Faits-divers

L'autopsie révèle les raisons de l'échouage du cachalot à Terre Sainte

Samedi 25 Mars 2017 - 09:05

Crédit photo : Bernard Rota, Globice
Crédit photo : Bernard Rota, Globice
On en sait un peu plus sur la mort de ce petit cachalot retrouvé échoué ce jeudi 23 mars vers 14h30 par une riveraine de Terre Sainte. Celui-ci gisait sur les rochers, à proximité de l’aire de jeu de la plage de Terre Sainte.

Un membre de Globice, Bernard Rota, titulaire de la carte verte avait été dépêché sur place afin d’identifier l’espèce et évaluer la situation. Vanessa Estrade, vétérinaire et chargée d’étude à Globice, était quant à elle arrivée une heure après la découverte sur les lieux pour procéder à l’autopsie.
 
Cette analyse a montré qu’il s’agissait d’un jeune mâle cachalot nain mesurant 2,25m, âgé d’environ 5 à 6 ans, mature sexuellement, mais n’ayant pas atteint sa taille adulte.

Prolifération de parasites

"La présence d’égratignures sanguinolentes, donnant à l’animal un aspect très rouge, nous montre que l’animal est venu s’échouer vivant sur les rochers, probablement poussé par les vagues. Cet animal, extérieurement en bonne condition générale, présentait néanmoins un foie en mauvais état et très friable, une prolifération de parasites de type Anisakis simplex, au niveau de l’œsophage et de l’estomac et une quantité importante de selles dans la première partie du colon alors que la seconde partie était vide et remplie d’air. Cette observation indique qu’un obstacle a provoqué une occlusion intestinale", indique l'association Globice, coordinateur local du réseau échouage Réunion.

L’autopsie n'a pas permis de déterminer la cause de cet obstacle et donc de cette occlusion. Néanmoins, au vu de la prolifération des parasites, il est très probable qu’une accumulation d’œufs de parasites soit à l’origine du blocage. La bulle tympanique droite a été prélevée rapidement lors de l’autopsie et sera envoyée à un laboratoire d’acoustique pour analyse après réception du permis CITES d’exportation.
Lu 2863 fois



1.Posté par Choupette le 25/03/2017 12:08

Oooh, pauvre bête.

Comme elle a dû souffrir ... .

2.Posté par tonton le 25/03/2017 20:49

les requins l'ont chassé sur la plage !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter