MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

L'agresseur aux ciseaux du réseau Citalis maintenu en détention dans l'attente d'une expertise


Un homme comparaissait ce mercredi au tribunal judiciaire de Saint-Denis pour des faits de violences avec arme. Il lui est reproché d'avoir blessé deux personne dans un bus du réseau Citalis le 5 décembre aux alentours de 18 heures rue du Marechal Leclerc.

Par - Publié le Mercredi 8 Décembre 2021 à 15:00

Florent C. est sans domicile fixe. Il sait un peu lire et écrire en français, indique t-il au tribunal. Il lui est reproché deux faits de violence à Saint-Denis. Une ITT de 3 jours avec usage d'une arme, en l'espèce un ciseau, sur une première victime et 1 jour d'ITT  sur une deuxième victime, mineure. Comme la procédure l'y autorise, il ne sait pas s'il veut être jugé aujourd'hui. Me Louis Ropars, qui assure sa défense, demande une nouvelle expertise psychiatrique.

Lors de sa garde à vue, le prévenu a d'ailleurs indiqué à l'expert psychiatre : "je n'étais pas dans mon état normal. Je voulais me défendre mais ne sais pas contre qui. On m'a dit que j'étais schizophrène mais je ne prends mon traitement depuis 3 mois". La procureure de la République est par ailleurs favorable à une seconde expertise afin "d'appréhender au mieux la personnalité de Monsieur". Me Chassard, avocate de la partie civile, indique au tribunal pour sa part que "l'expert dit bien qu'il y a un trouble de la personnalité mais qui n'a pas altéré son discernement !". 

Déjà une agression vis-à-vis d'un agent de la CAF

Lors de la garde à vue, le prévenu avait reconnu les faits. Son casier judiciaire fait état de trois mentions et deux condamnations (2011 et 2012) dont des violences sur ascendant. Il est suivi dans le cadre d'un sursis probatoire depuis avril 2021 pour violences sur un agent de la CAF. Ce jour-là, il était énervé parce qu'on lui a refusé une place en foyer. Ses parents sont décédés. "Je suis différent des autres. Je n' ai jamais rien compris à ma vie", indique t-il sur son adolescence. 

"Au mois de février j'ai essayé de me suicider car je ne comprenais plus rien dans ma tête. J'ai vécu dans une petite chambre d'hôtel. La nuit je dors mal. J'essaie de trouver des solutions pour m'en sortir. J'étais ensorcelé. Des fois, je reconnais que je suis malade. Je ne prends plus mon traitement depuis 3 mois. Le médicament n'a pas d'effet. Je doute toujours d'être malade. Pour moi, je ne le suis pas. Je suis resté deux mois à l hôpital, après ma tentative de suicide. Là je pressens que je vais aller en prison. Après quand je vais sortir, je ne sais pas ce que je vais faire. Après la prison, je vais aller dans le chemin. Je ne vois pas bien clair. L'acte que j'ai commis, c'est sous le coup de la colère", explique-t-il au tribunal. 

La procureure de la République demande le maintien en détention pour éviter le renouvellement de l'infraction. Elle ajoute : "Il a une condamnation récente avec rappel de la nécessité de se soigner. De plus, les faits ont été commis gratuitement sur deux personnes au niveau de l'oeil et du cou. Des faits graves qui ont créé un mouvement de foule. Il faut également garantir sa représentation". Pour Me Louis Ropars : "Il n'a pas de famille qui s'occupe de lui. Il vit seul. Il a demandé à rester à domenjod ce mercredi, jour où je me suis entretenu avec lui"

Le tribunal ordonne une nouvelle expertise psychiatrique et renvoie l'audience au 12 janvier 2022. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Anne Mangue le 09/12/2021 07:54

quoi qu'il en soit, faut pas le remettre en liberté car il présente un danger pour la sécurité et la vie d'autrui.

2.Posté par Olivier Minatchy le 09/12/2021 09:30

Des schizophrènes font aussi passer des gens pour schizophrènes quand ils mettent en cause des médecins, remettent en cause des autorités etc.. c'est connu et se trouve sur le net. Le pire c'est qu'on l'est déjà de toute façon !

3.Posté par Fred B le 10/12/2021 17:27

Il refuse de se soigner. Donc après la prison ou l'asile, il arrêtera de nouveau son traitement et récidivera de nouveau c'est certain. Solution ? Il  n'y en a pas ... ou si peut-être ... qu'il ne rate pas sa prochaine tentative de suicide, il se rendra utile à la société et évitera d' éborgner les gens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes