MENU ZINFOS
Société

L'association Kartyé Lib ne cache pas sa satisfaction après la sauvegarde de la prison Juliette-Dodu


Par NP - Publié le Vendredi 25 Octobre 2019 à 14:58 | Lu 770 fois

L’association Kartyé Lib - Mémoire Patrimoine océan Indien (MPOI) salue la décision du préfet de La Réunion Jacques Billant d’inscrire récemment l’ancienne prison Juliette-Dodu au titre des monuments historiques. À l’origine du combat pour la préservation de ce site, l’association tient à remercier les contributeurs qui ont permis la sauvegarde de ce "témoin de l’histoire carcérale de l’île".  
Le bureau de l'association Kartyé Lib Mémoire & Patrimoine océan Indien se félicite de la décision de l’Etat, représenté par Jacques Billant, préfet de La Réunion, d’inscrire en date du 23 octobre 2019, une partie des bâtiments de l'ancienne prison Juliette Dodu au titre de Monuments Historiques. Cette décision est la suite du combat initié par le regretté Sudel Fuma. Il a été repris depuis 2014 par Kartyé Lib MPOI et son équipe d'historien-e-s et de membres actifs bénévoles, qui se sont livré-e-s à des travaux laborieux pour satisfaire aux critères d'évaluation en vue de cette inscription. La prison Juliette Dodu, haut lieu de détention d'esclaves et d'engagés depuis le XVIIIe siècle, témoin de l'histoire carcérale contemporaine, ne méritait pas de disparaître sous les pelleteuses.

Kartyé Lib MPOI a également mené une campagne de sensibilisation de la population à travers différentes conférences, expositions, colloques, dans plusieurs endroits de l'île. Convaincue de l'utilité d'un support mettant en connexion les étapes de l'abolition de l'esclavage, elle a œuvré pour la pose du buste de Toussaint Louverture, héros de la libération et de l’émancipation des noirs d’Haïti, évènement déterminant dans l’histoire des abolitions.

A ce titre, la collaboration et le soutien des chercheurs de la zone océan Indien, d’Haïti, du Brésil, du Bénin, de Fort de Joux, ainsi que celle d’Ali Moussa Iyé, représentant section Histoire et mémoire pour le dialogue de l’UNESCO nous ont été précieuses. Nous remercions l'ensemble des acteurs de cette démarche de sauvegarde de ce bâtiment patrimonial. En effet, nous n’avons pu avancer sans :

-    Le soutien indéfectible depuis 2015 et les encouragements de Didier Robert, président de La Région Réunion.
-    L’accompagnement du CREFOM Régional, représenté par Richel Sacri.
-    Jean-Hugues Ratenon, député qui, en 2017, plaida cette cause à l’Assemblée Nationale. Le soutien de la Députée Nathalie Bassire et David Lorion.
-    L’écoute attentive et l’intervention de Henri Jean, ancien préfet de Saint-Pierre et Miquelon et directeur de la fondation GIP-MMETA dans la demande de subvention du MOM au colloque international "Toussaint Louverture Day & La condition des esclaves et le statut de prisonnier jusqu’au XIXème siècle".
- L’accueil favorable à notre série de conférences "Regards croisés sur l'Histoire et l'Architecture carcérale de l'ancienne Geôle de Saint-Denis", nous permettant de diffuser les premiers éléments de recherches sur l’histoire carcérale : Mairie de Sainte Suzanne, Mairie de Saint-Paul, Mairie de Saint-Pierre, Mairie de Saint-André, Bibliothèque départementale de Saint-Denis, et l’Université de La Réunion. L’ensemble de ces acteurs, par leur accueil, nous a permis de porter ce lourd dossier jusqu’à cette première étape. Merci à l’équipe de la CRPA présidée par Aline Murin, composée des représentants de l’Etat dont la DAC-Réunion, représentée par Christine Richet, La Région, le Département. Le recours en référé déposé en septembre 2017, n’a été possible qu’avec le soutien et l’appui financier des requérants : René Kichenin, ancien bâtonnier et François Fock-Yée. Merci à notre avocat Maître Saubert pour ses brillantes plaidoiries et ses judicieux conseils, ainsi qu’à l’association Mémoire Crève-Cœur, pour la bienveillance de monsieur Abady Egata-Patché.

Nous exprimons notre reconnaissance aux contributeurs qui, grâce à leurs oboles, nous ont aidés à régler les premiers frais et honoraires.

Nous rappelons que pour chaque étape juridique de cette affaire, la partie plaignante était représentée par l’association Kartyé Lib Mémoire & Patrimoine océan Indien, à l’écoute des parties adverses, dossier juridique et expertise n° 1701125.




Le professeur Prosper Eve et le
Bureau de Kartyé Lib Mémoire
& Patrimoine océan Indien

Saint-Denis, le 25 octobre 2019

 




1.Posté par Olivier le 25/10/2019 18:47

Chanson en hommage à Toussaint Louverture
www.youtube.com/watch?v=UnAJTo07l0E

2.Posté par Ti Tangue zilé zone le 25/10/2019 19:28 (depuis mobile)

Qui se ressemble s’assemble ....pour moi c’était un lieu de ramassis de vauriens vagabonds ...sans intérêt dans ce cas Classons de suite DOMINJO ET LA CAYENNE

3.Posté par cenkormoin le 26/10/2019 09:56

et alors, on va en faire un musée.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes