Société

L'ancien directeur du CHU Réunion descend l'Aurar

Jeudi 4 Avril 2019 - 16:02

L'Aurar compte de moins en moins de soutiens. David Gruson, directeur du CHU de La Réunion entre avril 2012 et février 2016, a accordé au Figaro une interview dans laquelle il retrace les premiers signalements effectués aux autorités compétentes. David Gruson rappelle qu’il faisait partie des lanceurs d’alerte, dès septembre 2017, avec l’association de patients insuffisants rénaux chroniques Renaloo, sur les dérives de la dialyse rénale à La Réunion.

"J’ai progressivement compris qu’un système opaque tournait, en parallèle, à plein régime pour maintenir, contre leur intérêt médical, les patients dialysés en centre et en unité de dialyse médicalisée, dégager de la rentabilité et empêcher en pratique leur orientation vers la greffe et des modes de prise en charge autonomes à domicile", témoigne-t-il dans les colonnes du Figaro.

Une configuration d’autant plus profitable à l'Aurar que l’insuffisance rénale connaît une prévalence locale trois fois supérieure à la moyenne nationale, explique-t-il dans cet entretien exclusif.

Etablissement de santé privé sous statut associatif, l'Aurar, dont le cœur de métier est le traitement de l'insuffisance rénale à La Réunion, est au coeur d'une tempête concernant sa gestion financière. Son contrôle par la Chambre régionale des comptes, qui doit rendre prochainement son rapport d'observations définitives, est très attendu.
Zinfos974
Lu 8696 fois



1.Posté par Hoarau le 04/04/2019 16:12 (depuis mobile)

Créer une situation, qui permet a la structure d'être viable. Rénioné y dort.

2.Posté par Marc le 04/04/2019 16:33

Regardez bien les dates... Il a attendu de ne plus être là pour tout balancer. Courageux, le bonhomme.

3.Posté par Ku le 04/04/2019 16:52 (depuis mobile)

@2, certainement plus que toi!

4.Posté par Alexander le 04/04/2019 17:53

Voila le loup qui montre le bout de son nez. Pendant ce temps, on ne parle plus du déficit qu'il a laissé au CHU, et pas non plus ses affaires de harcèlement. On appelle ça allumer des contre-feux. À qui profite le crime, il vient de répondre. Rouve zot zyeu!

5.Posté par Franky le 04/04/2019 18:17 (depuis mobile)

@2 mieux vaut tard que jamais

6.Posté par GIRONDIN le 04/04/2019 18:33

.Le 25/09/2014
....... La Chambre régionale des comptes de La Réunion a rendu public ce 25 septembre son rapport d'observations définitives sur la gestion du CHU de La Réunion depuis l'exercice budgétaire 2008.

Le contrôle du Centre hospitalier Félix Guyon et du Groupe hospitalier Sud Réunion, devenu CHU en 2012, porte largement sur la gestion des ressources humaines et de ses travers.

Un extrait : Des prestations ou primes sont indexées sans base légale. Pourtant, le respect plus strict de la réglementation relative au versement des primes devrait permettre à l'établissement de dégager des possibilités d'alléger les charges de personnel.

David Gruson, directeur du CHU, annonce "prendre bonne note des observations relatives à la mise en conformité de certains régimes indemnitaires". Il promet, "dans le respect du dialogue social, de solliciter l'attache préalable des autorités régionales et nationales concernées, notamment sur la question de l'indexation", forcément délicate.

Ainsi, entre 2009 et 2012, l'évolution moyenne des charges de personnel a été de 4% (soit 366 millions d'euros en 2012). Les rémunérations du personnel médical (+7,1%) ont augmenté plus vite que celles du personnel non médical (+3,8%) alors que les recettes liées à l'activité de l'établissement ne progressaient globalement que de 3,5% (soit 427 millions d'euros en 2012)....... '' 'zinfos974

https://m.zinfos974.com/Les-largesses-du-CHU-avec-son-personnel_a76359.html



Gonfler le bonhomme !

7.Posté par paul le 04/04/2019 18:41 (depuis mobile)

Contre vents, pressions et marees,tout le monde sait que le lanceur d alerte est un syndicat.
Seul à avoir combattu la privatisation de la dialyse..
Bravo er merci à celui qui se reconnaîttra...

8.Posté par kreol974 le 04/04/2019 19:10

Il se permet de balancer celui qui nous a mis dans cette situation catastrophique.... Le gouffre financier laissé par ce monsieur; ne parlons pas des largesses données à sa collaboratrice et .......

9.Posté par Tanguy le 04/04/2019 21:04

il descend l'Aurar une fois parti, courageux ce Directeur, mais attention à l'effet boomerang.....

10.Posté par vellayou le 04/04/2019 23:02 (depuis mobile)

Véritable la BIBLE, la ou est le cadavre les vautours sont là . Y chape pas médite bien

11.Posté par Fhf et maçonnerie le 05/04/2019 06:00 (depuis mobile)

Guerre de maçons..n'oublions pas la fonction du mari de madame wfh..

12.Posté par Hoarau le 05/04/2019 08:25 (depuis mobile)

@11 c koi sa fonction? Merci

13.Posté par A Nivet le 05/04/2019 09:43 (depuis mobile)

Post 6 Girondin. C’est bien joli le copier-coller pour cacher son manque de réflexion. Mais rajouter un commentaire de trois mots et faire une faute, menfin !

14.Posté par BLMlg06 le 05/04/2019 10:16 (depuis mobile)

Bien sur , il a pas eu la somme demandee pour son silence , donc il balance . C partout idem.

15.Posté par GIRONDIN le 05/04/2019 10:23 (depuis mobile)

13. A Nivet

Pour la dizieme fois, Je ne commente plus vos commentaires et courriers.

Cherchez vous un animal de compagnie !

Et fissa !

16.Posté par Dignité le 05/04/2019 11:08

Ces commentaires me laissent perplexes. On dirait qu'il y en a qui souhaite faire perdurer la situation de l'AURAR.

Ce Directeur "balance" maintenant parce que les "vannes" sont en train de s'ouvrir.

Auparavant, il devait être prisonnier d'un système qui avait des ramifications au plus haut niveau. Ce n'est pas évident pour un fonctionnaire de faire exploser une organisation défendue par ses supérieurs. La loi protège certes le fonctionnaire qui dénonce mais dans certaines situations le fonctionnaire concerné vit un véritable enfer.
J'en parle en connaissance de cause.

17.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/04/2019 11:26

fukcd473
6.Posté par GIRONDIN le 04/04/2019 18:33
Je ne trouve pas anormal que les rémunérations du personnel médical aient plus vite progressées que celles du personnel non médical.
Après pour sa gestion, je n'aurai peut-être pas voulu être à sa place. Être entre l'enclume et le marteau avec Paris et ses coupes budgétaires et la recherche de réduire les dépenses. Être tenu pas les coucougnettes par les syndicats avec le fameux et fumeux dialogue social.

18.Posté par GIRONDIN le 05/04/2019 11:52

17.Posté par PATRICK CEVENNES
Salut, d'accord avec toi.
Est-il le mieux placé pour donner des leçons ?
Si les activités de l'arar sont aussi lucratives, pourquoi elles ne sont pas faites par le CHU ?

19.Posté par Marc le 05/04/2019 12:14

3. Vous seriez surpris.

5. Certes. Il est quand même regrettable qu'il n'ait rien fait à l'époque où il avait le pouvoir d'agir.

18. Parce qu'il faut des autorisations administratives pour ça. Je ne sais pas si c'est son cas mais j'ai connu un cas à La Réunion d'une personne dont les dépôts de dossier pour obtenir cette autorisation et faire concurrence à l'AURAR avaient étrangement tendance à s'égarer dans les couloirs de l'ARS.

20.Posté par Dr Pol le 05/04/2019 13:22

à post16 / En théorie, l'administration ne peut pas sanctionner un fonctionnaire pour avoir fait un signalement. Mais, dans la pratique,
celle-ci trouveras toujours un moyen de lui pourrir la vie : on le mettra sous pression, on l'oubliera ou, le pire, on fera courir des rumeurs sur son compte (c'est un electron libre, il est pas très bien dans sa tête, il défend ses intérêts, il est à la solde de tel parti politique, c'est un aigri, sa femme l'a quitté, etc.).
Et dans ce cas, je peux vous garantir que le Parquet s'en fout royalement. Je l'ai vécu.

21.Posté par ZembroKaf le 05/04/2019 13:42

@18 GIRONDIN
Si les activités de l'arar sont aussi lucratives, pourquoi elles ne sont pas faites par le CHU ?

C'est comme "Boeing et la FAA (Administration Américaine de l'Aviation)...coalition du privé (AURAR)...et la tutelle "péi" (ARS)....tant qu'il n y a pas un drame...tout "draine" à merveille....la Sécu paye !!!
Le CHU péi...lol !!!

22.Posté par A Nivet le 05/04/2019 14:37 (depuis mobile)

Post 13: dixième. Faudrait arrêter les fautes. Ça nuit au fond.

23.Posté par GIRONDIN le 05/04/2019 16:06 (depuis mobile)

21. ZembroKaf
Péi ne s'écrit pas comme ça..... Lol.... Comme dirait l'autre........
La dame de L' ARS dit quelle n'est pas là pour contrôler l'association.
Ps : tout "draine" à merveille.... EXCELLENT!

24.Posté par GIRONDIN le 05/04/2019 16:09 (depuis mobile)

19. Marc
Vous pensez que le CHU n'a pas eu ou n'a pas demandé '' '' les autorisations''' ?

Pourquoi le secteur public ne s'occupe pas de ça ?

25.Posté par thierry le 06/04/2019 05:59

David Gruson, ex-Dir Cab de Fillon, venu pantoufler à La Réunion juste avant la bascule présidentielle de 2012 n'a pas fait son travail de Directeur : Contrôle et Transmission à la Justice de présomption d'éléments délictueux. Il sent venir le couperet de la Justice, des lampistes doivent payer, lui comme l'ancien Dir.de la Sécurité Sociale. D'où ses états d'âme "soudains et spontanés".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >