Zot Zinfos

L'agriculture, l'avenir du Tampon

Lundi 13 Janvier 2014 - 10:13

L'agriculture, l'avenir du Tampon
Je salue en premier lieu la 30ème édition de Miel Vert à la Plaine des Cafres qui vient de débuter. Au-delà des animations festives au profit de la population, je reste profondément attachée à l'esprit de cette manifestation-phare de la commune du Tampon qui repose sur l'agriculture et la ruralité, des composantes fortes de notre identité tamponnaise.

Je saisis l'occasion pour témoigner à nos agriculteurs ma solidarité sans faille au lendemain du passage du cyclone BEJISA et souhaite que leur indemnisation se fasse le plus rapidement possible. Je tiens à saluer leur courage et leur volontarisme dans ces moments difficiles, et je n'oublie pas que c'est toute l'année qu'ils travaillent très dur pour faire vivre leurs familles.

Cet épisode nous rappelle également que l'approvisionnement en eau agricole passe nécessairement par l'extension du périmètre irrigué, et par la construction de nouvelles grandes retenues collinaires dans les différents secteurs du Tampon.

Je crois sincèrement en l'agriculture, une tradition chez nous, comme pilier d'avenir pour le développement économique de notre territoire. Au-delà de nos filières traditionnelles (élevage et production laitière, maraîchage, canne à sucre, horticulture, ...) qu'il faut soutenir, je fonde de grands espoirs sur l'industrie agroalimentaire, sur la filière porteuse de l'agrobiologie (produits alimentaires "bio", plantes aromatiques, médicinales et à parfums, cosmétiques, ...), mais aussi sur l'agrotourisme comme autant de débouchés pour les nouvelles générations.

Je propose ainsi que la municipalité soit un moteur et favorise par tous moyens le développement de ces filières afin de permettre la création d’une activité économique forte et des emplois durables sur notre commune, qui est à mes yeux la terre nourricière de toute la Réunion.

Je reste persuadée que c'est par ce biais que nous remporterons véritablement la bataille contre le chômage, pour le bien-être et la dignité de nos enfants notamment.

Dès mon élection en tant que Maire du Tampon, je m'engage à mettre en œuvre une politique agricole ambitieuse et volontariste définie dans le cadre des propositions de mon programme électoral, en concertation avec l'ensemble des partenaires (Département, Chambre d'agriculture, groupements de professionnels, …), dans l'intérêt prioritaire de nos agriculteurs, et avec le souci constant du développement économique et durable de notre territoire.


Nathalie Bassire,                                                    
Conseillère municipale et Conseillère générale du Tampon
.
Lu 346 fois




1.Posté par CATASTROPHE ECOLOGIQUE...??? le 13/01/2014 17:52

avec bassire c'est a vos risques et perils!!!.

2.Posté par BIENFAIT ECONOMIQUE !!! le 13/01/2014 22:08

Quelle vision ambitieuse et réaliste pour le développement agricole et économique du Tampon ! Allier la tradition et la modernité, quel programme séduisant !

3.Posté par Agriculteurs le 14/01/2014 06:44

Nous remercions Mem Bassire de son soutien et de cette politique ambitieuse à l'égard d'une filière importante au Tampon comme à La Réunion

L'agro tourisme s'inscrit dans la valorisation de l'existant et une extension de l'activité. Je dis bravo!

4.Posté par Employé communal le 14/01/2014 06:45

Je remercie en tant qu'employé communal et au nom de tous, le courage de cette politique ambitieuse et sa présence sur le terrain lors du cyclone Bejisa.

Votre projet est tout à fait innovant. Merci de votre engagement !

5.Posté par Adrien97430 le 14/01/2014 06:52

Merci Mme bassire de votre engagement à nos côtés en tant qu'agriculteur.
Projet innovant, pour notre tradition. Nous mettrons en avant notre savoir faire, notre patrimoine.

Merci de votre engagement aux côtés des agriculteurs et de tous les tamponnais

6.Posté par Antoine 974 le 14/01/2014 09:55

Excellent ! Allez au delà de la filière traditionnelle est une excellente idée Mme Bassire. Elle rejoint nos traditions et sur de l'innovation pour notre commune.

Nous sommes tous avec vous Mme Bassire, vous serez un chef de l'exécutif parfait pour ce poste.

7.Posté par La jeunesse tamponnaise le 14/01/2014 09:59

Le commentaire n°1 est sans fond. Il attaque pour attaquer.
Si l'irrigation, le développement économique par l’agrobiologie qui met en valeur notre savoir faire est une catastrophe écologique c'est que vous n'avez pas conscience des difficultés des agriculteurs et que vous ne comprenez pas la nécessité d'une politique ambitieuse.

Nous sommes avec vous Mme Bassire.

8.Posté par doudoul97430 le 14/01/2014 11:10

Quand Nathalie Bassire découvre l’agriculture au Tampon et enfonce les portes ouvertes

Il aura fallu l’aproche des élections municipales et sa candidature (pour l’instant ?) au Tampon que que Nathalie Bassire découvre l’agriculture tamponnaise. Et naturellement, en pleine campagne électorale, les promesses poussent plus vite que les légumes…
Elle découvre que les agriculteurs ont besoin d’eau et propose la construction de retenues collinaires. Mais où était Nathalie Bassire en 2011 et 2012 quand les agriculteurs du Tampon et notamment ceux des Hauts souffraient de la sécheresse ?
C’est le maire du Tampon, Paulet Payet, qui a mis en place l’alimentation des élevages en eau, avec des camions citernes.
C’est Paulet Payet qui a fait alimenter la retenue collinaire de Piton Villers par la source Reilhac, abandonnée depuis près de vingt ans.
C’est Paulet Payet qui a obtenu de l’armée l’autorisation de construire une seconde retenue collinaire de 10 000 M3 toujours à piton Villers. Cette retenue est en service et ce sont près de 20 000 M3 qui desservent une vingtaine d’exploitations…
En septembre 2013, quand Paulet Payet fait voter par le conseil municipal la baisse du prix de l’eau agricole, Nathalie Bassire et ses amis, y compris les socialistes, ne viennent pas au conseil municipal qui est reporté faute de quorum…
Mme Bassire est conseillère générale depuis 2008. Pas une seule fois on ne l’a entendu défendre les agriculteurs au conseil général qui est pourtant compétent dans le domaine agricole et de l’eau agricole !
Elle propose que la municipalité soit un moteur pour le développement des filières agricole…mais en tant que conseillère municipale, ne sait-elle pas que la commune du Tampon fait appel à hauteur de 35% aux produits locaux pour la restauration scolaire, et se classe en tête des communes de la Réunion dans ce domaine ?
Ignore-t-elle le soutien de la municipalité aux producteurs d’ananas de Berive et du Grand Tampon avec notamment la maison de l’ananas et la fête de l’ananas ?
Le développement agricole du Tampon n’a pas attendu Mme Bassire qui découvre l’agriculture. Encore ébahie par le choc de cette découverte, elle se met à enfoncer violemment des portes ouvertes…


9.Posté par Abel le 14/01/2014 20:41

Basirre ne connait pas un agriculteur; Comme dit TAK, elle ne sait pas de quoi elle parle quoi qu'elle dise : tout lui est maché par le 3éme étage de la Région......
En 7 ans de mandat au conseil général, elle a dormi....
Paulet a montrer qu'il avait la carrure(résistance au pressions du groupe des 28, fiabilité crise cyclonique, redressement des comptes de la commune surtout), qu'il est loyal ,sincére et honnéte !
On votera donc pour lui, pas pour une marionnette de Didier robert !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >