MENU ZINFOS
National

L’animatrice Flavie Flament confie avoir été violée par un photographe mondialement connu


- Publié le Lundi 17 Octobre 2016 à 01:35 | Lu 4016 fois

Libération. Dans un livre retraçant une période de sa vie, Flavie Flament affirme avoir été victime d’un viol à l’âge de 13 ans au Cap d’Agde. L’animatrice se réserve de dévoiler l’identité de son tortionnaire car les faits étant prescrits. Elle confie, cependant, que c’est un photographe mondialement connu.

D’après son témoignage au magazine Elle, Flavie Flament a décidé d’en parler afin de se libérer, enfin, du secret et de retrouver son statut de victime. Elle raconte que sa mère l’accompagnait chez le photographe pour des essais, sans se douter de ce qui se passait.

" C'est ma façon de conso­­ler la petite fille que j'étais et de restau­­rer la posi­­tion de victime qui a toujours été niée. Si on m'avait écou­­tée, comprise, soute­­nue, je n'au­­rais pas eu besoin d'écrire. Avec ce livre, j'es­­père libé­­rer la parole. C'est ma façon d'abo­­lir la pres­­crip­­tion ", confie l’animatrice.




1.Posté par cmoin le 17/10/2016 07:53

Mais elle n'a pas porté plainte tout de suite...donc il n'y a rien eu.

2.Posté par Question pas BETTTE le 17/10/2016 08:27

Ok mais là ma fille où là rien dit, car violee ......exige un violeur pas un photographe car c'est un métier

3.Posté par areteksa le 17/10/2016 10:42

Combien d'autres comme elle qui n'ont rien dit ?
Dommage qu'elle ne dise pas qui c'est, ça permettrait à d'autres victimes du présumé prédateur de le dénoncer aussi et de la soutenir

4.Posté par L'Ardéchoise le 17/10/2016 11:22

C'était il y a presque 30 ans, et il y a 30 ans, on ne l'aurait sans doute pas prise au sérieux.

Quant au photographe en question, elle devrait dire son nom, cela m'éviterait, comme à bien d'autres, de penser à un certain monsieur dont la spécialité était de photographier les jeunes filles en fleur...

5.Posté par tanguy47 le 17/10/2016 11:46

encore un article qui noffre aucun intérêt,...!!!!!!!!!

6.Posté par Hugues le 17/10/2016 13:28

Comme dit le post 5, aucun intérêt.
Sa psychanalyse, c'est le people ?
Allez hop, mettez moi tout ça à la poubelle.

7.Posté par ANTHECHRIST le 17/10/2016 13:48

EFFECTIVEMENT UNE FILLE COMME CA QUI PRÉTEND AVOIR ÉTÉ VIOLÉE PAR UN PHOTOGRAPHE PROFESSIONNEL SANS NOMMER QUI QUE CE SOIT. ON NE PEUT QUE DOUTER ET PENSER A UN COUP DE PUB POUR VENDRE UN LIVRE DE MERDE... JE TROUVE MÊME QU'ELLE A PLUTÔT BIEN RÉUSSI POUR UNE VICTIME ELLE EST SURE QUE C’ÉTAIT PAS UN CASTING POUR JACQUIE ET MICHEL ,,,

8.Posté par Dazibao le 17/10/2016 14:29

4.Posté par L'Ardéchoise le 17/10/2016 11:22
C'était il y a presque 30 ans, et il y a 30 ans, on ne l'aurait sans doute pas prise au sérieux.

Quant au photographe en question, elle devrait dire son nom, cela m'éviterait, comme à bien d'autres, de penser à un certain monsieur dont la spécialité était de photographier les jeunes filles en fleur...
...................................
J'ai eu la même pensée tant ce photographe était à l'époque, à la une des médias.

mais de vous à moi Ardéchoise (sans témoin), dites moi, si ce photographe à l'époque, vous aurait soumis la proposition de poser habillée de violettes, vous auriez dit quoi? Allez soyez franche?

9.Posté par TAZ OPINION le 17/10/2016 17:24

Les commentaires sont lamentables. People ou pas, intention mercantile ou pas, cette fille indique avoir été abusée à l'âge de 13 ans !
Qu'auriez-vous fait à 13 ans, vous, adultes, qui n'avez, tous autant que vous êtes, le courage de rien à part de justifier directement ou indirectement qu'une gamine de 13 ans puisse se faire violer puisqu'elle n'en parle pas avant de longue année ... Dire que cela s'est passé il y a longtemps et qu'en ce sens il n'y a rien eu est un propos criminel.
Partant du principe que les réactions ci-dessus n'émanent pas de criminels, regardez autour de vous, vos très proches et surveillez vos mômes qui ne vous parleront pas forcément !

10.Posté par L'Ardéchoise le 17/10/2016 18:54

Mon cher Dazibao, depuis mon retour (récent) j'ai eu l'occasion de lire certains de vos commentaires d'un humour décapant (celui sur la "poésie" de Sarko, quel régal !), cela mérite donc que je vous réponde (sans témoin, bien sûr...).

Lorsque le viol a été perpétré, j'étais déjà maman de deux enfants (12 et 7 ans) et loin de mon adolescence, il eut donc fallu qu'il me couvre de violettes de la tête aux pieds pour que la photo d'une "jeune fille aux violettes" puisse être crédible, mdr !!!

Plus sérieusement, les photos de D.H. m'ont toujours mise mal à l'aise.
Je préfère, et de loin, celles de Man Ray, mais là on ne joue plus dans la même cour.

TAZ OPINION, relisez donc tranquillement. Dire que "cela s'est passé il y a longtemps" ne signifie en aucun cas pour moi de cautionner. Simplement, il était encore plus difficile à cette époque de dénoncer un tel crime, de plus commis par une personnalité, qu'aujourd'hui.
Et si ce livre pouvait permettre à d'autres victimes de ce photographe, mais aussi de chanteurs, acteurs, sculpteurs, peintres... cela remettrait un peu les pendules à l'heure, car le viol est, reste une blessure physique et mentale qui ne guérit jamais, or sa reconnaissance peut malgré tout atténuer les souffrances.

11.Posté par CUT le 17/10/2016 20:27

Un photographe ? Donc ce n'est pas Donald TRUMP. Parce qu'en ce moment c'est la mode des femmes qui se souviennent avoir été agressées sexuellement par le candidat républicain il y a10 ou 20 ans...

12.Posté par Dazibao le 18/10/2016 11:39

@10

1. En France ce photographe était défini comme étant le "David" de la photographie. Aux USA, on le taxait de photographe porno.

2. Je parie que même sans violettes, l'objectif aurait été épaté par la sujette.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes