MENU ZINFOS

L’école des Bougainvilliers : un établissement inclusif

Direction l’école maternelle des Bougainvilliers à l’Hermitage-les-Bains ce lundi matin 22 novembre 2021 pour le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN. Le premier magistrat découvre la classe arc-en-ciel de l’Unité maternelle d’enseignement autisme (UEMA).

Lundi 22 Novembre 2021

L’école des Bougainvilliers : un établissement inclusif
Sept enfants, âgé·es de 3 à 6 ans, présentant des Troubles du spectre de l’autisme (TSA) y sont accueilli·es. Toutes et tous ne développent pas encore de communication verbale.

La Ville accompagne ce projet adopté au Conseil municipal du 11 juin 2021 grâce aux travaux nécessaires à l’organisation de cette classe. Saint-Paul, terre apprenante et innovante, se positionne ainsi comme une commune inclusive et bienveillante.
Le Maire de Saint-Paul dialogue avec Alexandra FOURNIER, enseignante spécialisée et pilote de cette UEMA. Elle lui présente son équipe composée de 8 professionnels. L’élu lui assure du plein soutien de la collectivité.
« Quand cette décision est passée au Conseil, beaucoup d’élu·es l’ont accueillie de manière positive. L’école doit être un lieu où tout le monde doit avoir une chance. Ces enfants doivent avoir une chance en élémentaire, au collège et au lycée. S’il faut vous accompagner ou vous fournir du matériel, la Ville sera présente », assure Emmanuel SÉRAPHIN.
 
 
« On vous remercie pour les locaux. On va vers une école et une société plus inclusives », répond Alexandra FOURNIER à l’édile.

La commune met disposition de cette UEMA une salle de classe, du mobilier adapté aux besoins (armoires, tableaux, bancs, chaises, fauteuil, tables, réfrigérateur, four à micro ondes). Le personnel communal nettoie et désinfecte les espaces dédiés.
La collectivité investit 24 000 euros pour le matériel spécifique des psychologues dans le cadre du Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté.
L’école des Bougainvilliers : l'équipe de l'Unité d'enseignement en maternelle autisme
L’école des Bougainvilliers : l’équipe de l’Unité d’enseignement en maternelle autisme
Cette UEMA complète l’offre de scolarisation pour les enfants avec TSA. Sa création résulte de la volonté des quatre partenaires. Saint-Paul, l’Agence Régionale de Santé, l’Académie de La Réunion et la structure gestionnaire, l’association Claire-Joie.


Réfection de la cantine

Aux Bougainvilliers, 111 élèves suivent les cours dans 4 classes auprès de 15 enseignants. Le premier magistrat vient les rencontrer dans le cadre de sa tournée des 66 écoles situées dans les Bassins de vie. Les membres des services en charge des travaux et de la vie scolaire l’accompagnent. Le directeur, Stéphane CAMPAN, les guide pour la visite.
L’école des Bougainvilliers : un établissement inclusif
L’école des Bougainvilliers : un établissement inclusif
Le second arrêt concerne la cantine des Bougaivilliers. Sa mise aux normes s’inscrit dans le cadre de la réfection de 14 satellites scolaires sur tout le territoire. Les travaux doivent débuter en 2022. Ils permettront d’améliorer les conditions de travail et la qualité du service rendu par les 3 agents communaux en poste. 

Les Bougainvilliers font aussi figure d’établissement modèle. Depuis trois ans, les marmay sont sensibilisés à la prévention routière. Une piste routière éphémère est installée à l’intérieur même de l’école chaque année. Feux tricolores, vélos, signalisation…


Consulter les parents

Les enfants vont emprunter un parcours dédié les 2 et 3 décembre. Il s’agit d’un projet piloté avec la Police Municipale de Saint-Paul. « Les enfants apprennent  des notions concernant le comportement à adopter en vélo et à pied », explique Stéphane CAMPAN, le directeur.
Celui-ci emmène également le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, au parking situé près de l’école. Un lieu où se garent des voitures ventouses, empêchant le personnel voire les personnels à mobilité réduite d’y accéder. 
L’école des Bougainvilliers : un établissement inclusif
L’école des Bougainvilliers : un établissement inclusif
L’édile consulte longuement la communauté éducative et les parents pour trouver une solution. Plusieurs pistes sont évoquées. La pose d’un panneau « parking réservé » est actée par toutes les parties. L’objectif est d’apaiser le secteur.

Le but de ces rencontres dans les 66 écoles est de trouver ensemble les solutions pour améliorer le cadre de vie des 13 000 élèves Saint-Paulois. Ce travail collectif vise à faire de Saint-Paul une terre apprenante et innovante.

Il s’agit aussi de parler des points positifs. Pour rappel, la commune a été titrée Ville amie des enfants par l’UNICEF.
 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2022 - 10:13 L’Omsep organise une marche Sport Santé Bien-Être

 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes