MENU ZINFOS
Social

L'Unsa veut la structuration des branches des entreprises


Face à l'accroissement des contrats précaires et de plus en plus de personnels en mal être au travail, l'Unsa appelle à l'union des organisations syndicales et à la désignation de référents pour les salariés des entreprises réunionnaises, qui sont pour le plupart des PME et TPE. Elle demande également la structuration des branches pour que des accords entre le patronat et les salariés puissent mieux se négocier.

Par Karine Maillot - Publié le Mardi 13 Octobre 2009 à 12:35 | Lu 649 fois

Emplois précaires, management d'injonctions, les exemples de pressions au travail ne manquent pas, surtout ces derniers temps. "Les salariés ont de plus en plus peur de revendiquer, craignant de perdre leur emploi". Même si les salariés ont de plus en plus d'incertitude face à l'emploi, ce n'est pas pour autant qu'ils montent au créneau, "craignant un plan de reclassement", regrette Armand Hoareau, secrétaire général de l'Unsa Réunion.

Lors du congrès de l'Unsa-Réunion hier, il a été décidé la mise en place d'un projet syndical dans les entreprises, afin de le mettre en confrontation avec le projet d'entreprise. "Un syndicat d'entreprise doit présenter au patron un projet syndical. C'est la confrontation du projet syndical et du projet d'entreprise qui assurera le développement durable de l'activité de l'entreprise et de l'emploi durable".

Lors de son prochain congrès national prévus à Pau, les 24, 25 et 26 novembre prochain, l'Unsa mettra sur la table les grandes préoccupations des salariés en ces temps dits de crise. Le discours de l'Unsa est clair :"Il faut s'unir contre un Etat qui favorise les emplois précaires pour faire tourner le système".

A cause de l'absence des conventions collectives dans les entreprises, un cadre autant pour l'employé que pour l'employeur, le salarié est contraint d'effectuer des heures supplémentaires souvent non rémunérées. "La mise en place de RTT n'est souvent pas respectée, vu que le salarié est en permanence en heures supplémentaires" regrette Armand Hoareau.

La structuration des branches

Selon Armand Hoareau, "97% des entreprises réunionnaises sont des TPE et PME". Difficile donc d'être syndiqué lorsque l'entreprise a moins de 11 salariés, quand on sait que 60% des salariés de l'île font partie de ces entreprises. Ces 60% des salariés échappent aux conventions collectives, "d'où notre souhait de réclamer une structuration des branches par corps de métier pour que la négociation entre patronat et salariés soit possible". La désignation de référent pour les salariés est aussi envisagé, à défaut d'être syndiqué.

"Une pyramide des âges inquiétante"
chez les syndicats

De passage sur l'île, Pascal Priou, secrétaire national chargé du développement, assure que "le champ du possible est énorme", même si seulement 8% des salariés sont syndiqués en France, dont uniquement 3% dans le secteur privé. "Les cartes syndicales vont bientôt être battues dans ce pays qui est en ce moment en mouvance".

Pascal Priou assure que pour faire face au démantèlement des services publics et à la précarisation de l'emploi de manière générale, il faut plus que jamais mettre en place "un partenariat durable entre les organisations syndicales", qui souffrent "d'une mauvaise image liée entre autre à une pyramide des âges inquiétante. Les jeunes ne se syndiquent pas" regrette le responsable syndical.




1.Posté par malolle le 13/10/2009 15:19

LE SEUL SYNDICAT QUI DETRUIT L'EMPLOI = UNSA

2.Posté par kissassa le 13/10/2009 15:21

c'est encore une pompe a fric pour les syndicats qui ont de moins en moins d'adhérents .... La révolution est en marche

3.Posté par niaouli le 13/10/2009 15:24

Hoareau l'exemple même de la gesticulation sans neurones - qu'attendent les mandants pour le remplacer !!!

4.Posté par Jacky - le Moufia le 13/10/2009 21:44

Le post N° 1 ne fait-il pas confusion avec un autre syndicat ? Ou bien a -t'il connaissance de faits qui peuvent étayer sa thèse.

5.Posté par malolle le 14/10/2009 12:09

les exemples sont légions - l'UNSA devrait plutot s'appeler l' Union National pour Sans Abris ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes