme ne se fait pas contre les enseignants si l’on veut qu’elle aboutisse. L’ignorance des conditions de travail est également un sujet d’inquiétude : envisager de diviser une salle de classe en deux par un rideau ou une simple cloison pour permettre à deux enseignants d’exercer conjointement montre bien la méconnaissance du terrain.

De la même façon, la réforme des rythmes scolaires que nous subissons depuis 2013 sera invalidée ou pas, par les mairies avant de l’être par les enseignants ; notre parole sera mineure au regard des desiderata municipaux conditionnés eux-mêmes par des contingences matérielles.

Apparemment, comme pour le dispositif PDMQDC, aucune analyse ne sera conduite sur les avantages et les inconvénients de la réforme des rythmes scolaires au profit des intérêts budgétaires et électoralistes.

En revanche, aucune proposition n’est faite concernant la formation des stagiaires et de son amélioration , alors que certains d’entre eux sont en grève et manifestent un épuisement à la tâche qui conduit de plus en plus d’entre eux à démissionner alors même que les besoins existent.




1.Posté par Samwinsa le 16/05/2017 13:49 (depuis mobile)

Un professeur po 12 lé plus efficace ke 2 po 24 dan un même classe, non? Vo mieux créer postes po ouvre plus de classes plutôt ké po mettre 2-3 enseignants su un classe. Apré par contre mi coné pa dan kel local lu va mett les nouvelles classes...?

2.Posté par Ma sonnerie le 16/05/2017 22:03 (depuis mobile)

Au boulot les feignants !

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 17/05/2017 11:39

fukcd473
Peut-on savoir pour qui la Sonia a voté au 1er et au 2nd tour ? Pdr !

Séparer les salles par un rideau ou une cloison recevra très certainement un avis défavorable par les commissions de sécurité, sauf si la salle dispose de 2 portes opposées et encore Les établissements scolaires sont des ERP et la règlementation est drastique. Tant mieux.

Il y a des chefs d'établissement qui vont passer des nuits blanches pour organiser tout cela pour la rentrée prochaine.

4.Posté par A mon avis le 20/05/2017 16:59

Avant de critiquer, il est préférable de connaître le projet qui sera élaboré par le nouveau ministre de l'éducation nationale.
Pour l'instant, à part l'effectif de 12 élèves par classe en CP dans les ZEP, rien d'autre de précis n'est formulé.
Un point positif, il semble que Macron soit favorable au principe d'évaluation des projets avant leur poursuite, leur modification ou leur abandon. Mais il y a souvent un fossé entre les principes et la réalité.

Vous dites "mais une réforme ne se fait pas contre les enseignants".

Avez-vous déjà vu une réforme qui se fait avec les enseignants ?
Il n'y a pas plus conservateur qu'un enseignant (tous niveaux confondus) ! Modifier ses habitudes relève des travaux d'Hercule !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes