MENU ZINFOS
Société

L’association Kartyé lib souhaite faire découvrir l'histoire de Toussaint Louverture aux Réunionnais


218 ans après sa mort, Toussaint Louverture reste très peu connu de la population réunionnaise. Ainsi, lors de la commémoration qui s’est déroulée ce mercredi matin au Jardin de la Mémoire de Saint-André, l’association Kartyé lib a rendu hommage à ce personnage, gouverneur de Saint-Domingue, déporté en France au fort de Joux, où il mourut en prison le 7 avril 1803. Pour l’association, c'est un moyen de faire connaître au plus grand nombre l'histoire de celui qui s'est battu pour l'émancipation des Noirs.

Par Nicolas Ibao - Publié le Mercredi 7 Avril 2021 à 18:37 | Lu 1349 fois

L’association "Kartyé lib Mémoire & Patrimoine océan Indien", en collaboration avec le professeur Prosper Eve et d’autres associations mémorielles du Bénin et du fort de Joux, a rendu hommage ce mercredi matin à Toussaint Louverture, au Jardin de la Mémoire de Saint-André. Une commémoration visant à faire connaitre à la population, et surtout aux plus jeunes Réunionnais, ce personnage qui s'est battu pour l’émancipation des Noirs et dont le parcours est important pour l’histoire réunionnaise. 

En collaboration avec les associations internationales, l’association et l’artiste Nelson Boyer ont mis en place la stèle représentant Toussaint Louverture à la suite d’une conférence internationale rassemblant des personnes venant du Bénin, d’Haïti, de fort de Joux, du Brésil, d’Afrique du Sud, de Maurice, de Madagascar, des Comores et La Réunion. "Chaque année nous prévoyons de commémorer cette histoire méconnue des réunionnais", indique Kartyé Lib.

François Dominique Toussaint Louverture, né en 1743 près du Cap-Français, est le premier homme noir à avoir vaincu les forces coloniales européennes dans son propre pays. Aujourd’hui, il est vu comme “l’héritier noir des lumières”. Héros méconnu de la Révolution française, Toussaint Louverture a réalisé il y a 50 ans, le “rêve des Lumières” en arrachant la liberté des esclaves aux planteurs d’Haïti, autrefois appelé Saint-Domingue, la colonie la plus riche de l'hémisphère occidental.

Toussaint Louverture était un esclave mais on ne sait pas vraiment comment il est arrivé à Saint-Domingue. Plusieurs traditions existent. Selon les traditions orales haïtiennes, Toussaint Louverture était un roi puissant, et a été capturé et réduit en esclavage. Il a appris ainsi à lire et à écrire, et aurait ainsi pris connaissance d’un livre de l’abbé Raynal qui lui aurait permis d’avoir une prise de conscience. Dans ce livre était inscrit : “Il ne manque aux nègres qu’un chef assez courageux pour les conduire à la vengeance et au courage. [...] Alors disparaîtra le code noir, et le code blanc sera terrible si le vainqueur ne consulte que le droit de représailles.”

En 1776, Toussaint est libre et prend ainsi la tête d’une exploitation produisant du café composée d’une dizaine d’esclaves. En 1789, la Révolution française éclate et c’est en 1791, lors de la cérémonie vaudoue du Bois-Caïman que les esclaves noirs se révoltent pour leurs libertés. Toussaint les rejoint donc. Ce dernier se révèle être un grand stratège militaire et rejoint le camp espagnol en 1793. Il dirige plusieurs milliers de Noirs et est ainsi nommé lieutenant général.

L’abolition étant proclamée sur l’île par les Français dans la même année, Toussaint se range alors dans les rangs français et l’Espagne capitule peu de temps après. Nommé lieutenant-gouverneur, puis commandant en chef de l’armée, puis général de Saint-Domingue en 1801 sous Bonaparte, Toussaint Louverture met au point une constitution pour déclarer l’indépendance de la colonie et pour se nommer gouverneur à vie. La France tente ensuite de reconquérir l’île, et Toussaint Louverture est alors déporté en France dans une prison où il mourra le 7 avril 1803. Il était un fervent catholique et réputé pour ses talents médicaux et sa connaissance des herbes médicinales. 


Pour Nelson Boyer, il faudrait "démocratiser l’histoire et glorifier toutes ces personnes qui ont rendu le monde tel qu’il est aujourd’hui". Selon le professeur Prosper Eve, Toussaint Louverture symbolise "l’indépendance des pays et des colonies". Un travail aurait d'ailleurs débuté pour que les grands hommes qui ont marqué l’histoire de l’esclavage soient connus par les jeunes générations. Pour le professeur, Toussaint Louverture "a réussi à changer la mentalité des gens pour qu’il y ait une liberté, et ces gens ont pris cette liberté”. 

Il adresse également un message à la mairie de Saint-André et plus particulièrement à Stéphanie Poïny-Toplan, élue déléguée à la culture et au patrimoine, présente ce mercredi, quant au maintien de l'entretien du Jardin de la Mémoire.

En octobre prochain, l’inauguration d’un nouveau buste au Jardin de la Mémoire est prévue. Il devrait s'agir d’une personnalité réunionnaise.


Stèle représentant Toussaint Louverture au Jardin de la Mémoire à Saint-André
Stèle représentant Toussaint Louverture au Jardin de la Mémoire à Saint-André

Les noms des 4000 affranchis de Saint-André
Les noms des 4000 affranchis de Saint-André




1.Posté par ah,ahah, le 07/04/2021 18:47

Eh oui , et chez nous , qui de sa stature?

2.Posté par Koklespes le 07/04/2021 18:58

Ha ha ha ha ha ha ha ...à quand une statue de Bruce Lee et le nom des 400 premiers chinois pratiquant le sauté de mine ?...

3.Posté par Eve le 07/04/2021 19:29

On n'a donc personne à mettre en avant qui soit de chez nous?

4.Posté par klod le 07/04/2021 19:58

la 1ère colonie indépendante !!!!!!!!!! BIEN .

bien sur, on aura toujours des "nostalgiques" du bon vieux temps des colonies pour regretter les indépendances : " ha oui , c'est la décrépitude depuis l'indépendance" … ou autres ……. easy , so easy ….

les indépendances ont été un dur chemin , comme la "colonisation" d'ailleurs ..................entre les deux , l'histoire a déjà jugé , semble t'il …… .

on rappellera juste , meme si les "indépendances" des ex colonies ont donné des dictatures ou autre "réjouissances" …. ( on le sait , merci!!) ,

on rappellera donc, que personne , à l'époque du "temps béni des colonies" , selon l'expression consacrée chez certains , n'a demandé à être "colonisé" , après , l'histoire , haaaaaaaaaaaa, l'histoire …..

time will tell, mankind ?

Pour un monde "one man , one vote" ou "respectueux de chacun" , c'est loin d'être gagné ..................… merci à ceux qui y croivent et "ils" sont nombreux , malgré d'autres ………………..

5.Posté par grndin le 07/04/2021 21:52

on s'en fout! une bande de bras cassés qu veulent faire le buzz

6.Posté par Jacques le 07/04/2021 22:38

Que veulent ils ? C’est la question ... on se sert de l’histoire mais à quel dessein ?

7.Posté par hannus le 08/04/2021 06:26

"......et pour se nommer gouverneur à vie...." effectivement......l'exemple a suivre ... c'est vrai .....

Bon .... augmentez leur subvention ... qu'on en parle plus ......

8.Posté par MICHOU le 08/04/2021 07:54

très bonne idée

9.Posté par Pierre Balcon le 08/04/2021 08:25

Cette façon de concevoir l'histoire est proprement scandaleuse .
Honte aux universitaires qui acceptent de s'associer à ces funestes entreprises.

La figure largement mythifiée de Toussaint de Breda ,dit Louverture , est beaucoup plus ambivalente que ce que laisse penser cet article .

Toussaint Louverture peut être décrit comme un personnage opportuniste , ambitieux et autoritaire.

Ayant lui même gardé des esclaves sur sa propriété , il est loin de pouvoir être regardé comme un grand libérateur..

Ayant accepté une promotion du nouveau régime révolutionnaire, il n'est pas non plus le dé colonisateur qu'on nous présente , mais peut tout aussi bien être vu , au nom se son ambition démesurée, comme un double traître à sa patrie , en pactisant d'abord avec l'Espagne puis l’Angleterre .

Petit stratège pour les guérillas de brousse , dès que les affaires prirent une tournure plus importante , il se révéla un piètre chef et un mauvais diplomate .

Gouverneur sans scrupule, il n'hésita pas à reproduire en pire les tares du régime colonial

Et aujourd'hui Haiti est l'un des pays les plus pauvres et les plus corrompus du monde.

Mort où est ta victoire !!

10.Posté par Atterré (de plus en plus) ! le 09/04/2021 08:10

«... ceux qui y croivent...»
Klod, conjuguez moi donc, à tous les temps, le verbe CROIVER , si cher aux footeux anencéphales (pléonasme) !

11.Posté par Foutan le 09/04/2021 10:38

Si vous voulez vraiment faire connaître Toussaint l'ouverture aux réunionnais, n'oubliez pas de précisez que ce Monsieur était lui aussi propriétaire d'esclave et il en louait aussi un certain nombre pour faire prospérer sa plantation. "Ce personnage qui s'est battus pour l'émancipation des noirs" Lol. Frère de couleurs Oui mais bissness avant tout. Arrête à zot font! Personellement Ely de St leur il mérite pliss' èt' mis en avant!

12.Posté par Atterré le 09/04/2021 11:41

N'oublions JAMAIS que ce sont des NOIRS qui coursaient leurs FRÈRES NOIRS pour les vendre à l'esclavagiste qui attendait tranquillement dans son bateau à quai, en sirotant à la fraîche, son bordeaux ou son "pays nantais" ! ! !
Fait toujours caché malhabilement sous le tapis par tous les "historiens-la-moque" ! ! !

13.Posté par Le Jacobin le 09/04/2021 18:43

Je reteindrai qu’il a fait reculer l’Armée de Napoléon.

Poste:9
Il avait des domestiques sur sa propriété, pas des Esclaves au sens figuré de l’histoire

Oui,Toussaint L’ouverture mérite d’être enseigné, le premier Noir à se soulever contre l’esclavage en organisant une Armée

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes