MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

L'assemblée unique : Y penser toujours, n'en parler jamais


Par - Publié le Jeudi 1 Octobre 2009 à 18:13 | Lu 1100 fois

Hier, selon le Quotidien, "Paul Vergès et Nassimah Dindar ont refusé de dire s'ils étaient favorables ou pas à l'assemblée unique dans le cadre d'une réorganisation administrative et institutionnelle, un des thèmes des états généraux. Ils préfèrent plaider pour un "consensus" afin d'"éviter toute diversion" tout en affirmant que la solution "crève les yeux".

Si ça crève tant les yeux que ça, pourquoi n'en parlent-ils pas, alors?

Parce qu'ils savent que les Réunionnais sont contre, et qu'il vaut mieux "magouiller" tranquillement avec l'Elysée, avant de mettre les électeurs devant le fait accompli?


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ploumploum le 02/10/2009 07:14

ça intéresse tellement et ça fait tellement peur que pas un commentaire? La preuve qu'aujourd'hui, ça parait tellement évident que même ceux qui s'en servaient comme prétexte électoral ne trouvent plusrien à redire.
Quand au Sud, il s'apprête à faire son 2e département avec la grande fusion Civis-CC Sud.
Quel temps perdu àcaudse des ambitions personnelles de JP Virapoullé et D Robert.

2.Posté par Toto le 02/10/2009 07:28

Le gros problème reste qu'une majorité de la population va continuer à voter pour des gens qui les arrosent de "ti monnaie" en tout genre... coupez moi ce rmi et autres et vous verrez si des gens qui travaillent vont continuer à voter pour ces individus...

3.Posté par mastercard le 02/10/2009 11:08

Vous faites toujours la même confusion entre une évolution institutionelle (le regroupement du département et de la région) et un changement de statut. Or, de plus en plus d epersonnes sont favorables à l'assemblée unique à commencer par Albert Ramassamy. Voyez aussi la demande des ultramarins à propos de La Réunion.

4.Posté par mastercard le 02/10/2009 11:10

Il faut se rappeler qu'avant 1982, LA Réunion était sous régime de l'assemblée unique avec le seul conseil général. Le nouveau système devrait ressembler un eu à celui-là: élection par cantons plus une petite dose de proportionnelle. Comment dire alors qu'on est contre ce qui existait?

5.Posté par bibi le 02/10/2009 23:08

"parce qu'ils savent que les réunionnais sont contres" ...
coup de gueule ?
démagogie ?
manipulation ?
raccourci un peu rapide ?

M Dupuy,
comment pouvez-vous affirmer cela alors que si peu de personnes pourraient citer les avantages ou les inconvénients de telle ou telle option (assemblée unique ou département + région)?

Je pense au contraire que les réunionnais en ont marre de voire les politiques se tirer dans les pattes ou retourner leurs vestes.
Je pense au contraire que les réunionnais verraient d'un bon oeil une simplification des arcanes dirigeantes.


6.Posté par Caton2 le 03/10/2009 11:20

Cruel dilemme. La raison voudrait qu'on réduise les frais et qu'on rationalise la gestion de notre département/région. La raison voudrait qu'une région dont les limites sont celles d'un département n'ait qu'une seule assemblée. Mais la logique des élus ne s'accorde pas au diapason de la raison. Elle se soucie surtout des avantages dont elle profite et dont elle peut faire profiter sa clientèle. D'où le nombre pléthorique d'élus et de leurs affidés, fonctionnaires surpayés à ne rien faire, aux frais des contribuables. Remettre en cause cet "équilibre" économique enverrait à "Pôle emploi" des centaines de réunionnais, et nuirait au chiffre d'affaires de la grande distribution et des vendeurs de voitures. Cruel dilemme!

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/10/2009 21:21

à la limite, une seule intercommunalité, et une fusion Région/département..et à terme, fusion de l'interco et de la Région / Département... ?

8.Posté par citoyen du chaudron le 04/10/2009 07:16

L'enjeu pour la Réunion c'est de savoir sous quel statut elle aura son assemblée unique ! Il ne faut surtout pas confondre évolution statutaire et institutionnelle, l'un pouvant se faire sans l'autre.
D'ailleurs, on y échappera pas puisqu'il s'agit aujourd'hui d'une directive gouvernementale pour renforcer son plan économique en direction des collectiivtés, donc d'alléger ses charges. Pour rappel, avant les lois de décentralisation, nous n'avions qu'un échelon territorial, le conseil général.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes