Education

L'UNI salue le nouveau partenariat Université - Région Réunion

Samedi 23 Septembre 2017 - 15:06

Communiqué de presse du syndicat étudiant l'UNI suite à la signature de la convention de partenariat entre l'Université de la Réunion et la Région Réunion de ce vendredi 22 septembre.


"L'UNI Réunion tient à saluer la signature de la convention de partenariat entre l'Université de la Réunion et la Région Réunion. En effet un plan triennal définit une coopération inédite axant stratégiquement un plan d'action commun et partagé dans l'intérêt de la formation de la jeunesse réunionnaise. L'avenir de la formation à La Réunion constitue selon nous l'un des enjeux majeurs de notre territoire.

Nous tenons à souligner la volonté salutaire de la gouvernance régionale d'apporter ce soutien sans précédent à la mise en œuvre des politiques universitaires dans les domaines de la formation, de la recherche et de l'innovation mais aussi dans l'amplification du rayonnement de l'institution universitaire dans son implantation géostratégique au cœur de l'océan indien.
 
Néanmoins, il est à noter l'absence notable et l'invisibilité du vice président étudiant par ailleurs président de l'organisation syndicale UNEF, dans la concertation et le débat. En effet « un comité de pilotage du partenariat » va être mis en place. Une fois de plus le syndicat UNEF démontre son incapacité à défendre les intérêts étudiants, brillant par son absence dudit comité.
 
Bien que satisfait de la dynamique enclenchée aujourd'hui, l'UNI Réunion restera attentive à la bonne mise en œuvre future de ce partenariat. Nous nous proposons d'ailleurs de participer pleinement aux déclinaisons à venir et adressons dès ce jour au président de la Région Réunion et au Président de l'Université de la Réunion une demande officielle de nous voir associé au « comité de pilotage du partenariat » pour palier au défaut d'engagement de l'UNEF et garantir le bon équilibre de la prise des décisions à venir."

Le bureau de l’UNI Réunion
Zinfos974
Lu 1041 fois



1.Posté par Gaëlle le 23/09/2017 15:50 (depuis mobile)

Totalement d''accord avec ce communiqué, restons cependant vigilant sur les agissements de l''UNEF

2.Posté par Jeunesse étudiante solidaire le 23/09/2017 15:52 (depuis mobile)

Le retour de l'UNI est une bonne chose pour les étudiants. Il va maintenant vous falloir gagner des sièges aux élections. Vous pouvez compter sur notre aide.
JES

3.Posté par Jeunesse étudiante solidaire le 23/09/2017 15:53 (depuis mobile)

Le retour de l''UNI est une bonne chose pour les étudiants. Il va maintenant vous falloir gagner des sièges aux élections. Vous pouvez compter sur notre aide.
JES

4.Posté par Sandjeeva le 23/09/2017 17:20 (depuis mobile)

Force à l'UNI !

5.Posté par JORI le 23/09/2017 17:33

Encore une politisation des associations étudiantes et une guerre entre ces associations!!. Rappelons au passage que le président de l'université est celui qui au 1er de l'élection avait obtenu le moins de suffrages et que c'est celui qui avait le soutien de la région et de son président super cumulard didix robertix. Une convention de circonstance sans doute.

6.Posté par Mireille Mathias le 23/09/2017 17:34 (depuis mobile)

Est-il vrai que le syndicat FER va disparaître et que son président cherche une porte de sortie en négociant avec l'UNI ?

7.Posté par GIRONDIN le 23/09/2017 18:24

4.Posté par JORI
C'est Un bon rappel !


..... Bien que satisfait de la dynamique enclenchée aujourd'hui, l'UNI Réunion restera attentive...
Et hier ? Et avant hier ? Et depuis 7 ans ????

8.Posté par GIRONDIN le 23/09/2017 18:28

UNIVERSITÉ : POUR L’UNI RÉUNION, LES​ ​ÉTUDIANTS​ ​PAIENT​ ​ENCORE​ ​UNE​ ​FOIS​ ​L’IMMOBILISME​ ​DE​ ​L’UNEF​ ​RÉUNION

20 septembre 2017 Marion Nativel La Réunion 0


Université : Pour l'UNI Réunion, les​ ​étudiants​ ​paient​ ​encore​ ​une​ ​fois​ ​l'immobilisme​ ​de​ ​l'UNEF​ ​Réunion

Le 18 septembre nous avons appris par voie de presse que la gouvernance universitaire avait pris la résolution d’entériner une décision actée par l’ancienne mandature visant à supprimer les TP (travaux pratiques) pour les premières années des filières scientifiques ainsi que l’allégement des TD (travaux dirigés) pour la filière AES (Administration Economique et Sociale)

Nous déplorons que la représentation syndicale étudiante déjà en responsabilités à l’époque soit restée silencieuse et inactive face à ce choix dicté par des motifs purement économiques au détriment des aspects pédagogiques qui devraient être une priorité en matière de politique de l’enseignement.

Nous déplorons l’impact négatif de ces décisions sur la qualité des enseignements dispensés par l’Université de la Réunion pour les filières concernées. La première année est une année de transition entre le monde de l’enseignement secondaire et le monde universitaire.

Concernant les filières scientifiques, il semble bien compliqué d’envisager s’agissant pour l’exemple de la chimie, une approche purement théorique non confrontée à une matérialisation pratique des savoirs enseignés. Nous risquons de faire face à des problèmes d’orientations sans précédent en cas de mauvais choix dans le cursus initial.

L’Université de la Réunion souffre déjà d’une mauvaise presse liée au taux de réussite en L1 : pour rappel avant dernière au classement national des Université française.

L’UNI Réunion se questionne de l’efficience de ce nouveau dispositif et condamne l’immobilisme de l’UNEF sur ces questions qui vont impacter directement les étudiants réunionnais qui pour beaucoup sont déjà les sinistrés d’un système éducatif local à la traine.

Lu, vu, entendu

En savoir plus sur http://www.uni.asso.fr/spip.php?article11919#fzXdYXvh9VjETJ7v.99

9.Posté par klod le 23/09/2017 19:42

une succursale de la droite, triste , si jeune.

10.Posté par cmoin le 25/09/2017 09:54

Qui a dit que la FER allait disparaître les rumeurs sont abjects, rien de tout cela n'est vrai. Cela n'est pas suffis de persecuter les étudiants jusque dans leur maison ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter