MENU ZINFOS
Société

L'UERH s’insurge contre le comportement des autorités à l’encontre des étudiants réunionnais


L’Union des Étudiants Réunionnais de l’Hexagone (UERH), qui relaie deux témoignages, s’insurge contre le comportement des autorités à l’encontre des étudiants réunionnais. Le communiqué :

Par N.P - Publié le Dimanche 14 Février 2021 à 10:28

L'UERH s’insurge contre le comportement des autorités à l’encontre des étudiants réunionnais
Suite au témoignage de Jade, étudiante réunionnaise souhaitant rentrer sur son île, l’Union des Étudiants Réunionnais de l’Hexagone (UERH) s’insurge contre le comportement des autorités à l’encontre des étudiants réunionnais.

Une fois encore les étudiants réunionnais sont la cible des autorités.

Récemment, la presse locale avait fait état de nombreuses fraudes aux motifs impérieux.

En effet, beaucoup de voyageurs de la métropole ne remplissent pas les conditions pour rentrer sur le territoire réunionnais, ces derniers utilisent alors leur réseau pour obtenir des justificatifs frauduleux. Pire, certains de ces voyageurs fabriquent des faux justificatifs.

Nous dénonçons un « deux poids, deux mesures » de la part des autorités, dés lors que ces derniers se focalisent sur les étudiants réunionnais.

Nous rappelons que le préfet de La Réunion a bien autorisé les étudiants à rentrer sur leur territoire.

Malgré le silence du ministère des Outre-mer, qui a été totalement absent lors de cette crise que les étudiants ultramarins traversent, nous interpellons ce dernier afin qu’il puisse enfin réagir et se mobiliser pour que le retour des étudiants réunionnais se fasse dans les meilleures conditions.

L’équipe UERH

Le témoignage de Jade :


https://www.facebook.com/contactuerh/videos/421359138941021

L'UERH relaye en outre le témoignage d'un autre étudiant réunionnais bloqué à Paris suite au refus de son motif impérieux à l’aéroport d'Orly :
 




1.Posté par MICHOU le 14/02/2021 14:15

Et si ce n'est ni la première ni dernière fois que cela se produira, ouverture totale aux touristes avec billets très bas et brimades sur les natifs ou résidents

2.Posté par krazaou le 14/02/2021 16:00

pareil pour tlm. Mais quand on voit certains étudiants qui font la fête en invitant leurs amis sans attendre qques jours... Faut pas chercher

3.Posté par Sonmimi le 14/02/2021 23:07

Des vacanciers métropolitains entrent sur le sol réunionnais frauduleusement et c'est connu! On ferme les yeux. Les réseaux St Gillois fonctionne un max!

4.Posté par maki le 15/02/2021 08:10

Des étudiants qui font la fête, perso je m'en tape puisqu'ils ne sont pas à risque... Chargé a eux de ne pas jouer avec le feu par la suite...
Par contre des touristes qui vont profiter de la plage et de la piscine de l'hôtel quand certaines personnes à risque peuvent se trouver dans les parages..
Bref, ça se sait depuis longtemps que la PAF fait un peu ce qu'elle veut en jouant sur les mots. C'est un peu à la tête du client. C'est détestable!

5.Posté par Pfff le 15/02/2021 09:25

A un moment donné c'est bon. Quand tout aller bien en Métropole les soit disant étudiant ne voulaient pas entrer aux pays car Paris est magique,, la France est super la comme par hasard il ya la crise sanitaire,couvre feu,confinement etc ils veulent tous voir maman papa pfff c'est bon assumé votre voyage . Juste une question,
Si il n'y avait pas l'histoire du covid, est ce que vous rentriez chez maman papa??

6.Posté par Sisi le 15/02/2021 10:53

Post 5.... lamentable votre commentaire !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes