MENU ZINFOS
Culture

L'IOMMA fait place au Sakifo


Après deux jours de travail, la première édition du marché des musiques de l'océan Indien a pris fin hier. Le festival prend le relai dès ce soir... Globalement, artistes et professionnels de la musique étaient très satisfaits de cette opération qui devrait être reconduite l'année prochaine.

Par Lilian Cornu - Publié le Vendredi 10 Juin 2011 à 16:21 | Lu 1338 fois

L'IOMMA fait place au Sakifo
 
Le rideau est tombé sur l'IOMMA, la première édition du Marché des Musiques de l'Océan Indien, place maintenant au festival. Ce matin, les organisateurs ont fait un rapide bilan de cet événement pré-festival qui devrait être reconduit l'année prochaine. Un des objectif de l'opération était d’initier une plate-forme d’échanges, de rencontres et d’opportunités pour les artistes et les professionnels de l’océan Indien.

Après deux jours de travail, de rencontres et d'ateliers autour de thèmes très variés, l'ensemble des instigateurs de ce projet était globalement très satisfait de cet événement. Environ 120 "locaux" ont pu rencontrer près de 90 professionnels de 20 pays différents. "Beaucoup de gens se sont rencontrés pour la première fois, les artistes réunionnais ont joué le jeu et les professionnels extérieurs étaient très enthousiastes," précise Jérôme Galabert. Dominique Thiange, la co-directrice de l'IOMMA ne cachait pas non plus sa satisfaction : "C'était un vrai lieu de rencontres de personnes issues de différentes cultures. Pour une européenne comme moi, c'était une grande découverte..."

Une prochaine édition en 2012

Les instigateurs du projet l'ont plusieurs fois répété : "L'industrie de la musique est en crise et plus particulièrement l'industrie du disque". Les participants aux ateliers de travail ont notamment pu évoquer les outils dont disposent les artistes pour leur promotion. Tout y est passé, du label aux festivals en passant pas l'outil internet, devenu quasiment incontournable aujourd'hui.

Cette première édition ayant emballé organisateurs et participants, Jean-François Sita, conseiller régional à la culture et vice-président de la Région a promis que la collectivité allait se remettre rapidement "au travail pour préparer l'édition 2012".

Après le travail, les festivités. Place donc à la première véritable soirée du Sakifo. Ce soir, vous pourrez notamment voir Cesaria Evora (lire notre article.) Outre la diva aux pieds nus, Boubacar Traoré (Afro blues du Mali), Les Wampas (Rock) et Hubert-félix Thiéfaine se produiront sur les scènes du festival.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes