MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

L'attitude suicidaire d'Air Austral...


Par - Publié le Mardi 3 Août 2010 à 15:58 | Lu 9927 fois

La vie économique a ses règles qu'il faut bien respecter, au risque de se prendre un boomerang dans la figure...

Quand on est dirigeant d'une société, on a, pour simplifier, deux choix possibles :

- soit on se situe sur le secteur concurrentiel. On investit son argent au capital, avec tous les risques que cela comporte, et on se débrouille par ses propres moyens pour faire progresser son entreprise. C'est plus difficile, mais quand votre société gagne de l'argent, c'est vous qui en récoltez les bénéfices au travers des dividendes.

- soit on se situe dans le secteur public, para-public ou de l'économie dite "mixte". Dans ce cas, ce sont souvent des capitaux publics qui constituent le capital de votre société, vous pouvez même bénéficier de subventions et de la caution des collectivités (mairies, conseils régional et général) pour vos emprunts, mais bien évidemment, vous perdez votre indépendance et êtes obligé d'obéir aux consignes et choix stratégiques de vos partenaires publics. Avec tous les risques que cela implique en cas de changement de majorité dans la dite collectivité. En échange, vous vous faites moins de cheveux blancs chaque fin de mois.

Air Austral se situe clairement dans cette deuxième catégorie. Son plus gros actionnaire est la Sematra, une SEM dont la Région détient 50% du capital et le Département 30%. La compagnie aérienne régionale a bénéficié de subventions de la Région et de garanties d'emprunts. Et la qualité de sa signature auprès des banques réside essentiellement dans cet avantage. J'en veux pour preuve que sa filiale qui a passé commande des deux Airbus A380 pour une valeur prix catalogue de 650 millions de dollars, n'a un capital que de 7.000 euros...

Dans cette situation, il est suicidaire pour Air Austral d'engager un bras de fer avec la Région, son principal actionnaire. C'est pourtant ce qu'ont fait Paul Vergès et Gérard Ethève en se faisant réélire pour 4 ans, avec la complicité de Nassimah Dindar qui assure pour le moment la présidence de la Sematra, même si le Département y est minoritaire, le premier au poste de président du conseil de surveillance de la compagnie et le second au poste de directeur général.

Cela, alors même que Paul Vergès n'a plus aucune légitimité à siéger au conseil de surveillance, depuis sa défaite à la Région.

On imagine mal Didier Robert en rester là. La prochaine assemblée générale qui se déroulera au mois de septembre devrait être l'occasion de mettre certains points sur certains "i".

Avec le secret espoir que ces règlements de comptes politiciens ne compromettent pas l'avenir de la compagnie qui est, rappelons-le, une réussite financière dont tous les Réunionnais ont lieu d'être fiers.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

104.Posté par Vivien DURIEUX le 26/08/2010 20:14

...Si désabusé des larmes et du rire,
Altéré de l'oubli de ce monde agité,
Tu veux, ne sachant plus pardonner ou maudire,
Goûter une suprême et morne volupté

Viens, le soleil te parle en lumières sublimes
... (Extraits de "Midi")

" les poètes ont toujours raison d'ARAGON, Jean FERRAT à Leconte de Lisle chantant son île et BEAUDELAIRE dans "Les fleurs du mal" parlant à LA REUNION des " Malbaraises des braises aux lits"

Dommage qu'on ne parle pas ainsi des hôtels à LA REUNION, où personne se presse même en T.R. en Tireur Rapide, pour répondre à un hôtelier de LA REUNION, même pas aux normes incendies, avec des chambres non ventilées de 2m de large, s'étant vu pour la seconde fois, refusé un Permis de Construire aux normes internationales,par une Administration ayant décidé de détruire notre beau pays, du Palais Bourbon, à l'île Bourbon, où nul besoin d'envoyer un déluge pour que la mer monte à 18 m d'attitude à St-Pierre ou même 220 m à TROIS BASSINS!?

Nos mauvais hôtels à 90% à LA REUNION, violant la Loi et sans aucune poésie, à l'inverce des hôtels de tous le reste de l'Océan Indien !!??

Alors que la desserte aérienne d'une île est directement liée à son parc hôtelier.
Par l'attitude suicidaire de notre administration, nécessitant que le 10 septembre 2010, pour la journée national du BTP, venez nombreux manifester devant la Préfecture de LA REUNION et la DDE d St-Denis, pour transformer ces 2 bâtiments de la Compagnie des Indes en HOTELS RELAIS CHATEAUX, ayant même devise que notre île Bourbon:

" FLOREBO QUOCUMQUE FERAR" étant celle de la Compagnie des Indes:

" Je fleurirais partout où on me sèmera"

Magnifique devise inscrite au fronton de la Mairie de St-Paul à LA REUNION.

103.Posté par Vivien DURIEUX le 21/08/2010 18:35

"Nicolas, c'était de l'humour. Dans le secteur privé il est des entreprises qui n'en ont que l'apparence... "

POST 102

Comme la France n'est pas une démocratie, avec une séparation fictive des pouvoirs, mais une dictature cachée!?

Faisant de nous " Une république oligarchique" à l'image de A.A., une médiocratie, où les apparences avec INTERNET tombent, sur 221 ans de mensonges, sexes et vidéos à présent , où il ne reste plus que l'humour en effet CATON 2.

102.Posté par Caton2 le 13/08/2010 10:07

Nicolas, c'était de l'humour. Dans le secteur privé il est des entreprises qui n'en ont que l'apparence...

101.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/08/2010 23:28

AA est une entreprise du secteur privé..C'est quoi déjà sa forme juridique ..?

100.Posté par Caton2 le 11/08/2010 22:13

Nicolas. AA une entreprise du secteur privé?

99.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/08/2010 21:18

le népotisme est la règle dans les entreprises du secteur privé.
le patron décide, le reste suit et ferme sa gueule.

Si caton2 ne sait pas comment fonctionne une société du secteur privé, je lui suggère d'envoyer son cv à, par exemple, Air Austral, afin de vivre in situ, le népotisme!

98.Posté par Andre Le Porc le 11/08/2010 21:14

" AT DESIGNE ADV ARCHITECTURE,IN GOD AND WEB,WE TRUST, AMEN, AMIN ET BON RAMMADAM "A BAND ZOOT TOUT ",LA RES PUBLICA,EN CREOLE DE BOURBON "
Le Français étant la langue officielle en France, merci de cesser d'utiliser le patois pour vos interventions. Merci>

97.Posté par Vivien DURIEUX le 11/08/2010 17:03

lephilconducteur POST 42 le carnaval est fini, donnez S.V.P., votre identité dans " Une République de voyous" selon MARIANNE ayant raison:

" Rien de plus beau que le vrait" "il doit règner partout"

Chanoine NICOLAS BOILEAU, d'un temps pas si "LONTAN", où la France était la première au monde, de l'Inde à la Grande Louisiane, allant de l'atlantique au pacifique, la France sous les Bourbon étant la Première du Monde, du Palais Boirbon à l'île Bourbon, île Napoléon, où " Impossible n'est pas Français" que vous n'abaissez pas votre masque oo alors de vous taire pour toujours.

AT DESIGNE ADV ARCHITECTURE,IN GOD AND WEB,WE TRUST, AMEN, AMIN ET BON RAMMADAM "A BAND ZOOT TOUT ",LA RES PUBLICA,EN CREOLE DE BOURBON.

96.Posté par Tcherno-Bill le 11/08/2010 08:44

95 Sacré Citoyen ! Allez , embarques avec nous ! Ce sera bien utile qu'il y en ait un avec les yeux en face des trous pour ramener le zinc ......surtout en fin de soirées !

95.Posté par citoyen le 10/08/2010 22:54

91.Posté par Andre Le Porc le 10/08/2010 03:16

A l'heure où je poste, le sujet a été lu 4217 fois et je ne suis pas certain que les échanges un peu précis appelés à tort d'initiés (justement, je suis un non spécialiste) n'intéresse personne ou presque...


92.Posté par Tcherno-Bill le 10/08/2010 09:26

Je propose que le 500ème commentaire (post) gagne un voyage en avion sur AA ! ;-)

94.Posté par citoyen le 10/08/2010 22:51

90.Posté par lephilconducteur le 09/08/2010 22:33

On est bien d'accord Lephilconducteur. Et merci pour vos interventions et votre appréciation (j'en ai autant à votre égard).

J'essaierai peut-être de poster plus tard sur les OSP car cela me paraît aussi très important et totalement passé sous silence dans les articles et posts sur le transport aérien à la Réunion. Les OSP, de quoi s'agit-il et s'imposent-elles aussi aux cies charter? Mais pour ce soir c'est bon...


89.Posté par Caton2 le 09/08/2010 22:08

Il est bien évident que c'est sous entendu pour moi, la clôture du débat. Mais si j'en juge par les posts après le post 90, le débat est de fait clos, c'est bien ce que je disais ou du moins prédisais ....

Aucun argument nouveau hormis l'intervention d'un autre zinfonaute jugé "raisonnable" et "ennuyeux" (je suis gentil) comme moi (et dont je resalue les interventions techniques), Lephilconducteur.

Finalement, il faut prendre cela comme un compliment.

Et laisser la "mutinerie" en cours emmenée par Tcherno (encore lui! :-) ) s'éteindre de sa belle mort! Bon j'appelle la PAF pour interpeller Tcherno et sa cohorte d'airaustralement incorrects! Au trou! Non mais!

93.Posté par Caton2 le 10/08/2010 10:30

Tcherno, j'allais te le proposer. Au moins ça nous distraira (qu'est-ce qu'on s'emmerde avec les deux "raisonnables!). Avec Jeff on s'empare d'AA et on la transforme en compagnie pirate. On s'associe avec la mafia grâce à Cambronne et on vole gratis en lavant de l'argent sale!

92.Posté par Tcherno-Bill le 10/08/2010 09:26

Je propose une mutinerie ! Emparons-nous du navire AA et volons gratos ! Sacrebleu !

91.Posté par Andre Le Porc le 10/08/2010 03:16

Ouh la la ... vous savez vous commencez tous a être franchement pénibles, tous autant que vous êtes ?
90 réponses et on sait toujours aussi peu. Vous voulez pas arrêter vos discussions d'initiés une minute ?

90.Posté par lephilconducteur le 09/08/2010 22:33

@86 Citoyen

En lisant tous vos posts j'en arrive à la conclusion que hélas ! vous avez des qualités qui heurtent de façon frontale les comportements de certains ici :

- Quand vous ne savez pas, vous le dites clairement ou émettez des hypothèses en les appelant comme telles,
- Vous ne bâtissez pas des accusations sur la base de simples présomptions ou rumeurs,
- Vous vous attachez à la cohérence / solidité des argumentaires et non aux personnalités de ceux qui les émettent.

Ce faisant vous êtes fortement susceptible de lasser ceux qui ne sont pas intellectuellement aussi exigeants et qui sont prêts à toutes les contorsions pour essayer d'imposer leur idées... Je vous trouve très endurant et vous en félicite : je n'ai pas toujours cette patience quand l'incohérence intellectuelle s'invite toutes les deux lignes puis quand, prise en flag', elle se drape sous les oripeaux d'une prétendue volonté d'amusement (très commode a posteriori)...Ou quand des procès se font uniquement à charge sur la base de supputations ou de preuves bidon... Cette tempérance et cette rigueur vous honorent :-)

Pour rebondir sur certains points de votre dernier post et précédents :

- compagnie charter : à la louche, le principe du charter est "on prend des réservations pour un vol donné, si on atteint le quorum on y va sinon c'est annulé". De la sorte on a un taux de remplissage maximum assuré, facteur de réduction des coûts. On y ajoute en général quelques ingrédients pris dans la boîte à outils des low-cost (billets non remboursables, prestations d'entrée de gamme, aéroports secondaires moins chers en exploitation, etc.) et par suite on diminue encore un peu les coûts. Le problème je crois (ce n'est pas trop ma partie, donc sous réserve) est que l'activité charter n'est pas compatible avec les OSP (Obligations de Service Public, que l'État impose aux compagnies desservant les DOM/TOM dans un souci d'intérêt général). Il exige en effet de ces compagnies un cahier des charges qui comprend entre autres choses une fréquence de desserte fixée par avance et en dessous de laquelle on ne peut descendre. Ce n'est donc pas compatible avec un vol "pt'et ben qu'oui, pt'et ben qu'non".
Outremer 380, qui sera elle - à ce que j'en sais - une société indépendante d'Air Austral dans laquelle AA aura des parts avec d'autres partenaires (on parle d'Air Caraïbes,...) réduira ses coûts grâce 1/ au coût d'exploitation nominal de l'A380 par nature plus intéressant 2/ un certain nombre de stratégies de réduction de coûts puisés dans la boîte à outils low-cost évoquée plus haut. Mais elle ne pourra pas je pense le faire par une modulation de ses fréquences au pied levé (cause OSP)
Ce qui se passera c'est qu'on aura à mon avis quelques rotations (deux ? trois ?) d'A380 hebdomadaires qui prendront la place d'un certain nombre de rotations (et d'avions) 777 afin de ne pas avoir de capacités trop excédentaires sur le segment "classe éco". C'est à mon avis un pari audacieux et intelligent d'Air Austral, je crois savoir qu'il est observé de très près par d'autres pays qui sont également tentés par l'expérience.

- De Chateauvieux : je ne connais pas personnellement l'homme mais sa réputation est sans conteste celle d'un excellent business man. Mais puisque le sujet revient, j'ai évoqué ailleurs mes hypothèses sur sa mise à l'écart d'AA quand AF a vendu ses parts : http://www.zinfos974.com/De-Chateauvieux-73eme-fortune-de-France-Caille-354eme_a19509.html (post 28)

Dans ce même post également, les raisons pour lesquelles comme vous je ne condamne pas, loin s'en faut, la formule SEM pour une compagnie aérienne. D'abord parce qu'une compagnie est un outil dont le lien avec le service public est évident, particulièrement dans le cas d'une île !) et que ce mix public / privé est je crois un très bon moyen de faire prendre en compte certaines orientations stratégiques non dictées par la seule rentabilité maximum. Par ailleurs, la stabilité capitalistique qu'offre une SEM est selon moi un atout majeur dans ce business. Et quand vous rajoutez "Mais qu’il faille contrôler les SEM et sanctionner les dérapages, je suis à 100 % pour", je ne saurais dire mieux.

Salutations

89.Posté par Caton2 le 09/08/2010 22:08

Pardonnez moi Citoyen, je vous estime, je ne veux pas polémiquer avec vous, comme je l'ai fait avec d'autres. Je me permets juste de vous inciter à relire votre dernière phrase:"Pour ma part, j'estime avoir suffisamment posté sous cet article. Sauf interventions ou arguments nouveaux, le débat est clos." Oui, il est clos, mais seulement pour vous. Rien ne nous empêche de le continuer, sans vous.

88.Posté par citoyen le 09/08/2010 21:11

v87.Posté par Caton2 le 09/08/2010 20:34

"Alors, je vous entends déjà. Supputations! Rien n'est prouvé! J'en reste à mon opinion première!
Citoyen, vous êtes pointilleux, ça pourrait être une qualité si vous ne vous comportiez comme un maître d'école donnant satisfecit à l'un et blâme à l'autre. Qu'attendez vous pour faire vos propres enquêtes?
"

Appelez ça pointilleux si vous voulez, moi j'appelle ça être prudent; et je ne me comporte pas du tout en maître d'école: je donne mon avis comme tout le monde. Sauf à ce que donner son avis sur tel ou tel commentaire soit obligatoirement se comporter en maître d'école? Je ne le pense pas.

Quant à faire mes propres enquêtes, je vous rappelle que sur ce "coup" là, ce n'est pas moi qui accuse... Et vu que je travaille, je n'ai pas que ça à faire. Désolé.

Alors Caton2, merci de vos excuses, et continuez à poster, car plus d'une fois, c'est intéressant et pertinent, mais sur ce "coup là", je ne vous suis pas. On ne peut pas être d'accord sur tout, convenez-en.

Pour ma part, j'estime avoir suffisamment posté sous cet article. Sauf interventions ou arguments nouveaux, le débat est clos.

87.Posté par Caton2 le 09/08/2010 20:34

Citoyen, si j'ai fait preuve d'un peu d'énervement, et je vous prie de m'en excuser, c'est que votre lecture est sélective et superficielle:
1/ la société qui a acheté les Air Bus (pour le compte d'Air Austral), a bien un capital de 7000 euros (comme le rappelle Pierrot);
2/ lorsque je parle de clientélisme de népotisme dans la gouvernance d'AA, c'est en référence à des faits avérés, que Pierrot a publiés sur Zinfos;
3/ je savais parfaitement qu'il y avait trois sociétés. Il y en a même plus avec toutes les sociétés satellites (citées par Pierrot) qui n'ont qu'un seul client: AA;
4/ vous voulez savoir à quoi ça sert d'avoir 3 sociétés, censées avoir des activités complémentaires? Ça permet de compliquer le décryptage des comptes, autrement dit de les rendre obscurs;
5/ de Chateauvieux aurait pu, en rachetant les parts d'Air France, devenir majoritaire (en rachetant également des parts de petits porteurs). C'est Paul Vergès lui-même, contre toute attente, car il semblait favorable à ce rachat, qui, au dernier moment est monté au créneau pour refuser l'entrée de Chateauvieux au capital d'AA. Le système d'avantages liés au népotisme, au favoritisme, au clientélisme, risquait d' être remis en cause si Chateauvieux prenait le pouvoir. Tout laisse à penser que Chateauvieux, lors des ultimes négociations, avait refusé de cautionner ce système.
Alors, je vous entends déjà. Supputations! Rien n'est prouvé! J'en reste à mon opinion première!
Citoyen, vous êtes pointilleux, ça pourrait être une qualité si vous ne vous comportiez comme un maître d'école donnant satisfecit à l'un et blâme à l'autre. Qu'attendez vous pour faire vos propres enquêtes?

86.Posté par citoyen le 09/08/2010 18:38


83.Posté par Caton2 le 08/08/2010 22:30

1 – Si vous estimez que je suis lassant, pourquoi répondre ? Personne ne vous oblige à me lire ou me répondre.

2 – Vous reconnaissez n’avoir pas de réponse aux questions posées : c’est déjà bien. Au moins, on a un point commun. De sorte que le débat sur le « juste prix » du billet d’avion s’arrête là… !

3 – Vous faites état d’abord de soupçons, d'irrégularités, et même de simples questions pour demander un audit. Cela suffit-il à accuser de malversations ou d'irrégularités? Pour moi, non.

A ce sujet, je rappelle que j’ai écrit et persiste et signe :

« 2 - Coll'Air et M. FRANCO dénoncent des arrangements et magouilles diverses d'AA: lesquels? Soyez précis. Ou rappelez-les précisément. Si c'est justifié, qu'il y ait des poursuites. Sinon, stop. »

Je relève que par ailleurs, et tant mieux, COLL’AIR par la voix de M. FRANCO, estime qu’AA est une réussite. Tant mieux, car à force d’en entendre dire du mal, le pékin moyen que je suis était convaincu que tel n’était pas le cas. Cette précision s’imposait.

J’ai pour ma part parlé de coût du billet et de continuité territoriale. Vous me parlez d’autres choses. Ai-je jamais dit que j’étais d’accord avec des irrégularités en général ? Absolument pas. Faut me relire ! Je suis plus d'une fois intervenu pour dénoncer le népotisme de tel ou tel, c'est pas maintenant que je vais changer d'avis. Mais qu'attend Pourpre ou d'autres pour porter plainte, si népotisme il y a, si certains ont des faits précis à dénoncer ?

- Sur le fait qu’Air Austral, c’est 3 sociétés : vous le découvrez. Moi aussi. En quoi c’est anormal a priori. Précisez, SVP.

- Sur le fait qu’une société non pas à capital de 7 000 euros mais de plus de 19.000.000 euros (c’est vous-même qui l’avez rappelé, un comble !), acquiert 2 Airbus A 380 : ah bon, c’est anormal ? Surtout quand Jumeau974 rappelle que justement il y a la caution de la Région, du Département, etc.. ?

Merci de préciser davantage en quoi c’est anormal… Même si c’est une opération risquée et audacieuse, au plan financier. Mais qui me paraît très bénéfique pour les consommateurs (clients) a priori et même si hélas la configuration « bétaillère » est retenue.

- Sur le fait que PV se retrouve président du conseil de surveillance, je vous rappelle avoir émis une hypothèse et reposé la question, comme l’article. Personne n’y a répondu. Ce n’est que maintenant qu’on se la repose… C’est peut-être irrégulier, peut-être ça s’explique. A priori, je suis comme vous, je doute. Sur ce point, ai-je dis que j’approuvai ? Je ne crois pas. Pas du tout même. Relisez-moi. Et l'article de zinfos n'apporte pas plus de précisions.

- Sur le refus d’entrée de Jacques de Chateauvieux dans le capital d’AA : voilà une question intéressante. N’étant pas dans le secret des dieux, j’ignore tout. Peut-être allez-vous révéler le côté négatif ou répréhensible de ce refus ? Là encore, je ne sais pas. Je n’approuve, ni ne désapprouve. Avez-vous des infos ou précisions complémentaires ? Je suis preneur.

- Sur le fait que les SEM bénéficient de subventions et de garanties bancaires : dans le cas d’AA, j’ignore toujours si elle a reçu des subventions (ce qui serait contraire au droit de la concurrence, ce que vous admettez, encore un comble) ou si plutôt, ce que je tends à penser, son augmentation de capital dans le temps se serait faite par incorporation d'une partie des bénéfices dans le capital. Quant aux garanties bancaires, en quoi est-ce un crime ?

- Sur le besoin de transparence, j’ai indiqué que j’étais pour. Pourquoi pas un audit.

Alors, le rêveur et le prétendu naïf (merci d’éviter à l’avenir les jugements « moralisateurs » de ce style: on est sur un blog d’échanges, pas pour se juger voire même parfois, quand on voit certains échanges, se descendre les uns et les autres, non ?), c’est qui ?

Celui qui essaye de comprendre et cherche à s’informer avant d’accuser, ou celui qui a déjà une idée préconçue et utilise quelques faits pour essayer de conforter son idée ?

Je précise que si au début, j’étais comme vous, quelques interventions ici m’ont amené à modérer et réviser mon jugement sur le cas d’AA. Le dossier est complexe, et ceux-celles qui parlent sans rien connaître, je les laisse (je parle en général, je ne vous vise pas particulièrement). Mais ce sera sans moi. Moi, je dis n’être pas du métier, ne pas connaître, alors je reste prudent.


84.Posté par jumeau_974 le 08/08/2010 23:38
85.Posté par jumeau_974 le 09/08/2010 12:46

On est sur des jugements de valeur « à la louche », sans arguments précis. Il y aura toujours tel ou tel cas qui a dérapé. De plus, je n’ai jamais dit que la formule SEM était idéale.

Par contre, la formule société privée, si elle fait bien attention à ne pas perdre de sous, elle fait aussi attention à en gagner un max. L’intérêt général n’y trouve pas forcément son compte (voir AF-KLM). Je ne suis donc pas du tout de votre avis.

Mais qu’il faille contrôler les SEM et sanctionner les dérapages, je suis à 100 % pour.


PS: Je n'ai aucun lien ni intérêt à défendre AA; je souhaite simplement que les critiques soient argumentées et sérieuses, et puissent faire réellement avancer, de façon "réaliste" les choses. Et non de simples affirmations ou ladilafé. C'est tout.

85.Posté par jumeau_974 le 09/08/2010 12:46

Autre précision pour mon post précédent : une autre SEM "cariatée" : La SEMITA, créee par la CIVIS. C'était une entreprise spécialisée dans le réseaux informatiques. Elle avait reçu le trophée national SEM d'Or pour une installation réseau à Cilaos. Son principal client était son principal actionnaire (bonjour la concurrence ...). Aujourd'hui, elle a été liquidée et il y a(avait) une action en justice car il manque 8 millions d'euro dans la caisse ..... Son président (poste politique) est en prison ...

84.Posté par jumeau_974 le 08/08/2010 23:38

80.Posté par citoyen le 08/08/2010 18:52
73.Posté par Caton2 le 08/08/2010 15:42

"Citoyen. Comme le rappelle à juste titre Jumeau 974 , et comme je l'ai rappelé post 33 : "Une gestion de type "SEM" engendre des sur effectifs, du népotisme, du clientélisme, du gaspillage etc. Le prix du billet s'en ressent." Je ne vois donc pas pourquoi la région et le département resteraient engagées dans cette compagnie, dans la mesure ou elle ne présente pas une offre inférieure aux compagnies concurrentes du marché. "

=> C'est un jugement de valeur sur les SEM. Ca se base sur quels arguments? Le fait qu'à la tête, il y a des politiques? Quand ils laissent gérer la structure de forme privée, rappelons-le, par des professionnels, à mon avis ce n'est pas dit. Quant aux sociétés purement privée, cherchant le plus souvent uniquement le profit, euh je suis pas très preneur...

Mais si on suit ce raisonnement, toutes les SEM de l'île, dont celles d'aménagement et constructions seraiet "cariatées" au point qu'il faudrait les fermer?

=> Je ne sais pas si toute les SEM sont "cariatées", mais force est de constater qu'il est plus facile d'enfreindre la loi dans les SEM. Le dernier exemple en date, paru sur zinfos974 : la SEM Dionysport. Est-ce que si la société était entièrement privé cela, cela se serait-il passé ainsi ? On ne peut pas savoir. Il se peut que oui. Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas l'argent du contribuable dionysien (et certainement de la CINOR) qui aurait été perdu (enfin pas pour tout le monde ....) mais l'argent des investisseurs privés, et éventuellement des banques qui aurait prêté (ces derniers aurait certainement demandé plus de garanties, plus de transparences, et un business plan des plus solide). Est-ce que cela aurait été juste ? Oui, parce qu'ils auraient investi sans précaution, sans être vigilant. Ils auraient été alors sanctionnés. Le corollaire, c'est que si cela avait été un bon investissement, ils auraient été les seuls à se partager les gains. Ce qui est normal, car c'est le corollaire du risque pris.

Dans quel cas est-on le plus vigilant, efficace, travailleur ? quand on risque de perdre l'argent des autres, et être éventuellement renflouer par leur argent, ou quand on risque son patrimoine ??? Libre à vous de répondre ...... (indice : regardez le devenir des anciennes sociétés publiques dans le secteur concurrentiel ...)

La société privé, ce n'est pas le profit, c'est la gestion du risque. Nous sommes dans un monde ayant des incertitudes. nous essayons de nous en prémunir, mais le risque zéro n'existe pas. Et quand un projet se casse la figure, il faut que quelqu'un soit responsable : la responsabilité collective, ou le responsable mais pas coupable, non merci, on a déjà donné.

Pour finir, il faut se rappeler une chose : l'argent publique n'est pas "récoltable" à l'infini : s'il est utilisé pour faire tel chose, il manquera pour faire autre chose. Autant qu'il serve aux missions que nos représentants lui ont dévolus.

83.Posté par Caton2 le 08/08/2010 22:30

Citoyen. Vous êtes lassant à la longue. Est-ce que l'un d'entre nous peut donner des réponses à vos questions:
-sur le juste coût d'un billet?
-sur la gestion de AA?
Pour moi; Réponse non, en l'état de mes connaissances du dossier.
Nous, Franco et moi, et bien d'autres, soupçonnons des prises illégales d'intérêts, du népotisme etc dans la gestion d'AA. Sommes nous fondés à le soupçonner? Oui, compte tenu des différentes "affaires" dont nous avons connaissance, notamment grâce à Pierrot. Point. Nous ne pouvons que demander un audit...
Vous me semblez de bonne volonté mais naïf. Réfléchissez:
- pourquoi avoir créé trois sociétés pour gérer les intérêts d'AA?
-comment une société à 7000 euros de capital peut commander deux gros porteurs à Airbus?
- pourquoi on retrouve la famille et la belle famille de Monsieur Ethève aux postes clefs et dans des sociétés prestataires d'AA?
- comment PV a pu se retrouver président du conseil de surveillance d'AA?
- pourquoi avoir refusé l'entrée au capital d'AA de Jacques de Chateauvieux, qui aurait apporté son savoir faire de capitaine d'industrie à AA?
Les Sem bénéficient de subventions et de garanties bancaires. AA n'a pas manqué d'en profiter: " La compagnie aérienne régionale a bénéficié de subventions de la Région et de garanties d'emprunts. Et la qualité de sa signature auprès des banques réside essentiellement dans cet avantage. J'en veux pour preuve que sa filiale qui a passé commande des deux Airbus A380 pour une valeur prix catalogue de 650 millions de dollars, n'a un capital que de 7.000 euros..."(Pierrot Dupuy)
Citoyen, sortez de votre rêve! Regardez la réalité!



82.Posté par labuse le 08/08/2010 21:16

air austral et tout ceux qui sont dedans ont raison quand je vois la bande d'idiots qui commente p...... c est gerber pas un pour rattraper l'autre de vrais moutons de panurge
quand on veux combattre il faut que l'une soit ferme (parole) et l'autre d'acier (les cou....) sinon il faut fermer sa son vide ordures

il y a qu'une seule façon de mettre un terme a tout ces abus c'est le boycott aussi simple que sa
jamais je donnerais mon argent a AA jamais
je donne aux autres mais AA jamais
voila pas la peine de dire ceci cela seul les faibles se plaignent alors si vous etes faibles que AA continue de vous farcir

bonjour a etheve verges et compagnie (qui doivent bien se marrer en lisant les comments) vous avez raison prenez tout à ces pignoufs moi sans etat d'ame j'aurai fais plus encore
vendez leur des billets et annulez les vols vous verrez pas un osera vous mettre une correction justiciaire ou ou physique ils sont trop faibles

81.Posté par Caton2 le 08/08/2010 19:03

Tcherno. Ton billet d'avion Dusseldorf sud / Dusseldorf nord m'a bien fait rire.
Pour ce que compte faire l'État français dans le cadre de la continuité territoriale, voir mon post 65. Le public concerné est limité, je suis d'accord. Mais c'est un début. En ce qui concerne AA. Je maintiens ma position. Que la Région demande un audit. Moi , je crois qu'on peut dégraisser. Les comptes sont opaques, je suis d'accord avec Franco. Si un dégraissage ne ne permet pas de faire baisser le prix des billet alors soit:
1/ la région apporte une subvention qui s'ajouterait à celle de l'État, selon critères à définir, grâce au statut de Sem, pour faire baisser le prix des billets;
2/ la région et le département retirent leurs billes (qui trouveront certainement un emploi ailleurs) et AA devient une SA normale.
Le problème reste qu'une Sem, selon décision du Conseil d'État, ne peut fausser le jeu normal de la concurrence. Ce qui fait que la solution 1 me paraît bien compromise. S'il y a subvention de la région, elle doit bénéficier à toutes les compagnies aériennes de la place, ce qui est logique.

80.Posté par citoyen le 08/08/2010 18:52

73.Posté par Caton2 le 08/08/2010 15:42

"Citoyen. Comme le rappelle à juste titre Jumeau 974 , et comme je l'ai rappelé post 33 : "Une gestion de type "SEM" engendre des sur effectifs, du népotisme, du clientélisme, du gaspillage etc. Le prix du billet s'en ressent." Je ne vois donc pas pourquoi la région et le département resteraient engagées dans cette compagnie, dans la mesure ou elle ne présente pas une offre inférieure aux compagnies concurrentes du marché. "

=> C'est un jugement de valeur sur les SEM. Ca se base sur quels arguments? Le fait qu'à la tête, il y a des politiques? Quand ils laissent gérer la structure de forme privée, rappelons-le, par des professionnels, à mon avis ce n'est pas dit. Quant aux sociétés purement privée, cherchant le plus souvent uniquement le profit, euh je suis pas très preneur...

Mais si on suit ce raisonnement, toutes les SEM de l'île, dont celles d'aménagement et constructions seraiet "cariatées" au point qu'il faudrait les fermer?

=> C'est une question de prix des billets. Pour en être certain, il faudrait avoir les tarifs pour une année entière et comparer.

Mais je pense déjà que par rapport à AF, l'offre est plus concurrentielle. Par rapport à Corsair, c'est autre chose, en termes de prix. Pour ma part, le peu de fois où j'ai voyagé, dans les options de billet c'était: AF cher, et AA et Corsairfly presque à égalité. Je trouve donc que c'est concurrentiel, sans compter les prestations, supérieures sur AA par rapport à Corsair. Donc pas d'accord.

Mais on en revient à l'idée de créer une société (SEM ou autre) dédiée au charter uniquement...

79.Posté par jumeau_974 le 08/08/2010 18:48

74.Posté par FRANCO le 08/08/2010 15:44
jumeau_974, l'acquisition de 2 A 380 ets du même tonneau que la réalisation projetée du tram-train qui aurait endetté notre île à raison de 100 000 000 € par an ( à condition qu'au fil des années la note n'augmente pas !!!) et aurait permis à tram-tiss dont vous connaissez les propriétaires de s'offrir un pactole de 5 000 000 000 € sur 40 ans !!!!! et tout cela pour 40 km de tram-train. Dans un éditorial de Radio Festival, il a été énuméré les prix des trams dans les grandes villes de métropole qui s'en équipent. C'était quelques centaines de millions € et non pas des milliards € comme ce que les Réunionnais "vaches à lait " auraient eu à payer. Combien aurait rapporté à l'économie réunionnaise pendant 40 ans ? Ne vaut-il pas mieux dire combien aurait-il coûté ? Ouf ! Nous y avons échappé !!!!

Les deux A 380 permettaient de transporter à la Réunion 752 X 2 = 1 504 passagers / jour, soit par an 1 504 X 365 = 548 960 passagers soit le double de ce que nous transportons aujourd'hui. Si la majorité de ce doublement de passagers est constituée de touristes, où allons nous les héberger ? Chez vous peut-être jumeau_974 ? J'en doute.



=> Avec la défiscalisation (32 % => Si Air Austral exploite l'appareil pendant 5, il aura un A380 à 68 % du prix réel), les taux de crédit, et les efforts du gouvernement pour faire tourner l'industrie aéronautique, Air Austral a très certainement dû faire une bonne affaire (si le concept ne fonctionne pas, Air Austral garde l'appareil pendant le temps de la défiscalisation, et au bout de 5 ans le revend => Plus-value assurée). Quand je saluais ces acquisitions, c'est surtout les conséquences qu'ils allaient entraînés dont je me réjouissais (cf posts précédents) : La modernisation de l'aéroport et la création d'un terminal spécifique pour les A380. Cela permettra à certains compagnies qui exploitent également des A380 (Qantas, Emirates, ...) de trouver des solutions pour desservir la Réunion, qui si elle n'était pas rentable avant, avec l'A380 pourrait très bien l'être pour ces compagnies.


Quant aux flots de touristes que cela pourrait engendré, on ne pourrait que s'en réjouir si cela était réellement le cas : cela voudrait dire que les prix ont baissé. Quant à savoir où les loger, on les logerait dans les hôtels existants, qui verrait leurs taux d'occupation remontaient. De même, cela renforcerait la pertinence des projets touristiques en cours d'élaboration : D'après la loi de l'offre et de la demande, le secteur touristique serait tiré, cette fois-ci, par une demande réelle, et afficherait une croissance réelle, et non pas les taux de défiscalisation alléchants, ainsi que les subventions régionales conséquentes, qui aboutit à des hôtels souvent vides, surtout soutenue par la demande locale que par les touristes, et qui au bout de la défiscalisation sont souvent revendu à la découpe en appartement.


Si on suit votre raisonnement, il faudrait d'abord construire les hôtels, puis faire venir les touristes, mais le temps qu'ils viennent, on en fait quoi des chambres vides ? Et puis, il me semble que c'est déjà la politique en vigueur s'agissant du tourisme .....

78.Posté par citoyen le 08/08/2010 18:41

75.Posté par Caton2 le 08/08/2010 16:05

Merci de rectifier ce point (sur le capital d'AA): j'ai repris l'info d'un post, comme quoi... mais n'ai pas vérifié. Autant pour moi. Ceci étant, les augmentations successives du capital n'ont-elles pas été financées par les résultats d'exploitation, et non par des fonds publics?

Tiens, puisqu'on en est aux rectificatifs, AA ce n'est pas une seule société mais 3:
AIR AUSTRAL (qui vend des billets)
AIR AUSTRAL FINANCES (SAS au capital de 5.287.000 €) qui fait de la gestion d'entreprise
AIR AUSTRAL IMMOBILIER REALISATION "AIR" (au capital de 8 000 €) : "Activités des marchands de biens immobiliers"

Ce simplifie bien sûr les choses et les raisonnements ...

Par contre, pas d'accord sur le raisonnement avec le logement social: les SEM de construction vivent grâce à des subventions annuelles, sinon il y a longtemps qu'elles auraient fermé leurs portes.

Et "démocratisation" du transport aérien ne veut pas dire dépôt de bilan: encore une fois, parlons comptabité et finances d'AA et des autres compagnies avant d'affirmer que les billets sont d'un prix trop élevé (ce qui ne veut bien sûr absolument pas dire que je ne veux pas de billets d'un montant moins élevé, bien au contraire, car qui a envie de payer 1200 ou 1300 € ou plus un billet en saison "haute". Pas moi. Sauf ceux qui ont beaucoup de revenus ou ne paient pas leur billet...). Mais ce que je souhaite, c'est qu'on arrive enfin dans des échanges réalistes et précis. Les déclarations d'intention n'apportent rien, à part de faire croire qu'AA pour ne parler d'elle ne serait qu'"eun band volèrs"..

AA,sté privée, n'est pas subventionnée: elle fait comment pour survivre, si on l'oblige à vendre des billets à 600 ou 700 € (j'avance ce chiffre mais en fait, à ma question: quel est le "juste prix" pour un billet, je n'en sais strictement rien et personne ne répond, car c'est un problème complexe, puisque à travers le prix du billet, c'est toute la comptabilité de la société qui devrait être analysée...) qui plomberont ses résultats financiers gravement voire dramatiquement et sont quasiment sa seule source de revenus?

Pour une fois: 77.Posté par Tcherno-Bill le 08/08/2010 16:49 confirme mon point de vue. Et reprend ma suggestion de créer une SEM "charter" dédiée uniquement au charter. Personne d'autre ne rebondit là dessus. Dommage. Mais l'ancienne majorité régionale n'avait-elle pas cela en projet?

Enfin heureux de savoir que je ne suis pas le seul à vouloir que le paysage aérien réunionnais soit diversifié (plusieurs compagnies).


71.Posté par jumeau_974 le 08/08/2010 14:20 :

Sur la continuité territoriale, je répète qu'il est facile de faire des voeux pieux et des déclarations générales, mais à la fin, une seule question revient: combien ça coûterait à la ou aux collectivités concernées (Etat, Région, ...) de faire de la continuité territoriale "annuelle" (droit à un AR Réunion-métropole tous les ans) pour tout le monde?

Quand bien même je suis d'accord avec Jumeau974 sur le fait que certains réunionnais compte tenu du prix du transport, hésitent à "s'expatrier".

De façon générale, tant qu'aucuns chiffres ou arguments économiques, financiers... précis n'est avancé, ce sujet du transport aérien à la Réunion ou celui de la continuité territoriale restera un discours d'intention, rien d'autre.

Qui ne voudrait pas de la gratuité? Mais à ce "jeu" là, moi aussi je peux souhaiter pour tout le monde un billet d'avion gratuit vers une destination de son choix dans le monde chaque année, un tour en hélicoptère, un séjour de 15 jours en hôtel payé ... etc etc... Alles tiens, même des remboursements d'impôts si on utilise telle ou telle compagnie.... etc etc Y'a qu'à, faut qu'on, non merci. Le débat stagne!


74.Posté par FRANCO le 08/08/2010 15:44 :

Les 2 A380 ne vont pas "tourner" tous les jours de la semaine et 7 jours sur 7, tous les 2 je pense, et ils ne seront pas toujours pleins dans les 2 sens, loin de là. Aussi le chiffre annuel de touristes avancé me paraît erroné. Et il ne prend pas en compte que quand les deux A380 seront opérationnels, le trafic passagers aura encore augmenté par rapport aux chiffres pour 2009 ou 2010.

Je persiste à penser que cet investissement audacieux (deux A380) est une bonne chose en termes économiques par réduction de coûts. Par contre, sur l'ouverture de la ligne vers la Nouvelle Calédonie ou l'Australie, je reste prudent: il faudrait que l'on puisse savoir si c'est rentable ou non (encore une question de chiffres...). Mais le rôle de cette compagnie régionale n'est-il pas aussi d'être présente dans la région et drainer des "touristes" régionaux?

Sur la continuité territoriale qui bénéficierait aux touristes, encore moins d'accord. Pour une fois (c'est rare pour être noté), je rejoins Cambronne qui cite le cas de l'Ile Maurice où les touristes affluent, malgré le prix de billets d'avion pas donnés. Le touriste vient si cela lui paraît très attractif (ou si on lui a bien "bourré le mou" et qu'il y croit). Et en plus, Maurice parie sur la clientèle touristique "haut de gamme".

Enfin, pour Coll'Air, le rectificatif sur le fait que votre association n'entend pas "descendre" AA s'imposait car à force d'entendre que cette compagnie est celle des copains et coquins, un gros fromage et autres (sans plus de précisions), j'ai fini par croire le contraire.

Par contre d'accord sur la transparence, notamment des comptes, mais c'est quoi "le juste prix": je n'ai toujours pas de réponse précise. On est par contre d'accord que le prix du billet AR Maurice-Réunion à 200 - 240 € pour 180 kms mérite d'être explicité par les compagnies en termes financiers. Transparence, transparence...

Mais dommage qu'encore une fois votre discours reste général. Dans ce type de débats, sans arguments précis chiffrés, on tourne en rond ou c'est un dialogue de sourds. Et le sujet n'est pas simple.


63.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 19:24 : il y a le classique "opodo" (http://vol.opodo.fr/airaustral.html) par exemple.

Au fait, pour répondre à certains échanges, sur Airvalid (http://www.air-valid.com/index.php?component=compagnies&task=comparateurResult), j'ai trouvé que le pitch en classe économique chez AA était de 79 à 83 cm!

77.Posté par Tcherno-Bill le 08/08/2010 16:49

Caton , Franco Je ne vais pas entrer dans des raisonnements compliqués ! Je vous le dis :
Quel que soit le sort et les choix stratégiques d'investissement d' AA ( très risqué selon moi pour l'A380 par exemple, mais pour des questions de remplissage moyen ) vous ne verrez jamais baisser les prix des billets significativement sauf à créer une compagnie " charter " ou à subventionner AA , d'une manière ou d'une autre ! Si il y a un problème dans cette boite ,
c'est à Didier Robert de le régler lors du prochain CA !
Comparez le prix-km parcouru des billets sur les Antilles et vous constaterez qu'il est au niveau de celui de La Réunion..On est à 10 000 Km , ça coûte cher , ça embête tout le monde , mais c'est ainsi ! Je crains que ce débat ne détourne l'attention du coeur du sujet :
Que fait l'Etat Français pour assurer une continuité territoriale à ses citoyens Réunionnais ?

76.Posté par Caton2 le 08/08/2010 16:32

74 Franco. Entièrement d'accord, sauf sur le couplet Bettencourt etc. Mais on ne peut pas être d'accord sur tout, ce serait suspect!

75.Posté par Caton2 le 08/08/2010 16:05

Citoyen, j'oubliais d' éclairer votre lanterne "Les pouvoirs publics ont injecté 7 000 euros, c'est tout, non?. Si il y a eu d'autres fonds versés, merci d'éclairer ma lanterne et celle d'autres zinfonautes et d'excuser mon ignorance sur ce point".
Air Austral est une Société Anonyme à directoire et conseil de surveillance, au capital de 19 206 900€ . Le collectivités locales détiennent 46,5% de ce capital. Autrement dit ce sont les "patrons". Je ne sais pas où vous avez vu que les "pouvoirs publics" avaient "injecté" 7000 euros; ce n'est même pas le capital minimum d'une SARL...

74.Posté par FRANCO le 08/08/2010 15:44

jumeau_974, l'acquisition de 2 A 380 ets du même tonneau que la réalisation projetée du tram-train qui aurait endetté notre île à raison de 100 000 000 € par an ( à condition qu'au fil des années la note n'augmente pas !!!) et aurait permis à tram-tiss dont vous connaissez les propriétaires de s'offrir un pactole de 5 000 000 000 € sur 40 ans !!!!! et tout cela pour 40 km de tram-train. Dans un éditorial de Radio Festival, il a été énuméré les prix des trams dans les grandes villes de métropole qui s'en équipent. C'était quelques centaines de millions € et non pas des milliards € comme ce que les Réunionnais "vaches à lait " auraient eu à payer. Combien aurait rapporté à l'économie réunionnaise pendant 40 ans ? Ne vaut-il pas mieux dire combien aurait-il coûté ? Ouf ! Nous y avons échappé !!!!

Les deux A 380 permettaient de transporter à la Réunion 752 X 2 = 1 504 passagers / jour, soit par an 1 504 X 365 = 548 960 passagers soit le double de ce que nous transportons aujourd'hui. Si la majorité de ce doublement de passagers est constituée de touristes, où allons nous les héberger ? Chez vous peut-être jumeau_974 ? J'en doute.

Connaissez vous l'affaire du Karachigate, la vente de ces sous-marins qui ont permis de fort juteuses rétro-commissions au profit de particuliers mais aussi semble-t-il de partis politiques ? ( comme les vedettes de Taïwan d'ailleurs, les ventes d'armes de l'Angolagate, etc... ) Quand on voit comment fonctionne les " grosses affaires" de l'économie internationale est-il absurde de s'interroger sur le fait que peut-être de "grosses commandes" comme un tram-train de 40 km à la modeste somme de 5 milliards sur 40 ans ou un petit contrat de 600 millions € ( 2 gros oiseaux que l'on fait miroiter aux Réunionnais ) seraient susceptibles de mêmes pratiques ? Sans doute sont-ce là de mauvaises pensées mal placées du même ordre que celles que l'on a en découvrant les affaires Bettencourt-De Maistre-Woerth M. et Mme, ou la succession de César ou celle des WiIdenstein ...

73.Posté par Caton2 le 08/08/2010 15:42

Citoyen. Comme le rappelle à juste titre Jumeau 974 , et comme je l'ai rappelé post 33 : "Une gestion de type "SEM" engendre des sur effectifs, du népotisme, du clientélisme, du gaspillage etc. Le prix du billet s'en ressent." Je ne vois donc pas pourquoi la région et le département resteraient engagées dans cette compagnie, dans la mesure ou elle ne présente pas une offre inférieure aux compagnies concurrentes du marché.
À quoi sert une SEM? Précisément à sortir de la stricte loi de l'offre et de la demande. Par exemple, des sociétés immobilières de type SEM Ville X / privé, offrent des appartements à louer qui appartiennent au parc immobilier de la Ville X, à un prix inférieur au prix du marché. C'est leur justification sociale. Bien sûr, si, sous l'impulsion de Didier Robert, une nouvelle politique d'AA permettait une offre avantageuse (500 euros le billet, sous conditions), cela justifierait qu'elle reste une société d'économie mixte.
Vous déduisez que je voudrais la fin d'Air Austral, ce que je n'ai jamais écrit. En revanche, je serai un observateur attentif, s'il y avait désengagement du département et de la région. Est-ce que les parts libérées trouveront preneur et à quel prix? Je rappelle à ceux qui ne s'en souviennent pas, l'épisode du désengagement d'Air France d' Air Austral, en avril 2005 (source le Quotidien):
"BAIF, dont Groupe Bourbon est actionnaire, se proposait de racheter les 30,36 % d’actions que détient Air France dans le capital d’Air Austral. Alors que Jacques de Chateauvieux, par le biais de la société Jaccar, souhaitait acquérir les parts de petits porteurs de manière à disposer d’une majorité solide et prendre par conséquence le contrôle de la compagnie régionale. Actionnaire majoritaire de la Sematra, le conseil régional avait immédiatement réagi en s’opposant publiquement à ce que la compagnie au capricorne profite « à des intérêts financiers extérieurs ». Air Austral « doit demeurer » la compagnie des Réunionnais insistait la Région avant d’ajouter que le désenclavement de la Réunion « ne peut obéir » à la seule logique de rentabilité du capital."
C'est pourtant selon la seule logique de la rentabilité du capital qu'Air Austral à continué à être géré.

72.Posté par COLL'AIR le 08/08/2010 15:18

YouplaBoum, votre mauvaise foi est si évidente quand vous attaquez Coll'Air que vous ne méritez pas qu'on vous réponde.

C'est surtout pour les lecteurs de zinfos qui se préoccupent de l'aérien qui est un problème incontournable et qui concerne tous ceux qui sont appelés à voyager quand on vit à 10 000 km de la métropole que nous allons apporter quelques éléments de réflexion.

Coll'Air n'a jamais souhaité la disparition d'Air Austral dont nous considérons qu'elle est une belle entreprise dont l'essor ne dépend pas que de ses dirigeants mais de l'ensemble de son personnel, de ses financeurs publics et de ses usagers. Bien au contraire, nous souhaitons que la gestion totalement opaque, très antidémocratique, pour ne pas dire de type "patrons de choc pour les licenciements abusifs " (avec un président soi-disant communiste à sa tête ) de dirigeants qui considèrent cette compagnie comme la leur et qui s'enrichissent à gogo ( à cocos ) avec un outil aérien qui, au lieu de servir l'intérêt général de TOUS les Réunionnais sert surtout les intérêts économiques et financiers des"riches" ( et oui ils existent à la Réunion même s'ils le sont moins que les Bettencourt, les Arnaud, les Lagardère, les Bouygues, ces nombreux amis de Sarkozy ) dirigeants et/ou actionnaires comme François Caillé, Yves Barrau, Maximilien Chane Ki Chune, Adame Ravate, et des politiciens complices entièrement à leur service comme Paul Vergès, Roger Hoarau ( frère de Claude de St Louis ), Ibrahim et Nassimah Dindar, Alain Abadie, etc...

C'est la Réunion d'en Haut qui est "aux commandes" et qui tire allègrement partie et profit de cette compagnie. La Réunion d'en Bas reste au sol car billets trop chers". Zinfos a déjà largement montré, et n'a pas fini de montrer, que cette compagnie est un "formidable fromage", une "exceptionnelle machine à sous" pour certains sur le dos des Réunionnais comme l'était goulûment avant elle Air France. C'est la compagnie associative Point Air et ensuite la compagnie Corsair du temps de Jacques Maillot qui ont ouvert le ciel à un plus grand nombre. Air Austral est venu se positionner sur le marché aérien au profit des dirigeants du PCR et de ses riches soutiens financiers locaux. Loin de contribuer à faire baisser les prix elle a toujours contribuer à les maintenir élevés pour ses profits optimum.
Pour maintenir ces profits artificiellement abusifs, les dirigeants d'Air Austral, dont le président de région avec sa double casquette, ont tout fait pour empêcher la venue de concurrence et ont même "assassiner !" Air Bourbon, le vilain petit canard qui risquait de gêner l'essor de leurs profits.

Ce qu'il faut aujourd'hui pour que les Réunionnais puissent contribuer pleinement et le plus largement possible au développement de leur île pour eux et leurs enfants demain, c'est une totale transparence de la gestion aujourd'hui totalement opaque de cette compagnie qui doit tout aux Réunionnais contribuables ou usagers. Il faut qu'elle devienne l'outil de référence pour le développement de la continuité territoriale au JUSTE PRIX du billet, pour le développement du tourisme de l'extérieur mais aussi du tourisme vers l'extérieur qui déghettoïse le plus grand nombre de Réunionnais et leur permet de mieux comprendre les enjeux du tourisme qui doit servir TOUS les Réunionnais et non plus quelques uns.

L'intérêt général des Réunionnais ne doit plus être subordonné à l'intérêt privé des compagnies et surtout pas celle qu'ils ont, très largement à l'insu de leur plein gré, contribué à financer en contribuables sur le revenu ( pour ceux qui en paient ) mais aussi par tous avec l'octroi de mer auquel personne n'échappe. Cette compagnie,Air Austral, leur compagnie que certains se sont appropriée et ont privatisé avec bien peu de leur argent, doit être mise au service de TOUS les Réunionnais et devenir la compagnie de référence pour les justes prix, pour une vraie continuité territoriale, pour une vraie ouverture au tourisme qui doit cesser d'être une rente de situation au détriment de la majorité, surtout maintenant que nous sommes reconnus par le monde entier via l'UNESCO.
www.collair.org

71.Posté par jumeau_974 le 08/08/2010 14:20

La Région se voit attribuer la capacité de lever des impôts locaux afin de répondre aux compétences qui lui sont déléguées, notamment le développement économique, la formation professionnelle. Elle a la liberté des moyens à mettre en place, et la constitution d'une SEM n'est pas illégale. A mon sens, lorsque la Région achète des parts de Air Austral, et devient majoritaire, elle poursuit un but politique et non économique parce que la compagnie reste une société de droit privé, que le personnel est contractuel et non fonctionnaire, et que le fonctionnement est de type capitaliste.

Quel est donc ce but : il doit être normalement l'exercice des compétences dévolues à la Région, donc le développement économique, la formation professionnelle notamment. S'agissant du développement économique, la consolidation d'Air Austral par des capitaux a entraîné quelles avantages pour le développement de la Réunion ?
S'agissant de la formation professionnelle, a-t-on crée un savoir-faire local (à comparer avec ce qui se fait dans les autres îles, notamment Maurice)? La réparation des avions se fait à quel degré à la Réunion ? Le personnel est-il réunionnais ? Y a-t-il des pilotes d'avions réunionnais ? L'arrivée des futurs A380 va engendrer le recrutement de 200 PNC, combien de réunionnais sont concernés ? Il ne faut pas seulement que le Réunionnais soit un "manoeuvre" mais qu'il soit présent dans toutes les catégories de l'entreprise (valable pour Air Austral et toutes les autres sociétés). Bref, ce que je demande, c'est une évaluation précise de la politique publique mise en place par la Région, et l'analyse des retombées générées (peut-être que l'analyse existe déjà, si oui, me dire où puis-je la consulter).

Le sujet semble avoir dévier, mais la continuité territoriale est extrêmement importante : c'est elle qui permet la mobilité des Réunionnais : étudiants, demandeurs d'emploi. Un chômeur sera plus enclin à accepter un emploi en Métropole ou en Europe et à laisser toute sa famille derrière s'il a la possibilité de revenir le plus souvent possible à la Réunion. Et ceci ne dépend que du prix du billet. A 1200 euros le billet, soit un smic mensuel, il reviendra certainement tous les deux ans, et encore, ce qui fait qu'il préfèrera rester à la Réunion vivre des minima sociaux ....
Je ne suis absolument pas favorables aux billets "catégoriels", le prix des billets d'avion concernent tous les Réunionnais, tous les Français et tous les Européens (le tourisme est un secteur essentiel pour notre développement économique, et est liée à la cherté du billet). La continuité territoriale doit à mon sens être une réponse destinée à tous les Réunionnais et être financer le budget de l'Union Européenne.

En règle général, je ne suis pas favorable ce type de société, mêlant capitaux publiques et privés : l'économie mixte n'existe pas : il s'agit de politiser la vie économique, qui a terme engendre toujours la corruption (prise ilégale d’intérêts, trafic d’influence, favoritisme ...). La meilleur façon pour Air Austral de nous prouver que nous avons tort est d'être privatiser, et de démontrer à ses détracteurs qu'elle peut être indépendante.

Pour finir, saluons quand même l'acquisition des A380 qui entraînera l'agrandissement des terminaux et l'ouverture de nouveaux portiques destinés à l'A380 ... ce qui libérera des portiques existants et augmentera le nombre de vols. Je verrais très bien des A380 d'Emirates faisant Paris- Dubai-Réunion. Mais bon, l'agrandissement a déjà pris du retard ...

70.Posté par citoyen le 08/08/2010 12:30

- Le philconducteur et Tcherno-bill: désolé pour cette erreur grossière sur le coût du billet AR Run-Mauritius. Tout le monde aura rectifié je pense: c'est effectivement entre 200 et 300 euros, et non 1000 € bien sûr. Ceci étant, ça reste cher au regard du kilométrage parcouru par rapport à d'autres destinations....


57.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 11:37

L'idée d'une continuité territoriale - fusée à 3 étages est très intéressante, en espérant toutefois que l'un des étages ne foire et bloque tout, ou qu'il n'y ait pas 3 dossiers à faire à chaque fois (trop de démarches).

Ceci étant, là encore, je ne suis pas pour le tout gratuit: psychologiquement, une participation, même symbolique (ex. : 10 ou 15 €), me paraît utile. Histoire que prendre l'avion ne devienne pas "rien" alors que c'est important pour l'intéressé mais aussi les collectivités concernées, histoire de responsabiliser les gens (sauf cas exceptionnels lié à l'absence ou les très faibles ressources où là ça peut être totalement pris en charge).


- 65.Posté par Caton2 le 07/08/2010 20:18

"Comme le rappelait Jumeau 974: "Le but de l'intervention des pouvoirs publics locaux dans Air Austral était la "démocratisation" du transport aérien. Dans la mesure où Air Austral estime qu'elle n'a pas réellement une fonction de service public, et qu'elle se comporte comme une entreprise privé classique, son statut de SEM n'a jamais eu lieu d'être."

Je crois qu'il est temps pour les collectivités locales de se désengager du capital d'AA. Cette société ne remplit pas la mission pour laquelle elle a été créé, puisqu'elle n'est pas en mesure de proposer un tarif au moins égal à l'offre la plus basse du marché
."

Attention, attention, attention:

1 - AA même en SEM doit faire face à la concurrence et équilibrer son budget. Qu'on m'explique précisément comment financièrement on peut faire mieux. Je rappelle à ce propos que sur les tarifs, personne ne m'a répondu, à part des observations générales. C'est quoi un billet "au juste prix" ou "pas cher" pour 22 000 kms (AR métropole-Run soit 11 000 kms x 2)?

2 - Les pouvoirs publics ont injecté 7 000 euros, c'est tout, non?. Si il y a eu d'autres fonds versés, merci d'éclairer ma lanterne et celle d'autres zinfonautes et d'excuser mon ignorance sur ce point.

3 - Se désengager d'AA comment?

4 - Laisser disparaître AA? Je ne suis absolument pas d'accord. Car cette société est performante, vu la qualité de son service, et même AF s'inquiète et commence à changer ...

Et puis surtout, on veut quoi? Ne plus se retrouver qu'avec AF vs Corsairfly, qui, si elle se casse la figure ou se désengage à son tour (qui sait), sonnerait le glas de la concurrence et hélas le "grand retour" du monopole d'AF qui a permis pendant des décennies à cette compagnie de faire son beurre, prendre l'argent du beurre, la crémière, bref, dont on connaît les conséquences désastreuses que cela a eu? Non non non. Au secours, Dr Gilbert Gérard, ils sont fous!

5 - Par ailleurs, dans mon précédent post, j'ai proposé que soit créée une SEM dédiée uniquement au charter. Personne n'a rebondi ou répondu là dessus. Dommage.

6 - Sur le statut de SEM d'AA: en quoi cela serait-il incompatible avec l'impératif d'équilibre financier dans un contexte de forte concurrence et de coûts incompressibles à gérer, s'il n'y a pas de "perfusions" (subventions) publiques (d'ailleurs peut-être contraire au droit européen)...?

Donc désolé, mais je ne vais pas du tout dans ton sens Caton2, ou celui de Coll'Air, ou d'autres, sur ce coup-là!


62.Posté par Renard Bleu le 07/08/2010 18:54

C'est terrible, c'est dramatique, moi qui ne suis qu'un client occasionnel avec moins de 1 000 euros de billet par an! (L'impression de vivre sur des planètes différentes, des fois...).

69.Posté par YouplaBoum le 08/08/2010 11:23

"Comme le rappelait Jumeau 974: "Le but de l'intervention des pouvoirs publics locaux dans Air Austral était la "démocratisation" du transport aérien."
Ah Bon qui a dit ça ? C'est écris ou ? Ca c'est les fantasmes des "collaireux" et de quelques politicars démago de faire croire aux gogos qu'ils pourront voyager pas cher et se payer l'avion pas cher pour aller se faire bronzer dans un 5 étoiles à Maurice ou aller en métropole.
L'investissement de la région dans l'aérien n'avait que pour seule ambition de ne pas laisser le monopole à Air France et ça a commencé dans les années 80 avec le financement d'un avion (DC8-71) de Point Air alors seule compagnie charter et deuxième compagnie à désservir l'ile avec Air France.

L'ambition d'Air Austral est de se développer sur un marché concurentiel au prix du marché et comme toute compagnie privée (ce qu'elle est...) l'actionnaria majoritaire est privé la SEMATRA n'a que 46% voir article du Quotidien il y a qq semaines.
C'est déjà pas si mal de se développer, de faire des bénéfices et de créer et développer de l'emploi quailifié locale.

A l'époque ou Air France était compagnie nationale à 100% elle était en monopole à la Réunion et le prix des billets était inabordable de 12000 à 15000 FF à l'époque (année 80) Il ne venait à personne l'idée de demander au titre du financement public le droit pour chaque contibuable français de voyager gratos ??
Alors arrêter de nous saouler avec vos fantasmes de voyager gratos, si vous ne pouvez pas payer le billet de toute façon vous ne pourrez pas non plus vous payer l'hébergement alors quoi ? vous voulez aussi une aide , une subvention pour l hotel et la bagnole de loc ?
Et pour revendiquer un droit de contribuable il faudrait déjà payer l'impôt...ce que seule une minorité de réunnionais fait à priori vu le niveau d'assisté et de Rmiste.
Voila , j'espère avoir relancé le débat...Merci qui ?

68.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 22:22

@62 Renard bleu
Bonsoir,
votre expérience est intéressante et si c'est avéré c'est effectivement assez décevant (6 mois avant, pas de dispo pour un billet prime ?! Purée)
Ceci dit si vous avez quitté Flying Blue il y a un moment vous risquez d'être déçu. AF a aussi raboté récemment son programme de fidélité et ils ne sont pas les seuls. Il semble que pas mal de compagnies trouvent ces programmes de fidélisation médiocrement rentables (j'ai ouï dire que cela faisait beaucoup d'investissement pour un gain de fidélisation assez faible : le client va désormais au plus offrant, grâce au web notamment. Je n'ai pas pu vérifier cette rumeur).
Quoi qu'il en soit vous serez de toute façon en de bonnes mains, ce dont deux très bonnes compagnies même si je préfère personnellement le service Air Austral.
Bon vols :-)

67.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 20:45

@64
Super Tcherno, merci pour ces conseils de transport, utiles et bien pensés !
Je t'en donne un aussi : ne prends pas ta voiture ce soir :-)
A+

66.Posté par Jeff le 07/08/2010 20:44

Tcherno, tu as encore picolé, snifé ou fumé, tu es incorrigible. Qu'est-ce que tu veux faire à Dusseldorf, c'est tristounet, à moins que tu veuilles aller t'acheter un couteau à Solingen.

Tu connais Santiago l'aéroport Arturo Benitez, c'est pas le pied, quel bordel, une fois m'a suffit (d'accord chacun suffit sa peine, mais quand même!!!). Bon, Perth que je connais bien, c'est sympa et l'aréoport (comme dirait Magamootoo) est près du port.

Vladivostok, c'est comment? Moi je ne vais pas chez les libéraux bolchevitz tocquevillien de Cambronne.

Air Austral va à Dusseldorf? Super vas-y sans moi.

Renard bleu est plein de tunes, ouaf! 10 000€ par an En fait c'est un type comme toi et moi, on est de la jet set.

65.Posté par Caton2 le 07/08/2010 20:18

Pour un réunionnais, le phil, vous ne comprenez décidemment rien au moucatage. Je m'amuse avec vous, tout simplement, sans me soucier de la cohérence de mes propos. Vous êtes tellement drapé dans votre suffisante suffisance, vous cherchez tellement à chaque fois la cohérence, comme un bon matheux! Ça m'amuse de provoquer vos réactions. Vous êtes drôle vous savez "il faut une bonne conductivité pour provoquer un court circuit!". Merci! Je vous trouve effectivement très conductif. Je ne suis pas méchant et de plus, ça commence à m'ennuyer. Donc stop!
Pour les aides à la continuité territoriale concernant la Réunion: http://www.outre-mer.gouv.fr/?presentation-du-nouveau-dispositif-de-la-continuite-territoriale.html.
Exemple pour la Réunion:
1/ famille ne payant pas l'impôt sur le revenu ou assujettie à la première tranche d'imposition: aide à la continuité territoriale (simple): -220 € par billet (base 860) pour tous (parents et enfants)
2/ famille à faible revenu: aide à la continuité territoriale (majorée): -360 € pour tous (parents et enfants).
Comme le rappelait Jumeau 974: "Le but de l'intervention des pouvoirs publics locaux dans Air Austral était la "démocratisation" du transport aérien. Dans la mesure où Air Austral estime qu'elle n'a pas réellement une fonction de service public, et qu'elle se comporte comme une entreprise privé classique, son statut de SEM n'a jamais eu lieu d'être."
Je crois qu'il est temps pour les collectivités locales de se désengager du capital d'AA. Cette société ne remplit pas la mission pour laquelle elle a été créé, puisqu'elle n'est pas en mesure de proposer un tarif au moins égal à l'offre la plus basse du marché.
L'État apporte sa contribution à la continuité territoriale, pour les familles les plus modestes. Mais je pense que ce n'est pas suffisant et que notamment les très petites entreprises devraient bénéficier d'une aide à la continuité, notamment pour leur permettre d'être en phase avec la métropole, en vue de dynamiser le secteur industriel à la Réunion.
C'est à la Région de proposer un dispositif de soutien complémentaire, y compris en ce qui concerne la mobilité de nos étudiants, afin de favoriser le développement de l'île. Mais dans des limites acceptables car je suis d'accord (encore une fois) avec la position de Jumeau 974:
"L'argent public doit contribuer non pas à la consommation ou aux dépenses de fonctionnement mais à l'investissement. Il s'agit d'investir dans l'équipement public qui "appartient à tous" : l'aéroport. Améliorer la compétitivité de l'aéroport, (...) d'attirer plus de compagnies dans les créneaux horaires les plus rentables, essayer de lier l'aéroport avec d'autres aéroports, hub de leurs régions ( Johannesbourg, Dubai, ...)."
La continuité territoriale ne doit pas être une obsession. Maurice est en phase avec la région Océan Indien. Pas la Réunion. Il faut que la Réunion se mette enfin en phase avec les pays voisins. Étudiants, apprenez l'anglais. voyagez dans la zone. Ne comptez pas que sur la métropole et le fonctionnariat pour réussir!

64.Posté par Tcherno-Bill le 07/08/2010 20:10

63 fil C'est bien parce que c'est toi ! Je viens de trouver un billet pour un Dusseldorf Nord à Dusseldorf Sud , en passant par Santiago , Perth et Vladivostok...Bon , c'est pas donné à
13586 Euros , mais les repas sont inclus ce qui fait une économie potentielle importante car
le voyage dure 5 jours ! Sinon , il y a le Métro , mais je sais bien que tu as une préférence
pour......les avions....Bon voyage !
PS si ce billet exceptionnel t'interresse , envoie moi vite tes coordonnées complètes de carte de crédit avec les codes etc...il n'y en aura pas pour tout le monde !

63.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 19:24

@61 Tcherno
Heu... Oui, oui, Tcherno, j'aimerais bien te donner toutes ces infos mais bien sûr je ne les ai pas :-)... Ne pratiquant pas encore trop ces sites (je passe plutôt par des agences) je voudrais juste savoir quels sont les bons sites web de comparaison, quels sont ceux qui le sont moins, et comprendre pourquoi à un moment donné ils ne donnent pas les mêmes infos. Alors si tu pouvais me donner le tien ça m'aiderait.

62.Posté par Renard Bleu le 07/08/2010 18:54

Moi qui suis ou plutôt qui était un fidèle client d'Air Austral avec un peu plus de 10 000 euros de billets par an , je serai bien heureux qu'une tuile leur tombe sur la tête avec leurs arrangements politico-copino-économiques.
Leur Carte de fidélité est un véritable attrape-nigaud, ils trouvent toujours une raison pour vous dire que vous ne pouvez pas bénéficier des primes liées à la carte, avion trop plein même en s'y prenant 6 mois à l'avance, cà sent la véritable arnaque.
Moi je retourne chez Air France que j'ai quitté uniquement parce qu'elle ne décollait pas de St Pierre, mais avec la route des Tamarins cette contrainte est levée.

61.Posté par Tcherno-Bill le 07/08/2010 17:35

60 fil Mon " comparateur de bilets " me confirme : AA: 235,40 Euros , Air Maur.234,50 Euros
J'avoue être très hésitant , peux tu me communiquer ton comparateur de "pictch" et aussi ton
comparateur de " leshotessessontellesmignones " et si ce n'est pas trop te demander ton comparateur de comparateurs que je puisse arriver à prendre une décision raisonnable pour mon voyage ! Je n'ai pas l'intention de balancer 0,90 Euros dans la nature comme ça !

60.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 15:43

@58 Tcherno

Tcherno, quel est ton comparateur de billets STP ? Je trouve des résultats différents, notamment sur Maurice où le tarif promo dont tu parles existe toujours pour le site que j'ai consulté :

http://billetavion.opodo.fr/opodo/flights/search?&CMP=fr-afpi-9704&lccoption=true&searchLowCost=true&locale=fr_FR.UTF-8&departureAirportCode=RUN&departureAirport=&arrivalAirportCode=MRU&arrivalAirport=&departureMonth=201008&CABIN=E&returnDay=27&numberOfAdults=1&departureDay=12&D_ANYTIME=&numberOfChildren=0&INCL_AIRLINE_1=&tripType=O&returnMonth=201008&R_ANYTIME=&numberOfInfants=0

59.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 14:46

@56 Caton
Aïe Aïe aïe Caton... A chaque fois que vous faites un assaut de "culture" on sent que Google n'est vraiment pas loin :-) Faites encore un effort, l'illusion demeure très imparfaite !

Et comme si ça ne suffisait pas de vous être couvert de ridicule dans le présent post avec des arguments qui sont soit hors sujet soit complètement farfelus, empreints d'une repentance esclavagiste pleine de bravitude, vous essayez de déterrer tous les vieux sujets possibles pour tenter un ultime baroud de déshonneur... Décidément Caton "vous osez tout. C'est même à ça qu'on vous reconnait"

PS : un court-circuit requiert au contraire une bonne conductivité... Comment faites-vous pour placer une bourde à chaque post ? Il faut un entrainement spécial ou c'est de naissance ?

58.Posté par Tcherno-Bill le 07/08/2010 14:04

Pour info: Tarif AR Run/Maurice hors vacances scolaires = 235 Euros chez Air Mauritius ET AA , je note que le tarif promo de Air Mauritius à 199 Euros a disparu....
Par ailleurs toutes les compagnies ont remonté leurs tarifs ( hors vacances ) sur la Métropole récemment , entre + 80 et + 120 Euros selon la compagnie pour un AR.
Ces tarifs varient de 735 à + de 900 Euros selon la compagnie .

57.Posté par lephilconducteur le 07/08/2010 11:37

@55 Citoyen
Merci pour le recentrage bienvenu de ce post !
Je souscris particulièrement à vos analyses suivantes :

- continuité territoriale : je la vois comme une fusée à plusieurs étages, tout en refusant comme vous la gratuité totale (en métropole on paie aussi pour acquérir de l'énergie cinétique, quel que soit le moyen de la générer ;-)).
> Une partie nationale (étudiants / patients avec nécessité de soins n'existant pas sur place / etc.) L'idée étant de matérialiser ainsi le maintien du lien entre la patrie et ses fils / filles habitant loin (égalité de traitement eu égard aux fonctions régaliennes : éducation, soins, etc.)
> une partie régionale : remplacement ou complément du premier étage sur la base de critères principalement économiques (participations des locaux à des foires ou salons, à des actions de rayonnement touristique, etc.). L'échelon régional me semble le plus à même de discerner la réelle utilité économique d'un projet lors du dépôt de dossier d'un candidat à une aide au déplacement.
> une partie départementale (reprise par un bureau de la future collectivité unique si la loi passe) : idem (complément / abondement) pour ce qui relève de l'aide sociale (les cas particuliers liés aux faibles ressources)

Ça reste bien sûr à affiner, il y a pour ça des bonnes idées exprimées par certains posteurs ici.

- Réunion / Maurice : c'est effectivement cher, même si vos chiffres me paraissent trop importants (c'est plutôt 500 euros max que 1000, non ? Sous réserve, je connais moins bien cette ligne). Mon intuition me chuchote fortement que c'est un prix dicté qui n'est PAS dicté par les contraintes techniques ou économiques des deux compagnies concernées. Ce prix est POLITIQUE. Demandez-vous quels sont les étrangers que les mauriciens invitent à venir chez eux (ils ne s'en cachent pas trop). Consultez sur le site de leur Board of Investors la philosophie de leurs aides à l'installation (IRS, retirement scheme, etc.). Les mauriciens veulent des gens avec fort pouvoir d'achat chez eux,, et surtout pas de tourisme "low cost" (pour parler simple)... Devinez comment les sélectionner ?

56.Posté par Caton2 le 07/08/2010 10:56

Une odeur de brûlé vous parvient? déjà les flammes de l'enfer? Non, ce n'est pas si grave. , Le fil pas très conducteur, vous êtes en court-circuit. Après cette nouvelle séance de débriefing, j'avoue ne rien pouvoir faire pour vous. Je comprends votre intérêt pour le taoïsme. Dans votre cas, seule une mystique quiétiste peut vous sauver. À propos, savez vous qu'il n'existe aucune traduction satisfaisante des différents textes regroupés sous le nom de taoïsme? Tout simplement parce que le décryptage de ces textes faisait appel à un savoir aujourd'hui perdu. Mais ça n'a pas d'importance, chacun peut y trouver ce dont il a besoin. Vous, vous en avez diablement, euh pardon, vraiment besoin.

55.Posté par citoyen le 07/08/2010 10:01

1 - Je rappelle que le propos de l'article initial était de dénoncer le fait que le Conseil d'Administration d'AA avait élu comme président Paul Vergès, et DG, Gérard Ethève, alors que la Région, actionnaire majoritaire, a changé de majorité.

N'ayant rien trouvé sur le net ce conseil d'administration, qu'en dire? Etonnant en tous cas que Paul Vergès ait été élu Président, alors que la Région n'a plus la même majorité politique. Mais peut-être que les membres du C.A. faisaient toujours partie de l'ancienne majorité et que ce n'est qu'en septembre (AG) qu'il y aura renouvellement des membre du CA, ce qui expliquerait cette élection illogique au plan politique?

Quant au fait que Gérard Ethève ait été réélu DG, est-ce anormal? Non, a priori, les résultats économiques et financiers d'AA étant très bons, AA dépassant même le transporteur de passagers "historique" sur la ligne Run-Paris (AF), sa réelection est compréhensible si ce n'est justifiée!

2 - Coll'Air et M. FRANCO dénoncent des arrangements et magouilles diverses d'AA: lesquels? Soyez précis. Ou rappelez-les précisément. Si c'est justifié, qu'il y ait des poursuites. Sinon, stop.

3 – Je ne suis ni actionnaire, ni personnel, ni lié à AA. J’ai voyagé sur ses lignes. Je ne partage pas l’avis d’une majorité de zinfonautes qui « descendent » cette compagnie.

Le reproche général qui lui est fait semble être le suivant : créée à l’origine sur fonds publics (Région, Département et CCIR), elle ne fait pas dans le social, et ne vend pas des billets « pas chers » ou au « juste prix » en particulier à destination de Maurice et Paris ou des villes régionales de la métropole.

Sur la destination Maurice, je n’ai pas de tarifs : il serait intéressant que des zinfonautes en donnent. Mais payer 1000 euros ou plus pour 180 kms me paraît inadmissible.

Mais toutefois, je lis dans (http://cozop.com/temoignages_la_reunion/pourquoi_air_mauritius_et_pas_air_austral) que: "...Air Mauritius et Air France proposent ensemble au moins 10 vols hebdomadaires La Réunion-Paris via Maurice. Les deux compagnies associées partagent également le fait d’avoir connu un déficit en 2009, à l’opposé d’Air Austral." Comme quoi, ça n'est pas évident....

4 - J’aimerais qu’au-delà des déclarations générales et l’emphase, on me dise exactement ce qu’est un billet « pas cher », sachant qu’il ne s’agit pas de parler mais de donner des arguments juridiques, économiques et financiers précis pour définir cette notion de billets « pas chers » ou « au juste prix » et qu’on oublie pas qu’on fait des milliers de kilomètres dans un siège pour un prix défiant toute concurrence par rapport aux transports terrestres (pour la métropole).

Sur ce plan je suis d’accord avec lephilconducteur (posts 16 et 20 en particulier) que j’encourage à continuer de poster, car je trouve ses interventions, venant d’un professionnel du secteur, très intéressantes (moi qui n’en suis pas du tout un).

5 - Je suis bien d’accord que dans cette île, l’avion est le seul moyen de transport possible (hormis le bateau, mais faut 3 semaines….pour la métropole) pour aller sur d’autres continents, et qu’en conséquence, un certain nombre de réunionnais-ses ne peuvent voyager, vu leurs revenus. Ce qui amène à aborder un second thème : la continuité territoriale.

Peut-on raisonnablement admettre un droit au voyage pour tous chaque année aux frais de la collectivité ? Moi, je dis non. Pas d'accord avec le "tout gratuit". D’emblée. Cela doit rester limité à certains cas et familles : revenus faibles (un seuil de revenus annuels est à définir) et dans des cas limités.

Ceux définis par l’actuelle Région me paraissent a priori bons, mais oublient toutefois l’aspect professionnel : ceux-celles qui n’ont pas les moyens de voyager mais ont pour projet de rechercher du travail en métropole ou en Europe font comment ? Pareil pour ceux-celles qui veulent s'y installer (et quitter l'île) ou à l'inverse y revenir définitivement. Là, ça ne va pas du tout à mon avis.

6 – Au lieu de taper à bâtons rompus sur AA qui me paraît au contraire être une compagnie qui va dans le bon sens et peut se targuer de réussir (pour ma part, je salue son investissement dans deux A 380, investissement audacieux qui a un impact financier certain, profitable aux clients), pourquoi ne pas militer pour que les pouvoirs publics créent une nouvelle compagnie aérienne dédiée uniquement au tourisme et voyages « charters » ?

Avec une politique public d’aide et d’accompagnement (infrastructures aéroportuaires dédiées, continuité territoriale) dédiée uniquement ou principalement à cette compagnie ? Et tout en gardant AA, AF et les autres ?

Tout ceci aurait un impact positif et très fort sur la concurrence, ce qui serait bénéfique aux clients que nous sommes ;

Etant précisé que dans le cas de charters, il faut accepter des prestations minimales de la compagnie…. Par contre, qu’est que « des prestations minimales de la compagnie » ? Car il ne s’agit pas non plus que les charters soient des transports de simple bétail humain ….

7 - "13.Posté par babar le 04/08/2010 08:44"

Oui, c’est cher un AR - Réunion-Toulouse à 1300 € : ça doit correspondre à la pleine période rouge. Voir mes remarques plus haut pour nuancer. Mais pour le porte feuille, ça fait mal, tout à fait d’accord, et on doit dépasser le « juste prix » pour faire 11 000 kms X 2 = 22 000 kms (voir basse saison, 700 € - 800 €). Pour se consoler, on peut se dire que ça ne fait que 6 cts d’euros le km….

8 - "14.Posté par terive le 04/08/2010 10:02"

Précisions : le capital de la SEMATRA est de 7000 euros, pas de quoi fouetter un chat. Quant aux « bénéfices », il s’agit de retombées positives dans le prix des billets et prestations, pas des dividendes qui seraient payés aux habitants de la Réunion…. ! Ne rêvons pas, quand même.

9 - "27.Posté par Tax le 05/08/2010 10:22"

Plus d’une fois, j’ai posté ici justement sur l’importance des « taxes » dans le prix des billets. En fait, il semble que sous ce vocable de « taxes » se cachent en partie, en réalité, des surcoûts du billet. Exemple : la surtaxe carburant, super fausse taxe !

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes