MENU ZINFOS
Economie

L’alliance Air Austral-Air Madagascar reste à terre


Le mariage entre Air Austral et Air Madagascar à pris fin vendredi dernier. La résiliation du Pacte d’associés a été signée entre les deux compagnies aériennes. Air Austral va céder 43,78% du capital de la compagnie malgache.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 22 Juillet 2020 à 10:36 | Lu 4315 fois

L’idylle n’aura pas duré longtemps. Signé le 17 novembre 2017, le Pacte d’associés entre les deux compagnies a officiellement pris fin vendredi dernier. L’accord de résiliation prévoit la cession de 123 866 266 actions, soit 43,78% du capital d’Air Madagascar, appartenant à Air Austral pour le compte de la Compagnie malgache et de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS). Dans le même temps, la CNAPS doit remettre 420 981 actions, soit 6,79%, à la compagnie réunionnaise dans le cadre d’une réduction de capital. 

L’article 2 de ce protocole prévoit la résiliation de l’accord de partenariat conclu le 9 octobre 2017 entre l’état malgache et Air Austral, pour la Stratégie Partnership entre les deux compagnies aériennes. Celui-ci prévoyait un partenariat d’égal à égal. 

L’accord de 2017 prévoyait qu’Air Austral prenne 49% du capital d’Air Madagascar. La compagnie réunionnaise devait apurer le passif d’Air Madagascar qui s’élevait 88 millions de dollars avec l’État malgache. Finalement, Air austral n’aura pas apporté 35 millions de dollars sur les 44 prévus. La compagnie malgache estimant que cela a contribué la mettre dans le rouge. Celle-ci espère pouvoir user de cette liberté retrouvée pour se relever.

Air Austral a réagi via un communiqué : 

Comme annoncé depuis quelques mois, les compagnies Air Austral et Air Madagascar ont signé le 21 juillet 2020, un protocole d’accord entérinant la sortie définitive d’Air Austral du capital d’Air Madagascar, dont l’Etat malgache et la CNAPS ( Caisse Nationale de Prévoyance Sociale) reprennent officiellement le contrôle et la gouvernance. 

Cela vient clôturer le partenariat capitalistique établi en 2017 entre les deux compagnies et se matérialise concrètement par un échange de parts - Air Austral échangeant les parts de la CNAPS  contre des parts d’Air Austral dans Air Madagascar et ce, sans aucune incidence financière pour les deux parties. Dans la foulée de la signature, les 3 administrateurs nommés par Air Austral ont présenté leur démission permettant ainsi une recomposition du Conseil d’Administration d’Air Madagascar. 

Dans un contexte sanitaire et économique mondial qui conduit chacun à repenser ses fondamentaux, les  nouvelles ambitions du gouvernement Malgachesouhaitant  reprendre en main le destin et la destinée de sa compagnie nationale, ont amené Air Austral à considérer que sa sortie totale constituait l’option la plus raisonnable. Les accords signés traduisent cette volonté commune des deux sociétés de poursuivre leurs propres ambitions, choix et orientations stratégiques.
 
Ces trois années de partenariat auront posé les bases d’un développement futur pour chacune des deux compagnies.

Le groupe Air Madagascar, réorganisé, au produit modernisé et aux capacités de vol rétablies, peut désormais, grâce à des financements nouveaux, se projeter à l’international et capitaliser sur un réseau domestique maillé et plus performant. La création de la filiale Tsaradia, constitue en effet désormais un maillon essentiel du secteur économique, et notamment celui du tourisme.

Air Austral, sur sa ligne stratégique mise en œuvre depuis quelques années, a conforté son positionnement, aujourd’hui incontesté de compagnie leader de l’océan Indien, de par la diversité de son réseau régional et la connectivité offerte vers la zone depuis l’Europe. Durant ces années, elle a en effet bâti une offre forte et cohérente visant à diversifier les possibilités de déplacements de et vers La Réunion et Mayotte d’une part, et vers Madagascar d’autre part, où la compagnie et sa filiale Ewa proposent aujourd’hui 7 points de desserte.

Si le partenariat stratégique entre les deux compagnies prend fin aujourd’hui, Air Austral, tout comme Air Madagascar, ne ferment aucune porte à d'autres collaborations futures. Les partenariats commerciaux établis et les synergies mises en places pourront au bénéfice des passagers de l’océan Indien être maintenus pour autant qu’ils servent les intérêts mutuels des deux compagnies aériennes.




1.Posté par RIPOSTE974 le 22/07/2020 11:57

Très bonne chose !

Les dirigeants de la compagnie nationale malgache sont trop gourmand , ils veulent le beurre , l'argent du beurre , la fille de la crémière ...
Allez vous faire ailleurs !

Les réunionnais ne sont pas des vaches à lait avec vos pratiques du prix du billet d'avion et vous parlez du développement du tourisme .... Son oeil

2.Posté par GIRONDIN le 22/07/2020 12:42

Sans BLAGUE !

Merci aux investisseurs avisés Robert malet, le couple du siècle !!!

Élever des poissons séchés c'est un métier !

3.Posté par John le 22/07/2020 12:46

Pas une grande perte pour Air Austral, un gros boulet en moins !
"La compagnie malgache estimant que cela a contribué la mettre dans le rouge" laisser moi rire, c'est de la faute de UU si MD est dans le rouge…

4.Posté par aristote le 22/07/2020 12:48

RECTICATIF ou plutôt En effet, lors des négociations du partenariat stratégique, il était convenu que l’Etat malgache apure la totalité des dettes d’Air Madagascar. Celles-ci, selon les prévisions de l’époque, s’élevaient à 88 millions de dollars, et ce montant avait été inscrit dans la Loi de finances rectificative de 2017. En contrepartie, Air Austral devait venir avec 40 millions de dollars, dont 15 millions de dollars sur fonds propre et 25 millions de dollars en compte-courant, sous forme de prêt.

Si les 15 millions de dollars qui ont permis à la compagnie réunionnaise de devenir actionnaire à 49% ont été réglés, les 25 millions de dollars que celle-ci devait emprunter auprès de l’Agence française de développement (AFD) et deux banques commerciales n’ont toujours pas été « débloqués ». « Le versement de cette somme était conditionné dans le temps par le respect des engagements pris par le gouvernement malgache. Et ils ne l’ont pas fait », a confié Jean Joseph Malé, le président directeur général d’Air Austral dans les colonnes de Tourmag

5.Posté par Jules le 22/07/2020 12:50

Mais qu'est donc allé faire AIR AUSTRAL avec AIR MADAGASCAR ? Encore une de ces
idées de grandeur - et d'incompétence totale - d'AIR AUSTRAL. Souvenez-vous du temps
d'ÉTHÈVE qui a commandé 2 Airbus 380, sans avoir l'argent, ni envisagé comment
"rentabiliser" ces gros avions.. Résultat : il fallait les vendre, mais à prix "bradé". Qui donc
à AIR AUSTRAL est capable et RESPONSABLE de ces échecs? Le PDG, sans doute,
mais la RÉGION, avec Didier Robert, aussi...

6.Posté par Pécos le 22/07/2020 13:15

Air Mad pour se relever...Quand, comment ? On croit rêver mais bon Jupiter n'a pas dit son dernier mot lui qui blablate en milliard d'euros pendant et après la crise !

7.Posté par Le Jacobin le 22/07/2020 13:42

L'argent gaspillé des Réunionnais par Didier Robert, celui qui rêvait de devenir Grand Calife de l'Océan indien avec l'argent des autres.

Didier il reste encore un peu de monnaie à la Réunion.

8.Posté par voulpour le 22/07/2020 15:08

il etait temps s allier avec une cie qui possede que des charettes zébus pourris on se demande encore comment ces avions avaient le droit de voler ca tient du miracle

9.Posté par aristote le 22/07/2020 15:28

Pour les moqueurs habituels qui jugent sans savoir .........le vrai problème de la compagnie air Madagascar résulte d'une escroquerie d'air France à son égard concernant un contrat de location signé à la hâte sans discernement Certes, les dirigeants de la compagnie malgache se sont fait avoir, en signant à la hâte le contrat de leasing-achat des deux Airbus A340-300, en 2012, pour un montant total de 67 millions USD. Le montant n’était pas le seul problème, car Air France a également prévu une clause de réserve de propriété, une clause de restitution et de frais de remise à niveau des avions. Non seulement la compagnie malgache a acheté deux avions à 67 millions USD – alors que leur prix ne devrait pas dépasser à l’époque 40 millions USD – mais dans le monde, plus aucune compagnie n’achetait ces avions dotés de quatre moteurs, qui revenaient trop chers en entretien et en carburant. Jusqu’ici, Air Madagascar a déjà versé une somme totale de 55 millions USD au titre de loyers – 24 millions USD pour le premier avion, dont 5 millions USD d’intérêts, et 31 millions USD pour le second, dont 7 millions USD d’intérêts. Pour se débarrasser de ces avions budgétivores, la compagnie malgache a voulu acquérir les derniers titres par anticipation, mais Air France a réclamé 46 millions USD au lieu de 23,5 millions USD, en s’appuyant sur les clauses citées ci-dessus. Après un long procès au Tribunal de Paris, la compagnie française a eu gain de cause. En tout, Air Madagascar aura donc à payer 101 millions USD, soit près de 167,44 milliards Ariary, pour les deux avions budgétivores. Une situation qui menace plus que jamais la survie de la compagnie. Voila de quoi vous faire sortir du fénoir et le comble est qu'à l'époque, le président actuel d'air austral était chez Air France et participé a cette galéjade de haut vol le procès s'est tenu à A paris et le jugement est couru d'avance. vive la France !!!!!!

10.Posté par aristote le 22/07/2020 15:55

Pas grave après tout pour Air Mad, ce divorce était une priorité absolue pour Mada, Qatar Air Lines et Ethiopian Airlines frappent la porte aux dernières nouvelles et ce sont 2 compagnies internationales importantes, plus les restrictions exigées par air austral concernant la desserte de corsaire tombera à l'eau aussi ..............juste le contribuable réunionnais devra passer à la caisse pour renflouer Air Austral au train de vie surdimensionné, cela devient inéluctable de fait entre une direction qui sera soucieuse de réduire la voilure et des syndicats prêts a tout pour conserver les effectifs en surnombre et leurs avantages. Ca promet de belles empoignades sans compter les lourds investissements nécessaires qui étaient en prévision de l'ordre de plus 100 millions d'euros; je ne voudrais pas être à la pace de Didier Robert pour régler ce casse tête. Comme dirait l humoriste Anne Roumanoff " On ne nous dit pas tout" lol

11.Posté par Ti coq le 22/07/2020 16:33

Air mad =Air peut être ça m'étonnerais que Ethiopian Airlines s'allie avec Air Mad

12.Posté par aristote le 22/07/2020 17:07

ti coq Air MAD a le choix car les candidatures émanent d'elles soit Qatar soit Ethiopie, ce sont des demandes de leur part , c 'était déjà le cas avant l'accord avec air austral et il est toujours d'actualité Mada ne regarde plus vers la France et encore moins vers la réunion depuis un certain temps déjà

13.Posté par Ti coq le 22/07/2020 17:52

Aristote rêve encore, ou nena encore
Po rêver y ressemble à ou

14.Posté par aristote le 22/07/2020 18:12

tti coq je n'ai pas l habitude de rêver ,ni de raconter des inepties de journalistes mal informés, je ne dis que des choses que je sais et que je connais

15.Posté par aristote le 22/07/2020 18:19

ti coq, la minuscule réunion on n'en a rien foutre de vous que ca rentre dans ton esprit et que ca s'imprime durablement, vous ne produisez rien, vous êtes des assistés notoires, des fainéants connus , des critiqueurs hors pair même dans la soupe que la métropole vous sert gracieusement , vous crachez dedans c est dire lol

16.Posté par Jules le 22/07/2020 19:30

@aristote..
Le vrai Aristote était sûrement plus intelligent que le "petit aristote". Qui peut, en effet,
imaginer que Qatar Airline ou Ethiopian Airline aille se "payer" une compagnie qui n'a
pas un sous et n'a même pas des aéroports dignes de ce nom ? C'est beau les rêves,
mais ça m'étonnerais qu'une de ces compagnies aille s'engager avec Air Madagascar.
Je peux me tromper, comme tout le monde, mais j'aimerais voir le résultat dans 2 ans.

17.Posté par Alain Posteur le 22/07/2020 20:30

Post 15: Bravo Jacques, tout est dit dans ce post, quel talent!

18.Posté par John le 22/07/2020 20:39

Aristote tu n'as visiblement pas rien à foutre de la Réunion puisque tu en parles avec une certaine passion. En revanche toi tu m'as l'air d'être un personnage aigri et très méchant dans tes propos. Soignes toi bien mon bon...

19.Posté par voulpour le 22/07/2020 20:56

le prezida DJ a promis des aeroports dans toutes les grandes villes de mada style ROISSY dans des villes totalement nouvelles ex: tamatave= MIAMI puis tana =tokyo puis nossi bé = nice etc...mais il na pas precisé quand en fait en l an 6969 c est demain bien entendu

20.Posté par Gégé le 23/07/2020 01:30

Malé malé .. et le petit rigolo qui va bientôt prendre sa place ( enfin presque) ... ils se sont bien gavés Chez air Mad 🤷‍♀️, eux c est tout benef ... ils font beaucoup de mal à cette boîte qui ne ressemble plus à rien
On restructure pour faire du vent .. on garde les tocards qui deviennent directeur .. et les glandeurs glandeurs es incompétents on les garde ... mais pkoi ? C est incompréhensible

21.Posté par Geneviève T. le 23/07/2020 06:16

@ Aristote: bravo et merci pour toutes les précisions que vous apportez. Même si elles sont un poil indigestes. Souhaitons à Air Mad de s’en sortir, avec un nouveau partenariat. Et il serait sans doute souhaitable que AA, de son côté, noue des alliances. Ces micro-compagnies sont vouées soit à disparaître si les lois du marché sont respectées, soit à survivre à coup de subventions massives sur le dos des contribuables, y compris bien sûr ceux qui ne voyagent pas sur ces compagnies(!), ce qui est absurde et injuste.

22.Posté par cheche le 23/07/2020 11:25

Quel naif ce Didier. Connaissant les deboires d'Air Mad (ses dettes,ses avions en piteux etats,son management)) il n'aurait jamais dû s'allier avec cette compagnie moribonde.Mais voilà au nom du certaine forme d'aide regionale il avait voulu faire le cacou avec l'argent du contribuable.trop genereuse pour la continuite territoriale (sens Metropole-Reunion),plan pop inutile...un budjet n'est pas extensible! quant a la NRL c'est une autre paire manche!!

23.Posté par aristote le 23/07/2020 12:31

post 21 oui je suis d'accord avec vous des alliances sont toujours les bienvenues pour les petites compagnies pour éviter justement des contributions ponctionnées sur des impôts ou taxes injustes à la population qui d'ailleurs ne prend pas forcement l'avion cela j'en suis j'en suis convaincu, l'important étant l'usager avant tout, mes commentaires et vérités dérangent apparemment mais informer de la vérité est aussi un devoir même si ce la est parfois dur a entendre

24.Posté par aristote le 23/07/2020 12:49

Voulpour ne fait pas dire à certains ce qu'il n'ont pas dit ........reste mesuré et n'essaye pas de comparer Gillot avec ivato kkkk piste de plus de 4000 mètres ou même le concorde se posait
Aussi à une époque Mada possédait même la plus grande densité d'aérodromes au monde imprime cela dans ta petite tète inculte qui ne produit que du mépris et n'essaye surtout pas de comparer le nombre d'aéroports de mada avec la réunion même Nosy Be accueille des vols directs venant de l 'Europe moi j'attends l'aéroport international de l'entre deux et de petite ile peut être as tu des dates d'ouverture a me communiquer kkkk et pour les partenariats Qatar et Ethiopian tu n'auras pas besoin d'attendre 2 années, ils frappent déjà à la porte, leurs candidatures ayant été écartées précédemment au profit étonnant d'air austral qui a fait un bon boulot du lobbying je dois reconnaitre sais tu par ailleurs que la CAPS de Mada était déjà actionnaire d'air austral à hauteur de 20 millions de dollars bien avant ce défunt partenariat ? j'en doute ........

25.Posté par aristote le 23/07/2020 19:04

post cherche : cherches ton cerveau cherches mon brave pas sûr en revanche que tu le trouves ....un indice, toutefois, je crois, il est a coté de ton gilet jaune et pas loin de ton RSA .lol

26.Posté par Tête à claques le 23/07/2020 21:24

Post 25: A part raconter des conneries et insulter le réunionnais, qu'est-ce que tu sais faire?

27.Posté par Ame sans cible le 23/07/2020 21:48

Post 24 Aristote: Je vis à Mada depuis 24 ans, et suis pilote privé et propriétaire d'un avion de tourisme. Je te demande une seule chose, à toi qui fais croire aux analphabètes qui te lisent en se disant avoir trouvé le messie: que sont devenus les aérodromes ou autres pistes d'atterrissage d'antan? Je vois ta confusion, et je vais t'aider à répondre: ils ont disparu faute d'entretien, car les abrutis de préfets, de gouverneurs, de maires, de président de Fonkontanis mis en place par les voyous au pouvoir depuis Ratsiraka, n'ont rien fait , sinon que se remplir les poches au détriment du peuple malgache, un peuple magnifique et admirable - et là je crois que l'on est d'accord- qui est aujourd'hui aux abois, en attendant la mort. Alors merci de modérer tes propos à l'égard des dirigeants de Madagascar: pour moi, ce sont tous des voyous de haut niveau qui méritent l' échafaud, et avec eux les patrons des grandes entreprises, au premier chef Mami Ravotomanga à qui tu lèches les bottes.

28.Posté par Geneviève T le 24/07/2020 06:12

@ âme sans cible: Entretenir à grands frais des petits terrains d’aviation au profit quasi exclusif de quelques riches propriétaires d’avions privés est un luxe inouï que même des pays très développés ne peuvent s’offrir. Alors à Mada!

29.Posté par aristote le 24/07/2020 10:29

post 27 est pour le service public au service des nantis et pour infos, je suis aussi pilote privé et j''étais aussi possesseur de mon appareil et Geneviève vous à très bien répondue me semble t'il.....quand au nombre de pistes, je parlais au passé bien entendu cherchant juste à expliquer que mada jadis était un pays pionnier d'exception de l'aviation de tourisme sans plus et juste en opposition avec les dires "de charrettes à zébu volantes" dans l'imaginaire local cela dit j'aimerais bien voir dans quel état se trouveraient nos deux aéroports sans l'aide providentielle de la métropole Au fait, Zanatany, on écrit fokontany pas fonkontanis, l'anis c'est ce que tu dois mettre dans ton pastis, je pense kkkk Enfin, je dirais qu'en partie, les difficultés de la compagnie air MAD proviennent notamment de l'exploitation déficitaire de certaines lignes domestiques servant les intérêts de seulement quelque uns, maintenant si vous voulez verser des dons vous serez le bienvenu.

30.Posté par aristote le 24/07/2020 17:59

Post ; Ames cent cibles surtout malagasy Vous trouverez ci-dessous la liste complète des Aéroports & Aérodromes situés à Madagascar, pour des vols internationaux, régionaux et locaux et pour poser votre trapanelle dans un super confort .....Pour le reste, moi je savais me poser pratiquement partout ou presque et pour régler mes problèmes éventuels sur les côtes, j'avais de putains de flotteurs insubmersibles bastard de fabrication française et du coup, je ne faisais chier personne En qui me concerne, je bous rappelle à propos le l'anis, notre adage qui dit "vaut mieux un pilote plein qu'un réservoir vide, mais force pas trop la dose quand même"

Aéroport international d’Antananarivo-Ivato
Tourné vers l’international, l’aéroport qui dessert la capitale de Madagascar peut accueillir trois millions personnes par an.

Aéroport international Nosy-Be de Fascene
Les différents avions long-courriers peuvent poser leur ailes sans problème sur cet aéroport desservant l’ile de Nosy-Be, Il est tout simplement …

Aérodrome d’Arrachart
Disposant d’une seule piste d’atterrissage et d’une seule aérogare à dimension humaine, l’aéroport situé sur la péninsule de la baie de Diego-Suarez est …

Aérodrome de Fort-Dauphin
Air Madagascar dispose d’un hub à cet aéroport et opère des liaisons domestiques reliant plusieurs destinations à savoir, Antananarivo, Tuléar, …

Aérodrome de Tuléar
Ouverte uniquement sur le trafic aérien passagers, la piste de cet aéroport est d’une longueur de 1600m, elle ne peut accueillir que les avions petits …

Aéroport de Sainte-Marie
Disposant d’une seul piste et un seul terminal, parmi les petits dans le monde, cet aéroport peut accueillir vingt milles passagers pan an…

Aéroport de Sambava
Chaque jour, deux appareils de la compagnie aérienne Air Madagascar décollent et atterrissent à l’aéroport Sambava. Des avions qui sont …

Aéroport de Toamasina
Consacré uniquement au transport des passagers, l’aéroport est situé à cinq kilomètre du centre-ville de Toamasina…
**Enchanté d'avoir fait votre connaissance pour conclure

31.Posté par aristote le 24/07/2020 18:29

Post . Tète a claques devines ce que je sais faire encore,? ton nom prédestiné désigne mes qualités ainsi je dirais tu fais les questions et les réponses

32.Posté par Ame sans cible le 25/07/2020 20:47

Post 30 ARISTOTE: sympa ton post, mais en fait initialement je pensais surtout aux petites pistes de brousse qui sont aujourd'hui truffées de termitières, alors que ça ne coûte rien de les entretenir (cela dit pour Geneviève, qui a raison pour les "aérodromes")...Pour l'anis, t'inquiètes pas, je carbure au double black, et mon PA 28 au super sans plomb (dans l'aile). Allez, bon vol!

33.Posté par Geneviève T le 26/07/2020 11:32

@ âme sans cible: si ça ne coûte rien de les entretenir, je vous suggère de prendre votre pelle, votre râteau, votre tondeuse, et de l’entretenir, votre terrain. À la Réunion aussi, il n’y a finalement pas si longtemps, on se posait à La Possession, à Savanah, à Saint Pierre, à Grand Bois, etc...etc.... C’était très sympa... Et ça coûtait tellement « rien » à entretenir que personne n’a trouvé les fonds pour le faire. Tous les aéro-clubs sont au bord de la faillite. Soyons sérieux. Si vous voulez vous poser partout, mettez votre Piper à la ferraille et achetez un ULM, stol de préférence: vous pourrez vous poser sur un terrain de foot ou le champ du voisin sans avoir à demander aux contribuables de mettre la main à la poche pour vous permettre d’assouvir votre petit plaisir égoïste.

34.Posté par Ame sans cible le 26/07/2020 20:52

Post 33 Geneviève: Vous semblez ignorer totalement la législation concernant les ULM, et vous ne vous êtes sans doute jamais posé sur un terrain de brousse à Mada truffé de termitières pour effectuer une evasan. Alors, soyez gentille, occupez vous de ce que vous connaissez, merci!

35.Posté par Geneviève T le 27/07/2020 06:05

@ âme sensible: j’ai 1200 heures d’ULM 3-axes au compteur, sur une dizaine de trapanelles différentes et sur tous les types de terrains possibles et imaginables, plus de 800 heures d’avion, du D18 de mes débuts au Beech Baron. Alors vos remarques méprisantes et hautaines, vous voyez ce que vous pouvez en faire.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes