Zot Zinfos

L'affaire de détournement de fonds au Tampon

Lundi 14 Octobre 2013 - 11:21

L'affaire de détournement de fonds au Tampon
Pourquoi la municipalité ne fait rien pour défendre le bien public ? Pourquoi la commune ne s'est-elle pas constituée partie civile dans ce contentieux ?

Le Quotidien du 11/10/2013 et le JIR du 12/10/2013 relatent une « affaire de détournement de fonds à la mairie du Tampon ». Les articles font apparaître un manque à gagner pour la commune de près de 100 000 euros qui auraient alimenté les intérêts privés d'un régisseur autour de locations de stands pour les manifestations de la ville. Ces pertes ne sont d'ailleurs pas répertoriées au compte administratif de 2012.

Les article relatent également que ce même régisseur se trouve impliqué dans un « trafic de voitures de la flotte municipale ».

Le Groupe Socialiste d'opposition a toujours alerté le Conseil Municipal sur ces pratiques et nous avons même demandé de manière solennelle au Maire de protéger le bien public en se constituant partie civile. D'ailleurs, le procès-verbal de la séance du 29 février 2012 rapporte les propos du conseiller municipal socialiste Baptiste Payet qui demandait que soit menée une enquête plus poussée afin de cibler les abus concernant les véhicules répertoriés dans le rapport dans le but éventuel de poursuites civiles et pénales contre les utilisateurs.

Le Maire n'a pas entendu ces recommandations, se limitant à saisir le parquet sur « des signalements présumés délictueux ».

Or, le rapport de la Chambre Régionale des Comptes transmis en mairie dès le 1er août 2011, mais soumis au conseil seulement le 29 février 2012, mentionnait déjà plusieurs malversations qui auraient dû faire l'objet de saisine judiciaire.

On peut s'interroger sur les raisons de la frilosité de ces responsables et sur les causes profondes de ces comportements. Les journalistes du Quotidien et du JIR laissent entendre que le salarié indélicat ferait des pieds et des mains pour sa réintégration. Celui-ci évoque des faits qui remonteraient à 2006 et qui impliqueraient d'autres auteurs.

Le Groupe Socialiste constate que le Maire ne fait rien pour que la vérité aboutisse sur ces dossiers et préfère sacrifier le patrimoine des Tamponnais.

Une fois de plus, à travers ce dossier du régisseur municipal qui se rajoute aux autres affaires judiciaires concernant la Mairie du Tampon, l'absence totale de rigueur dans la gestion des Finances communales de cette majorité en place est à nouveau mise en évidence.

Le Groupe Socialiste.
.
Lu 447 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >