MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’arnaque sur l’augmentation du minimum vieillesse, A.S.P.A


Par N.P - Publié le Lundi 6 Mai 2019 à 16:45 | Lu 1046 fois

Il y a une arnaque sur l’augmentation du minimum vieillesse, A.S.P.A. Cela touche les milliers de retraités qui reçoivent des petites augmentations, lesquelles leur font perdre des droits à la santé. Une augmentation de revenu qui provoque une perte de pouvoir d'achat ???

Des personnes  âgées qui avaient droit à l’ACS et au chèque santé, avec 35€ de plus perdent ces droits. Résultat ils doivent payer une mutuelle santé, de 120€ et plus : ils sont perdants, 85 euros en moins sur leur pouvoir d’achat.  Le gouvernement maltraite les personnes âgées et les plus fragiles. 

Ce signalement vient d’un président de club de personnes âgées, une femme de 82 ans née en 1937 attendait son renouvellement depuis novembre 2018. Le dossier a été perdu, le service dit à cause des gilets jaune, elle a dû refaire le dossier, qui est refusé trois mois sans mutuelle santé. Elle est obligée de payer une mutuelle santé de 117,82 par mois, elle a un loyer à payer, l’eau et l’électricité.

Qu’aurait dû faire les donneurs d’ordre, remonter les plafonds des droits de la CMU C et l’ACS en conséquence, et supprimer le forfait logement pour les personnes âgées et handicapées.

Quels montants ?

- depuis le 1er avril 2018 = 9 998,40 euros par an (833,20 euros par mois) pour une personne et 15 522,54 euros par an (1 293,54 euros par mois) lorsque qu’un couple (conjoint, concubin, partenaire d’un Pacs) bénéficie de l’ASPA.

- au 1er janvier 2019 =10 418,40 euros par an (868,20 euros par mois) pour une personne et 16 174,59 euros par an (1 347,88 euros par mois) lorsque qu’un couple (conjoint, concubin, partenaire d’un Pacs) bénéficie de l’ASPA,




1.Posté par Daniel FAIVRE le 06/05/2019 19:08

Voici la réponse de la direction National de la Sécurité Sociale, La situation que vous relatez a été anticipée par l’article 40 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 en a introduisant un abattement sur le montant de ces allocations pris en compte dans l’éligibilité à la CMU-c et à l’ACS pour éviter que les revalorisations exceptionnelles de l’AAH, l’ASPA, l’ASV ne conduisent à rendre inéligibles certains des bénéficiaires de la CMUc et de l’ACS.

Les montants de l’abattement en euros à appliquer à compter des allocations versées au titre d’avril 2019 ont fait l’objet d’une instruction diffusée aux caisses d’assurance maladie. Il convient que l’assurée dont vous signalez la situation se rapproche de sa caisse.

Mais ils oublie de préciser que le problème vient aussi du forfait logement, c'est le cœur du problème nous demandons la suppressions du forfait logement pour les pauvres retraité

2.Posté par buckhulk le 08/05/2019 08:18

Il est évident qu'ils disent qu'ils ont "prévu" ce genre de situation, mais il y en a beaucoup de différente et les trois-quart des gramouns ne savent pas faire leurs papiers car c'est de plus en plus compliqué pour eux et les "normes" et autres "plafond" ne sont pas là pour simplifier les choses !
De plus CE QUI EST DÉCIDÉ Á PARIS n'arrive pas forcément dans les campagnes et les DOM ....
TOUT ça c'est de l'enfumage pour "calmer" la populace jusqu'aux prochaines élections ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes