MENU ZINFOS
Culture

L' ODC devient TDR et dévoile les grandes lignes de sa politique culturelle


Qui dit nouvelle direction dit nouvelle appellation pour l'ODC (Office Départemental de la Culture). Désormais les théâtres de Champ-Fleuri et de Saint-Gilles s'appelleront les Théâtres Départementaux de la Réunion (TDR).

Par Karine Maillot - Publié le Jeudi 27 Août 2009 à 12:21 | Lu 1674 fois

Le Département a confié à la Présidente de l'association Pardon Mars, Martine Brial Royé, la délégation de service public des deux théâtres départementaux (TDR), à savoir le théâtre de Champ Fleuri à Saint-Denis et le théâtre de plein air à Saint-Gilles.

Nommé le 6 juillet dernier, Pascal Montrouge est désormais le nouveau directeur des théâtres départementaux. Ce dernier nous fera part de son programme annuel le 24 novembre prochain, le temps pour lui et son équipe "de s'imprégner des lieux". Le chorégraphe assure mettre entre parenthèse sa vie de "créateur", pour se consacrer aux deux théâtres départementaux pendant son mandat qui va durer six ans. Sa priorité est de "répondre aux attentes de proximité du public". Pour se faire, Pascal Montrouge compte "favoriser le théâtre en plein air".

Pascal Montrouge se qualifie comme un "passeur" entre l'artiste et le public. Un public qu'il espère élargir en visant notamment les jeunes, entre autre à travers une grille tarifaire qui sera revue à la baisse. Il espère aussi contribuer à inscrire les artistes réunionnais dans la culture du XXIème siècle "sans exclure la musique traditionnelle". D'ailleurs, la musique locale représentera 50% de la programmation globale.

Une grande place pour les artistes locaux

Dans son projet, Pascal Montrouge donnera une place privilégiée aux artistes de la région qui sont sur "nos terres ancestrales". Il s'agit pour lui de confronter et de mettre les artistes "en miroir" afin de créer le "dialogue".

La programmation annuelle se déclinera en deux périodes, la première allant de janvier à juin. Il y aura trois festivals par an. Le premier démarre au mois de mars et visera le jeune public que Pascal Montrouge considère comme "délaissé". Le mois d'avril sera consacré au festival de jazz, "qui flirtera avec de la musique électro", mais l'année prochaine sera surtout teintée de danses et de musiques du monde.

Jusqu'au mois de novembre, le théâtre est occupé par des spectacles de location faisant partie de la programmation de l'ancienne direction. La nouvelle saison débutera fin novembre. Le premier festival est prévu pour le 27 novembre et sera consacré une année sur deux à la danse et à la musique du monde. A noter que le théâtre de Champ Fleuri sera fermé du 20 septembre au 20 novembre prochain.




1.Posté par CIMENDEF le 27/08/2009 17:39

Quid de liberto valls ?

2.Posté par ERREUR d'APPELLATION le 28/08/2009 07:36

sauf qu'une association n'a pas le droit de s'appeler :" .........départementaux ....." si ce n'est pas une administration officielle . Cela porte à confusion !!!

3.Posté par azalee le 28/08/2009 08:40

"Favoriser le théâtre en plein air" ? Je suis sceptique. Certains spectacles sont faits pour le plein air, d'autres pas. Aller à la rencontre du public est une chose, mais il faudrait aussi penser à le faire venir dans les lieux qui sont dédiés au théâtre, à la musique, à la danse. Les deux seraient à mener ensemble. Le plus urgent étant certainement de jouer la courroire de transmission entre les différentes compagnies, souvent très créatives, qui existent sur l'île, afin que les spectacles tournent dans toutes les régions.
Complètement d'accord pour ce qui est du jeune public délaissé, espérons qu'on saura lui offrir des spectacles de qualité !

4.Posté par AéRo Cambolage le 28/08/2009 09:17

Pas rancunier le MONTROUGE. Même dans la vraie vie.

Sinon, elle a l'air plutôt pas mal cette programmation...!!

Faites comme Pierrot, Pascal !! Surprenez- nous !!

;] !

5.Posté par nojazz le 20/09/2009 11:49

L'air de rien, le festival de Jazz passe à l'as cette année ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes