Faits-divers

L'ancien directeur et l'ex-trésorier du CCAS de Ste-Marie placés en garde à vue

Vendredi 1 Novembre 2019 - 07:43

L'ancien directeur et l'ex-trésorier du CCAS de Ste-Marie placés en garde à vue
L'ex-directeur du CCAS de Sainte-Marie Julien Mallin et l'ancien trésorier Fred Turpin ont été placés en garde à vue hier jeudi 31 octobre, dans le cadre d'une enquête préliminaire. En effet, en 2018, le CCAS présentait un déficit de pas moins de 1,2 million d'euros. 

En avril 2018, sept élus de la commune, membres du conseil d'administration du CCAS, avaient dénoncé la gestion de l'établissement par son directeur, lui valant un licenciement. Julien Mallin roulait dans une coûteuse voiture de sport payée par le CCAS, lorsque les comptes de l'établissement public dédié à l'action sociale étaient archi déficitaires.

Le CCAS de Sainte-Marie semble décidément voué à la tourmente, puisque le directeur nommé en remplacement de Julien Mallin, Jimmy M'Doihoma, ayant fait l'unanimité contre lui, fut débarqué sept mois seulement après sa prise de fonction.
N.P
Lu 4953 fois




1.Posté par X le 01/11/2019 07:05

Je trouve normal qu'une personne honnête roule dans une "coûteuse voiture de sport", si çà lui chante...

Mais là c'est une association destinée à venir en aide aux plus nécessiteux qui la finance ! Çà ne les gêne pas quelque part ?

2.Posté par L''inconscience le 01/11/2019 07:05 (depuis mobile)

Ils sont bien conscient de ce qu''ils ont fait. C''est un partage de l''argent public organisé entre la majorité et certains cadres. Réaction en chaîne. Toujours les mêmes qui pillent les saintes mariens.

3.Posté par Jeremy le 01/11/2019 05:06

A quand le tour du maire de sainte marie ? De son Dgs ? Et de son DGA à l’urbanisme ?

4.Posté par cki le 01/11/2019 05:49

Mais ou est donc cet voiture de sport?????

5.Posté par veutousavoir le 01/11/2019 08:01 (depuis mobile)

Et avant d être dir ccas, i faisait quoi? Et quand il y a longtemps...... il était au
ccas de st joseph c etait comment?

6.Posté par BEN VOYONS le 01/11/2019 08:42

De toute façon il ne risque pratiquement rien puisqu'il est régit par le code du travail en temps que salarié.
Il aura des droits et 85 % de chance de voir condamner l'employeur esclavagiste pour non respect des règles.

7.Posté par GIRONDIN le 01/11/2019 09:00

Des nouvelles de :

Lu sur un site information en février 2018:
"" "".... Le rapport révélerait un système de copinage et de favoritisme. Le Journal de l’Ile publie de larges extraits qui pointent une situation financière difficile et une gestion des ressources humaines arbitraire et parfois illégale. Des primes, des indexations, ou des embauches illégales ou injustifiées et un recours abusif à des contrats aidés jusque dans le cabinet du maire sont ainsi évoqués. Le rapport dénonce précisément les agents qui ont bénéficié des largesses de la mairie.

L’opposant socialiste, Christian Annette, estime qu’il s’agit d’un véritable système au profit des proches de l’ancien maire, Jean-Louis Lagourgue. Le nouveau maire Richard Nirlo ne souhaite, lui, pas s’exprimer avant la présentation du rapport en conseil municipal, dans quelques jours. Et la mairie s’agace de ce qu’elle considère être une fuite. A l’inverse, Christian Annette souhaite que le maximum de publicité et des suites soient donné à ce rapport, des suites judiciaires notamment.

En attendant une éventuelle saisine de la justice ou du contrôleur de la légalité, le nouveau maire, Richard Nirlo, devra peut-être demander le remboursement des sommes indues à ses collaborateurs et rendre des comptes à ses administrés....... "...

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/sainte-marie-gestion-mairie-epinglee-chambre-regionale-comptes-555783.html

8.Posté par YESORNO le 01/11/2019 09:05

Pas très malin le boug ! LOL

9.Posté par Vertigo le 01/11/2019 07:10


10.Posté par dga URBA le 01/11/2019 07:28

Rien à se reprocher zot lés jaloux de ça réussite personnelle 12 villas grosse berline allemande.

11.Posté par Le Jacobin le 01/11/2019 10:41

A Mallin le boug

dans le domaine des nécessiteux tout le monde à des besoins il faut être plus "Mallin" surtout quand la justice ferme les yeux est accorde le SURSIS SURSIS SURSIS !
au plus grand voleurs alors que le lanceur de pétard est envoyé au gnouf de suite.

MAIS POURQUOI SE GÊNER QUANT IL Y A PRENDRE IL FAUT PRENDRE VOUS AVEZ L'ABSOLUTION DE LA JUSTICE.

CE N'EST DONC PAS SA FAUTE IL ÉTAIT DANS LE BESOIN SON SUCCESSEUR AUSSI.

En même temps, l'immeuble construit par l'employé de maire de Saint Denis sur un terrain inconstructible à, la possession a t-il été démoli ??

A qui profite les loyers??

Ah Ah Ah !!!

12.Posté par la vérité le 01/11/2019 09:04

il faudrait aussi mettre en garde à vue l'an
cien vice-président du ccas qui avait délégation de signature au ccas. il a cautionné les yeux fermés les dérives de ce directeur et du trésorier. au fait il y a aussi conflit d'intérêt. mr mallin avait un cabinet d'étude qui avait fait une étude sur la restructuration du ccas en août 2006. mr mallin a été embauché comme directeur du ccas en janvier 2007. a méditer.

13.Posté par anonyme le 01/11/2019 11:26

A SAINTE MARIE C'EST LE DUBAÏ PAYS POUR LES CADRES "A" ET LES RESPONSABLES DE SERVICES POUR CERTAINS....
A SAINTE MARIE LE MAIRE ET LES ELUS SAVAIENT CE QUI TRAMAIENT AU CCAS..
A SAINTE MARIE LORS DES CONSEILS MUNCIPAUX LES TETES HAUTES RIGOLAIENT DANS LE VISAGE DE CHRISTIAN ANNETTE ET DE SON EX COLLISIERE QUAND ILS POINTAIENT DU DOIGT LA MAUVAISE GESTION DU CCAS SOUS L'ERE MALLIN ET QUAND LE SENATEUR ETAIT ENCORE MAIRE.
MOI JE DIS VOTRE HEURE EST ARRIVEE ET C'EST SUR QUE TOUTES PERSONNES QUI VONT DEFILER A VERINES VONT CRAQUER SOUS LA PRESSION.. ET LES TETES VONT TOMBER..
A BIENTOT POUR LA SUIE..

14.Posté par Zaza le 01/11/2019 13:04 (depuis mobile)

Et après i ça demande aux parents d élève de payer la garderie très chère pour zot gagne l''argent pour enrichi ben gros zozo la. Ca pas la honte ça !!

15.Posté par Moi je sais 2 le 01/11/2019 13:42 (depuis mobile)

Sainte-Marie ne va pas si mal. Il faut juste sortir quelques profiteurs de leurs postes. Penchez-vous encore un peu, vous n'êtes pas loin de débusquer des choses.

16.Posté par Avoir le cran le 01/11/2019 13:44 (depuis mobile)

Richard Nirlo doit faire le ménages dans son lot d'administratifs véreux. Idem chez les élus. Mais je pense qu'il en est conscient et que les sanctions vont commencer à tomber.

17.Posté par Vérité vraie le 01/11/2019 13:47 (depuis mobile)

Un administratif qui fricote avec les cadres de la mairie de Saint-Denis, un autre qui rencontre en toute discrétion Gerald Maillot dans les Hauts de Sainte-Marie. Pierrot tu veux les noms ?

(Réponse de Pierrot Dupuy : oui, je veux... pierrot.dupuy@zinfos974.com)

18.Posté par CT91 le 01/11/2019 14:04

Une transgression de plus avec cet argent destiné au plus démunis, dilapidé, gaspillé pour le plaisir et le vice de quelques individus.
Tant que la justice Française ne sera pas impitoyable avec ce genre d'individus, la Réunion n'avancera pas et restera dans son jus !
Je rêve d'une TOLERANCE ZERO pour ces profiteurs du système !
Force est de constater que ces politiques et leurs camarades n'ont plus de moralité , d'éthique.
Ce qui les intéresse, c'est l'argent et le pouvoir.
Quand je pense que les gilets jaunes, il y a un an, ont bloqué les routes de l'Ile au lieu de demander sévèrement des comptes aux responsables politiques locaux.Ils se sont trompé de cible.
Quel bande d'abrutis !
Avec toutes ces dérives et cette corruption(dénoncé par les journalistes), qui sont le fait d'hommes politiques locaux, certains vont encore dire que c'est MACRON le responsable.
Ma conclusion: arrêtez de voter pour des incapables et des escrocs.

19.Posté par Monsieur GEORGES le 01/11/2019 17:22

Allez voir ce qui se passe avec le CCAS de Saint Denis, c'est pire

20.Posté par Association Injustice 974 le 01/11/2019 18:15 (depuis mobile)

pour répondre au post 19 on parle du CCAS de ST DENIS bien sûr , mais c est pratiquement dans toutes les communes qu'' il y a des magouilles.
L'' ÉTAT est le seul responsable car aucun contrôle alors que la plupart des Maires ont eu affaire à la Jus

21.Posté par anonyme le 01/11/2019 18:36

A POST 17 : Ce sont les électeurs qui vont faire le menage.

22.Posté par Claude le 01/11/2019 20:18 (depuis mobile)

Il faudrait juste souhaiter que ENFIN les saintes mariens ouvrent les yeux. Euh...... à moin qu''ils sont un peu complice.

23.Posté par cenkormoin le 02/11/2019 08:05

on a vite oublié les gilets jaunes, la leçon n a pas été retenu.

24.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/11/2019 18:23

fukcd473
Pour que Lagourgue Sénateur, ex-maire et ex-directeur de Casse-noisettes soit poursuivi, il faudrait que des juges de la trempe de ceux qui ont condamné les Balkani soient mutés à la Réunion. Chiche ! Pdr !
Pour mémoire Lagourgue Sénateur, ex-maire, ex-directeur de Casse-noisettes, n'a été condamné qu'à 9 mois de sursis et 50kF d'amende pour avoir creusé un trou de 280MF. Il n'a pas purgé sa peine puisque amnistié.
Et puis chez les Annette, il y en a qui ne sont pas nets, notamment un certain Christophe. L'arbre qui cache la forêt ?

25.Posté par Fidol Castre le 03/11/2019 09:16

Il faut arrêter de faire perdre du temps et de l'énergie aux enquêteurs car la justice ne donne suite à aucune affaire.

26.Posté par Saucratès le 03/11/2019 17:58

280 millions de francs. Je crois que M. Patrick Cévennes parle de l'affaire de la Caisse d'Epargne de La Réunion (Cepr). Et je crains que la responsabilité de M. Lagourgue dans cette affaire n'était pas si évidente. Il ne s'agissait que de créances douteuses consenties à des entreprises, certes en grandes difficultés, ou bien consenties pour masquer des difficultés. Une grande partie de ces créances douteuses ne furent-elles pas récupérées d'ailleurs ? Je ne pense pas qu'il soit si simple de diriger une Banque et ce n'est pas accessible à n'importe qui. C'est même pour cette raison qu'un organisme habilite les dirigeants des banques, l'Acpr aujourd'hui. L'insuffisance de compétence n'est encore un crime à ma connaissance, d'où la légèreté de la condamnation de M. Lagourgue.

Il n'eut peut-être même pas dû être condamné mais comment comprendre alors tout le foin qui avait été fait dans cette histoire. Une histoire dans laquelle les juges et les policiers n'y comprenaient pas grand chose. Comme le grand public. Comment 280 millions de francs pourraient-ils disparaître sans que personne n'en soit responsable ? Cette histoire est à replacer dans le mouvement de concentration des caisses d'épargne observé en France depuis des décennies, et dans la volonté de faire disparaître toutes les petites caisses et les faire reprendre par des grosses caisses. La CEPAC a ainsi également absorbé les caisses d'épargne des Antilles.

De la même manière, la Banque de La Réunion a fait une perte de plus de 60 millions d'euros (400 millions de francs) en 2009. Près de 100 millions d'euros de pertes. Pourtant personne ne fut poursuivi ! Les fonds propres de La Banque de La Réunion lui permettaient d'absorber cette perte. Il n'y avait pas vraiment de responsables : juste la crise de 2007-2009 et certainement des erreurs d'analyse des risques. Curiosité : cette perte conduisit aussi à son rachat par la même CEPAC (Caisse d'épargne Provence Alpes Corse). Mais dans l'affaire de la CEPR, il fallait un coupable. On ne traite pas de la même manière les petits dirigeants de caisses d'épargne et les grands directeurs de grandes banques du Crédit Lyonnais. Les uns sont démis de leur fonction et poursuivis, leurs sociétés placés sous administration provisoire, tandis que les seconds se voient proposer de partir à la retraite avec un parachute doré ! Et leurs sociétés rachetées par une autre. Saucratès.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >