MENU ZINFOS
National

L'ancien PDG de Lafarge mis en examen pour avoir financé Daesh en Syrie


Par L.G - Publié le Samedi 9 Décembre 2017 à 16:13

L’ancien PDG du groupe cimentier Lafarge, Bruno Lafont et l’ex-directeur général adjoint Christian Herrault ont été mis en examen.

Placés sous contrôle judiciaire, ils sont soupçonnés de financement d’une entreprise terroriste et mise en danger de la vie d’autrui.

L'affaire concerne  la cimenterie de Jalabiya, en Syrie. C’est la première fois qu’un patron du CAC40 est mis en cause pour une infraction terroriste.

Accusé d’avoir financé des djihadistes, ou au moins fermé les yeux sur des pratiques illégales, l’affaire est hors norme.

La filiale syrienne de la société est mise en cause pour avoir conclmut un marché avec Daesh entre novembre 2013 et septembre 2014 afin de maintenir son usine de Jalabiya dans une zone de conflit tenue par l’organisation djihadiste.
 
 




1.Posté par L'Ardéchoise le 09/12/2017 16:52

Laisse béton !

2.Posté par Grangaga le 09/12/2017 17:30

Lé z'orfélin y rantt' là.............ès'péron ke li va fé in zèss'.............

3.Posté par Moi président le 09/12/2017 21:00

Les terroristes ont fait des propositions à Lafarge Syrie qu'elle ne pouvait pas refuser.
C'était ça, ou bien Daesh s'emparait du site, en empêchant les employés de fuir (sinon comment faire fonctionner l'entreprise et en tirer des bénéfices ?).

Même le directeur de la sécurité générale, sympathisant et candidat FN, a été mis en examen. Alors même que le FN était plutôt proche d'Assad.
Mais bon, les mises en examen ne sont pas une condamnation, seulement une opportunité de lever des malentendus.
C'est surtout les mensonges, les faux documents, qui vont être sanctionnés à mon avis.

On n'oublie pas qu'à côté de ça, Hollande a livré des armes aux groupes rebelles, de façon tout à fait unilatérale, à l'encontre des décisions prises au niveau de l'ONU.
Et une partie de ces armes a fini entre les mains des islamistes, c'est avéré.
Et on rappelle que le traitement judiciaire de l'affaire a débuté sous le mandat Hollande, l'automne dernier. Il faudrait donc pas trop jouer les donneurs de leçon, si on est honnête avec le peuple.

4.Posté par Veridik le 10/12/2017 09:18 (depuis mobile)

Il aura une petite tape sur les doigts en disant que c'est pas bien

5.Posté par Le Jacobin le 10/12/2017 10:55

aH BON? il a le droit de financer les terroristes pour protéger ses intérêts financiers, il mange à la table du diable avec juste un rappel à l'ordre.

Pourquoi mettre les terroriste en prison? si cela rapporte gros.

Monsieur LAFARGE et ses troupes sont des intouchables.

6.Posté par Titi or not Titi le 10/12/2017 11:58

LaFarCe !! 😄😄

ANouLa©®

7.Posté par Moi président le 11/12/2017 12:43

aH BON? il a le droit de financer les terroristes pour protéger ses intérêts financiers

Et si c'est pour protéger leur vie, ça passe mieux ?
Faut-il rappeler le sort des travailleurs des villes détenues par Daesh, qui ont tenté de fuir ?

8.Posté par Moi président le 11/12/2017 12:46

Lafarge Syrie prétend aussi avoir payé la rançon de certains de ses employés. C'est condamnable ?

9.Posté par Moi président le 11/12/2017 12:53

Quand une entreprise délocalise, c'est pour économiser sur des charges, pas pour le plaisir de financer des terroristes.
D'ailleurs, quand Lafarge s'est implanté en Syrie, le printemps syrien n'avait même pas encore commencé.

D'autre part, petit rappel du Droit des contrats : un contrat n'est valide que sous certaines conditions, parmi lesquelles le fait de ne pas être conclu sous la pression de menaces et/ou de violences.
C'est tellement facile de juger quand on est bien à l'abri en France derrière un écran d'ordinateur ; ça doit pas faire le même effet quand on se trouve en face de barbares qui coupent des têtes humaines comme d'autres pulvérisent des insecticides sur des insectes isolés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes