Politique

L'abstention devrait être encore plus prononcée que lors de la législative 2017

Vendredi 21 Septembre 2018 - 17:41

L'abstention devrait être encore plus prononcée que lors de la législative 2017
Difficile de mobiliser les citoyens lors des campagnes électorales normales. Alors qu'en sera-t-il ce dimanche 23 septembre sur la 7ème circonscription ? Historiquement, les "revote" attirent encore moins les électeurs, lassés de la multiplication des scrutins. Alors que 2018 était partie pour être une année blanche, la démission d'office du député Thierry Robert a lancé une campagne électorale imprévue.

Si bien que les treize candidats déclarés ont dû faire preuve d'imagination pour interpeller l'électorat sur l'intérêt d'effectuer son geste citoyen deux dimanches de suite, en plein mois de septembre.

Qu'en sera-t-il ce dimanche soir au sortir du premier tour qui en appellera très certainement un second au vu de la faible mobilisation qui se profile ce 23 septembre. Rappelons que pour être élu dès le 1er tour, un candidat doit s'appuyer sur au moins 25% des électeurs inscrits sur les listes.

En 2017, lors du 1er tour,  32.898 personnes s’étaient exprimées sur 110.367 inscrits, soit seulement 29,81% des inscrits sur liste électorale… Ils étaient donc 73.965 personnes (soit 67,02% des inscrits) à avoir montré leur désintérêt pour la chose publique.
Zinfos974
Lu 244 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter