Société

L'ONF s'engage dans la filière Bois Énergie

Mardi 4 Juin 2019 - 17:53

S'engager en faveur de l'environnement et protéger les forêts réunionnaises, c'est l'une des missions principales à laquelle l'ONF répond quotidiennement. L'office participe donc naturellement à la Semaine européenne du développement durable (SEDD) qui se tient du 30 mai eu 5 juin prochain. A ce titre, l'ONF a présenté ce mardi les phases de pré-test de la filière Bois Énergie en organisant une visite complète de la chaîne de production, de la forêt du Maïdo jusqu'aux locaux d'Albioma à Saint-Louis.

Qu'est ce que le Bois Énergie ? En tant qu'établissement public à caractère industriel et commercial, l'ONF est le principal fournisseur de bois à La Réunion. La filière Bois Énergie permet d'utiliser la matière qui n'est pas valorisée sous forme de planches.

L'essence concernée par la filière Bois Énergie est prioritairement l'acacia, un bois peu qualitatif pour la transformation, mais qui constitue un excellent fertilisant pour les sols. Suite aux incendies du Maïdo ces dernières années, l'acacia a été implanté dans la zone pour relancer la reprise de la forêt. Mais cette espèce envahissante a peu à peu grignoté du terrain.

S'est alors posée la question de la gestion de cette essence. La transformer en bois de couleur reviendrait trop cher: la solution choisie a donc été le Bois Énergie afin de relancer la dynamique naturelle des forêts. À travers une coupe tous les 15 ans, la filière Bois Énergie permet de maîtriser le peuplement d'acacia dans nos forêts, sans pour autant perdre ses bienfaits sur les milieux naturels réunionnais. Sur le long terme, d'autres essences pourraient être concernées par la filière comme le cryptoméria, le camphrier ou encore le filaos.

Actuellement, la coupe et l'utilisation est prise en charge par des charbonniers à hauteur d'environ 500m3. Le Bois Énergie permettra de récupérer le reste du peuplement d'acacias sans altérer les filières locales.

Deux types d'acheminement sont proposés à l'heure actuelle. Tout abord, de la forêt à la broyeuse: le bois est exposé sur le bord de la route forestière. Une fois sec, il est broyé sur place, placé dans des camions-bennes et transporté vers les plateformes afin d'être brûlé. Deuxième technique d'acheminement, de la forêt à la plateforme. Le procédé de départ est identique pour le séchage, mais le bois est cette fois ci broyé directement sur la plateforme. Cela accélère la procédure générale et permet de gérer une quantité plus importante de matière.

"Albioma est très heureux de s'engager aux côtés de l'ONF pour accélérer la transition énergétique à La Réunion, au travers d'un partenariat porteur, permettant la valorisation de la ressource bois", se félicite le PDG d'Albioma, Frédéric Moyne.

Son groupe, qui a fixé à 2023 l'objectif de conversion à 100% de ses deux centrales thermiques dans l'île, souhaite valoriser toutes formes de gisements de biomasse locale, sans conflit d'usage. "L'étude réalisée en 2018 par l'ONF a permis de mettre en évidence un fort potentiel de mobilisation de Bois Énergie issu des écoproduits de l'exploitation forestière. L'objectif à travers ces essais est désormais de concrétiser le potentiel mis en évidence. Ce partenariat permettra sans aucun doute d'assurer à moyen terme l'émergence structurée d'une filière de biomasse forestière locale, avec notamment la création d'emplois", conclut-il.

NP
Lu 2825 fois




1.Posté par DOGOUNET le 04/06/2019 20:43

Un amiz-kouyon représentant peanuts à l'échelle de nos besoins. Mais ça amuse la galerie de nos zélis-la-mok qui le subventionne !

2.Posté par Pascale le 04/06/2019 20:48

protéger les forêts réunionnaises en plantant des espèces invasives quand cela nous arrange bien!!!!!!!!!!!!!!!!
quelle hypocrisie!!!

3.Posté par Ma sonnerie le 04/06/2019 21:48 (depuis mobile)

Donc..on vire la foret primaire..on vire les essences historiques..et on remplace par du bois dont l'essence est friendly avec.les interets d'albioma..on se fout de qui à l'ONF ??

4.Posté par Ouais... le 04/06/2019 23:42 (depuis mobile)

Alors,un ti creole qui se fait gauler pour avoir recuperer deux branches dans la foret se prend une amande,pendant que l onf devient le principal fournisseur de bois de l ile

5.Posté par Antipode le 05/06/2019 07:01

"S'engager en faveur de l'environnement" en plantant des espèces invasives pour les brûler ^^ #benvoyons #novlangue #couillonnise #business

6.Posté par Mort de rire !!! 😂 😂 😂 le 05/06/2019 08:13 (depuis mobile)

Pourtant, ce n''''est pas le 1er avril ! 😁
Ça pue la magouille à plein nez ce truc là, et comme toujours pour faire passer la pilule, on parle de création d''''emplois etc ! Et bien sûr, pas un mot des écolos rigolos concernant la pollution, le CO2 libéré

7.Posté par VIGILANCE!!. le 05/06/2019 13:40

onf et le conseil département vont dilapider nos forêts!!.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie