Politique

L'avancement des mesures d'Annick Girardin point par point

Dimanche 17 Mars 2019 - 12:28

Annick Girardin a, pendant une heure trente en préfecture, égrené l’ensemble des mesures annoncées en novembre 2018. La ministre a effectué un point d’étape sur l’avancement des multiples dossiers ouverts fin 2018 et ce, malgré les critiques qui ont pu être émises ces dernières semaines. "Je n'ai pas l'habitude de me défiler. J'ai lu beaucoup de choses dans la presse locale dont un certain nombre de critiques sur des choses annoncées qui sont totalement fausses voire de mensonges, voire que j'avais menti. C'est mal me connaître. Voire, on me disait quelque fois que j’avais menti. C’est mal me connaître. Je peux reconnaître les difficultés à mettre des choses en place. Mais quand je dis quelque chose, il y a un moment où je fais le point et où je m’explique si effectivement on n’a pas pu y arriver. Moi je ne suis pas là pour monter les polémiques, alors on va faire un travail précis de bilan des engagements, point par point avec ma collègue Christelle Dubos", a-t-elle amorcé son allocution. Voici l'exposé de l’état d’avancement des mesures annoncées par Annick Girardin ce dimanche 17 mars à La Réunion :


Au 1er janvier 2019 
> Prime d’activité et revalorisation du SMIC jusqu'à 100€/mois supplémentaires pour 68 000 Réunionnais. Au 1er mars, ce sont ainsi plus de 4 millions d'euros débloqués 

> Minimum vieillesse revalorisé à 868€, soit 35€ de plus par rapport à 2018

> Annulation de l'augmentation de la CSG pour les retraités touchant moins de 2000 euros par mois 

> Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires, soit 190 euros/an pour un salarié du privé 

Au 1er novembre 2019 
> Allocation adulte handicapé revalorisée à 900 euros pour 18800 bénéficiaires. Pour ceux bénéficiant de l’aide complémentaire santé, ils bénéficieront d’une couverture santé complète pour moins d’1€/jour. 

Taxe d'habitation
Pour 80% des Réunionnais, la taxe d’habitation sera supprimée d'ici 2022, soit 64 millions rendus aux Réunionnais (434 euros de pouvoir achat en plus à l’horizon 2020). En 2019, c’est un gain pour les Réunionnais de 20 millions d'euros pour 149.320 foyers concernés 

Pour les prothèses auditives, le calendrier avancé par la ministre :
1er janvier 2019 : économie de 200 euros pour les prothèses de base
1er janvier 2020 : l’économie sera portée à 250 euros pour les prothèses de base
2021 : gratuité totale des prothèses de base 

Pour les prothèses dentaires
Dès le 1er janvier 2019 : Plafonnement du prix + gratuité totale de certaines prothèses
2020 : Gratuité totale sur l'ensemble des prothèses
1er janvier 2020 : également gratuité totale pour les lunettes de base 

Rétablissement de l’allocation logement accession
> Rétablissement pour les dossiers bloqués en 2017 et 2018 : ce qui représente 363 dossiers pour La Réunion

> Concernant les dossiers traités par Réunion Habitat : Identification et discutions autour d’un nouveau mécanisme pérenne remplaçant l'AL-Accession qui sera présentée d'ici fin 2019 

Stratégie nationale de prévention de lutte contre la pauvreté 
> 1500 places de crèche supplémentaires (390 en 2019, 416 en 2020, 220 en 2021) 

Enfance et soutien aux familles 
> Déploiement d'un programme pour la baisse des prix sur les produits alimentaires pour les tout petits. Près de 9000 petits déjeuners servis aux élèves dans plus de 486 écoles à partir du 25 mars 2019 et pour un coût de 6 millions d'euros) 

Jeunes/insertion
> Moyens dédiés à améliorer la situation des jeunes : multiplication des crédits par 3 dès 2019 et par 5 en 2020

> Augmentation de l’accompagnement des réseaux « Ecoles de la 2ème chance » (E2C) pour uniformiser le système d’information et l’augmentation du nombre de places via le Plan investissements dans les compétences au niveau national

> Sur le volet insertion : 2 millions d’euros que l’Etat engage auprès de la collectivité régionale


ACCOMPAGNEMENT VERS L’EMPLOI : 

Formation professionnelle : engagement de l’Etat à hauteur de 253 millions d’euros (sur la période 2019-2022). Pour les bénéficiaires du RSA, l'apport de 17 conseillers pôle emploi supplémentaires est prévu 

Augmentation des moyens de l’insertion par l’activité économique : +1500 personnes accompagnées en 2019

En incluant le fonds d’appui aux politiques d’insertion, ce sont près de 7 millions d’euros dès 2019 et jusqu’à 11 millions d’euros de crédits supplémentaires que l’Etat apportera à la collectivité départementale dans le cadre de la contractualisation en cours 

Emplois aidés :
1900 contrats à La réunion à pourvoir avant la fin de l’année 2018 :
-Plus de 500 CDI marchands
-Plus de 500 contrats pour les associations financés à 85% par l’Etat
Il reste donc un reliquat de 900 contrats de 2018. 780 contrats PEC ont pu être réalisés

> Généralisation du passage par Pôle emploi

> Maintien de l’enveloppe annuelle de 11000 contrats pour 2019

COMITE D’ACCOMPAGNEMENT DE L’ECONOMIE (26 novembre 2018) :

> Installation du comité par le préfet : six réunions depuis novembre

> Procédure accélérée de traitement de l’activité partielle : 3750 entreprises accompagnées, représentant plus de 36000 salariés et un coût pour les finances publiques de 25 millions d’euros, soit 65% du coût national


MESURES ECONOMIQUES 

Etalement des échéances sociales :

> Report automatique des appels de cotisations sociales pour novembre et décembre 2018

> Traitement spécifique des indépendants (étalement du paiement des cotisations à échéance fin d’année)

> Mesures d’accompagnement personnalisées sur demande du cotisant

> Plus de 4500 demandes reçues par la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS) et 2800 par la Caisse réunionnaise de retraite (CRR)

Etalement des échéances fiscales et sociales :
> Examen par les banques des demandes de report d’échéance pour les prêts en cours et des demandes de prêts de trésorerie

> Amélioration de la trésorerie des entreprises par le règlement rapide des dépenses de l’Etat, des collectivités territoriales et de leurs opérateurs

Réforme des aides économiques pour les Outre-mer :
> Zéro charges autour du SMIC (et jusqu’à 1,7% SMIC) dans les secteurs de la production locale : un effort de 40 millions d’euros supplémentaires pour La Réunion. Le décret est publié

> Zone franche d’activités nouvelle génération effective depuis le 1er janvier : abattement de 80% de l’impôt sur les sociétés dans les secteurs prioritaires

> Soutien à l’investissement privé : poursuite de la défiscalisation jusqu’en 2025

> Investissement public FEI (avec les collectivités) : 440 millions d’euros entre 2019 et 2022 pour l’outre-mer


TRANSPARENCE SUR LA MISE EN OEUVRE DES MESURES ET SUR LES EMPLOIS CREES

> Lancement le 19 mars du site internet Transparence La Réunion

> Lancement au 2ème trimestre 2019 du Compteur emploi qui sera mis à jour régulièrement sur le site Transparence


SOUTIEN AUX ASSOCIATIONS

> 1er semestre 2019 : Enveloppe de 1,5 million d’euros pour les associations qui interviennent dans le domaine de la jeunesse et l’éducation populaire

> 2ème semestre 2019 : Lancement d’une plateforme de soutien aux associations


ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

> Avril 2019 : Lancement d’un appel à projet national de 2 millions d’euros afin de permettre le doublement du nombre de microcrédits accordés en 2 ans d’ici fin mai 2019


POUVOIR D’ACHAT

> Mars 2019 : Bouclier qualité prix : baisse obtenue de 12%

> Mission en cours de Francis Amand en vue d’une amélioration de la politique de la concurrence

> Avis en cours de l’autorité de la concurrence sur le secteur de la distribution

> 21 février 2019 : Association d’un panel de 50 Réunionnais tirés au sort à l’Observatoire des prix, des marges et des revenus (OPMR)

> Soutien technique aux collectivités souhaitant la mise à plat de l’octroi de mer

> 2ème trimestre 2019 : Travaux en cours pour la mise en place du Panier péi, mais difficulté à structurer les canaux de distribution
S.Irlepenne - L.Grondin
Lu 4498 fois



1.Posté par Zarin le 17/03/2019 13:14

"les prothèses auditives", pour les membres du gouvernement ?...

2.Posté par Pierre Balcon le 17/03/2019 13:31

Le jour où La Réunion s'en foutra des visites ministérielles , alors ce sera un signe de retour à la santé !

Franchement cette ministre n'a rien compris !!! .

Les Gilets Jaunes et beaucoup d'autres crient leur raz le bol de ce système corrompu et inefficace.
Il veulent qu'on se dote d'institutions responsables , vraiment décentralisées , qui répondent aux attentes du peuple .

On n'en a rien à faire de la vision des bobos parisiens et de tous ces technocrates énarchiens qui défilent à la préfecture , en nous faisant prendre leur vessie pour une lanterne..

Honte à tous ceux qui cautionnent ces mises en scène .de la nullité politique.

3.Posté par Aieaieaie le 17/03/2019 13:55 (depuis mobile)

n importe quoi a quoi y serve 17 conseillers pôle emploi.. pour le RSA... a dit domoune la point rien pou zot...

4.Posté par dengue le 17/03/2019 14:41 (depuis mobile)

Je viens de lire que là ministre prévoit d’envoyer 50 agents fin mars pour lutter contre la dengue . Il n’y a pas le personnel sur l’ile ? Réunionnais le couillon ou quoi ? préférence métropolitaine encore une fois

5.Posté par Thomas Gilbert le 17/03/2019 14:47

Que des mesures au plan national ou des mesures déjà en place avant sa visite en novembre.

Comme par hasard, les sites internet seront en fonction "très bientôt"…
Pas de visibilité sur la zone franche toujours pas opérationnelle.

Annoncer des mesures prises au 1er janvier 2019 alors qu'il n'y a pas de décret d'application (auditif, dentaire, et optique). Il y a eu un exès d'oxygène dans l'avion ?

Considérer comme fait ce qui ne l'est pas, c'est prendre le réunionnais pour une truffe, une nouvelle fois.

6.Posté par MT CRISTO le 17/03/2019 15:30

Bécassine en voyage !

7.Posté par Doudou le 17/03/2019 15:40 (depuis mobile)

Je pense que macron a besoin d une bonne prothèses auditives

8.Posté par hum le 17/03/2019 16:01

Bon, avec une tonne de vaseline, ça va rentrer. Les retraités touchant plus de 2000 euros sont donc des super riches, d'après cette ministre et son gouvernement de m... La transparence??? Quelle transpare,celle des élus qui volent et demandent après à leur conseil municipal de voter une mesure gracieuse pour ne pas faire sortir de titre de paiement envers eux? Quelle transparence? Celle de tous ces voyous en col blanc en place ici ou là?
V ous êtes venue mentir encore aux Réunionnais. Vos vacances terminées, rentrez chez vous Madame,j'espere que si un jour vous revenez et vous en avez le droit, ce ne sera plus comme ministre et qu aussi le Macron ne sera plus président

9.Posté par vérité le 17/03/2019 16:29

il faut que macron remani son gouvernement et mettre cette opportuniste avec de la langue de bois a la porte.

10.Posté par didi le 17/03/2019 19:58

elle dit pas qu'à partir d'octobre 2018 on nous a sucré les cotisations (maladie et chomage je crois) sur notre fiche de paie, agmentation fictive de 10€.... poudre aux yeux! Augmentation du smic merdique, comme chaque année, rien de nouveau, augmentation en mars de l'essence, alors qu'en Espagne (Europe aussi) les prix sont très bas... où sont les augmentations d'aide aux logements car pour certains foyer on nous a sucré 50€.... pas de prime à l'emploi pour un foyer de 3 ans et parents aux smics!! pas de justice, perso j'ai meme pas les moyens d'avoir une mutuelle, alors votre prothèses!!!!!! ON SE FOUT DE NOUS, on prend les Réunionnais pour des coyon comme TOUJOURS, mais elle se paie des vacances à nos frais, pour brasser du vent, et nous donner toujours la preuve qu'on ne nous entend pas! envoyer de moun pour la dengue!!! mais ils vont nous tuer la flore et la fauve!!! ECOLOGIE madame ECOLOGIE, on nous envois que des merdes, et après on nous enlève les moyens de vivre!!

11.Posté par didi le 17/03/2019 20:01

Autre chose, elle se fait une priorité de lutter contre l'économie souterraine, di a li li rode en premier au gouvernement, di a li li fait une vrai justice avec son copain Benalla et son audio qui est la preuve qu'il est protégé de tout ce qu'il pourrait faire, qu'ils arrêtent de nous voler, mais c'est vrai, l'Etat n'aime pas la concurrence!!

12.Posté par Marc le 17/03/2019 21:01

Et elle continue à nous prendre pour des cons...

13.Posté par Monsieur le Préfet... le 17/03/2019 23:10 (depuis mobile)

Au lieu d'être auprès de la ministre Monsieur le Préfet... vous devriez plutôt donner des directives à la police pour faire cesser le rodéo sauvage le dimanche au chaudron...
Un peu de courage ! ouvrez les yeux !...

14.Posté par La gitane le 17/03/2019 23:24 (depuis mobile)

Ma foi.... vos avez voulu Macron.... arrêtez de faire les pleureuses.....

Europe = austérité perpétuelle !

15.Posté par Marc le 18/03/2019 01:56

C'est plus facile de jouer la théorie du complot que d'admettre qu'on a menti!

16.Posté par kisaladi le 18/03/2019 02:45

J’ose espérer que cette fois ci elle a relu son discours et que personne ne l’a modifié à l’insu de son plein gré.

17.Posté par microipi le 18/03/2019 08:55

la gitane entre marine et macron il fallait faire un choix les français ont préféré macron maintenant il faut le sentir passer; au deuxième tours il y avait que deux candidats. EUROPE: bêtise et la France perdra sa force et son pouvoir.

18.Posté par Daniel FAIVRE le 18/03/2019 08:59

Rien pour les milliers de personnes âgées qui n'on pas L'A.S.P.A pas de minimum vieillesses pour tous des milliers,qui n'ont que 100€ 200€ moins de 700€ rien pour les plus de 50 ans qui perçoivent L'A.S.S ou le R.S.A pas d'avenir pour eux, le droit a la santé,pas pour tous, les donneurs d'ordres interdise aux personnes âgées de se regroupé vivre ensemble c'est interdit, par des calcul, vous devez restez seul pour avoir des droit, a la santé, l'A.C.S c'est aux bons vouloir des employés de la C.G.S.S, si vous ne coché pas la bonne case,pour eux vous êtes mort ces organismes sont des machines a tuer a créer de la misère,comme la C.A.F et les services des impôts des tueurs de vieux des créateurs d'injustice, ils ne savent que pousser les citoyens aux suicide, rien pour les handicapés toujours plus de tracasserie administrative pour les plus fragiles

19.Posté par cheche le 18/03/2019 11:21

Quand je vois tous ces commentaires débiles,les gouvernants sont des menteurs ils ne respectent pas leurs engagements.Ca peut l'être bien sûr,mais bon arretons de critiquer à tout bout de champ,chialer la bouche ouverte..toujours plus sans se remuer le cul! alors qu'ils demandent l'independance ces assoifés...et apres ce sera pire qu'à Mada...

20.Posté par OKLM le 18/03/2019 12:41

Que des pancements qui n'arrêtent pas l'hémorragie. Du blabla.

21.Posté par OKLM le 18/03/2019 12:42

Faire marche arrière sur vos mesures n'est pas une plus value. Arrête taz creole.

22.Posté par Marc BERNARD le 18/03/2019 12:51

ANNIE raconte que des bobards Moi je suis retraité et en janvier plus de 40 euros m'a été retiré.... alors stop avec tes promesses rien ne sera fait pour les pauvres handicapés retraités..... retourne dans ton bureau.. et dit nous la vérité et donne moi la raison de cette diminution!!!

23.Posté par Dagobert le 18/03/2019 14:05 (depuis mobile)

Nous allons être encore gomer de peinture ,!!! Et a l'huile cette fois-ci ?!!

24.Posté par Anonyme le 18/03/2019 14:20 (depuis mobile)

Il faudra nous informer où sont les contrats PEC ?
Le pôle Emploi ne sait même pas où et à qui s''adresser ? Eux ils valident les contrats quand une collectivité où une association decident d''embaucher ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie