Santé

L’Uvestérol D reste finalement accessible

Samedi 14 Janvier 2017 - 16:18

L’Uvestérol, un médicament contenant des vitamines, soupçonné d’avoir causé la mort d’un nourrisson de 10 jours, dont la commercialisation avait ensuite été suspendue et l’utilisation réduite dans les hôpitaux, est à nouveau accessible.
 
Certains parents pourront donc se procurer le médicament dans les pharmacies hospitalières. Pour cause, le fait qu’il n’existe pas d’autres produits avec la même composition pour les bébés fragiles, à savoir "le nouveau-né prématuré et les nourrissons présentant un risque de carence ou de malabsorption en vitamine A, D, E et C", explique l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).
 
Pour rappel, la molécule n’était pas en cause mais plutôt la pipette. L’injection ne doit pas être mal insérée dans la gorge, ni dans une posture trop allongée ou après un repas.
 
Lu 1166 fois



1.Posté par Pharmacorun le 14/01/2017 17:29

Attention l'article est erroné : il existe 2 "Uvesterol" : le premier, "Uvesterol D" (en illustration et en titre de votre article) qui est bel et bien retiré et le second, "uvesterol ADEC" (dont il est effectivement question dans le corps de votre article) qui a été limité aux hôpitaux puis ré-autorisé en ville.

2.Posté par leconte de lisle le 14/01/2017 17:40

on ou explik koi la vraiment la vitamine a tué ou la pipette faudrait savoir pk cet enchainement d info sans pedagogie aucune ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop