MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !


Par - Publié le Mardi 5 Février 2013 à 12:11

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !
Le 28 février 2012, Jean-François Moser démissionnait de la présidence du Conseil de l'Ecole d'ingénieurs de la Réunion. Un an plus tard, presque jour pour jour, le 2 février dernier, Danièle Lenormand, qui lui avait succédé, rend à son tour son tablier après 10 mois passés à la tête de l'ESIROI.

Nous publions ci-contre le mail (cliquer sur l'image pour le lire) qu'elle a envoyé à tous ses collègues du Conseil d'école. Même si elle reste très mesurée dans ses propos, on comprend bien, derrière la formulation très diplomatique, qu'elle est en total désaccord avec la manière dont l'école est gérée par Kalid Ali, le directeur de l'école, un très proche de Mohamed Rochdi qui le protège quoiqu'il fasse. Pour elle, ce n'est pas la qualité des jeunes qui pose problème. Ils "seront bien les ingénieurs dont nos entreprises ont et auront besoin", à condition qu'ils soient "formés, encadrés et poussés avec ambition en recherchant avant tout leur reconnaissance et leur intégration professionnelle". Non, le problème vient plutôt de l'école elle même, et de ceux qui la dirigent, selon des critères qui ne répondent pas à ses "valeurs" et à ses "exigences"...

Sans président de Conseil d'école, les Ecoles supérieures professionnalisantes sont condamnées à la mort certaine. Pourquoi ? Parce que ces Conseils d'école ont un rôle éminent dans la politique de l'établissement, et coucourrent à sa notoriété, sa reconnaissance par les milieux professionnels, et dans le cas d'une école d'ingénieurs dans le recrutement des diplômés. Le Président de ce Conseil est "l'ambassadeur" de l'Ecole auprés du monde économique, il amène à l'Ecole un carnet d'adresses pour son fonctionnement, des opportunités de stages, des soutiens financiers et une garantie de recrutement des diplômés. S'attaquer à ce système est proprement suicidaire pour une Ecole Supérieure professionnalisante...

Un courrier sans complaisance...

Pour mieux comprendre les enjeux de ce qui se passe actuellement au sein de l'ESIROI, sans langue de bois, il faut peut-être alors se tourner vers un courrier envoyé le 4 février dernier, soit deux jours après la démission de Danièle Lenormand, par Laurent Dufossé, un autre membre du Conseil d'école, à ses collègues. Le moins qu'on puisse dire est qu'il ne mâche pas ses mots. Déjà le titre sonne comme une condamnation : "Mettre un terme à cette lâcheté collective"...

Personne n'échappe à la colère de Laurent Dufossé : le président de l'université, Mohamed Rochdi, est accusé de "complicité" dans l'instauration d'un "système mafieux". Il dénonce la "lâcheté" de certains personnels de l'école, dont certains sont même qualifiés d'"incapables", dont le seul objectif est "de se maintenir en place". Et pour faire bonne mesure, les socio-professionnels et les écoles partenaires en prennent également pour leur grade, coupables selon le professeur de passivité.

Et pour faire bonne mesure, Laurent Dufossé ne se ménage pas. Il reconnait sa propre "lâcheté" d'avoir laissé faire, sans réagir, préférant se réfugier dans la recherche académique.

En conclusion, il lance un appel à "toutes les personnes honnêtes et de bonne volonté".

Laurent Dufossé n'est pas n'importe qui. C'est un professeur très impliqué dès le départ dans la mise sur les rails de cette Ecole. Il a même été le premier professeur recruté pour la diriger. Il dénonce depuis plusieurs années le système mafieux mis en place à l'ESIROI par Mohamed Rochdi et dénonce les complicités internes et externes qui permettent à ce système de perdurer.

Enfin, il n'a pas pris parti lors des dernières élections à la présidence de l'université, ce qui fait qu'on ne peut l'accuser d'être un sous-marin de Philippe Jean-Pierre...
L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

Pour toute réponse, au lieu de se poser des questions sur les raisons de ces multiples démissions et de ces dysfonctionnements avérés dans une école placée sous sa responsabilité, Mohamed Rochdi, le président de l'Université, s'est contenté d'interpeler Laurent Dufossé dans un mail du 4 février, dans lequel il dénonce des propos "inadmissibles, inacceptables et indignes d'un universitaire vis-à-vis de ses collègues, des partenaires de l'Ecole et des élèves-ingénieurs et d'un fonctionnaire vis-à-vis de sa hiérarchie".
 
Il met en garde le professeur en lui demandant s'il a mesuré "la gravité de vos propos qui mettent en cause des collègues de l'université à la fois dans leurs compétences professionnelle et dans leur probité" et lui demande enfin "de retirer tous vos propos et de présenter des excuses à toutes les personnes concernées".

Pendant ce temps là, "cabri i continué mange salade"...
L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

Photo: esiroi.univ-reunion.fr
Photo: esiroi.univ-reunion.fr


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

4.Posté par Thierry Bressure le 05/02/2013 13:10

Hé ben... ça ne s'arrange pas à la Réunion dans les études supérieures.... Dans mon temps j'en ai fais l'amère expérience: une fois en métropole (DEA à Marseille), l'opinion des professeurs de la bas sur l'état de la recherche en informatique à l'université de la Réunion a été une première claque. Puis en étant sur le marché du travail après l'éclatement de la bulle internet j'ai pu constater et prendre une deuxième claque: diplôme à reconnaissance nationale ne veut pas dire à valeur égale. Un recruteur m'a clairement dit que des diplômes venant de la Réunion passaient bien en dessous de la pile...

Avec le rififi montré dans cet article je vois que l'appel à des compétences extérieures n'est pas prêt de s'arrêter à la Réunion. Dommage.... le salut pour le jeune passe par l'exil...

3.Posté par JANUS le 05/02/2013 11:38

Le fils d'un de mes amis s'est inscrit sur un diplôme d'ingénieur ... ou tout se passe à la REUNION ... La formation, les examens, les profs réunionnais, ...

Cela se passe au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) ou le diplôme d'ingénieur en informatique est ouvert à la REUNION bien avant la création de l'ESIROI ...

Depuis bientôt 10 ans, cette école forme chaque année 3 à 4 nouveaux ingénieurs informaticiens ...
Il existe aussi dans cette école un diplôme d'ingénieur en BTP, ou tout se passe aussi à la REUNION ...

Une école ou le sérieux de la formation et celui des enseignants n'ont jamais été mis en cause ...

Sans leur faire de publicité il faut reconnaître qu'il existe à la REUNION des formations de l'enseignement supérieur extrêmement sérieuses ...
existe à la RE

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes