MENU ZINFOS
Communiqué

L'UNSA boycotte les commissions représentatives du personnel


Par Jayme Patrick, Secrétaire Général de l’Union Régionale - Publié le Lundi 27 Juin 2016 à 12:07

L'UNSA  boycotte les commissions  représentatives du personnels qui se dérouleront du 28/06  au  01/07 à la Mairie de Saint-Pierre, au CCAS de Saint-Pierre, à la CIVIS et au CIAS qui demande la désaffiliation auprès du CDG

Les demandes de désaffiliation au Centre de Gestion de la Réunion entreprises par le Sénateur-Maire de Saint-Pierre  et le Maire de Saint-Louis semblent résulter d'un problème de pacte d'engagement qui a été rompu entre Patrick Malet, Michel Fontaine et Thierry Vaitilingom.

Concernant le choix du Maire du Tampon, la démarche semble être une démarche personnelle.
 
Lorsqu'un pacte d'engagement est rompu il n'y a qu'une solution, il faut la rupture. Soit Thierry Vaitilingom démissionne du Conseil d'administration, soit les Maires de Saint-Louis et Saint-Pierre se retirent du Centre de Gestion de la Réunion. Le choix retenu semble être le retrait des Maires de Saint-Louis, Saint-Pierre et Tampon du Centre de Gestion.
 
Il faut savoir qu'en même temps que les conseils municipaux, d'administrations et communautaires qui sont prévus cette semaine, les autorités ont convoqués les instances représentatives du personnel afin que ces dernières donnent leur avis sur ce point.
 
Selon la loi, ces avis ne sont pas obligatoires.
 
Néanmoins, les collectivités qui vont se retirer, devront soumettre le projet de retrait à leurs conseils respectifs.
 
A compter de la date des conseils, Les élus (maire, président,...) affiliés au CDG pourront faire opposition dans un délai de 2 mois au retrait des établissements qui souhaitent se retirer selon l'article Article 31  du Décret n°85-643 du 26 juin 1985 relatif aux centres de gestion institués par la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relative à la fonction publique territoriale par un suffrage de refus représentant les deux tiers (67%) des collectivités et établissements déjà affiliés représentant au moins les trois quarts (75%) des fonctionnaires concernés ou par les trois quarts (75%) de ces collectivités et établissements représentant au moins les deux tiers (67%) des fonctionnaires concernés.
 
L'UNSA a décidé de ne pas siéger dans les instances paritaires qui se dérouleront cette semaine car nous pensons que cette affaire est  de nature politique. Nous appelons donc ces politiques à faire des choix responsables dans l’intérêt général des agents de la fonction publique territoriale de la Réunion. N’oublions pas que ces choix pourraient avoir des impacts sur le déroulement de carrière de ces agents.
 
A l’UNSA, nous estimons que parmi les conséquences du retrait de ces établissements du Centre de Gestion, nous aurions :
 
  1. Une baisse du budget du Centre de Gestion de la Réunion à hauteur de 40 à 45%,
  2. Une résiliation de l'ensemble des conventions de partenariat avec le Centre de Gestion concernant la Médecine Préventive, les Risques Psychosociaux, le psychologue et l'hygiène et sécurité.
  3. Une augmentation des effectifs des établissements sortant afin de gérer la création des nouveaux services pour assurer les mêmes avantages que bénéficier les agents ci-dessus malgré un contexte budgétaire rude.
  4. l'organisation de nouvelles élections des représentants avec des coûts supportés par les collectivités sortantes
  5. une baisse des quotas dans les avancements des  promotions internes.
 
Malgré ce problème de gouvernance qui perturbe les Commissions Administratives Paritaires (CAP) et l'avancement des agents, nous pensons que pour l’année 2016, les CAP  seront tenues au Centre de Gestion.
 
Dans tous les cas de figure, nous rajoutons que les futures structures des ressources humaines des collectivités sortantes ne pourront être créées qu'à partir du 1er janvier 2017.
 
Nous invitons l'ensemble des élus des collectivités et établissement publics affiliés au Centre de Gestion de la Réunion, à faire le meilleur choix afin de ne pas fragiliser cette structure qui est aujourd'hui un outil incontournable  au service des agents de la fonction publique territoriale de la Réunion.
 




1.Posté par kld le 27/06/2016 18:33

les cdg au niveau national fonctionnent pas mal dans l'intérêt des agents de la fpt , la plupart des ( ou du , c'est comme vous voulez) temps ............... la RUN se singularise en mal .......... .affligeant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes