Education

“L’école est toujours un ascenseur social”, déclare le recteur de La Réunion

Dimanche 6 Septembre 2009 - 10:19

C’est hier qu’ont débuté dans les écoles maternelles et élémentaires de l’île, les rencontres parents – professeurs des écoles. C’est aussi l’occasion pour ces mêmes parents de s’investir un peu plus dans la scolarité de leur enfant, et de proposer leur candidature pour devenir représentant de parents d’élèves.


Quelle est la place de l’école aujourd’hui dans notre société ? Si jusque dans les années 90, l’école était la voie la plus sûre vers la réussite sociale, pour certains Bac+3 à Bac+6, elle s’est transformée en impasse, une voie sans issue. Alors pourquoi inciter des jeunes à se former à un métier que plusieurs d’entre eux n’exerceront jamais ?

Dans la vidéo en ligne, Mostafa Fourar, recteur de La Réunion, nous fait la réponse suivante : “un jeune formé a toujours plus de moyens pour s’en sortir, qu’un jeune qui l’est moins ou pas du tout”. Il a sans doute raison.

Cette vérité ne doit pas masquer un fait : l’école ou la formation a toujours eu du mal à se mettre en adéquation avec le marché du travail et l’évolution de la société. Si “l’école est toujours un ascenseur social”, comme l’explique Mostafa Fourar, cet “ascenseur social” a sans doute besoin d’être remis à jour plus souvent.

“L’évolution de la pédagogie, la professionnalisation de la formation et la création de classe et d’école, ne doivent pas se faire principalement en fonction de critères économiques : suppression de postes dans la Fonction publique et baisse de moyens financiers dans les cursus de formation”, répète souvent Christian Picard, secrétaire général de la FSU.

Mostafa Fourar, recteur de La Réunion, lui, a la conviction que malgré tout l’école reste le meilleur passeport et la passerelle la plus efficace vers la réussite sociale. Son interview de près de trois minutes, est sur la vidéo.

Jismy Ramoudou
Lu 1664 fois



1.Posté par thierry le 06/09/2009 10:38

à chacun de réfléchir aussi.....bac + ne donne pas forcément un boulot, ceux qui s'engagent en psycho ou en socio doivent pas s'étonner d'être au chômage !

Parfois un bac - mais avec un vrai métier, genre plombier ou boucher c'est l'assurance non seulement de bosser mais aussi l'opportunité de faire du fric.

2.Posté par Cambronne le 06/09/2009 10:56

Ascenseur pour RDC faut dire qu'avec les wagons d'enseignants parachutés par la vertueuse dictature Jacobine comme au bon vieux temps des colonies que l'on ne raconte pas d'histoire lorsque au final 80 % ne trouveront pas de travail parce que l'école n'aura pas fait son devoir

L'éducation nationale achève bien les bébés dans l'oeuf par faute d'avoir une méthode efficace

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/09/2009 11:44

verriez vous un recteur ne pas croire dans l'institution qui le nourrit..?
50% de jeunes au chômage (16/25 ans) à la Réunion, dont de nombreux jeunes diplômés...oui, l'ascenseur social est bel et bien en panne au rez de chaussée, voir dans les sous sols du "bâtiment Réunion"...
A quand un discours clair pour faire comprendre aux jeunes que leur avenir n'est sans doute pas à la Réunion...? mais il faudrait pour cela avoir une continuité territoriale réelle, pleine et entière et non pas l'ersatz que l'on nous sert...

4.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 06/09/2009 20:34

'les rencontres parents – professeurs des écoles. C’est aussi l’occasion pour ces mêmes parents de s’investir un peu plus dans la scolarité de leur enfant, et de proposer leur candidature pour devenir représentant de parents d’élèves. '
MENTEUR, M. Vous, votre staff rapproché (...), la pseudo Médiatrice (...), les 'inspecteurs du secteur de St Louis' (...), le Directeur de l'Ecole (...) de St Louis, vous êtes TOUS des MENTEURS. Vous déplorez publiquement le désintérré des Pères dans l'Education de leurs Enfants tout en vous opposant chaque année à leur AUTORITE PARENTALE courcircuitée par l'ACTE USUEL de la seule Mère qui avec vous A TOUT POUVOIR...
-Plainte déposée et classée chaque année depuis 2006
-Pas droit au carnet liaison
-Pas droit aux Réunion Parents Profs
-Pas droit à la Présentation ou Election Parents d'Eléves
-Notre Responsabilité Civile et Pénale engagée par la seule Maman en Notre NOM, malgré notre refus systématique... etc...etc...

M. FOURAR, Vous êtes un MENTEUR qui ment comme il parle de Parité, vous n'avez aucune parole ni DIGNITE, comme vos Collégues planqués derrière leur IMMUNITE IMPUNITAIRE et Privilèges pour lesquels le Peuple se SAIGNE sans retour NI RESPECT... Gardez vos mensonges pour les enfants que vous manipulez par vos DESINFORMATIONS...
Plaintes contre les MENTEURS à disposition des Zinfosnots...et Témoignage du Procureur CAMBEROU et du tribunal Administratif..

M. ROYER Pierre, papa d'Alice 0692 70 00 73 au cas ou vous auriez le courage, l'hônnéteté d'esprit et la déontologie que vous prétendez avoir... Comme M. ROCHDI surement...

5.Posté par Pierre Dupuy Junior le 07/09/2009 13:34

"un jeune formé a toujours plus de moyens pour s’en sortir, qu’un jeune qui l’est moins ou pas du tout"

Inexact. Effectivement, c'est le plus probable, cependant il faut regarder dans le détail: le marché de l'emploi n'est pas une espèce de masse informe où tout le monde est jeté pèle mêle : il en existe en réalité une multitude. Et selon les spécificités des marchés de l'emploi dans lesquels on s'inscrit, on peut avoir plus ou moins de chances de s'en sortir avec un diplôme. Il y a le cas déjà cité de personnes diplômées dans des filières bouchées (psycho, par exemple) qui auront bien plus de mal à se trouver un job qu'une personne ayant un diplôme très bas dans une filière en sous-effectif (plombier, par exemple) et qui ne seront même pas nécessairement mieux payés. Il y a aussi le cas du surdiplômé : ce gars qui a tellement de diplôme très élevés qu'il n'est plus employable. On peut aussi penser à certaines démonstrations en sociologie qui prouvent que les grosses structures sont rapidement trustées par des incompétents car dans ces structures il est avantageux pour les dirigeants de promouvoir des nuls peu ou non susceptibles de leur piquer leur place : il peut donc devenir contre-productif d'être trop compétent! Et j'en passe.

6.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 07/09/2009 14:23

Un diplôme, c'est moins un Professionnalisme reconnue dans l'entreprise, qu'une démonstration de la capacité d'adaptation, qu'une aptitude à apprendre, à faire partie des engrenages, d'en être un élément moteur. Bien sure que OUI les Enfants et adolescents ont besoin d'être mis sur les rails, guidés et non frustrés par ceux qui y ont intérêt...
Apprendre, c'est s'affranchir de ceux qui ne savent que fédérer les compétences des autres...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter