MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’alignement du calendrier sportif sur celui du scolaire, vieux serpent de mer, peut-il et doit-il devenir une réalité ?


- Publié le Jeudi 17 Juin 2021 à 13:25

L’alignement du calendrier sportif sur celui du scolaire, vieux serpent de mer, peut-il et doit-il devenir une réalité ?
L’alignement du calendrier sportif sur celui du scolaire, vieux serpent de mer, peut-il et doit-il devenir une réalité ? La situation sanitaire semble s’améliorer. Nos gouvernants ont décrété que les sports collectifs peuvent reprendre, depuis le 19 mai. A la Réunion, seuls les mineurs ont le droit de s’entraîner avec des oppositions et des matches.

Pour les seniors, la date du 15 juin vient d’être officialisée par le préfet. Le football réunionnais est l’une des deux ligues qui fonctionne avec un calendrier sur l’année civile et n’a pas encore commencé sa saison sportive. Depuis de nombreuses années, ce sujet divise. Beaucoup d’acteurs de cette discipline ont exprimé le souhait de son alignement sur le calendrier scolaire, plus en conformité avec les autres ligues nationales. De facto, la saison sportive nationale est terminée. Le monde footballistique a le regard tourné vers la Coupe d’Europe 2021, tandis que nous, nous sommes aux prémices du début de notre championnat.

Après des mois d’attente, on comprend l’engouement que suscite cette reprise. Mais encore une fois, nous aurons une saison tronquée et incertaine. Il a fallu, à plusieurs reprises, échafauder plusieurs plans pour arriver a ce calendrier alambiqué. Le football réunionnais déjà touché par la perte de licenciés depuis quelques années pourra-t-il résister après ces deux années calamiteuses ?

Si la crise sanitaire peut expliquer en grande partie la situation actuelle, il ne faut pas occulter qu’une autre possibilité a le mérite d’exister : l’alignement sur le calendrier scolaire . Monsieur Noel VIDOT et son équipe avaient effectué ce changement en 2015. Le cap, le plus difficile, avait été franchi. Revenu aux affaires en 2016, monsieur Yves ETHEVE, farouchement opposé à cette réforme, par pure idéologie diront certains, a refait machine arrière au détriment des nombreux avantages que peut apporter cette mesure.

Dans le contexte actuel, L’État, par le biais du Ministère des Sports, conscient des difficultés du monde sportif, des inquiètudes légitimes des associations, des clubs sportifs d’un retour de leurs adhérents, notamment des jeunes, lors de la reprise, a mis en place une aide sous la forme d’un « Pass’Sport ». Une mesure de relance pour le secteur sportif associatif mais aussi une mesure sociale destinée à offrir aux enfants l’accès à un cadre structurant et éducatif que le club sportif propose.

L’effort financier est important puisque 100 millions d’euros seront débloqués. D’un montant de 50 euros, ce dispositif est destiné à aider les jeunes de 6 à 18 ans, et les personnes en situation de handicap, à pratiquer une
activité sportive, en participant au financement de leur inscription dans une association sportive dès septembre 2021, durant toute l’année scolaire 2021-2022. Il est à noter que la ministre a suggéré aux différentes collectivités et fédérations d’apporter un complément à cette aide.

L’alignement du calendrier scolaire montre toute son importance.

Par les temps qui courent et face à la situation économique difficile que connaît notre île, il est important de s’interroger si nos licenciés de football entreront dans ce disposisif. Cette aide va à l’attention des familles dont beaucoup d’entre elles sont éligibles aux critères demandés, lors des inscriptions ou réinscriptions dans leurs clubs.

Quand on connaît qu’à ce jour beaucoup d’entre eux n’ont pas retrouvé leur effectif. La ligue de la Réunion est la championne de perte de licenciés, elle se hisse à la première place avec – 32 %. C’est une catastrophe et elle en semble consciente puisqu'elle vient de rappeler aux clubs que le nombre de licenciés est en corrélation avec le respect des obligations d’engagement 2021 - Article 8 bis Outre l’équipe première obligatoire, les clubs sont tenus d’engager une équipe minimum dans les catégories suivantes...

Quand on sait que l’année dernière beaucoup de clubs ont eu droit a un repêchage record. Qui dit repêchage dit augmentation des catégories ! Les clubs sont dans l’obligation de faire du forcing, avec le prix des cotisations qui dans certains cas sont déraisonnables, les 50 euros seront les bienvenus.

Il ne suffit pas de faire des compromis, puisque sur son site, le président lance un appel aux clubs : "Les Clubs ne disposant pas dans l’immédiat du Budget conséquent pour le paiement des licences/assurances doivent adresser un courrier au Président de la LRF."

Encore faut-il que le jeu en vaille la chandelle ! Est-ce judicieux d’organiser des compétitions en cette période Juillet/Août ? Quand on sait que cette période de vacances scolaires est sujette à divers mouvements (mutations, changement de classe, d’etablissements, d’emploi du temps ...)

Il existe de nombreuses incertitudes, sanitaires bien sûr, élément important qu’on ne peut négliger. Les efforts demandés seront-ils à la hauteur des attentes ? Une saison qui démarre en juillet et qui se termine en décembre, est-ce sérieux ? En métropole, la saison dernière 2020/2021, certaines catégories ont connu une saison blanche , ne serait-il pas plus opportun de le faire chez nous ou tout simplement d’aligner sur le calendrier métropolitain ?

Saison blanche à mettre à profit et l’occasion pour faire les états généraux locaux du football avec l’ensemble des acteurs qui œuvrent pour cette discipline, afin de faire le point sur les difficultés rencontrées par les clubs surtout après ces deux années compliquées (situation financière, revue des effectifs, faire des propositions sur la pénurie future sur le bénévolat). Ce ne serait pas du superflu quand on connaît l’état de notre discipline qui se délabre de jour en jour.

Après deux années cahotiques, notre discipline a besoin d’un vrai cap. Gouverner, c’est oeuvrer pour le bien de tous. Il est temps de s’y mettre.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes