MENU ZINFOS
Economie

L'échange marchandise, une solution à la crise


En ces temps de difficultés économiques, chacun tente de tirer son épingle du jeu et de trouver des moyens de limiter ses dépenses tout en générant du chiffre d’affaire. L’entreprise TEC a organisé hier une conférence sur "l’échange marchandises".

Par Melanie Roddier - Publié le Vendredi 19 Juin 2009 à 07:36 | Lu 4405 fois

L'échange marchandise, une solution à la crise
L'échange marchandises, qui est aux sociétés ce qu'est le troc aux particuliers, permet à une entreprise d'acheter des biens ou des services qui lui sont nécessaires en finançant cet achat par la vente de ses propres produits. Elle acquiert alors des produits pour un certain prix, contracte ainsi une dette monétaire qui sera éteinte par la vente de ses propres produits réalisée en échange.

Ce développement repose, en pratique, sur l'existence d'intermédiaires ou plates-formes spécialisées. Ces derniers organisent un véritable marché en permettant l'échange d'une large gamme de produits ou de services entre des entreprises de secteurs différents. C’est ce que les professionnels de l'entreprise TEC ont expliqué au cours d'une conférence présentant les atouts de l'échange marchandise, en temps de crise.

Aussi bien pour le petit artisan qu’une plus grosse entreprise, il est aujourd’hui nécessaire de trouver de nouveaux moyens de paiements qui permettent de faire des économies. L’échange marchandises entre entreprises offre l’opportunité d’attirer des nouveaux clients. Marie Fo-Yam, secrétaire de direction chez Fo-Yam témoigne : "Nous opérons ces échanges depuis dix ans. Disons que c’est une solution qui nous apporte des clients en plus. C’est un point important, surtout dans le contexte de crise que nous traversons".

De même, Stanislas Hervé, gérant de Sun 7 pratique l’échange marchandise "depuis la création de mon entreprise : cela fait sept ans. C’est une solution efficace qui m’a beaucoup aidé au démarrage de mon activité. Cela me permet des faire des investissements sans utiliser de trésorerie, et d’acquérir de nouveaux clients".

Jacques Tanguy, PDG de BSO, entreprise de bâtiment et travaux publics, explique que "l’échange marchandises comme moyen de paiement, c’est une solution pratique qui nous permet d’aborder une certaine clientèle à laquelle nous n’avions pas accès. C’est un outil original qui nous sert surtout pour des petits achats à moindre coût."

A tour de rôle, l’entreprise est client puis devient fournisseur. S’établit une relation de partenariat qui nécessite tout de même une évolution des mentalités dans un environnement économique régi presqu'uniquement par des rapports de forces.

Ecouter ci-dessous l'interview de Yann de Pompignan, directeur de Tec OI
yann_de_pompignan.mp3 Yann de Pompignan.mp3  (404.97 Ko)




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes