MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !


Par - Publié le Mardi 5 Février 2013 à 12:11 | Lu 9379 fois

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !
Le 28 février 2012, Jean-François Moser démissionnait de la présidence du Conseil de l'Ecole d'ingénieurs de la Réunion. Un an plus tard, presque jour pour jour, le 2 février dernier, Danièle Lenormand, qui lui avait succédé, rend à son tour son tablier après 10 mois passés à la tête de l'ESIROI.

Nous publions ci-contre le mail (cliquer sur l'image pour le lire) qu'elle a envoyé à tous ses collègues du Conseil d'école. Même si elle reste très mesurée dans ses propos, on comprend bien, derrière la formulation très diplomatique, qu'elle est en total désaccord avec la manière dont l'école est gérée par Kalid Ali, le directeur de l'école, un très proche de Mohamed Rochdi qui le protège quoiqu'il fasse. Pour elle, ce n'est pas la qualité des jeunes qui pose problème. Ils "seront bien les ingénieurs dont nos entreprises ont et auront besoin", à condition qu'ils soient "formés, encadrés et poussés avec ambition en recherchant avant tout leur reconnaissance et leur intégration professionnelle". Non, le problème vient plutôt de l'école elle même, et de ceux qui la dirigent, selon des critères qui ne répondent pas à ses "valeurs" et à ses "exigences"...

Sans président de Conseil d'école, les Ecoles supérieures professionnalisantes sont condamnées à la mort certaine. Pourquoi ? Parce que ces Conseils d'école ont un rôle éminent dans la politique de l'établissement, et coucourrent à sa notoriété, sa reconnaissance par les milieux professionnels, et dans le cas d'une école d'ingénieurs dans le recrutement des diplômés. Le Président de ce Conseil est "l'ambassadeur" de l'Ecole auprés du monde économique, il amène à l'Ecole un carnet d'adresses pour son fonctionnement, des opportunités de stages, des soutiens financiers et une garantie de recrutement des diplômés. S'attaquer à ce système est proprement suicidaire pour une Ecole Supérieure professionnalisante...

Un courrier sans complaisance...

Pour mieux comprendre les enjeux de ce qui se passe actuellement au sein de l'ESIROI, sans langue de bois, il faut peut-être alors se tourner vers un courrier envoyé le 4 février dernier, soit deux jours après la démission de Danièle Lenormand, par Laurent Dufossé, un autre membre du Conseil d'école, à ses collègues. Le moins qu'on puisse dire est qu'il ne mâche pas ses mots. Déjà le titre sonne comme une condamnation : "Mettre un terme à cette lâcheté collective"...

Personne n'échappe à la colère de Laurent Dufossé : le président de l'université, Mohamed Rochdi, est accusé de "complicité" dans l'instauration d'un "système mafieux". Il dénonce la "lâcheté" de certains personnels de l'école, dont certains sont même qualifiés d'"incapables", dont le seul objectif est "de se maintenir en place". Et pour faire bonne mesure, les socio-professionnels et les écoles partenaires en prennent également pour leur grade, coupables selon le professeur de passivité.

Et pour faire bonne mesure, Laurent Dufossé ne se ménage pas. Il reconnait sa propre "lâcheté" d'avoir laissé faire, sans réagir, préférant se réfugier dans la recherche académique.

En conclusion, il lance un appel à "toutes les personnes honnêtes et de bonne volonté".

Laurent Dufossé n'est pas n'importe qui. C'est un professeur très impliqué dès le départ dans la mise sur les rails de cette Ecole. Il a même été le premier professeur recruté pour la diriger. Il dénonce depuis plusieurs années le système mafieux mis en place à l'ESIROI par Mohamed Rochdi et dénonce les complicités internes et externes qui permettent à ce système de perdurer.

Enfin, il n'a pas pris parti lors des dernières élections à la présidence de l'université, ce qui fait qu'on ne peut l'accuser d'être un sous-marin de Philippe Jean-Pierre...
L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

Pour toute réponse, au lieu de se poser des questions sur les raisons de ces multiples démissions et de ces dysfonctionnements avérés dans une école placée sous sa responsabilité, Mohamed Rochdi, le président de l'Université, s'est contenté d'interpeler Laurent Dufossé dans un mail du 4 février, dans lequel il dénonce des propos "inadmissibles, inacceptables et indignes d'un universitaire vis-à-vis de ses collègues, des partenaires de l'Ecole et des élèves-ingénieurs et d'un fonctionnaire vis-à-vis de sa hiérarchie".
 
Il met en garde le professeur en lui demandant s'il a mesuré "la gravité de vos propos qui mettent en cause des collègues de l'université à la fois dans leurs compétences professionnelle et dans leur probité" et lui demande enfin "de retirer tous vos propos et de présenter des excuses à toutes les personnes concernées".

Pendant ce temps là, "cabri i continué mange salade"...
L'école d'ingénieurs de la Réunion est maudite !

Photo: esiroi.univ-reunion.fr
Photo: esiroi.univ-reunion.fr


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

54.Posté par HEP! le 11/02/2013 14:55

53
C'est ce qui s'appelle corriger sa copie.
Pas de nouvelle en attendant du directeur de l'Esiroi qui devait souffler de voir les commentaires l'oublier un peu?

53.Posté par lamainnoire le 11/02/2013 10:46

A tous et spécialement à l'Etudiant

Je ne connais rien à l'IUT. je ne connais rien au DUT affaires sociales ;
j'ai beaucoup appris et merci .

Seulement en apprenant j'essaie de comprendre . Je vous soumets ce que j'ai découvert ;
Celui qui signe l'Etudiant a envoyé 6 commentaires comme suit:
6/2: 10h51
7/2: 08h08
8/2: 11h56
10/2: 11h59
10/2: 20h46
11/2: 8h47

Donc : Pas de commentaires le Samedi et 1 seul commentaire en soirée le dimanche. Et tous les autres commentaires en journée à différentes heures pour les mercredi, jeudi, vendredi!
Pas mal pour un étudiant dont manifestement l'emploi du temps hors W-E lui laisse pas mal de temps libre.
Mais par contre quelle force de travail le W-E ,sans doute pour préparer ses examens et concours qu'il a ratés ,car si en jour de semaine il est disponible dès 8h 08 , là il faut attendre le dimanche mais à midi pour qu'il sorte de ses cours et tard dans la soirée pour qu'il réapparaisse.


C'était ma modeste contribution . Ne pas avoir de Dut mais essayer de lire correctement!
Et maintenant comme écrivent plusieurs personnes si on revenait à cette démission du président et à la lettre du professeur?

52.Posté par vacoas le 11/02/2013 08:59

Etudiant,

Relisez depuis le début vos propres écrits.

De plus du côté des lecteurs -commentateurs que nous sommes ,nous avons été quelques-uns à noter qu'on avait ,en y introduisant l'IUT,et son directeur Franck LUCAS (?) dans le flot des échanges dissiper les interrogations et diluer les critiques qui pouvaient s'adresser à cette École d'ingénieurs et à son directeur.
Une tactique loin d'être neutre ou innocente.
Mais néanmoins nous avons été alors quelques-uns à vous répondre. Maintenant voilà que vous nous dites que le diplôme que vous suivez combien à votre projet. Et vous voilà satisfait.

Votre conduite dans ces échanges sent l'enfumage. C'est ce qu'en tout cas j'en tire comme conclusion ,sans être le seul : voir Caton2, ingé974 et pour le plaisir ,notamment.

Aussi ,puisque vous êtes très disponible:
-Fournissez- nous votre analyse sur l 'IUT ,en quoi elle peut ,ou pas, atténuer ou compléter ce qui se passe à l'ESIROI?
-En quoi le directeur de votre IUT, certains enseignants dans cette instances ont des pratiques identiques à celles dénoncées pat les 2 présidents qui ont démissionné de l'ESIROI?
-En quoi les pratiques de l'IRTS , dont vous dîtes avoir subi les conséquences , excuseraient-elles ce qui se passe à l'Esiroi ?

Si non merci de laisser les lecteurs débattre de ce qui est l'objet de cet article : la situation de l’École d'ingénieurs.

51.Posté par Eudiant le 11/02/2013 08:47

relisez mes messages, je n'ai jamais dit avoir douté dans le choix de ma filière, juste que c'était la pagaille ;j'ai toujours su ce que je voulais faire, je suis donc cohérent dans mes propos; je ne vous connais pas et je n'ai donc pas à demander conseil pour changer d'opinion ou pas ; et vu le nombre d'étudiants qui choisissent cette filière, un certain nombre vont certainement réussir, je compte bien en faire partie et ne pas devenir le cas social que vous prédisez

50.Posté par Caton2 le 11/02/2013 00:42

Ben... il ne vous a pas échappé que vous avez soudain trouvé votre DUT conforme à vos objectifs et vos espoirs, alors qu'auparavant vous doutiez d'avoir choisi la bonne filière. Bizarre, non? Est-ce que quelqu'un vous a conseillé de changer d'opinion sachant que c'était moi qui vous posait des questions? Je sais que vous ne me répondrez pas et je vous souhaite bonne chance. Puisse ma prédiction être fausse!

49.Posté par Eudiant le 10/02/2013 20:46

Merci pour la pédagogie et pour la confiance !..... vos étudiants apprécieront....

48.Posté par Caton2 le 10/02/2013 12:24

45. Le social, ça risque d'être vous...

47.Posté par Eudiant le 10/02/2013 11:59

@41 - 42
Au risque de vous décevoir et malgré les critiques, je n'ai pas l'impression de m'être égaré en choisissant ce DUT, mon objectif de toujours étant de travailler dans le social ; et je n'ai pas non plus l'impression de ne pas avoir de perspective professionnelle ; alors, c'est vrai qu'il y a des couacs, mais j'ai bien l'intention de poursuivre dans cette voie et plus encore

46.Posté par ingé974 le 09/02/2013 21:53

Le crétin, l'idiot et l'imbécile de service...c'est celui (ou plutôt ceux) qui est (sont) à la tête de l'ESIROI....cette école se dirige droit dans le caniveau si on ne dit rien et si on ne fait rien....pour empêcher la MAFIA ROCHDI de faire de cette école d'ingénieur une annexe de l'Université de la Réunion...il faut arrêter de prendre les gens pour des cons, elle n'a jamais aussi mal fonctionné que ces 2 dernières années!!!

45.Posté par pour le plaisir le 09/02/2013 19:23

On reconnait les trolls à l'art consommé qu'ils ont de tordre la vérité...et d'attaquer en groupe...
Pauvre Franck LUCAS qui ferme sa g...et fait son boulot...les trolls ont décider de le sacrifier pour faire diversion! et si en plus il était possible de faire croire que l'IUT fonctionne aussi mal que l'école d'ingé, ils auraient réalisé un coup de maitre non?

Alors je mets au défi tout les commentateurs sur l'IUT de Saint Pierre de regarder les chiffres...
8 fois plus de demande que de place disponible
83% d'étudiants en poursuite d'étude (mince! comment ils font?)
et le taux d'insertion pro, n'en parlons même pas...
L'IUT de Saint Pierre collecte les étudiants qui seraient en classe prépa s'il y en avait dans la micro-région SUD.

Vite vite, trouvons un mec qui bosse bien pour taper dessus, sinon les commentaire serait capable de reparler de la mafia Rochdi!
et pour ceux qui connaisse Laurent Du fossé, ils doivent bien se marrer, voir un crétin traiter un idiot d'imbécile, n'a jamais fait avancer quoi que ce soit...

44.Posté par vacoas le 09/02/2013 10:51

40
Une filière bricolée, sans aucune perspective professionnelle , par des gens préoccupés de leurs petites affaires : vos l'illustrez bien ;
Quant à celui viré (TM) il était comme les autres de toutes les combines et son carnet d'adresses n'est que du vent. il n'a aucune crédibilité à l'IRTS.
Ensuite ces différentes personnes bien sur qu'elles sont connues de la Présidence et d'après-vous pour quoi ?
En trouvant la réponse vous aurez la réponse à la non -intervention de la présidence.
Un conseil : fuyez ces structures . elles ne vous amènent nulle part.
Bon courage.

43.Posté par Caton2 le 08/02/2013 15:17

40. Votre cas est typique de ce qui se passe pour beaucoup d'étudiants ayant réussi leur bac.
Vous n'êtes pas titulaire d'un bac "au rabais" (il y en a) et vous passez 4 fois le concours. Pourquoi persistez-vous, Qu'avez vous fait entre temps?
Pardonnez-moi d'insister, ce n'est pas de l'inquisition, c'est juste pour faire un peu de pédagogie sur le vécu de beaucoup d'étudiants qui sont dans votre cas.
Je connais bien le problème pour avoir eu, lorsque j'ai enseigné dans l'enseignement supérieur, des étudiants dans votre genre, littéraires de bon niveau (j'ai constaté que vous vous exprimez très bien) qui s'étaient égarés dans de multiples filières avant de trouver leur voie...

42.Posté par Eudiant le 08/02/2013 11:56

J'ai un bac L , ait passé le concours 4 années de suite sans résultat (j'ai réussi l'écrit et ai passé les épreuves orales), et le DUT m'a accueilli à bras ouverts en 2012.... malheureusement pour nous, on ne sait pas où ça va nous mener : le monsieur qui est à l'origine de la création de cette filière, qui avait tout le carnet d'adresses et des relations (il nous avait dit avoir ses entrées à l'IRTS pour ses étudiants) a été viré juste après la rentrée pour mésentente avec un de ses collègues apparemment très bien placé ; je vous épargne les détails, du genre coucheries, dénonciations, coups bas.... chacun déballe sa version et demande aux étudiants de prendre parti....résultat : de nombreux cours annulés (certains profs "courageux" décident "par solidarité" envers leur collègue viré, de ne pas venir travailler), les étudiants obligés de faire des "heures sups" pour rattraper le temps perdu; des stages ont été annulés, mais on s'en fout, ils étaient facultatifs, donc pas de quoi en faire un plat ... je vais arrêter là, sinon je vais écrire un roman....
dernière précision : M. Rochdi est parfaitement au courant de cette mascarade, mais voyez-vous , l'IUT est sous sa responsabilité, mais ses dirigeants sont indépendants, donc il ne fait rien.... quelqu'un pourrait m'expliquer ?

41.Posté par Caton2 le 07/02/2013 12:25

38. Si ce n'est pas indiscret: quel bac avez vous, combien de temps avez vous perdu en tentant d'être admis à l'IRTS?

40.Posté par Eudiant le 07/02/2013 08:08

Pour répondre à tous, je ne sais pas si le DUT carrières sociales va me mener quelque part mais c'est faute de mieux ; j'ai tenté les concours de l'IRTS plusieurs fois avec succès, mais je n'ai jamais été sélectionné ; un fois, ils trouvaient que je n'étais pas assez motivé, une autre fois que mon entretien était trop parfait, une autre fois encore que je n'avais pas le profil.... et j'en passe.... tout ça pour dire que que c'est à la tête du client, magouilles et compagnie....alors, peut être que je n'arriverai à rien avec ce DUT, mais qu'est ce que je suis censé faire ? les options sont limitées ... c'est l'IRTS qui a la mainmise sur le social ici ; même pour faire un stage, on me dit que les places sont réservées aux étudiants de l'IRTS.....

39.Posté par Tonton le 06/02/2013 20:15

Ingenieurs? Réunion??

Mais pas besoin !
Regardez le radier Saint-Louis..... chaque fois que la pluie tombe, il est emporté !
Pas besoin d'ingenieurs pour faire pareil !

Voir: mieux pas prendre des ingenieurs, pour faire mieux !

38.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 06/02/2013 16:20

@Caton2, post 32
DUT carrières sociales est une formation non diplomante, et qui ne sert pratiquement à rien, les étudiantes doivent passer le concours d'entrée de l'IRTS.
J'ai eu la chance ou la malchance de rencontre M. LUCAS directeur de l'IUT, on ne peut pas dire que ce Monsieur à la fibre social et d'être proche de "ses" étudiants(es).
On ne pas dire que l'Université de La Réunion et ses satellites sont dirigés par des com...pétants et par des con...descendants.

37.Posté par Freddo Le Gros Lot le 06/02/2013 14:59

29
Évidemment que le pouvoir : ministères et divers représentants sont informés de ce courrier !
L'ignoriez-vous leurs services sont tous sur Zinfos !
Bravo Zinfos ,Merci Zinfos!

36.Posté par Freddo Le Gros Lot le 06/02/2013 14:23

Me voilà obligé de réapparaitre à la lumière alors que la pénombre est mon royaume.
Momo, mon chef ,dont sans me vanter ,c'est pas mon genre, je suis la main, le bras armé et le cerveau, réélu, le grand escogriffe renvoyé à ses études économétriques,en attendant que nous lui présentons la douloureuse à Bordeaux,me voila en charge de trouver la parade pour sauver le petit .

Oui je sais faire du petit un directeur c'était osé ,mais c'est çà Momo le cœur sur la main .

Bon en attendant cela me détourne un peu de mon royaume à Moi , mais quand il y a le feu faut pas trainer la patte.
Je lui ai dit à Momo,on lui colle à l'autre un procès et on l'enterre,en attendant les rassasiés bougez-vous,méritez vos promotions et vos missions !
Faut tout leur dire à ceux-là!

35.Posté par devinette le 06/02/2013 13:44

Combien au final ces instances coutent à nos finances ?
N'est -il pas temps de mettre un terme à ce qui s'apparente à une double escroquerie :financière et académique?
Mais surtout a-t-on évalué les escroqueries à notre jeunesse ,bien plus lourdes encore que celles causées à nos finances?

34.Posté par Caton2 le 06/02/2013 11:54

29. Je suis allé voir...
DUT affaires sociales!
Quels débouchés?
- Informateur social (Missions locales, Associations, Fédérations de maintien à domicile…)
- Agent de développement social et/ou d’insertion (Médiation ou Concertation, Vie des quuartiers, Citoyenneté…)
- Technicien ou Coordonnateur social local (Habitat social, Services à la personne, Associations intermédiaires…
Autrement dit, que des professions bidons. Une voie de garage, une impasse, le néant!

Et si l'étudiant veut poursuivre ses études? je cite:
"Les poursuites d’études en licence ne sont pas automatiques mais sont possibles, sous
réserve d’acceptation du dossier par la commission de sélection ou de validation de
chaque licence
. Le choix de ces différentes poursuites d’études se fera en fonction du
projet professionnel défini par chaque étudiant :
- Licence Management du Sport (Faculté des sciences de l’homme et de l’environnement)
- Licence professionnelle «métiers de la formation de l’accompagnement et de l’insertion»
(qui ouvrira prochainement, en partenariat avec l’université de Nancy)
- Licence professionnelle Management des Activités de l’économie sociale et solidaire
- Licence Administration économique et sociale (faculté de droit et d’économie) (sous
réserve)
- Licence professionnelle «développement et protection du patrimoine culturel, option
Animation, sciences, culture et société »
Le DUT Carrières sociales option Assistance sociale ne constitue pas une préparation
au Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social. Il ne permet pas non plus d’accéder
directement à une troisième année préparant à ce diplôme
, celle-ci étant dispensée dans des Centres de formation agréés ayant leurs propres procédures de sélection*. Cependant, selon les termes de l’article 7 de l’arrêté du 29 juin 2004 relatif au diplôme d’état d’assistant de service social, les titulaires du DUT Carrières sociales peuvent demander à bénéficier d’un dispositif d’allègement portant sur une large partie de cette formation."

Que c'est long pour expliquer qu'il n'y a aucun débouché, même pas celui d'assistant(e) social(e), au cas ou vous ne l'auriez pas compris dès le début!

33.Posté par ZembroKaf le 06/02/2013 11:21

@30 je suis entièrement d'accord avec toi....le LUCAS n'est pas mieux...il parait qu'il fait du social...chez lui !!!!

32.Posté par Eudiant le 06/02/2013 10:51

Allez faire un tour du côté de l'IUT de St Pierre, DUT Carrières Sociales....ça vaut le détour aussi....

31.Posté par bourbon pointu le 06/02/2013 10:26

26
Pourquoi des élections en fait ?
En relisant la lettre de l'enseignant ,dont nous supposons qu'il maitrise le sens des mots qu'il emploie ,oui pourquoi des élections ?
Les ministères et les représentants de l’État sont-ils au courant de ce courrier?
Moi je suis en tout cas je suis scié parce que j'apprends du fonctionnement d'une École qui doit en principe viser l'excellence et être au service de la jeunesse!

30.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 06/02/2013 10:05


Pas le temps d’approfondir ! : ICI, à la Réunion, le « gangréné, pourri, en décomposition, miné, atteint, etc… » ( pour reprendre les qualificatifs du Post.9 « HEP ») peut occuper à temps plein, pendant des années. Et, encore !, s’il n’y avait QUE cette « maudite » école d’ingénieur !! Non, NON !, le mal est généralisé et empire tous les jours dans notre île – ô combien intense de médiocrité, dans tous les domaines…

29.Posté par lamainnoire le 06/02/2013 09:49

Rectificatif :
.....le système qu "'ELLE" a mis en place......
et non "IL" évidemment.

28.Posté par lamainnoire le 06/02/2013 08:37

Quand je lis cet article et les différents courriers qu'il comprend je me dis il y a quelque chose qui cloche .
Comment cette équipe, dont le professeur nous a fourni quelques noms et surtout décrit le système qu'il a mis en place, ne se fait élire QU ' A 55% ?

27.Posté par ZembroKaf le 06/02/2013 08:30

@18 on s'en fout que cette école soit au nord ou au sud (pour des raisons de chauvinisme politique) elle doit être une école qui forment d’excellent ingénieurs dont les diplômes soient reconnus partout.
En tout cas ça promet pour les futurs médecins formés ici...un diplôme fac "filaos", juste pour travailler avec fameux "georges" du PFME du sud !!!

26.Posté par DEMOCRATIE SERVICE PUBLIC LO VRAI le 06/02/2013 06:45

22
Une École "jeune" qui met tout son énergie à faire parler d'elle faute de s'investir au service des étudiants.
Combien de générations sacrifiées avec une telle direction? une telle équipe?
Vous vous moquez de qui avec un tel argument?

25.Posté par Caton2 le 05/02/2013 23:02

20. Commenter sans réfléchir? Je ne fais que porter à la connaissance des zinfonautes le jugement du site "L'étudiant". La vérité vous déplait? Vous préférez le mensonge? Malheur à celui qui dit la vérité?
Avez vous pensé aux 172 étudiants inscrits pour un cursus de 3, 4 ou 5 ans? Croyez vous qu'il est bon de leur faire croire à des débouchés qui s'avèrent inexistant, notamment en ce qui concerne les spécialités "informatique et télécommunications" et "construction durable et environnement"?
Est-ce qu'une école d'ingénieur qui n'affiche aucune participation financière des entreprises à son budget de fonctionnement peut être en phase avec le marché du travail?
La vérité, c'est que cette école ne cherche qu'à satisfaire le nombrilisme des universitaires et des politiques locaux. Créer une école d'ingénieur dans un bassin d'emploi moribond est suicidaire.
Mais qui va payer cette folie suicidaire? Pas les universitaires, pas les politiques, non! Ça ne sera qu'un échec de plus à mettre au compte de leur mégalomanie, mais ça ne les mettra pas à la rue. Ils continueront à jouir de leurs rentes de situation.
Ceux qui vont encore une fois payer le prix fort, ce seront les jeunes, qui auront perdu 4 ans de le vie et une partie de leur avenir à cause d'un mensonge...
Qui a une triste mentalité?

24.Posté par Rochdictateur le 05/02/2013 21:23

A poste 20..

Ah bon ?
C'est tellement bien de commenter sans réfléchir, je vous comprends.

Et puis c'est sûr que pour une école toute jeune et qui se construit (ou essaye malgré les détracteurs et les personnes pensant qu'aux business) on ne peut pas être l'INSA...

Triste Mentalité

23.Posté par Bien vu pascal post 19! le 05/02/2013 21:18

Qu'est ce qu'il est doué ce pascal!..... De la pure interprétation...bravo tu es un génie.....
À suivre... Jusqu'à quand?

22.Posté par Caton2 le 05/02/2013 21:08

Cette école d'ingénieur a été noté par le site de l'étudiant: http://www.letudiant.fr/palmares/classement-ecole-ingenieur-apres-bac/fiche/etablissement-ecole-superieure-d-ingenieurs-reunion-ocean-indien-departement-innovation-et-developpe-72440.html

Voici ce que ça donne:
L'Etudiant classe les écoles par groupe (de A+ à D) en fonction du nombre de points obtenus sur ses critères du palmarès.
Sur les trois volets (niveau académique, proximité avec les entreprises et ouverture internationale), la note globale est la plus basse du classement = D

Lorsqu'on regarde le détail, on s'aperçoit:
- que cette école ne débouche que sur le secteur agricole (agriculture et industrie alimentaire)
-que le nombre d'anciens en activité est également très faible = 22.
-que l'ouverture à l'international est quasiment inexistante.

Triste bilan!


21.Posté par Momo le terrible le 05/02/2013 20:57

Moi, Momo ad vitam eternam,
Décrète que MON école d'ingénieurs est bien gérée, à l'image de MON Université.
L'Etat est là pour me donner le pognon nécessaire à entretenir mon système, il est parfaitement informé de ma gestion et de mon mode de gestion, j'ai son plein aval.
Donc voyages et promotions à mon clan, avec la bénédiction du "big chef".
Effectivement il y a des couacs pour ceux qui ne comprennent pas que mon Université n'est pas là pour les étudiants, mais pour acheter la paix sociale. 
La preuve ? Voyez-vous les étudiants en grève ?
Pourtant ils savent que les diplômes ne débouchent sur rien !
Donc si le gouvernement et les étudiants se taisent, les contestataires doivent mettre la sourdine.
Je suis là pour le plus longtemps possible !
Et n'oubliez pas que bientôt le modèle de gestion de l'Esiroi sera reproduit dans une nouvelle école à venir pour laquelle j'ai déjà rasé les fondations....

20.Posté par Alain Gêneur le 05/02/2013 20:38 (depuis mobile)

La tutelle ferme les yeux au plan national, et localement, le Président de Région, pourtant alerté à maintes reprises sur les dysfonctionnements au sein de cette université, ne voit en cette école qu''un trophée qu''il projette de déplacer dans le Sud.

19.Posté par Alain Gêneur le 05/02/2013 20:38 (depuis mobile)

La tutelle ferme les yeux au plan national, et localement, le Président de Région, pourtant alerté à maintes reprises sur les dysfonctionnements au sein de cette université, ne voit en cette école qu'un trophée qu'il projette de déplacer dans le Sud.

18.Posté par Rochdictateur le 05/02/2013 20:14

http://hpics.li/30269a2

Stop à cette mascarade .. Sérieusement, croyez-vous que les étudiants y sont pour quelque chose ?

L'ESIROI n'a rien à envier aux écoles de Métropole !

17.Posté par BOKASSA 2 le 05/02/2013 20:02

Y a pas à dire toujours sous les feux de la rampe cette équipe qui préside l'université.
Maintenant qu'elle a perdu son appui en la personne du Recteur Fourar a--telle déjà ses entrées chez son successeur?

16.Posté par Madame Delafosse le 05/02/2013 19:41

Vous avez la mémoire courte Monsieur Dupuy !!! Bien évidemment que le Professeur Dufossé n'est pas n'importe qui; rappelez-vous :http://www.zinfos974.com/L-universite-de-la-Reunion-au-Mont-Blanc_a9812.html
L'université de la Réunion au Mont Blanc

15.Posté par Créole Blanc de la Réunion le 05/02/2013 18:21

Mohamed défend Khalid Ali ...

14.Posté par Papapio, ni mavro ni géniteur payeur le 05/02/2013 16:18

9.Posté par HEP!:..... Oui....gangrénée, pourrie, en décomposition, minée, atteinte, etc
Le pire étant que tous les secteurs Publiques sont en totale dérive Institutionnelle
tenus par une mafia (souvent dont on a voulu se débarrasser en Métropole en les promotionnant le plus loin possible") indéboulonnable, que le Parquet protège.....
Aisayez donc de porter plainte contre ces gens là, avec autant de preuves que nécessaire

13.Posté par Caton2 le 05/02/2013 15:46

Que ce soit à la Réunion ou ailleurs en France, l'université n'est pas compétente pour former à la profession d'ingénieur. Pas plus qu'elle n'est compétente dans la formation supérieure au commerce.
L'université française est une bulle, totalement imperméable au monde de l'entreprise. On y trouve des professeurs qui, au mieux, exercent leurs talent dans le domaine de la recherche pure, et au pire, répètent comme des perroquets des connaissances livresques.
Certes, il y a des cours, concernant les sciences "dures", qui peuvent être assurés par des chercheurs. Mais en ce qui concerne la pratique, comment peut-on enseigner sans jamais avoir exercé, ni le métier d'ingénieur, ni un métier commercial?
Comment voulez-vous former des ingénieurs ou des commerciaux avec des profs dont la plupart n'ont aucune connaissance du monde réel?
C'est ce qui fait le succès des école privées, et des universités anglo-saxonnes.
Combien de temps faudra t-il pour le comprendre?

12.Posté par ZembroKaf le 05/02/2013 14:51

Mais que fait la tutelle ??? peut être que ça arrange l'ETAT de laisser l'université de La Réunion...dans la mer..de, les étudiants "réunionnais" excellent dans le kaka et la mère patrie se débarrasse des comiques comme les "momo" "sz...zero"...bref des pointures universitaires que le monde entier nous envie !!!

11.Posté par HEP! le 05/02/2013 13:51

Maudite ?
Moi en lisant ces lettres et votre texte je dirai plutôt :
gangrénée, pourrie, en décomposition, minée, atteinte, etc

10.Posté par HEP! le 05/02/2013 13:46

Moustafa revient ! le bateau coule! Le capitaine est en perdition.

9.Posté par HEP! le 05/02/2013 13:44

Merci et respect M. le Professeur de dénoncer ce système, dont vous dites avec courage ce qu'il est .

8.Posté par HEP! le 05/02/2013 13:42

Les voilà mis à nu par MR DUFOSSE ces vaillants chercheurs ,propres sur eux, défenseurs du service public et de la morale qui siffle.

7.Posté par Zbob le 05/02/2013 13:40

Eh oui, toujours les mafias qui règnent...et l'état qui laisse faire en attendant que le Qatar rachète l'école peut-être? , il faut bien le dire...
Le fils d'un de mes amis de métropole envisageait de faire une formation dans cette école , il s'est renseigné et a préféré s sauver en courant!
On est les champions ...
Quen dit le jeune Leperlier...ce n'est pas de cette manière et en laissant faire que nos jeunes pourront être formés et embauchés ici ( mais la volonté des polittiques , est-ce vraiment cela?)

6.Posté par HEP! le 05/02/2013 13:38

Les semaines se suivent les problèmes demeurent dans cette université . la lettre de ce professeur est proprement terrifiante non pour les "représentants " de cette université dont il nous dit sans fard comment les nommer, mais pour cette longue chaine de complicités dont bénéficie ces individus.

5.Posté par PAT974 le 05/02/2013 13:15

pat974
Cela ne m'étonne pas.
Dans tous les secteurs d'Entreprise, Fonction publique, Association, commerce, les systèmes mafieux locaux mis en place par et pour une poignée grosse poignée de col blanc.Ne feront toujours que du tord à notre île.
Qu'est ce qu'ici, reste d'ordinaire ou normal?
Mon dieu que la patate est chaude......
Elle va finir pas péter......
Mr Rochdi demande des excuses.......! Ah bon......
S'il pense qu'il ont été diffamé, pourquoi ne porte-t-il pas plainte alors.......?
A moins que se monsieur veuille laver son linge sale en famille et empêcher que l'eau sale ne déborde pas sur la place publique.
Peine Perdu........
Mr Dupuy plus qu'a faire un travail d'investigation.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes