MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'avenir de la filière cannes/sucre en question


- Publié le Vendredi 9 Janvier 2015 à 06:07 | Lu 620 fois

L'avenir de la filière cannes/sucre en question
Nous le savons tous, et ce depuis très longtemps que la canne à sucre est en sursis. Le sucre réunionnais est confronté à la concurrence mondiale où le prix de revient de la tonne de sucre est très inférieur à celui de notre sucre.
Actuellement La Réunion peut écouler son sucre grâce à l’intervention de l’Union Européenne qui s’est engagée à racheter le sucre invendu à un prix fixe très supérieur au coût mondial jusqu’en 2017.
Ce dispositif assurait aux planteurs de canne un revenu minimum, mais demain (en 2017) que vont-ils devenir?
Si le seul sucrier de La Réunion ne peut plus vendre le sucre réunionnais sur le marché mondial, il ne pourra plus acheter les cannes aux planteurs au prix actuel. Le revenu des agriculteurs se retrouverait sérieusement réduit.
Les conséquences seront catastrophiques sur le plan économique, social et environnemental pour notre île.
Rappelons que la canne à sucre à La Réunion, c’est 25 000ha de terre agricole consacrée à la canne, soit environ 57% de la superficie agricole utilisée, près de 3400 exploitations qui emploient 10 500 personnes, des centaines d’ouvriers d’usines, des centaines de transporteurs, plus tous les emplois indirects.
Pourquoi cette situation alors que, depuis, plus de dix ans, nous sommes alertés sur le devenir de la canne. Comment pourrons-nous continuer la culture de la canne de manière durable ? Devons-nous procéder à son éventuel remplacement ?
Bien sûr ce n'est pas facile de décider, mais si rien n'est fait, les responsables de cette crise qui s’annonce, ce ne sera pas l’Europe, ce ne sera pas Le Gouvernement, mais les responsables politiques Réunionnais qui n’auront pas su s’unir autour de cette problématique pour sauver la filière canne/sucre.
Nous ne devons pas perdre un jour de plus ! Nous devons nous unir pour proposer des solutions, nous devons être tous unis auprès des planteurs et ceux qui vivent de la canne, pour les soutenir et les accompagner.
Ne renouvelons pas les erreurs qui ont été faites dans le passé avec la disparition de la culture du Géranium. Des milliers d'hectares en friches et les Hauts, autrefois prospères, sont aujourd'hui, totalement abandonnés.
 
Christian Félicité et Laurence Lougnon, candidats aux prochaines Départementales.

 




1.Posté par jonathan le 09/01/2015 07:07

ou sont les décideurs politiques bouge a zeut sur cette réalité futur,rappelons que la réunion etait une ile jardin a l'époque ( culture diversifier), ce serait peut-être temps de diversifier les cultures actuellement occupés par la canne. cela permmetterait de réduire les importations, ceux qui en soit serait pas mal.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes