MENU ZINFOS
Education

L’Université de La Réunion présente sa nouvelle équipe présidentielle


Après avoir été réélu à la présidence de l’Université de La Réunion, Frédéric Miranville a présenté la nouvelle équipe qui l’accompagnera pour les quatre années à venir. Il a également annoncé les trois axes forts d'une nouvelle mandature basée sur le pilotage de l’établissement et des moyens, la réussite des étudiants, mais aussi la recherche et le rayonnement international.

Par - Publié le Lundi 1 Mars 2021 à 16:49 | Lu 3873 fois

L’année 2020 aura été agitée à l’Université de La Réunion. Entre la crise Covid et des élections mouvementées, le calme semble enfin revenu sur le campus du Moufia. Ce lundi, Frédéric Miranville a présenté sa nouvelle équipe présidentielle qui l’accompagnera pour les quatre ans à venir.

Entre sang neuf et expérience, l’équipe est à moitié composée d’anciens et de nouveaux venus. Celle-ci passe de 15 à 20 personnes, ce qui symbolise le développement de l’établissement qui ne cesse de s’accroître. L’Université de La Réunion compte 1000 étudiants supplémentaires cette année et 3000 de plus sur les quatre dernières années. Une augmentation qui va se poursuivre puisque Parcoursup affiche déjà 16% de demandes supplémentaires pour la future année scolaire.

"C’est la première des universités ultramarines et probablement celle qui est le plus en développement", se satisfait Frédéric Miranville. Rappelons que l’Université de La Réunion c’est cinq facultés, deux écoles, cinq instituts, un CFA et un OSUR (observatoire des sciences de l’Univers).

Trois grandes priorités

Actuellement, l’Université compte 18 370 étudiants, 1200 personnels pour un budget de 161 millions d'euros. L’augmentation du nombre d’étudiants impose ce qui constitue la première priorité de cette mandature : le pilotage de l’établissement et des moyens. Pour cela, une gouvernance partagée, représentative et paritaire va être mise en place. Il s’agit pour la nouvelle direction de pérenniser le modèle d’allocation des moyens et de gérer les ressources humaines de façon optimisée. La sécurisation des moyens de l’établissement et l’augmentation des ressources propres constituent également un enjeu des quatre ans à venir.

La deuxième priorité porte sur la réussite des étudiants. Le marqueur le plus voyant porte généralement sur la réussite en première année. Celle-ci a augmenté de 24 à 37% depuis 2016. L’Université compte également augmenter le nombre d’emplois et accroître la professionnalisation de ses formations. Pour cela, il y aura un renforcement des moyens humains et budgétaires, et la promotion de nouveaux partenariats institutionnels avec l’ensemble de la sphère socio-économique.

La dernière priorité sera consacrée à la recherche et au rayonnement international. Pour cela, une augmentation de 20% des moyens des unités de recherche est prévue dès 2021. Deux grands projets structurants, issus du Livre Bleu des outremers, vont articuler cette ambition. Une plateforme de recherche "One Health et changements globaux" va être créée pour structurer toutes les forces en présence de l’Université. L’autre projet est la création d’une Maison des Sciences de l’Homme de l’Océan Indien. L’Université va également déployer plusieurs labels.

Gestion de la crise sanitaire

L’Université fait de la sécurité de ses étudiants et de ses personnels une priorité absolue. Pour cela, la direction va fortifier le dispositif sanitaire de l’établissement et anticiper des mesures de continuité pédagogique en distanciel en cas d’aggravation des conditions sanitaires. Une stratégie en trois axes a été élaborée. Elle est composée de protection (mesures barrières), de prévention avec la brigade Covid et d'accompagnement des étudiants dans le besoin. 


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par kokalimem le 01/03/2021 19:01

Nouvelle équipe avec Lajoie? Ça fait 20 ans que ce gars traine dans les arcanes du pouvoir entre svizzero rochdi Miranville etc. Ce n'est plus un universitaire depuis longtemps.

2.Posté par Pascal DURET le 01/03/2021 22:05

Nouvelle équipe ? Jugez-en par vous même...
G. Lajoie était président du Cac dans "l'ancienne" il est Président du Cac dans la "nouvelle" ...
idem S. Olivier était vice président du numérique dans" l'ancienne" équipe il est président du numérique dans la "nouvelle"...
idem A.F. Zattara vice présidente relations internationales dans l'"ancienne" équipe elle est vice présidente aux relations internationales dans la "nouvelle"
idem Marceline Ducroc Grondin était vice présidente en charge de la formation et de la vie universitaire elle conserve sa charge dans la nouvelle équipe
Idem P. Ducruet était vice présidente égalité Femmes/hommes là voilà à nouveau vice présidente à l'égalité femmes/hommes.
Sans oublier, bien sur, Katia Angué qui a été promue de chargée de mission dans l'ancienne équipe à vice présidente dans la nouvelle
Il aura suffi pour transformer l’« ancienne » équipe en « nouvelle », de reconduire les mêmes ou de les promouvoir

Le seul « nouveau » en poste est Monsieur Patrick Mavengui. Il ya là une vraie rupture ; en effet, tous les précédents Présidents avaient toujours pris le plus grand soin de désigner un Enseignant-Chercheur de notre Université, pour signifier le lien indéfectible entre la formation et la recherche. Le choix d’un Directeur de Recherche CNRS tourne le dos à cet attachement.

Bref, Imaginez que vous attendiez un deuxième enfant, et que celui-ci soit presque le parfait jumeau du premier mais avec quatre ans de décalage… Vous seriez surpris(e) et sans doute même déçu(e) de la ressemblance entretenue par cette réplique d’autant plus que le responsable du cabinet d’échographie vous aurait certifié, promesses à l’appui, qu’il serait notablement différent :« Le propre d’une communauté, c’est bien de rassembler, de faire des différences une force » (disait les mails de campagne de l'équipe Miranville") ou encore… « il faut mettre au service de notre établissement toutes nos forces » ....
Toutes ces déclarations solennelles il y a quelques semaines durant la campagne électorale, sonnent aujourd’hui bien faux quand on regarde les choix opérés pour constituer la « nouvelle » équipe dirigeante ; on se demande où est donc passé le « rassemblement de toutes les forces » ? Serait-ce donc encore et toujours le même petit groupe qui constituerait à lui tout seul « toutes les forces » de notre Université ?
Dans un récent ouvrage Jean-Michel Aphatie pose une question troublante : « Le problème de la politique, ce sont ses mensonges. Mais la véritable question n’est pas de savoir pourquoi les responsables mentent lors de la conquête du pouvoir. La vraie, c’est de savoir pourquoi nous les croyons, pourquoi nous les applaudissons ? C’est notre crédulité qui est angoissante. C’est sur elle que nous devons réfléchir et travailler ».

3.Posté par Laurent le 01/03/2021 22:49

Post 1 a raison. Aucune nouveauté aucune innovation aucune gouvernance aucune direction de plus de 10000 étudiants abandonnés sur ce campus. C'est pathétique et mauvais pour cette génération perdue

4.Posté par Vizir le 02/03/2021 07:44

Quand Monsieur F. Miranville découvre que le but de la Recherche c’est le rayonnement scientifique et quand il en fait un objectif soi-disant original c’est un peu comme si il découvrait que le but d’un cabinet médical c’est de guérir les malades ou d’un cabinet dentaire de soigner les maux de dents … On se moque vraiment de nous

5.Posté par La vérité vraie... le 02/03/2021 07:49

Il suffit de regarder d'où viennent ces élus ! Ca fait 30 ans qu'ils sont en place...si en plus vous rajoutez les deux derniers directeurs de cabinet de cette université : Mdoihoma et Maillot...vous comprenez rapidement qu'elle est devenue une succursale de la médiocre politicaille saint-louisienne. Conclusion : aucun avenir pour les étudiants qui y sont inscrits avec de pareils dirigeants. Qu'attend la ministre de l'enseignement supérieur pour y mettre de l'ordre ?

6.Posté par ANIN le 02/03/2021 08:10

Bravo..bon vent !!

7.Posté par Momo le 02/03/2021 13:48

Trois grandes priorités :
1 - rétablir les comptes qui sont dans le rouge après 4 ans de gabegie et d’arrosage électoraliste qui ont coûté cher
2 - utiliser les effectifs étudiants pour renflouer les caisses, sous prétexte de leur réussite comme il y a 4 ans déjà,
3 - promouvoir la recherche pour des experts plateau-télé, le moustique stérile contre la dengue est toujours en panne de speed-dating et le brevet anti-covid miraculeux n’a toujours pas trouvé preneur.

8.Posté par Gérard Jeanneau le 03/03/2021 00:52

L'Université de La Réunion est claudicante : ni lettres classiques ni philosophie ! Une belle université des cocotiers !

9.Posté par Alternance le 03/03/2021 12:12

Derrière leur masque, certains font déjà la gueule.
La région finance ... et nous payons tous ... avec nos impôts.
L'alternance Lajoie / Miranville ... c'est pour dans 4 ans ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes