MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’UNSA-Territoriaux de la Réunion interpelle le Président du Centre de Gestion de la Réunion


- Publié le Jeudi 24 Avril 2014 à 15:40 | Lu 787 fois

L’UNSA-Territoriaux de la Réunion interpelle le Président du Centre de Gestion de la Réunion
L’UNSA-Territoriaux de la Réunion interpelle le Président du Centre de Gestion de la Réunion afin de mettre en place une Commission Consultative Paritaire des agents non titulaires avec un élargissement du dispositif à l’ensemble des agents non titulaires permanents de la Réunion (agents intégrés, CDI arrêté préfectoral,…), à l’occasion des élections professionnelles du 04 décembre 2014, à l’instar de la Fonction Publique de l’Etat.
 
Petit historique : la majorité des collectivités n’appliquent pas la loi n°83-634 du 13 juil. 1983, la loi n°84-53 du 26 janv. 1984 et la dernière loi n°2012-347 du 12 mars 2012 pour la pérennisation des emplois des agents non titulaires. Toutes ces lois régissent le fonctionnement de la FPT.  Le contournement de ces dernières fragilise la situation professionnelle des territoriaux de la Réunion. 
 
Cette situation d’extrême précarité dans la FPT de la Réunion perdure depuis trop longtemps, et ceux avec la complicité du représentant de l’Etat.
 
En effet, nous rappelons que 15 924 agents non titulaires dans la FPT ne bénéficient d’aucune ou peu d’évolution de leur situation professionnelle. Ces agents doivent pouvoir bénéficier d’avancement, de reconnaissance professionnelle et d’avantages sociaux. Sur 75 200 agents dans la fonction publique à la Réunion, 35 600 sont des agents territoriaux (soit 47% de l’emploi public à la Réunion – chiffre Insee / n°291 janvier 2014). 
 
Une fois de plus, nous alertons nos élus que si la situation économique et financière ne permet pas la régularisation statutaire des agents non titulaire de la FPT de la Réunion, nous devons néanmoins faire évoluer la situation individuelle des agents non titulaire de la Réunion.
 
Cette évolution dans une commission (CAP non titulaire) était déjà mentionnée dans le protocole d’intégration de 1999. Malheureusement, très peu de collectivités n’ont créé cette instance.
 
La loi n° 2012-347 du 12 mars 2012 impose la mise en place de cette instance auprès du Centre de Gestion, et le cas échéant, auprès des collectivités qui ont leurs instances propres mais encore une fois les agents non titulaires permanents de la Réunion sont oubliés car en attente de la parution du décret d’application, seuls les agents recrutés sur l’article 3-3 de la loi n°84-53 du 26 janv. 1984 peuvent faire partie de la dite commission à savoir une minorité des agents de l’île.
 
L’UNSA-Territoriaux de la Réunion qui reste attachée aux statuts, ne peut concevoir qu’une tranche aussi importante des agents de la FPT de la Réunion continue à rester sans aucune évolution de leur situation professionnelle. 
 
Nous rappelons que les agents publics précaires de la FPT de la Réunion subissent de plein fouet le gel de la valeur du point d’indice depuis 2010 et ne voit leur pouvoir d’achat augmenté qu’au bon vouloir de l’Autorité Territoriale.
 
Nous allons défendre la mise en place de cette instance, qui figure dans la loi. Nous allons saisir l’ensemble des Maires de la Réunion, ainsi que les Ministères compétents pour que les agents non titulaires de la FPT de la Réunion ne passent pas, une nouvelle fois, à côté de l’application d’une loi  de la République.
 
Le Secrétaire Général,
Patrick JAYME




1.Posté par Le bonsens le 24/04/2014 18:00

Gel du point d indice des précaires Monsieur JAMES ?

Un précaire n a pas de point d indice comme un fonctionnaire .............................

Un CDI n est pas dans une situation précaire non plus : que d amalgame pour un syndicaliste.

2.Posté par HL le 27/04/2014 23:20

@Le bonsens

Oui, vous avez raison, le précaire n'a pas de point d'indice comme un fonctionnaire. Cependant la plupart des collectivités calcule le salaire des précaires par rapport à un point d'indice. Ceci est d'ailleurs souvent mentionné dans les contrats. Ainsi si vous êtes recruté par rapport à l'échelon 1 d'une grille et donc en référence à un indice X, cet indice X reste le même depuis 2010.
Et comme il n'existe pas de grille d'avancement pour les précaires dans la plupart des collectivités, ces derniers se retrouvent très souvent bloqués pendant de longues années au même indice qu'au moment de leur recrutement...

Quant aux CDI, la problématique est quasiment la même. Ils ne sont pas précaires, certes, mais n'évoluent qu'au bon vouloir de la collectivité. Exemple vécu : des personnes ayant été CDIsés n'ont pas connu d'augmentation depuis le gel du point en 2010. Leur salaire stagne, mais l'inflation progresse => perte de pouvoir d'achat.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes