Courrier des lecteurs

L’Homme s’enfonce la tête dans le sable

Lundi 13 Janvier 2020 - 17:57

A trop vouloir s’enfoncer la tête dans le sable, la Nature nous file entre les doigts.

Nous consommons trop de sable (deuxième matière première consommée dans le monde après l’eau) : 700 g pour une bouteille en verre, 200 t pour une maison, 30 000 t pour 1 km d’autoroute, 12 000 000 t pour une centrale nucléaire…

Le sable est une ressource utilisée par la verrerie, l’électronique, l’énergie, entre autres, mais surtout pour la construction : la moitié de la consommation mondiale, égale à 50 milliards de tonnes annuelles. L’Occident ne laisse pas sa part aux chiens : 4 à 8 t/an/habitant. Mais ce chiffre double dans les pays en forte croissance : la Chine et l’Inde, à elles seules, accaparent les 2/3 de la consommation mondiale.

Qui dit sable dit déserts, donc nous ne devrions pas nous inquiéter, la ressource est là. Eh bien non : le sable du désert est fait de grains trop lisses qui ne conviennent pas au BTP, il faut des grains rugueux que l’on retrouve dans le lit des rivières, sur les plages, ou au fond des mers. Le Burj Khalifa, à Dubaï, le plus haut gratte-ciel du Monde, a nécessité 330000 m3 de béton pour sa construction. Le sable nécessaire, on est allé le chercher en Australie, car l’arrière-pays émirati ne pouvait fournir ce sable tant convoité.

90% du sable des mers vient de la terre, en suivant le cours des rivières. Dans ce parcours, les pièges se multiplient : les barrages retiennent ¼ de la ressource, les fleuves rongent les rives en aval, par exemple entre 2003 et 2012, le delta du Mékong a été érodé à 50%. S’ensuivit une migration des populations ne pouvant ni se nourrir ni y habiter.

Le recueil de sable a fait l’objet de nombreuses interdictions, ce qui a engendré de nombreux trafics. En Italie du sud, la production de sable est aux mains des mafias napolitaine (Camora) et calabraise (NDrangheta). Il y a 8000 sites de production illégaux en Inde (Sand Mafia). La Chine drague illégalement le sud de la mer de Chine pour y installer des polders et revendiquer la souveraineté sur les Spratly Islands. 75 à 90% des plages voient leur surface diminuer, soit anémiées par le cours des fleuves dévié ou pompé en amont, -le cas existe en France à Nice où la plage de galets de la Baie des Anges est tout sauf naturelle (558000 m3 de galets déplacés entre 1958 et 2005), le Var ayant été bétonné sur tout son trajet aval pour permettre d’éviter les inondations et pour construire l’aéroport : du coup, la plage de sable a disparu-, soit par le dragage, comme au Maroc. Les plages sont également érodées par les constructions de bord de mer, comme en Caroline du Nord, ou même à La Réunion, voyez la plage de Saint-Paul, ou par la montée des eaux du changement climatique : cas récent avec Calvinia qui a vidé l’étang du Gol.

L’Homme vide la Nature en croyant pouvoir s’extraire de ses rythmes nécessaires. Cela peut-il durer ?

D’après #Datagueule du 10 janvier 2020
Bruno Bourgeon, porte-parole d’AID
Lu 1506 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

60.Posté par A mon avis le 17/01/2020 13:20

@ 58.Posté par polo974
Merci de vos précisions !
Mais apparemment, le sable n'intéresse pas les autres commentateurs, qui ont "la tête dans le sable".

Il fut un temps où les coraux morts du lagon de l’ermitage était récupérés pour produire de la chaux (et faire fonctionner le four à chaux de Saint Leu).
Ce n'est que dans les années 70 ou 80 (à vérifier) que ce ramassage a été stoppé.
C'est sans doute la première atteinte sérieuse qui a été faite au lagon, en réduisant l'alimentation en sable corallien de la plage .

59.Posté par Nivet le 17/01/2020 10:48

41) IXI, pour répondre à votre question : "vous aimez le désordre ! "

J'ai l'esprit cartésien, et j'ai en horreur les "desordèr" (en kreol).

Bien à vous .

A.N

58.Posté par polo974 le 17/01/2020 08:51

correction au 56.Posté par polo974 le 16/01/2020 18:16
"""
...
quantité (pour le viaduc): volume de béton, 145 000 m³ dont environ un gros tiers de sable => 50 000 m³
(manque les acropodes ...)
"""
il manque aussi les piles 100 000 m³ de béton donc 33 000 m³ de sable, sans compter le bricolage sous-marin sur une des piles où il a fallu couler (à 2 reprises) un socle, car la roche trop massive sur place était de traviole.
il doit sans doute aussi manquer les "couvertures souples" de pieds de pile sensées les protéger d'affouillement (piles posées, donc si sol fragile et courant, grosse érosion au pied).

Bref, avec les acropodes et autres accessoires, on doit approcher les 150 000 m³ de sable.

(volume net, sans compter le foisonnement (espace entre les grains de sable) qui ajoute 30% environ)

57.Posté par Thierrymassicot le 16/01/2020 18:38

47.Posté par IXE le 16/01/2020 11:21

Professeur Cinoque, concernant la mise à jour de nos connaissances, je t'ai enjoins il y a peu de t'abonner à quelques revues scientifiques tel que "Ciel et espace" etc etc....
Mais évidemment il ne s'agit que de vulgarisation... Sinon il y a pas mal de moocs, tiens celui ci commence le 16 mars https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:paris13+78001+session03/about...Il est dispensés par des universitaire et est assez open même au niveau Bac......Si tu as fait des sciences "dures" a minima niveau licence, tu pourras suivre les cours de maths du Professeurs Lions (c'est ardu, je te préviens!) et les cours de Françoise Combes agrégée de sciences physiques et docteur en astrophysique via les cours en lignes du Collège de France....Au fait tu ne m'as toujours pas répondu sur ton cursus scolaire, c'est bien de savoir qui parle et surtout d' "où" il parle....

L'esprit scientifique ne s'acquiert pas en picorant deci delà, au hasard, des articles scientifiques ou pseudo scientifiques selon le sérieux, la rigueur des sites et des auteurs des publications. L'esprit scientifique se construit en bossant, en faisant des exercices de math, en les refaisant ( de même pour la physique-chimie) bref faut en chier, c'est pas des lectures sur la toiles qui vont faire d'un quidam un expert en quoi que ce soit......Depuis que des sites médicaux sont en ligne, demande au Dr Fredo974, le nombre de patients qui le consultent et lui expliquent la maladie dont ils souffrent, ils sont tous devenus toubibs.....
Bref j'attends avec impatience de savoir quelles études tu as faites. Merkiii d'une réponse!!!

56.Posté par polo974 le 16/01/2020 18:16

49.Posté par A mon avis le 16/01/2020 13:20
"""
Quelle quantité de sable a été nécessaire pour construire la NRL ?
Quelle est la provenance de ce sable ?
"""

quantité (pour le viaduc): volume de béton, 145 000 m³ dont environ un gros tiers de sable => 50 000 m³
(manque les acropodes ...)

La provenance: sortie des concasseurs qui tournent un peu partout près des lits de rivières et des carrières de l'île.

55.Posté par polo974 le 16/01/2020 17:56

53.Posté par IXE le 16/01/2020 14:59
"""
Pour le reste de votre réponse en lien avec mes commentaires:
- La Nasa également, preuves a l'appui, nous annonce un grand minimum solaire, que voulez vous de plus ?
- N'ai-je pas précisé que des recherches sont en cours ? Attendez leur publication, vers l'an prochain.

"""

Donc on a un réchauffement climatique à cause d'un grand minimum solaire ? ? ?
Enfin, comme déjà dit, les prévisions climatiques tiennent compte des variations cycliques de l'activité solaire.

Pour le volcan dans l’antarctique, je vous ai apporté une info (tirée de l'étude citée): la puissance calorique du volcan est négligeable.

Pour les "photons gamma", avant qu'ils ne chatouillent le magma, ils auront tué tout le vivant de la terre.(rayon gamma, c'est pareil, dualité onde particule) Donc, vu qu'on vit encore, l'hypothèse est farfelue.

etc ...

Ce n'est donc pas un "jugement de valeur" que j'avais émis, juste une constatation.
Maintenant, j'ai montré (et je ne suis pas le seul) où sont certaines de vos erreurs. A_mon_avis a bien résumé la "méthode" de ces blogs climato-sceptiques et autres: partir d'études, n'en extraire que ce qui les intéresse, et monter une mayonnaise autour.

54.Posté par Kayam le 16/01/2020 16:25

https://www.leblogdesrapportshumains.fr/lart-de-faire-lautruche/

53.Posté par IXE le 16/01/2020 14:59

48.Posté par polo974 le 16/01/2020 13:09

"vous alléguez à mon sujet des choses qu'il vous est impossible de vérifier, serait-ce un manque de confiance dans vos "arguments":
C'est précisément ce que je vous signifiais... Vous avez ouvert votre discussion en formulant un jugement de valeur, vous attendiez-vous à recevoir des fleurs en retour ?

Pour le reste de votre réponse en lien avec mes commentaires:
- La Nasa également, preuves a l'appui, nous annonce un grand minimum solaire, que voulez vous de plus ?
- N'ai-je pas précisé que des recherches sont en cours ? Attendez leur publication, vers l'an prochain.

52.Posté par A mon avis le 16/01/2020 13:53

IXE
Votre lien vers le site pseudo-scientifique mais vrai climatosceptique :
https://fr.sott.net/article/34279-Le-refroidissement-global-va-remplacer-la-tendance-au-rechauffement-qui-a-commence-il-y-a-4-000-ans-Scientifiques-chinois

... est la parfaite illustration de ce que je dis dans mon post précédent. Ce site mêle vraies informations, références invérifiables, interprétations biaisées et fausses. Et commentaires sans aucune objectivité, carrément climatosceptiques, du genre :

les bonnes gens subissent un lavage de cerveau de la part des malfaisants et des gens mal avisés, qui leur font croire qu'ils peuvent contrôler le climat mondial en modifiant leur vie de manière drastique et délétère.

51.Posté par Bruno Bourgeon le 16/01/2020 13:52

Bon allez, les enfants, la récré est finie, brisez-là, ou revenez au sujet initial, cela finit par lasser, vos querelles d'écoliers et d'écoles.

50.Posté par A mon avis le 16/01/2020 13:37

IXE :
La technique des sites pseudo scientifiques dans lesquels vous puisez vos inspirations complotico-climatosceptiques, consiste à exposer une multitude d'observations scientifiques réelles, de préférence faisant référence à des découvertes anciennes, souvent obsolètes, à en triturer le sens pour en déduire une série d' interprétations incomplètes, parfois sans rapport direct avec le sujet, parfois fausses ou plus ou moins farfelues, en noyant le lecteur sous un flot de verbiage et de graphiques rt d'illustrations de toutes sortes.

Jamais vous ne vous référez à des documents, revues ou sites reconnus comme sérieux. Vous êtes de ceux qui réfutez les médias traditionnels, et préférez la blogosphère vaseuse !

Vous pratiquez la même technique dans vos commentaires logorrhéiques en multipliant les explications vaseuses et les liens vers vos sites peu crédibles.

Le pire, c'est que vous semblez croire à tout ce que vous écrivez !

49.Posté par A mon avis le 16/01/2020 13:20

Quelle quantité de sable a été nécessaire pour construire la NRL ?
Quelle est la provenance de ce sable ?

48.Posté par polo974 le 16/01/2020 13:09

9.Posté par Nivet le 14/01/2020 19:46
"""
7) Polo, mais vous aussi êtes un vieux croûton !
Maintenant, votre analyse, ou votre sentiment sur le sujet ?

A.N.
"""

Oui, j'assume le fait d'être un vieux croûton (enfin pas encore à la retraite)... Mais je m'inquiète de la tournure que prend l'évolution de l'humanité.

11.Posté par IXE le 14/01/2020 20:39
"""
Il est dommage que votre avis se limite à une impression au style qui doit vous ressembler, dénuée d'analyse sur ce qui est proposé. Vous n'avez rien vérifié, mais vous critiquez...Vous facilitez l'idée qu'on peut se faire de vous.
"""
Que de conclusions hâtives...
vos liens renvoient sur des blogs qui rebondissent sur d'autre, etc... aucune réelle étude sur le sujet.
Vous alléguez à mon sujet des choses qu'il vous est impossible de vérifier, serait-ce un manque de confiance dans vos "arguments".

Analyse:
1. le sable est un problème même si une bouteille de vin ne consomme que 450g et non 700g.

2. sur la problématique du sable qui est le sujet ici, tous les climato-sceptiques détournent le sujet avec moult liens vers quelques sites activistes niant la responsabilité humaine dans le dérèglement climatique alors que la quasi majorité des scientifiques compétents sur le sujet sont d'accord: la température de la terre est en hausse extrêmement rapide.

2 suite (hs). cette vitesse empêchera beaucoup d'animaux "évolués" de s'adapter. je ne donne même pas de liens, car ensuite, les sceptiques flooderont encore et encore avec de pseudos références (comme par exemple des pétitions signées par quelques "scientifiques", hélas totalement incompétents sur le sujet du climat et/ou de la biologie (même un météorologiste n'est pas compétant en terme de climatologie)).

2 encore (hs): les cycles solaires sont pris en compte dans les études du climatiques, c'est bien le moins...

2 toujours (hs): le volcan en antarctique: extrait d'une des études:
""" The observed transport of mantle helium out of the Ice Shelf cavity indicates that volcanic heat is supplied to the grounded glacier at a rate of ~ 2500 ± 1700 MW """

Donc la puissance de réchauffement est de l'ordre de 2 centrales nucléaires ou 4 grosses centrales charbon, soit à peu près que dalle à l’échelle de la terre.
Pour comparer, c'est le flux solaire sur 2.5 km2 (+/- 1.7 km2)). La poussière déposée ou non sur les glaciers a un effet monstrueusement plus important que ce volcan.

3. le sable:
le sable dragué en mer crée souvent une dépression locale qui va se combler en "suçant" les sables plus hauts sur les fonds (genre on drague dans une baie, mais la plage va s'éroder pour boucher le trou).
le sable dragué en mer pose problème, car il faut le rincer, ce qui coûte en une autre ressource qui se raréfie (surtout sur les petites île): l'eau douce.
on a vu que les rivières approvisionnent les estuaires, mais quand on y tire trop sur la marchandise (galet et sable), c'est carrément le lit de la rivière qui est déstabilisé (genre la rivière st etienne...)

il y a des études en cours pour parer au problème: modifier des micros organismes afin qu'ils soudent les petits grains trop lisses du sable du désert en grains plus gros et rugueux (en micros grattons), mais ce n'est pas gagné (certaines plantes et autres animaux sont capable de synthétiser de la silice).

4. (hs aussi) en effet, le problème de la croissance démographique est grave, mais rappelons nous qu'on avait montré du doigt la Chine qui essayait de maîtriser sa population...

47.Posté par IXE le 16/01/2020 11:21

44.Posté par Thierrymassicot le 16/01/2020 09:51: " Salut professeur Cinoque, Je te pose une question et comme réponse j''ai droit à une question, soit."

Rantanplan...

Il fait vraiment tout ce que 'Ma Dalton' lui dit...la sagesse finira par rentrer...
Un homme qui a toutes les réponses n'a plus besoin d'apprendre, qu'ai-je encore à vous enseigner ?


46.Posté par Thierrymassicot le 16/01/2020 09:54

Et si nous faisions une priorité de la mise à jour de nos savoirs ?

46.Posté par Thierrymassicot le 16/01/2020 09:54 (depuis mobile)

@40 Ixe

des sciences de Limoges, en 1992....Je précise que pas de Wikipedia en ce qui me concerne. J'ai une excellente mémoire des choses apprises.

45.Posté par IXE le 16/01/2020 09:51

36.Posté par Thierrymassicot le 15/01/2020 22:15 : "la Lune! (elle en étant dépourvue de magnétosphère, ne peut par conséquent avoir de plasmasphère!! C'est plus clair pour toi? Sinon, je suis toujours disponible pour te donner des cours..."

Trop serviable le Rantanplan.

Il faut se garder d'être trop catégorique !!! Je vais nuancer votre propos:
Bien que ne possédant pas de magnetosphère équivalente à celle de la Terre, la Lune possède des magnétismes localisés résiduels qui contribuent à la formation d'un bouclier face aux vents solaires.
La plasmasphère est essentiellement dépendante de l'ionosphère (particules) et non de la magnétosphère (onde). Bien que la rotation terrestre et l'induction lui donnent une forme particulière.

Un lien intéressant à consulter: https://www.nationalgeographic.fr/espace/la-lune-est-electrique-surtout-quand-elle-est-pleine/amp
Extrait: "Aussi faible soit-il, le plasma présent sur la Lune présente une densité sensiblement plus élevée dans cet abri que celui aux alentours, laissant à penser que l’ionosphère de la Lune est plus visible lorsqu’elle est protégée par la Terre."

La recherche se poursuit...

Grace à son atmosphère, la Terre protège la Lune. C'est beau non ?

(L'intérêt de cette discussion est la protection contre certains rayonnements cosmiques susceptibles de générer du volcanisme.)

44.Posté par Thierrymassicot le 16/01/2020 09:51 (depuis mobile)

@40 Ixe
Salut professeur Cinoque,
Je te pose une question et comme réponse j''ai droit à une question, soit. J''ai donc appris ces choses en cours de géologie dans la partie du programme " planétologie et système solaire" en DEUG B à la Faculté

43.Posté par IXE le 16/01/2020 09:08

39.Posté par JORI le 15/01/2020 22:54

Votre approche est biaisée par vos convictions, révélées par les mots employés. Ne vous formalisez pas, c'est juste pour dire qu'il existe une autre manière de voir:

Sur le sujet principal, étudié depuis plusieurs décades, je ne fais que proposer d'autres pistes à suivre. La recherche est en passe de nous apporter de nouveaux éléments, cruciaux, qu'il convient de considérer. Ai-je l'air d'en douter ?
J'avais anticipé votre question en y répondant au bas de mon post 21 "Je pense que tout le monde, moi y compris n'avons qu'une partie de la solution.". Comme je l'avais écrit plus haut, nous ne sommes plus dans l'ancien schéma des " sachants" contre les "fidèles-ignorants".

42.Posté par IXE le 16/01/2020 08:57

(correction: pilier avec un seul "L")

Pilier de bar: Familier. Habitué d'un lieu public, qui n'en bouge guère (Larousse)

Explication: le sujet abordé (la Terre à venir) est extrêmement anxiogène. Alors que je me demandais comment enlever provisoirement cette chappe de plomb, la Providence me fournit Rantanplan.
De Rantanplan, je retiens ce qu'en dit Wikipedia, hormis l'aspect canin qui serait insultant et qui n'a pas sa place ici. Mon nouvel interlocuteur affectionne les échanges virils, à la manière d'un gladiateur moderne des forums. Et s'il peut en supplément nous dispenser sa culture du Web, c'est le Pérou !

41.Posté par IXE le 16/01/2020 07:24

37.Posté par Nivet le 15/01/2020 22:17

Je ne vois aucune violence ici. Massicot est un pillier de bar...Il cause un peu "gras"

Vous aimez le désordre !

40.Posté par IXE le 16/01/2020 07:22

36.Posté par Thierrymassicot le 15/01/2020 22:15 "Et vois-tu je ne copie-colle rien, ce sont des choses que j'ai apprises..."


En quelle section avez-vous appris ces choses ? Année ? Fac ?

39.Posté par JORI le 15/01/2020 22:54 (depuis mobile)

34. Ixe. Je ne prends la défense de personne mais vous même n'êtes vous pas convaincu par ce que vous dites ?. Chacun a droit à ses convictions. Je ne pense pas que vous deteniez LA vérité à vous tout seul.

38.Posté par Thierrymassicot le 15/01/2020 22:18

35.Posté par IXE le 15/01/2020 21:49

Merci de faire ce parallèle entre moi et Socrate....Sauf que moi, tu ne m'auras pas avec de la ciguë....

"le Massicot me fait penser à ces individus qui haranguent les passants dans la foule, de façon très virulente et sans coordination mentale"

37.Posté par Nivet le 15/01/2020 22:17

Vous vous rendez compte, chers commentateurs, qu'on est parti d'un sujet sur le sable pour aboutir à un échange des plus violents entre les amateurs de Wikipédia, et des décérébrés ?

A.N.

36.Posté par Thierrymassicot le 15/01/2020 22:15

33.Posté par IXE le 15/01/2020 20:47

Professeur Cinoque, bis repetita......La magnétosphère: zone magnétique entourant le globe terrestre ce phénomène est du à la rotation de la graine (NiFe pour nikel, Fer) centrale qui agit comme une bobine en induisant un champ magnétique autour du globe....La plasmasphère est la portion interne de la magnétosphère........Sans graine ferreuse qui tourne, pas de magnétosphère donc pas de plasmasphère...Pierrot de la Lune! (elle en étant dépourvue de magnétosphère, ne peut par conséquent avoir de plasmasphère!! C'est plus clair pour toi? Sinon, je suis toujours disponible pour te donner des cours...Et vois-tu je ne copie-colle rien, ce sont des choses que j'ai apprises...Au fait Professeur Cinoque, quel est ton cursus scolaire, universitaire? I'm waiting for this news!

35.Posté par IXE le 15/01/2020 21:49

31.Posté par Thierrymassicot le 15/01/2020 18:39

Réflexion faite, le Massicot me fait penser à ces individus qui haranguent les passants dans la foule, de façon très virulente et sans coordination mentale. A la différence que ces derniers ont une réelle excuse.

Je vais finir par ressentir de la compassion pour ce malheureux...Si seulement son argumentaire atteignait le dixième de l'analyse de celui qu'il critique...(pas moi).

Un dicton prétend que le hommes sont comme le vin, ils se bonifient avec l'âge. Ici çà a tourné au vinaigre...

La plasmosphère...HaHaHaHa !!!

34.Posté par IXE le 15/01/2020 20:53

32.Posté par etonnant le 15/01/2020 18:46

Oui, notre hystérique de service a du être bercé trop près du mur quand il était petit...

Le plus fascinant c'est qu'il est convaincu de ce qu'il dit, il y croît: Faudrait passer la connerie en ALD.

33.Posté par IXE le 15/01/2020 20:47

31.Posté par Thierrymassicot le 15/01/2020 18:39

Il m'est arrivé d'apprécier certains de vos commentaires, lorsque vous laissiez parler votre coeur. Ce qui ne signifie pas que j'aimais les autres.

Pour ces autres commentaires, allez dès demain matin à la première boutique et achetez-vous un gros pain de savon de Marseille, puis lavez-vous la bouche avec...

Vous devez assurément être le seul à n'avoir rien compris de ce qui fut dit ici.
Rappelez-moi ce qu'est la plasmasphère, cher Rantanplan ?

32.Posté par etonnant le 15/01/2020 18:46

faites attention

sinon vous avez des dictateurs du numérique qui vont vous diaboliser à vie

ces pseudos scientifiques moralisateurs qui ont découvert le mot entropie

sur le net passé l'age de 30 ans...

et qui associent des logiques de thermodynamique de base avec des phénomènes climatiques complexes

pour mieux bourrer le mou du monde des lavés du cerveau.

et traiter ceux qui ne tombent pas dans leur mystifications de négationniste...

.et de procéder à un lynchage numérique, mélangeant sarcasmes idiots

( se croyant en plus des humoristes de qualité ce qu'il ne sont pas),.

insultes partisanes, dénigrant systématiquement sans analyse réelle,

etc, etc....

pour rappel : PV= nRT

étourdissant.

31.Posté par Thierrymassicot le 15/01/2020 18:39

Oh pitain!!! Ixe alias Professeur Cinoque est de plus en plus toqué:

"Merci M.Balcon..!!!!!!!!! " Pierre Balcon l' afficionado du voyou de la Sarthe, celui qui l'a fait à l'envers à la France depuis tant d'années avec sa famille d'employés fictif femmes et enfants.......

Le professeur cinoque est dérangé.......Comme je l'ai dit ailleurs, ce pauvre monsieur pense que sa parole à la même valeur que des prix nobel!!! Sacrés clowns sur la planète.......I

30.Posté par IXE le 15/01/2020 16:43

29.Posté par Zarin le 15/01/2020 15:14

Je n'ai pas peur, je ne suis pas seul...je voyage...

Merci ;)

29.Posté par Zarin le 15/01/2020 15:14

24.Posté par IXE le 15/01/2020 10:58

"mais d'en retirer les clés de notre survie."

Jacques Breyer

«VAINCRE LA SECONDE MORT»

Signifle
pouvoir se Réveiller positivement en Esprit,
après le décès corporel.

Notre Survie est conditionnelle,
il ne peut en être autrement
dans la Relativité.

Connaître et Vivre ces Lois,
nous procure une Résurrection naturelle,
absolument certaine.

28.Posté par IXE le 15/01/2020 14:59

26.Posté par Nivet le 15/01/2020 12:16

Cher "professeur Tournesol",

C'est au tour de la Nasa de nous informer de ce minimum solaire qui affectera tout le système. Gravement, pour les espèces à sang chaud ou dépendants de la photosynthèse (notre nourriture).

Saucratès a développé l'excellent réflexe d'aller vérifier ce qui s'est produit par le passé.
La réponse à toutes vos questions se trouvent sur la page indiquée dans mon post 24, que je répète ici exprès pour vous. Pour un recul suffisant, veuillez en priorité vous concentrer sur les faits historiques relatés:

http://www.skyfall.fr/2018/02/22/previsions-pour-le-cycle-solaire-25/

Je ne peux pas vous répondre de manière exhaustive, à moins d'être susceptible de causer un trouble à l'ordre public.
Consultez le lien indiqué, voyez ce qui s'est antérieurement produit, et faites-vous votre idée sur ce qui pourrait se produire; en retenant que nous aurons un minimum solaire de grande ampleur.

Comme je l'ai précédemment indiqué, la Terre pourrait (conditionnel de plus en plus présent) revêtir un tout nouveau visage. Revoyez les peintures des 17/18è siècles... Ces événements contrôleront la natalité, malgré nous.

27.Posté par IXE le 15/01/2020 12:18

Voici une très récente étude chinoise qui a fait l'objet d'une publication dans une revue (en ligne) scientifique.

https://fr.sott.net/article/34279-Le-refroidissement-global-va-remplacer-la-tendance-au-rechauffement-qui-a-commence-il-y-a-4-000-ans-Scientifiques-chinois

Suivez régulièrement ce site, avec le recul et les vérifications d'usage.

Chercher aussi des informations au sujet de l'Antarctic Drilling Project (l'ANDRILL). Le passage d'une ère à l'autre peut être violent.

26.Posté par Nivet le 15/01/2020 12:16

22) IXI, je ne mets pas en doute vos écrits , ni vos recherches . Je vous dits mon ressenti , c'est tout !

Maintenant, votre avis

1) sur les cycles climatiques, dont les ères glacières, le retrait des eaux (bassin parisien, Sahara ), et leur fréquence à l'échelle de la vie de la terre . Sans oublier la dérive des continents qui ont engendré des failles, ou des plaques tectoniques, favorisant tremblements de terre, et émergence de volcans . A ce propos, si la plaque tectonique se déplace, la cheminée du volcan la reliant au noyau NiFé, elle ne bouge pas ! D'où leur évolution;

2) sur l'impact de l'homme , donc de l'augmentation alarmante de la démographie, sur la paupérisation de la terre ? '(chiffres en poste 4)..

Bien sûr, il y a la déglaciation, les déserts, la montée des eaux, les volcans...et toute la panoplie.
Tout cela est cyclique, comme vous le savez; Et puis, je n'oublie pas la main de l'homme (291% d'augmentation de la population mondiale en 65 %, ce qui est loin d'être négligeable) .

Nous réfléchissons en génération . La terre, elle existe depuis la nuit des temps, l'échelle temps n'est pas la même.

Et puis j'en reviens à mon leitmotiv : quid du contrôle de la natalité pour enrayer le désastre écologique ?

Bien cordialement IXI,
Professeur Tournesol.

25.Posté par IXE le 15/01/2020 11:07

23.Posté par Bruno Bourgeon le 15/01/2020 10:40

Nous ne sommes pas sur un point de blocage, mais sur une situation que la science devra éclaircir. Je partage vos doutes, comprenez les miens. Nous sommes très près de l'Antarctique et notre génération assiste à une redistribution des courants marins.
J'aurai une plus proche échéance à vous proposer: 2021, date de restitution de l'étude que nous évoquions. A votre avis, pour quelles raisons le président américain a-t-il refusé les accords climatiques ? Par enjeu économique certes, mais également parce que les US ont carte blanche pour la recherche (et les sous): il savait déjà pour les volcans...
D'ici là, il est important de constater les effets de la chaleur. Par simple curiosité d'esprit, chercher ceux liés au refroidissement qui a déjà commencé.

24.Posté par IXE le 15/01/2020 10:58

20.Posté par Saucratès le 15/01/2020 09:56

Bonjour Saucratès

Je crois que nous sommes tous confrontés à un défi monumental et qu'il est désormais l'heure d'échanger en vue, non pas de confronter, mais d'en retirer les clés de notre survie.

En matière de données historiques, la page suivante devrait vous intéresser.
AVERTISSEMENT: le site qui suit se revendique d'emblée "climato-sceptique". Au moins c'est clair. Les lecteurs devront par conséquent - comme pour toute source d'information, y compris celles orientées pro-réchauffement anthropique - faire preuve d'esprit critique. Esprit critique et non pas esprit DE critique.
Il est vrai, comme au sein des religions traditionnelles, que certaines données furent mal interprétées, y compris lorsque le rationnalisme prédominait. Ne jetons la pierre à personne.

http://www.skyfall.fr/2018/02/22/previsions-pour-le-cycle-solaire-25/

Vous avez raison ! Les précédents épisodes de grands froids, causant famines et pertes humaines, sont quasiment tous liés à un minimum solaire. Minimum qui induisait une plus forte activité volcanique.
Ne nous trompons pas de combat, c'est la survie qui est en jeu.

23.Posté par Bruno Bourgeon le 15/01/2020 10:40

Cela dit, quand vous dites qu'il n'y a pas de réchauffement global, c'est tout de même faire bien fi de toutes les mesures de température prises partout dans le monde depuis 1885, faire bien fi de tous les rapports du GIEC depuis 1990, faire bien fi des mesures ces dernières années, où les années les plus chaudes sont toutes postérieures à 2010. Et l'effet El Nino n'est pas annuellement constant. Faire aussi fi, plus proche de nous, que l'année 2019 est la plus chaude jamais enregistrée à La Réunion.
Je suis désolé : je ne marche pas dans le climatoscepticisme, la réalité est là, la Terre se réchauffe par le forçage radiatif du CO certes en grande majorité, mais aussi du méthane, du NO2, du SO2, des CFC... Mais le CO2 est au premier plan dans ce forçage radiatif. Et on n'est pas près de s'en débarrasser (voyez les conférences de Jean-Marc Jancovici). Nous verrons si la Terre se refroidit en 2030, j'espère être encore là pour vous contredire.

22.Posté par IXE le 15/01/2020 10:39

19.Posté par 'professeur Choron' le 15/01/2020 09:34

Navré.

Pour ma part, je relaye une information vérifiable sur un site (pour que vous alliez vérifier), lorsque je "copie-colle".
Pour mon post 16, j'ai proposé au lecteur la traduction (automatique) d'un texte en anglais.
Concernant le volet démographique et si ce minimum solaire attendu provoque effectivement ce qui est prévu (et déjà déroulé par le passé), la question ne se posera plus en ces termes. D'importants hivers pourraient s'imposer dans l'hémisphère nord, le dégel du printemps ne consisterait qu'en une fonte massive de neige détruisant les cultures et surfaces associées. Le volet sanitaire ne serait pas negligeable non plus...

Pour vulgariser davantage: la recherche pensait que l'homme était l'unique responsable du réchauffement climatique. On a négligé (quelques fois sanctionné) ceux et celles qui proposaient d'autres pistes de réflexion. Il s'avère que le soleil, les planètes, les rayons cosmiques, les volcans (etc.) peuvent avoir une influence à considérer sur ce problème. Les américains ont monté une expédition en Antarctique afin d'avoir le coeur net sur l'imputation aux volcans. Ce qu'ils découvrent au fur et à mesure permet d'ores et déjà d'exclure la seule responsabilité humaine, en partie. Pour en savoir davantage, il faudrait davantage orienter la recherche dans ce domaine et une cooperation internationale serait la bienvenue.

21.Posté par IXE le 15/01/2020 10:15

18.Posté par Bruno Bourgeon le 15/01/2020 08:16

Je comprends votre inquiétude, mais laissons la recherche se poursuivre.
Il n'y a pas de réchauffement climatique global. Pour simple illutration, une recherche publiée par Jay Zwally (Nasa) en 2017 nous indique que, dans ce secteur Antarctique, les gains à l'Est compensent les pertes à l'Ouest: gain total de 112 gigatonnes entre 1992 et 2001, puis de 82 gigatonnes entre 2003 et 2008. L'Antarctique contient environ 30 millions de gigatonnes de glaces, sur une superficie de 14 millions de Km², la perte annuelle est, selon le scénario le moins favorable, serait de 160 gigatonnes. Vous voyez, tout est relatif...

Nous savons déjà que le facteur volcanique est nouveau pour nous et probablement déterminant, que la coordination des recherches en Europe peine à voir le jour, ce qui laisse le champ libre aux américains. Dans un post sur le blog du Sénat daté du 31 mai 2006, Christian Gaudin demandait déjà: "Les interlocuteurs américains ne sont pas sans nous dire que les pays européens arrivent aux réunions internationales sur le traité de l’Antarctique sans avoir coordonné leurs positions. N'est-il pas temps de faire évoluer les choses ?".

Souvenez-vous que le Co2 d'origine anthropique est le fruit d'un savant calcul, une estimation et non pas le fruit de mesures. Je ne le conteste pas, je cherche uniquement comprendre qui fait quoi.

Lorsque vous m'opposez la relative faible puissance des volcans actifs dans ce secteur Ouest, n'omettez pas de retenir que la fonte de ces glaciers intervient par le dessous, près des côtes maritimes mais également à l'intérieur des terres. La chaleur du courant marin ne peut donc justifier à elle seule ce processus, ni la température de l'air. De nouveaux volcans sont découverts en Antarctique, dont un potentiellement dangereux qui peut se réveiller à tout moment. Ce dernier se situe sous 1Km de glace. Les sismographes installés entre 2007 et 2010 montrent que l'onde provient d'une profondeur de 25 à 40Km, à 55Km au sud du Mont Waesche. La zone connaît un léger renforcement du champ magnetique terrestre, associé à un gonflement à la surface. Tous les signes d'une probable éruption. On ne sait pas quand.
L'intérêt de ce mécanisme est qu'il fait fondre la calotte par dessous, la faisant progressivement glisser dans l'océan, ce qui n'est pas sans incidence sur le niveau de la mer.

Pour le reste de votre argumentaire, j'y vois la nécessité de conjuguer les efforts de recherche dans tous les domaines. La thèse de la responsabilité de l'homme ne peut être justifiée en ne retenant qu'un seul facteur (Co2), sur plusieurs qui agissent concomittament: soleil, volcans, rayons cosmiques, influences planétaires, etc.
Voyez par exemple pour quelles raisons la Nasa nous promet un grand minimum solaire vers 2030 (et ses effets): "Un nouvel article ( Scafetta et al., 2019 ) indique également que l’enregistrement de la température mondiale correspond bien aux tendances de la TSI (Total Solar Irradiance) lorsque les données satellitaires ACRIM basées sur des observations sont utilisées, plutôt que les données PMOD basées sur un modèle (et privilégiées par le GIEC) pour les tendances récentes."
https://www.laterredufutur.com/accueil/les-enregistrements-climatiques-correlent-bien-avec-la-variabilite-solaire-un-minimum-solaire-est-prevu-dici-2030/

La question ici n'est pas de savoir avant d'avoir trouvé, mais de faire preuve de modération lorsque nous n'avons exploré qu'une partie du problème, de pousuivre la recherche (et son interprétation) dans un esprit de cohésion.

Je pense que tout le monde, moi y compris n'avons qu'une partie de la solution.

20.Posté par Saucratès le 15/01/2020 09:56

Salut à tous. Bonjour IXE. Enfin une discussion sur la climatologie dans laquelle les zinfonautes collapsologistes ne sont pas majoritaires. B. Bourgeon et AMA semblent même près à concéder qu'il y a peut-être d'autres causes à la fonte des banquises ... mais juste du bout des lèvres ... BB est même capable de chiffrer à 5% l'influence de la volcanologie sur la fonte des banquises. Et comparer Printemps arabes, migrations depuis l'Afrique subsaharienne et fonte des banquises, il fallait oser ! Tout le monde sait depuis 1789 que le climat peut causer de grandes révolutions, qu'il s'agisse d'un petit âge glaciaire ou de famines dues à des sécheresses ! Je pense que c'est un magnifique exemple de l'explication de Pierre Balcon sur la collapsologie érigée au stade de religion et de bible. La Verbe incarné.

Pour ma part, je m'intéresse plus aux précédents mouvements de déglaciation des ères précédentes. La volcanologie est l'une des seules explications de ces mouvements de déglaciation soudains et massifs antérieurs à l'holocène, avec des banquises sous lesquelles des rivières de dizaines de mètres d'épaisseur s'écoulaient, fragilisant les immenses glaciers qui se sont effondrés à de multiples reprises entre -16.000 et -8.000 avant notre ère. Le niveau des océans s'est élevé en quelques milliers d'années de près de 100 mètres. J'ai lu également que le manteau continental s'abaissait sous le poids des banquises et reprenait sa place en période de fonte des glaces. Faut-il imaginer que l'Antarctique remonte de plusieurs milliers de mètres si la banquise antarctique venait à s'effondrer (ce qui n'est pas prévu à l'échelle humaine par les scénarios du GIEC) ?

Mais si l'explication principale de la fonte des banquises arctiques et antarctiques n'est plus due à l'activité humaine mais à l'activité volcanique, comme il y a plus de 10.000 ans, à quoi servent les collapsologues et leur hystérie ? A fonder une nouvelle religion et à construire une arche ? Amitiés et meilleurs vœux à tous. Saucratès

19.Posté par Nivet le 15/01/2020 09:34

Aux commentateurs "avertis", y compris à l'auteur du sujet : vous nous faites des démonstrations souvent copiée collée avec force détails techniques et scientifiques dignes d'une soutenance de thèse de doctorat . .C'est bien ! Il y a de la recherche et une certaine passion à défendre sa théorie. mais mettez-vous à la place du lecteur qui , bien souvent, ne vous lis pas, parce que la chose scientifique et vos raisonnements différents lui échappent totalement;, sans occulter la longueur du texte. Vous êtes bien loin de la pédagogie qui est de mettre la connaissance à la portée d'autrui.

Ma question, en post 4, qui est pourtant simple : quid de la montée démographique mondiale ? Et quelle est sa relation avec les hypothèses que vous annoncez ?

Bien cordialement,
Professeur Choron .

18.Posté par Bruno Bourgeon le 15/01/2020 08:16

16. Vous n'y êtes pas. L'article auquel j'ai fait référence cite l'absence de mesure entre le volcanisme sous-marin et le CO2 anthropique. Le glacier de Thwaites couvre la Floride en superficie mais n'est responsable que de 4 % de l'élévation du niveau des mers. Où sont les 96% autres? Le volcan dont vous parlez n'est que la moitié du volcan islandais en référence.
Rien de ce que vous développez ne remet en cause le CO2 produit par l'activité humaine à l'origine du réchauffement climatique GLOBAL : ici on n'évoque qu'une partie de l'Antarctique occidental. Rien à voir. Puisque les Américains mettent des millions pour analyser plus finement l'influence du volcanisme sous-marin dans l'Antarctique occidental, je veux bien vous concéder qu'il y a matière à études; Mais ce ci n'explique pas, par exemples, les températures de 22% en juillet 2019 à Alert, à 1160 km du Pôle Nord, la fonte du pergélisol en Sibérie, et le dégagement de méthane consécutif, les migrations climatiques à partir de l'Afrique subsaharienne, les maigres récoltes de blé en Ukraine et Kazakhstan de 2006 à 2009 à l'origine de ce que l'on a appelé "Le Printemps Arabe". Juste pour vous pointer la globalité des phénomènes, et pas uniquement l'Antarctique Occidental, dont, par ailleurs, je vous envoie une référence sur les causes de son réchauffement, indépendamment du volcanisme sous-marin.

17.Posté par IXE le 15/01/2020 01:47

15.Posté par A mon avis le 14/01/2020 23:30

Intéressant...développez, je vous dirai si vous êtes voyant (devin) ou amusant. ;)

16.Posté par IXE le 15/01/2020 01:46

12.Posté par Bruno Bourgeon le 14/01/2020 22:13

Juste pour l'illustration, Galillée aussi n'était qu'un savant parmi les autres. Et pourtant...

Il me semble que Kamis avait vu juste, sinon pourquoi le gouvernement américain irait-il financer les recherches en question jusqu'en 2021 ?

Il me semble que le procès qui lui est fait, est injuste. Voici une page de la NSF (Fondation Nationale pour la Science, agence américaine gouvernementale) qui reprend l'étude, avec d'autres acteurs:

" En traçant une signature chimique de l'hélium dans l'eau de mer, une équipe internationale de scientifiques financée par la National Science Foundation (NSF) et le Natural Environment Research Council (NERC) du Royaume-Uni (UK) a découvert un point chaud volcanique jusque-là inconnu sous l'énorme glace de l'Antarctique occidental Fiche (WAIS). Les chercheurs disent que la source de chaleur nouvellement découverte pourrait contribuer d'une manière ENCORE INCONNUE à l'effondrement potentiel de la calotte glaciaire. Le consensus scientifique est que le glacier de l'île Pine qui fond rapidement, le point focal de l'étude, serait une source importante d'élévation du niveau de la mer si la fonte y continuait ou s'accélérait. Des glaciers comme Pine Island agissent comme des bouchons qui régulent la vitesse à laquelle la calotte glaciaire se jette dans la mer.
La nouvelle recherche a été publiée par une équipe internationale, dirigée par Brice Loose de la Graduate School of Oceanography de l'Université de Rhode Island. Sa recherche a été financée par un prix du Bureau des programmes polaires de la NSF, qui gère le programme antarctique américain. Des chercheurs des universités d'East Anglia et de Southampton au Royaume-Uni, de l'Arizona State University, de la Woods Hole Oceanographic Institution et du British Antarctic Survey ont contribué à l'étude. Leurs résultats ont été publiés dans l'édition du 22 juin de la revue Nature Communications. Peter Milne, directeur de programme pour les sciences océaniques et atmosphériques à la Division des programmes polaires de la NSF, a noté que la découverte ajoute des informations importantes sur ce qui contrôle la stabilité des calottes glaciaires de l'Antarctique.
"Modéliser les processus complexes de la façon dont les calottes glaciaires se déplacent est une chose difficile, mais essentielle à faire si nous voulons comprendre leur rôle dans le climat mondial et leur potentiel pour contribuer à l'élévation du niveau de la mer", a-t-il déclaré. "Cette recherche peut ajouter une information cruciale alors que nous essayons de rassembler cette" vue d'ensemble "." Les chercheurs ont d'abord noté l'activité volcanique en 2007 et vérifié à nouveau son existence en 2014. On ne sait pas encore comment l'activité nouvellement découverte affecte les connaissances sur le glacier, car les chercheurs NE SAVENT PAS ENCORE COMMENT comment la chaleur volcanique est distribuée au bas de la calotte glaciaire. Cependant, les chercheurs SAVENT que la chaleur du volcan produit de la fonte sous la calotte glaciaire. Cette eau de fonte fuit à travers la ligne de mise à la terre où la plate-forme de glace rencontre l'océan. La source de chaleur, (...) est environ la moitié de celle du volcan actif Grímsvötn, en Islande.
Bien que les effets de la chaleur volcanique sur les calottes glaciaires antarctiques soient un sujet de recherche actif, cette étude fournit la première PREUVE géochimique d'une source de chaleur volcanique contemporaine, soulignant la nécessité de détecter et de comprendre le volcanisme, y compris dans les modèles de comportement de la calotte glaciaire. Une meilleure compréhension du volcanisme POURRAIT MODIFIER LA PERCEPTION des scientifiques de la mécanique de la perte de la calotte glaciaire, y compris dans les zones où les glaciers rencontrent la mer. "Notre découverte d'une source de chaleur importante sous un grand glacier WAIS met en évidence la nécessité de comprendre le volcanisme sous-glaciaire, son interaction avec les marges marines et son rôle potentiel dans la stabilité future de la WAIS", écrivent-ils dans l'article de Nature Communications. Ils notent également que l'activité volcanique pourrait augmenter le taux d'effondrement du glacier de Thwaites, qui est adjacent au glacier de Pine Island. Un effondrement complet du glacier de Thwaites pourrait affecter de manière significative le niveau mondial de la mer, selon les scientifiques. Les Thwaites drainent déjà une zone à peu près de la taille de l'État de Floride, représentant environ 4% de l'élévation du niveau de la mer dans le monde - un montant qui a doublé depuis le milieu des années 90.
La NSF et la NERC ont annoncé en avril qu'elles dépenseraient conjointement 25 millions de dollars en subventions pour les chercheurs, et un montant comparable en soutien logistique, pour déployer des équipes de scientifiques des institutions américaines et britanniques en Antarctique afin de recueillir les données nécessaires pour comprendre si le glacier de Thwaites pourrait commencer à s'effondrer dans les prochaines décennies ou siècles à partir de maintenant. La collaboration de recherche, appelée International Thwaites Glacier Collaboration (ITGC), a été annoncée au siège du British Antarctic Survey (BAS) à Cambridge, en Angleterre, en avril. Les scientifiques de la collaboration commenceront leur première saison de recherche en Antarctique en octobre, établissant une structure de soutien logistique pour les travaux futurs. La collaboration se poursuivra jusqu'en 2021.
https://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=295861&org=NSF&from=news
(Traducteur automatique)

Si les recherches ne sont pas terminées, alors que les chercheurs gouvernementaux savent avec certitude que "la chaleur du volcan produit de la fonte sous la calotte glaciaire", au point d'être équivalente à celle produite par un volcan islandais, sur quels éléments objectifs vous basez-vous pour affirmer que la chaleur produite par ces volcans serait moins importante que l'activité humaine ? Est-ce une conviction ?

L'article ne cite-t-il pas:"Une meilleure compréhension du volcanisme POURRAIT MODIFIER LA PERCEPTION des scientifiques de la mécanique de la perte de la calotte glaciaire, y compris dans les zones où les glaciers rencontrent la mer. " ?

15.Posté par A mon avis le 14/01/2020 23:30

IXE est un extra terrestre !
Il vient de la planète d'Archange Metatron ! 😄😄😄😄

14.Posté par IXE le 14/01/2020 23:04

9.Posté par Nivet le 14/01/2020 19:46

Je vous remercie Monsieur Nivet.

Je propose ici ce qui constitue LA nouvelle orientation de la recherche scientifique mondiale.

Si l'un de mes interlocuteurs voulait bien faire preuve d'objectivité et analyser sérieusement ce qui est dit, je pourrai enfin le qualifier d'honnête homme.

Et si, dans un éclair de lucidité, la croyance voulait bien céder devant la raison, ces mêmes personnes se souviendront que toute cette histoire de réchauffement avait commencé avec la fonte de la banquise. Nous y revenons, mais cette fois avec la véritable cause. Nous savons maintenant pour quelle raison, en quelques endroits de ce pôle, la chaleur du sol est perceptible à mains nues.

Alors, ai-je affaire à des hommes droits et intègres ou à irréductibles obtus fanatisés ?
J'ai d'autres arguments dans ma besace.

Le prochain courrier de l'auteur pourrait s'intituler:
"Le réchauffement climatique strictement anthropique était une arnaque, car les volcans en sont à l'origine".

13.Posté par Bruno Bourgeon le 14/01/2020 22:16

Pierre, voici tes sources en pleine lumière : un journal, The Epoch Times, en collusion avec les mouvements d'extrême-droite européens (berlinois), profondément anti-communiste. A ta place, je ne me bercerais plus trop d'illusions sur ce que tu racontes : le texte dont est issu ton post vient directement de cet obscur opuscule... Autant ils ont dit la vérité sur les prélèvements d'organes sur les prisonniers chinois (venant des Falun Gong), autant j'émet de sérieux doutes sur leur impartialité. les propos du directeur de l'OMM n'engagent que lui. Je ne suis pas sûr qu'ils soient partagés par l'ensemble de l'organisation qu'il dirige.

12.Posté par Bruno Bourgeon le 14/01/2020 22:13

https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://climatefeedback.org/authors/james-edward-kamis/&prev=search.

La réponse à votre questionnement sur les volcans qui font fondre l'inlandsis ouest-antarctique
James Edward kamis est un géologue à la retraite. Il n'y a pas de commune mesure entre le rôle du CO2 produit de manière anthropique et la chaleur rayonnée par trois volcans sous-marins actifs.

https://climatefeedback.org/claimreview/bedrock-heat-flow-studies-made-no-claim-about-human-caused-melting-climate-change-dispatch-james-edward-kamis/

Voilà l'article de controverse auquel je croirais plutôt, IXE. Lisez le attentivement.

11.Posté par IXE le 14/01/2020 20:39

7.Posté par polo974 le 14/01/2020 18:24

Il est dommage que votre avis se limite à une impression au style qui doit vous ressembler, dénuée d'analyse sur ce qui est proposé. Vous n'avez rien vérifié, mais vous critiquez...Vous facilitez l'idée qu'on peut se faire de vous.

Je vous fais la même réponse qu'au précédent.

Lisez ceci: http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-pour-des-raisons-de-propagande-rechauffer-le-climat-deviendra-un-crime.aspx?article=11487818338H11690&redirect=false&contributor=H.+Seize

Il est incohérent d'ouvrir une discussion, lorsqu'on n'attend qu'un seul point de vue et qu'on est incapable d'argumenter autrement que par l'irrespect ou pire.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2020 - 16:43 Le PCR doit affirmer sa solidarité avec les siens

Dimanche 26 Janvier 2020 - 15:04 L’origine des mots créoles… "Ragoulé"